Tournoi de foot : le grand remplacement paisible

Publié le 15 avril 2019 - par - 23 commentaires - 2 330 vues
Share

J’ai passé mon week-end pour accompagner mon fils et sa belle petite équipe de foot sur un tournoi national. Nous vivons dans un village péri-urbain, aux portes de la campagne et notre club dynamique nous a amenés dans cette compétition de jeunes sportifs avec des équipes de différents horizons. Il était néanmoins aisé de reconnaître les équipes de ville et celles venant de la campagne selon la couleur de peau des joueurs ainsi que leur prénom.

Les deux jours se sont passés à la perfection. J’ai vu des jeunes polis, respectueux des règles, qui serrent la main de leurs adversaires, très bien cadrés par leur entraîneur et éducateur dans une activité qui les passionne et où certains, déjà, se dégagent par leurs capacités athlétiques.

Derrière les barrières, pas un accroc, pas un acte de violence, pas une seule altercation entre des parents à la peau blanche parlant français et ceux, à la peau noire, basanée ou métissée parlant arabe ou autre. Chacun supportait son équipe, dans un face à face réglementé et codifié par les règles du sport.

Au moment de manger, les choses étaient simples, les plateaux repas composés de frites et de compotes de pomme permettaient de choisir saucisse ou merguez dans son sandwich pour respecter les us de chacun. Il n’y avait aucun problème, même à la buvette où l’on trinquait à la bière lorsque aucune orthopraxie ne l’interdisait.

Au terme des phases de poule de la première journée, une sélection sportive avait déjà été bien effectuée, les équipes urbaines se qualifiaient pour les phases finales et les équipes rurales se joueraient les « places d’honneur », hormis deux qualifiées parmi les huit meilleures, dont la nôtre.

Le lendemain se déroula dans la même quiétude, dans la même sérénité. Chaque groupe de parents supportait son équipe respectueusement, sans se mélanger mais en formulant parfois une petite phrase de politesse ou un sourire en se croisant. Les petits frères occupaient les longues attentes un ballon déjà au pied en tapant contre un mur.

Sur le banc de touche, les coachs parlaient tactique et des techniciens des grands clubs aiguisaient leur regard pour détecter les pépites de demain. La fédération française de football est organisée de main de maître pour sélectionner et entraîner les talents en devenir à travers des structures fédérales en lien avec les sections sportives scolaires, les pôles espoirs puis les centres de formation.

Nous avons assisté à une magnifique finale disputée entre deux équipes d’agglomération. L’arbitrage fut bon. Aucune décision ne donna lieu à des contestations ou insulte. Les jeunes joueurs redoublèrent d’efforts et de justesse dans leurs passes et leurs débordements. Un tir splendide en pleine lucarne scella le destin du match. La cérémonie protocolaire, très bien organisée, distribua les médailles et les récompenses aux différents protagonistes avec en fond sonore, la musique de la champions League. L’équipe victorieuse acheva le défilé. Les meilleurs avaient gagné.

Nous avons fini 6e, c’est bien.

Axel Fontargier

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Une patriote

C’est à croire que plus un seul blanc n’est capable de jouer au foot et vous verrez que bientôt on va s’apercevoir que les blancs sont de moins en moins capable de faire quelque chose !!!!!!!!!!!!!!!!!!

patito

quelle belle équipe que celle de la Croatie !

HOMBRE

on dirait l equipe des poilus pendant la grande guerre 1914 1918 ,prete a monter au front
tres belle image ma foi a montrer dans toute les ecoles

FDS

Le chrême du Carême !
La crème du foot….
Hélas, la crème est Blanche…

vikinglenormand

Je ne comprend pas votre article,avec en couverture que des joueurs de couleur pour nous prouvez que en France le foot c’est cela,mais on le savais déja depuis longtemps.

patito

Axel : attention , nous allons fêter Pâques et là vous nous sortez un conte de Noël

zéphyrin

c’est mignon et respectueux, merci: problème pour moi , je ne me sens pas représenté par certaines équipes. Voyons un peu…si l’équipe des « villes » étaient représentée par des blancs, pensez vous que cela serait aussi mignon ? si on considère que les meilleurs sont sélectionnés , il se dégage une sorte de préférence qui tend à démontrer une supériorité qui serait très suspecte dans l’autre sens. qu’en pensez vous? (on pourrait faire pareil avec la politique) ne songez vous pas que ces joueurs pourraient représenter une grande équipe antillaise avec l’autonomie qui va avec, ou seraient une pépinière non naturalisée… lire la suite

Francis

Ah le foot africaniser et la HONTE DU PENALTY LORS DE LA FINALE DU MONDIALE.

LA FRANCE AURAIT PU GAGNER SANS..

BREF LE FOOT A L’AFRICAINE C’EST PAS MA VIE C’EST LA LEURS comme disait l’autre.

