Tout ça pour ça : ouverture du procès des assassins de Charlie

C’est la couverture du Charlie Hebdo publié ce mercredi à l’occasion de l’ouverture du procès des assassins venus massacrer la rédaction le 7 janvier 2015.

Riss, directeur de la publication, l’explique ainsi :

« Les raisons qui expliquent cette couverture sont les suivantes. Ces dessins appartiennent désormais à l’Histoire, et on ne réécrit pas l’Histoire, pas plus qu’on ne peut l’effacer.
Cela s’est passé ainsi : c’est la publication de ces dessins, considérée comme un blasphème par un certain nombre de musulmans, qui constitue le mobile du massacre du 7 janvier par des assassins qui voulaient, comme ils l’ont crié en sortant des locaux de Charlie Hebdo, « venger le Prophète ».

Mais cinq ans après l’exécution d’une partie de l’équipe de Charlie Hebdo, les cons courent toujours. Plus que jamais.
Car ce jour-là, pendant « Une minute quarante-neuf secondes », le récit terrifiant de Riss, les frères Kouachi, des assassins au nom d’Allah, viennent venger le Prophète.
Pour punir le blasphème de la publication des caricatures de Mahomet. Car « ils l’ont bien mérité ».

On comprend alors le désarroi qui a saisi Riss. Qui l’a conduit à penser que « la seule arme qui peut combattre cette foi aveugle est le doute ».
Ou il imagine que la face du monde eût été changée à la question « Qu’est-ce que je fous là ? »

Ou il attribue aux deux soldats d’Allah une hypothétique interrogation :
« Qu’est-ce qu’on fout là, avec nos kalachnikovs, à chercher dans les étages un journal satirique pour buter sa rédaction ? »

Mais tu crois naïvement que les « fanatiques abrutis par le Coran » vont t’oublier ?

Après la perte de tes potes massacrés par des soldats de l’islam, qu’est-ce que tu as foutu, Riss, pour douter à ce point ?

Car tu ne peux pas ne pas le savoir, Riss, puisque tu l’as écrit, « le Coran c’est de la merde ».
Et c’est l’enfer pour les autres.

Annoncé dès la première sourate que chaque croyant, prosterné en direction de La Mecque, doit réciter plusieurs fois par jour :
« Guide-nous dans le droit chemin. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés ».

Car le Coran ne renferme aucun doute. C’est un guide pour les croyants, S2-V2.

Et depuis 14 siècles, les autres, ceux qui ne sont pas dans le chemin d’Allah ni ne veulent se soumettre, sont combattus, tués ou exterminés sur la terre entière.

Et depuis 14 siècles cette idéologie totalitaire génocidaire qui gangrène et fait chier le monde ose se poser en victime et crier à l’islamophobie.

Alors Riss, si comme tu l’as prétendu, « en réalité, cette époque n’a jamais été aussi exaltante », c’est plus sûrement parce que le temps des croisades est revenu !

Alain Lussay

image_pdfimage_print

46 Commentaires

    • Quelle rapidité , hein ?
      jamais trop pressée quand il s’agit de Ses potes muzz.
      ç’aurait été un commando Identitaire rasant (chic) une mosquée = comparution immédiate.

    • Tais toi ils vont t’entendre et mettre se suite cinq ans de plus.Chut elle fait tout son possible

  1. On m a appris, j ai 76ans , le respect des personnes âgées ,du drapeau, de la Marseillaise ,et…..des…religions…quo qui sème le ventt..révolte la Tempête….P. Marseile

  2. j’attens que tous ceux qui « étaient Charlie » il y a 5 ans le soient encore aujourd’hui devant cette nouvelle parution…

    • Et pourtant je suis loin d’être CHARLIE …..
      Anti-cons-muzz par contre , désolé pour le pléonasme

  3. Ces irresponsables pensent-ils à nos compatriotes qui, hors de France, sont souvent à portée de couteau, ne bénéficiant pas comme eux de protection policière permanente.

    • Dugenou reste donc agenouillé comme ça ils auront toujours l’impression d’être grands.

      • ce n’est pas Dugenou c’est Ducon Je ne suis pas sympa ,il a fait ce qu’il a pu ,il doit suivre un régime pour passer entre le mur et l’affiche.

    • Si les gens de Charlie Hebdo n’avaient pas de gardes du corps (payés par eux), ils seraient tous morts depuis longtemps

  4. Le procès même sans la présence des crapules responsables devrait aboutir à une seule chose: l’interdiction de la pratique, de la propagande et des revendications islamistes en France!
    C’est pourtant pas compliqué et assez simple à comprendre non?.

