Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les certificats de virginité…

Pour un hymen heureux. Des gynécologues du 93 en parlent. Dans ce département, cette pratique est un peu plus répandue qu’ailleurs.

Macron a annoncé son intention de pénaliser ce procédé. Ce qui n’est pas du goût de certains médecins de la Seine-Saint-Denis. Ils veulent continuer à prendre en compte, dit l’un d’eux, « la détresse des jeunes filles musulmanes ». En voilà de belles et de bonnes intentions !

Le docteur Emmanuelle Tiet, membre du Haut-Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes, s’insurge : « on va pénaliser nos collègues qui aident les filles ». Le docteur Rosenthal, président de Gynécologie sans frontières, va plus loin dans l’indignation : «  c’est comme si on pénalisait l’IVG ».

Il a dû échapper à cet honorable praticien que l’IVG c’est la liberté accordée aux femmes de disposer de leur corps alors que le certificat de virginité c’est la garantie donnée à l’homme de disposer en premier du corps de la femme.

Le docteur Rosenthal précise que la question des mariages précoces concerne « quinze à vingt mille filles par an ». Cela en fait du monde qu’on envoie au bled avec des certificats de virginité tout nouveaux tout beaux estampillés « Made in France ». Et dans ce domaine, comme dans tant d’autres, nous sommes certainement les meilleurs.

Mais tout cela relève de chicaneries inutiles. Il y a une solution pour soulager les gynécologues qui se tuent à confectionner des hymens. Elle est admirablement décrite dans le film de Woody Allen qui a inspiré le titre de cet article : la ceinture de chasteté.

Benoit Rayski

image_pdfimage_print

39 Commentaires

  1. De toute façon elles se font péter par le paquet de bonbons la plupart du temps.

    • oui c’est culturel. Pour le fun et la contraception….mais seulement après s’être introduit le premier dans la virginité rassurante.
      la grande peur de « certains » hommes c’est que la femme ait découvert le plaisir partagé avec un autre homme. La peur de la comparaison et du jugement de la personne censée être ignorante est source d’angoisse.
      Pourtant l’expérience acquise par nos futures amantes est source de richesse, comme l’expérience des hommes peut être une richesse également.

  2. A ceci près qu’une jeune fille impure en Islam risque des tortures voire pire. Si vous étiez chirurgien que feriez-vous devant une jeune fille qui vous dit que si elle n’est pas pure pour son mariage, sa communauté, son père, son futur époux, sa famille risque de la renier, ou bien pire? Je veux bien que ces pratiques ne devraient pas avoir lieu et être remboursés à nos frais, mais il ne fallait pas qu’ils nous imposent ses cultures inaptées aux nôtres. C’est très joli de parler quand on est pas confrontés à la détresse. Et le pire, c’est que ces jeunes femmes deviendront comme leurs mères lorsqu’elles seront mères de jeunes filles à leur tour. Je le sais. Ça n’empêche pas de comprendre pourquoi des chirurgiens le pratiquent.

    • C’est vrai ,chez nous le cocufiage des maris se faisant après le mariage ,on n’avait pas pensé qu’on pouvait faire payer par la Sécu ,le cocufiage des hommes avant la cérémonie.

    • Au terme de tout ce joli raisonnement, vous ne voyez même pas que vous être en train de composer avec l’islam et que vous allez vouloir faire quelque chose pour des gens qu’il faut seulement renvoyer chez eux.
      Vous n’êtes pas français de souche pour rien, vous.

    • la chance de vivre dans un pays démocratique et laique doit permettre à ces jeunes femmes de se libérer de ce carcan…on en revient au besoin d’une signature d’acceptation de la charte laique pour les nouveaux arrivants. Avec la certitude d’être renvoyé en cas de dénonciation de la règle.
      il faut surtout expliquer aux imams les différences de virginité qu’on peut trouver en menant une vie féminine moderne.
      pour les chirurgiens, comme d’hab la sécu est bonne fille, c’est aussi un bizness…après les végétations, les amygdales, l’appendice , les faux phimosis, les arrachages de dents saines, voici la virginité à la carte….
      que de problèmes avec nos nouvelles richesses.

    • Les pauvres, en effet ! Mais … elles doivent y penser avant et ne pas courir le guilledou !!!!!!!!!!