DeRodin

Je n’ai jamais assimilé la France à une équipe de foot fut-elle désignée « équipe de France ». Que tous les joueurs soient noirs ne me gêne absolument pas. Ce qui me surprend c’est que des millions de français soient à ce point lobotomisés pour donner à ce sport le colossal paquet de fric qui fait de ces nouveaux gladiateurs des millionnaires en quelques mois. P.S. Je ne suis pas un fana de foot et je boycotte systématiquement (c’est pas toujours possible) tous produits ou marques qui supportent ce sport. Eux sont les sponsors mais c’est l’acheteur qui paye.

UltraLucide

Ce qui me gêne c’est que cette image publicitaire merdiatique de foot français = foot noir à 90% sert la propagande mondialiste multiculturelle, et légitime de fait l’invasion migratoire africaine et la conquête islamique en les banalisant en douce dans toutes les têtes comme un fait normal, accompli et irréversible, accepté par tous.

le Franc

dans 20ans on vous dira que le foot est une culture d’importation africaine

Vive le foot

A l’auteur ben vous voyez que le vivre ensemble est possible j accompagné également mon fils tous les week-ends au foot et ça se passe très bien tous les week-ends et comme chez vous musulmans et non musulmans se côtoient et pourtant jamais de problèmes. Au contraire j ai vu des femmes voilées s amusaient avec des jeunes (musulmans ou pas), des françaises autochtones discuter avec ces mêmes femmes voilées. Les papas musulmans et non musulmans boire un coup ensemble et encourager énergiquement leurs équipes respectives …. Certains sur ce site confondent tout, bien sur qu il y a des… lire la suite

ven85

encore un traite qui ne comprendra jamais ou qui habite dans le 16 a paris,je vais voir des matches de foot dans la region parisienne,dans les vestiaires priere des musulmans,qui ne serrent pas la main a l’equipe dit chretienne,sur le terrain les pauvres se font insulter par les musulmans et l’arbitre a du mal a ce que cela ne degenere pas en bagarre,,on ne vit pas dans le meme monde,,tu es dans les monde des gauchistes ,le cerveau lave par leur ideologie melanchoniste

axel vontargier

Cher ven85, je ne suis pas sûr que beaucoup de traîtres soient publiés par les éditions Godefroy de Bouillon, Riposte laïque, Résistance républicaine ou Boulevard Voltaire. Il fallait lire cet article qui décrit un quotidien apaisé mais comme des communautés qui vivent sans se mélanger mais où, tôt ou tard, la démographie feraient son œuvre, relisez-le. De toute façon, ce petit article n’est que peu de chose face au drame qui vient de se dérouler cette nuit.

Jill

Pas de problèmes en effet la majorité des joueurs sont africains, maghrébins, et… musulmans.

kabout

il y a belle lurette que je ne suis plus leur foot a la con surtout depuis que l’équipe de France est devenue pratiquement africaine,tout comme le championnat de foot francais 1ere et meme 2eme division c’est hallucinant de voir autant de black dans nos équipes de foot en France,perso je préfere regarder des sports de mecs…rugby,boxe,MMA,les fiottes et charlots sont tous au foot ou au tennis.

j ai peur .......
DeRodin

C’est très beau. Je suis loin d’avoir compris toutes les paroles de cette chanson mais les photos sont poignantes. Les migrants italiens, espagnols, portugais, africains, chinois, migrants de tous pays, se sont déplacés volontairement ou sous la contrainte de misères ou de guerres pour un avenir nouveau, ailleurs, loin de leurs racines, qu’ils espéraient meilleur. Cet avenir radieux, les migrants d’avant avaient la volonté de participer à sa construction. Ils partaient parfois seul, parfois fuir la misère mettait sur les routes, dans les bateaux, des familles entières chiens et vaches inclus. Ils sont depuis devenus français, mexicains, canadiens ou américains.… lire la suite

DeRodin

Suite … Mon sentiment, c’est qu’avec la générosité de plus en plus grande de nos systèmes sociaux étendus aux nouveaux arrivants, y compris illégaux et clandestins, les migrants ne sont plus, pour la plupart, que des criquets. Ils viennent profiter, se gaver au maximum, trimballant leur culture ou leur absence de culture, sans aucune volonté de s’intégrer ni de participer à l’effort commun, c-à-d l’effort de leurs hébergeurs mis devant le fait accompli. Le jour où le système s’effondrera, ils seront déjà partis, là où l’herbe leur paraîtra plus verte. Voilà pourquoi ce « grand remplacement » réel ou fantasmé, me tord… lire la suite

zéphyrin

(sourire) j’en suis réduit à supporter « psychologiquement » les équipes les plus représentatives; soit européennes, soit africaines, asiatiques jamais les nôtres qui effacent lentement notre sensation d’être de « chez nous ».

levengeur

Et??

milutin

Oui , et ????? Pourquoi ce  » commentaire sportif  » ? pour démontrer quoi ?

kabout

et ? et ? et c’est juste mon avis perso quand a ce que represente le foot en France,le foot envahi et pourri par le fric aussi,juste pour dire qu’ici il n’y a pas QUE le foot il y a aussi d’autres sports .