1

Tous les journaleux aux ordres de Macron bavent sur Peltier

Je viens de lire la déclaration de M. Guillaume Peltier qui vient de rejoindre mon ami ÉRIC ZEMMOUR. Tout d’abord je le félicite car il faut être courageux pour franchir ce pas quand on a été le numéro deux d’un parti, qu’on a été le porte-parole de Sarko. Courageux aussi de tourner finalement le dos à tout un parti politique qui depuis 50 ans a trompé les Français, leur faisant croire qu’il allait les défendre face à l’islamisation de notre pays, alors qu’en fait ils n’ont jamais rien fait et qu’ils n’ont pas hésité pour certains une seule seconde par pure ambition personnelle à s’acoquiner avec le diable !

Je sais pour l’avoir vécu auprès d’un ami dont la femme était député européen FN puis RN et qui après 30 ans de militantisme s’est fait virer comme un chien du RN par Marine Le Pen ! À ce moment tout s’écroule, tous vos amis politiques vous tournent le dos, ne vous adressent même plus la parole. Lorsqu’ils vous croisent dans les couloirs de l’Assemblée, ils baissent la tête ou tournent le dos pour ne pas avoir à vous saluer. C’est ce que doit s’apprêter à vivre M. Peltier, car c’est aussi cela la politique. C’est une des raison pour lesquelles  j’ai toujours refusé d’en faire, avant mon engagement avec ÉRIC ZEMMOUR, car c’est là où vous comptez vos vrais amis. Et je puis vous dire qu’ils se comptent, dans ces conditions, sur les doigts d’une main. D’un seul coup vous devenez un paria et une personne à abattre. Vous qu’on portait aux nues, devenez d’un seul coup un nuisible. C’est tout le courage de ces gens dont je ne fais pas partie, car pour moi l’amitié reste sacrée !

J’ai bien écouté son allocution annonçant son ralliement et une chose m’a frappé : outre la considération qu’il porte à Valérie Pécresse, il nous explique qu’il n’a pas confiance en elle, qu’il lui a posé la question de confiance, afin de savoir si en cas d’élimination au 1er tour, si elle ne serait pas tentée de demander à ses électeurs de reporter leur voix sur Macron. Il n’a eu que pour réponse UN SILENCE ASSOURDISSANT ; cela dénote son état d’esprit !

Bien sûr qu’elle ne pouvait pas lui répondre car cette femme qui pense que Nadine Morano est trop à droite, qui à un moment donné a démissionné de LR (décidément c’est une maladie chez les candidats LR car Bertrand aussi ; en fait ils ne rallient les LR que pour bénéficier de leur structure et de leurs fonds), cette femme ne vise pas un poste de présidente de la République, pour lequel elle n’a aucune compétence, mais plutôt un poste de Premier ministre que Macron avait déjà failli lui octroyer. Au moins peut-être, enfin je l’espère, les propos tenus par M. Guillaume Peltier feront ouvrir les yeux des Français qui auraient été tentés de voter pour cette traîtresse. Alors bienvenue à M. Guillaume Peltier. On va se battre à vos côtés, et nous en sommes fiers. Comme vous le dites, je pense que vous serez vite rejoint par d’autres, qu’ils soient LR ou RN d’ailleurs. Je ne comprends pas beaucoup M. Ciotti, pour ne citer que lui (Wauquier et d’autres pourraient aussi nous rejoindre) qui pour l’instant ne bascule pas vers son ami ÉRIC ZEMMOUR, alors qu’il est bien plus proche de ses idées que de celles de madame Pécresse !

Alors les observations idiotes et désagréables de la part de l’opposition, comme quoi ce ne serait qu’un retour aux sources ou que cet homme courageux aura fait tous les partis… Marine en tête,  elle dont le parti a toujours lutté contre l’islamisation, et qui découvre à l’approche des élections d’un seul coup que l’islam est devenu « compatible avec la République », on s’en moque ; certains feraient mieux de tourner 7 fois leur langue dans leur bouche. Quand on voit ce qu’elle a fait d’un parti de droite, une pâle copie des LR ! Alors ces propos affirmant « que là où passe Peltier les campagnes trépassent »…  je ne voudrais pas remuer le fer dans la plaie, mais elle a fait combien de campagnes ? Qui ont débouché sur quoi ? Dois-je lui rappeler qu’il y a cinq ans elle avait toutes les cartes en main pour l’emporter face à Macron, et qu’elle s’est lamentablement vautrée lors de cet historique débat ? Dois-je lui rappeler qu’au mépris des adhérents et des bénévoles, elle est allée fêter sa défaite en allant se trémousser sur une piste de dance ? Madame Le Pen, un peu de modestie, quand même, quand on a à moitié tué le parti que votre père que vous avez  légué, avant que vous ne le chassiez ! Tout cela me fait mal car je n’oublie pas que vous n’avez pas hésité à me soutenir lors de mon combat contre le rappeur islamiste Médine. N’ayez crainte, je n’oublie rien, mais je ne peux, en souvenir de cette aide, tout laisser passer !

Tous les médias évidemment largement subventionnés par Macron tombent sur le dos de Guillaume Peltier avec en tête « l’Immonde » qui n’hésite pas à faire dire à Valérie Pécresse que les idées de M. Peltier sont nulles. En tous cas, Madame, si ses idées sont nulles, c’est largement mieux que vous qui n’en avez pas ! Et en qualifiant Éric Zemmour d’extrême droite, « l’Immonde » prouve  qu’ils n’ont toujours rien compris. Évidemment par rapport à eux qui sont d’extrêeeeme gauuuuche, je peux comprendre. Et puis Éric Zemmour, face à ces journaleux, s’en sort plutôt bien. Moi pour eux je suis un père haineux et d’ultra-droite, à croire qu’ils emploient la lie du monde journalistique !

Dans le journal « 20 minutes », Mme Pécresse s’estimant « la seule candidate de droite » a indiqué que ce ralliement « était un non-événement ». Peut-être a-t-elle raison, l’avenir nous le dira, mais depuis quand les LR seraient de droite ? Pour moi il  s’agit de tout sauf d’un parti de droite. À chaque fois qu’ils ont été élus, ils ont cocufié leurs électeurs et ont fait une politique de gauche !

Pour La Nouvelle République, il est revenu à ses premières amours et tous les béni-oui-oui n’approuvent pas son choix !

Pour Le Point, ils se contentent de répéter ce qu’a déclaré Pécresse qui en rajoute une couche en déclarant que Marine ne peut pas diriger la France. Peut-être devrait-elle balayer devant sa porte avant de disqualifier un adversaire. Là aussi un peu de modestie car Madame Pécresse, qu’avez-vous fait dans votre carrière politique à part ruiner la région Île-de-France ?

Bref, ils sont tous unanimes. Ce député que très peu connaissaient, maintenant, tout comme Zemmour, a basculé dans ce qu’ils appellent « l’extrême droite ». Cela doit faire bizarre quand on vient d’un parti centriste. Je lui souhaite donc la bienvenue au sein de Reconquête même si l’expérience m’a appris à me méfier, car n’oublions pas qu’il a lutté aux côtés de Philippe de Villiers pour le NON au référendum sur la Constitution européenne en 2005, avant de basculer en 2012 lors des élections présidentielles, comme porte-parole de Sarkozy, qui s’est lamentablement assis sur ledit référendum dans un déni de démocratie faisant fi de l’avis du peuple.

C’est à mon avis la seule ombre au tableau, car s’il peut nous ramener des signatures de maires et nous aider à gagner !

Patrick Jardin