Tous avec le dessinateur Steph Bergol contre la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans

Publié le 30 septembre 2013 - par - 3 448 vues
Share

La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans entend déférer le dessinateur Steph Bergol devant les tribunaux pour ce dessin :

–      Mais c’est normal que Steph Bergol dessine, puisqu’il est dessinateur (1) !

–      Oui, mais ce qu’il dessine est scandaleux aux yeux des musulmans.

–      Est-ce scandaleux de dessiner, ou est-ce le dessin qui est scandaleux ?

–      C’est scandaleux de dessiner lorsque le dessin est scandaleux pour toute une communauté.

–      Qu’est-ce qu’un dessin scandaleux ?

–      Un dessin qu’on ne doit pas dessiner !

–      Que peut-on dessiner alors ? Tout, sauf ce qui choque !

–      Mais comment savoir si tel dessin va choquer avant de l’avoir dessiné ? Et comment savoir ce qui choque ? L’unanimité en ce domaine n’est-elle pas irréalisable ?

–      Mais il y a unanimité pour dire que les dessins de Bergol choquent.

–      Ah bon ? Quelle unanimité ?

–      Celle du monde musulman : je ne cesse de vous le dire !

–      Mais le monde musulman n’est pas le monde : il ne représente donc pas l’unanimité.

–      Il n’empêche qu’il fait l’unanimité au sein de son propre monde, et c’est de cette unanimité qu’il faut tenir compte, car elle est bien réelle.

–      Dans ce cas, pourquoi ne pas tenir compte de l’unanimité tout aussi réelle selon laquelle un dessinateur a le droit de dessiner ce qu’il veut ?

–      Parce que les dessins de Bergol sont un délit de blasphème (2).

–      En France, le blasphème n’est pas un délit.

–      Ces dessins portent quand même atteinte à la communauté musulmane.

–      C’est elle qui le dit. Les partisans de la liberté d’expression disent tout le contraire : que le dessin soit ou non caricatural (3), il honore de ses traits l’esprit libre, et par suite l’esprit. C’est cela l’homme !

–      Vous oubliez que l’homme n’est rien s’il n’en réfère aux lois éternelles dictées par le Créateur. Telle est la vraie morale, d’où découle la conduite à suivre, qui est celle de la Vérité. Or, la Vérité ne saurait être blasphématoire. Caricaturer une religion revient à  caricaturer la Vérité, et celui qui s’autorise pareille monstruosité commet le pire des sacrilèges.

–      Nous y voilà : ici, vous êtes en France, pays laïque et républicain. La loi qui s’y applique est celle des hommes. Ces hommes sont les Français. Si vous êtes français, vous ne pouvez invoquer la loi divine, ni vous opposer à la liberté d’expression. Dans le cas contraire, c’est que vous n’êtes pas français. Mais si vous n’êtes pas français, que faites-vous en France ? Savez-vous qu’en France, tous les Français soutiennent Bergol, et qu’en Arabie Saoudite, il n’y a pas un seul Bergol ?

Maurice Vidal

(1) Les dessins de Steph Bergol : http://bergolix.wordpress.com/

(2) Cf. La colère d’un Français, p. 176 à 178.

(3) Ibid. p. 173 à 175.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.