  5. Je ne suis pas Charlie, mais je hais néanmoins l’Islam, cette effrayante organisation politico-religieuse.

    • Tu es justement Charlie parce que la rédaction de Charlie est morte pour que tu puisse continuer à écrire ton commentaire réfléchissez avant de sortir des propos dont vous ne maîtrisez le sens

    • Il fallait une organisation politico totalitaire pour faire marcher droit ces cinglés du désert saoudien. La géographie, le climat, tout donne un aperçu de ce qu’est l’enfer sur terre.
      Imaginez un instant ce qu’aurait été la vie des Saoudiens sans le pétrole.
      Ils se terreraient comme de la vermine.
      J’ai appris ce matin qu’un des cerveaux du massacre chez Charlie est un binational, un fortiche de l’Ecole des Mines…ah ah ah.
      Même en leur donnant les moyens de suivre des parcours d’excellence qui leur seraient interdits au bled, ces crevures mordent la main sui les nourrit.
      Sachez bien que l’amitié et la confiance réciproque est quasi impossible avec cette race de chiens enragés.
      Je n’ai jamais trouvé correctes les Unes des potaches de Charlie Hebdo. Parfois ça allait vraiment trop loin.

    • Il a commencé à aller vers sa Fin , rassurez-vous !
      Chaque jour un peu plus proche proportionnellement à leurs beuglements de gardiens de biquettes.
      Mais le temps qu’ils le comprennent………..affaire d’intellect.

    • Oui, beurk, moi non plus je n’aime pas la vulgarité, la grossièreté, la médiocrité, mais la liberté d’expression doit être totale, sinon c’est sa fin. libre à chacun de lire ce qui lui plaît.

  6. La critique étayée de faits n’est pas un blasphème. Elle est indispensable pour ouvrir les esprits à la vérité, à la réalité. Refuser la critique c’est s’enfermer dans le mensonge et refuser d’évoluer.

    • Rien n’est un blasphème. Le blasphème n’a pas d’existence juridique, il n’en existe pas de définition partagée par tous, et c’est une notion moyenâgeuse que la modernité (qui n’a pas cours chez les Muzz) a heureusement éradiquée, ce qui marque un net progrès de la civilisation.

      L’expression « droit au blasphème » utilisée par le poudré de l’Élysée est très grave, car elle accrédite l’idée que le blasphème existe, alors qu’il n’existe que dans l’imaginaire imbécile d’intolérants agressifs et parfois sanguinaires.

        • L’islam au Moyen âge, la bonne expression des trouduc et des gauchiasses! Au Moyen âge, ils avaient des smart phones, des 4×4, des satellites hum? Savait pas…

      • Le blasphème existe pour les croyants, ce qui ne veut pas dire qu’il devrait être puni par la loi.

  7. Et nos gouvernants, enfin pseudos gouvernants osent ns dire pas d’amalgame et tout leur céder, et si ns rebiffons nous sommes des fachos, des extrémistes, et Dupont Morerti va en libérer plus de 2 000, car la prison les empéche de s intégrer..
    Quand allons ns enfin agir concrêtement..

  8. Curieux que personne n,ai songe à faire une caricature
    Bal tragique à Charlie hebdo. 10 morts.
    Pourtant, vu leur genre d’humour, les fans de ce papier imprimé auraient dû apprécier et rire un bon coup.

    • Ce n’est pas parce qu’une caricature est légale qu’elle est nécessairement opportune ou de bon goût.
      La liberté de la faire ne doit pas entraîner automatiquement son approbation.
      Celle que vous suggérez serait légale, mais abjecte

  9. Mais voyons ! ils ne seront même pas grondés, après tout ils n’ont fait que ce que leur ordonne le livre fondateur de leur secte, celle que les collabos au pouvoir nous imposent chez nous…

  10. 2600 vues pour l’article sur le non-évènement Obono, 600 vues seulement pour cet article sur Charlie Hebdo.
    Et même un commentaire dit « beurk! » pour les dessins de Charlie. Si on dit « beurk! » la bouche en cul de poule devant de simples dessins « potaches », que dit-on pour les cadavres sanguinolents des dessinateurs assassinés.
    Si la critique des gens de Charlie (dont on peut ne pas partager toutes les idées ) prime sur le soutien à ce journal qui a les couilles d’affronter l’islam, vous adoptez la même réaction que les musulmans !

  11. L’impunité des assassins et l’absence des gros poissons, montrent bien, à ceux qui en douteraient encore, que les attentats « islamistes » en France sont des opérations sous faux drapeau. Relisez l’histoire de tous ces attentats à la lumière de cette « hypothèse », et vous comprendrez tout bien plus clairement.

  12. merci aux ascenseurs qui ne supportent pas qu’on rappelle qu’avant d’être victime desl’islam, Charlie à été une feuille qui piétinant toutes nos valeurs… et quand je dis piétinant, c’es pour être poli.

  13. En résumé , TOUJOURS les mêmes qui foutent le bordel en France , arabes (muzz) , africains (tribaux) , roumains (voleurs culturels) …………..QUE du premier choix.
    Pas tous certes mais 99,999999%
    Pas d’espagnols , de norvégiens , belges (les vrais) , ritals , asiatiques…………mais que des gens « en retard ».
    ps : j’en sais quelques chose de ces sous-doués à titre 3 fois personnel….
    alors vous aurez ma haine à jamais.
    plus de pardon.

  14. Au secours! Des  » verts » veulent mettre un drapeau des homos sur les mairies de marseille…

Les commentaires sont fermés.