  3. petite niche prometteuse sans grand risque, surtout si c’est du bidon rémunéré par la sécu. Pour une fois je suis d’accord avec notre président (tout arrive)
    les demandeuses iront voir leurs coreligionnaires, et tout se fera par téléphone ou plus discret de vive voix avec la famille restée en salle d’attente. « oui oui je l’ai examinée (menteuse !) tout va bien elle est vierge » . un faux examen remboursé aussi par la sécu.(rire)

  4. D’autant plus que l’argument est stupide !

    On aiderait beaucoup plus ces quinze à vingt-mille filles en leur donnant la possibilité de dire « Chéri, je ne peux pas te donner de certificat de virginité, le docteur a dit qu’il risquait la prison s’il m’en faisait un. »

    Et pour faire voter ça à l’Assemblée Nationale, il suffit d’invoquer le genre et la parité, c’est à la mode en ce moment.

    Ca va être difficile de faire quinze à vingt-mille certificats paritaires pour les hommes chaque année.

    • Alors, comme ça, il faudrait encore faire voter quelque chose à l’assemblée nationale ?
      Ces quinze à vingt-mille petites putes, on n’a pas besoin de les aider. Si elles ont besoin d’un certificat, elles n’ont qu’à arracher une page du coran.

    • Et du temps du chamelier illettré, voleur, massacreur, violeur et pédophile, il n’y avait pas de gynécos pour faire le certificat, non ?

  5. C’est une pratique insensée comme d’ailleurs , le guett que j’ai dénoncé mais dont personne n’en parle . La circoncision est une mutilation . Pourquoi , on n en parle jamais dans les médias !!! quelqu’un aurait un début de réponse non lâche à cette question? Moi j’ai ma petite idée

    • Le Gisou le faux juif caché qui sort de son trou à rat ! Commentaire hors contexte comme d’habitude.

      • Tu obsession des juifs vous tient lieu d’argument ! C’est du Xavier Vallat !!!

        • Gisou l’hôpital qui se fout de la charité ! Encore et encore et toujours à côté de la plaque.

  6. La complaisance envers ces pratiques dégradantes devraient être durement puni par la loi. Aucun médecin qui a des valeurs morales ne peut délivré un certificat humiliant pour les femmes.

    • Les immigrés et les musulmans, soit vous les renvoyez dans leurs pays d’origine, soit vous les gardez chez vous, mais alors il faudra boire le calice juqu’à la lie.
      Discuter de savoir ce que devraient faire des médecins, de leurs valeurs morales ou que sais-je encore, n’a strictement aucun sens.
      La virginité des gonzelles musulmanes, on s’en tape, c’est leur problème.
      Notre problème à nous, c’est qu’il puisse y avoir des musulmans sur notre sol national.

      • Je pense le contraire, les pratiquants islamisques s installent dans des pays où les conditions sont les plus favorables à la pratique de leur religion rigoriste…la France a toujours était un Eldorado social et moral même pour les plus radicaux. Un président qui appliquera vraiment la laïcité en par exemple interdisant le voile à l’université et regulera le social qui est un formidable appel à venir et ceci sans fléchir leur coupera l herbe sous les pieds…mais on peut toujours attendre…un sondage dit que 15 a 20 % veulent une pratique éclairé pacifique réformé avec des textes réecris mais ces gens sont mis a l écart, critiqu, marginalisés par nos élus lâches et traîtres gauche ou droite confondue qui cajolent les autres influencés par les idéologie wahhabite et salafistes financés…

  7. qui demande ces certificats, des gaulois ?
    vous ne me ferez pas pleurer sur le sort de ces filles qui en plus se considèrent comme musulmane, donc des êtres inférieurs qu’allah a placé sous la bienveillance des hommes!

  8. Qu’elles pratiquent ça si elles veulent, avec la complaisance de médecins, OK.
    Mais ce n’est pas aux cotisants Français de payer pour leurs coutumes importées.

  9. Bien, on commence par ça. Et quand les féministes vont elles se révolter contre l’excision ? Pratique barbare s’il en est mais dont nombre de jeunes « françaises » sont victimes dans le silence le plus absolu.
    Si cela se trouve la famille polygame Traoré à fait exciser sa porte-parole ce qui la rend si hargneuse !

  10. Gynécologie sans frontières ! trop drôle.. Vraiment tous des tarés, autant les médecins que les muzz ………..

      • Le sans-frontièrisme et le Transisme tous azimuts, c’est le grand programme de la communauté en question — mais seulement pour nous les goyim, naturellement. Pas de familles, pas de frontières, pas de nations, pas de différence sexuelle, etc.

  11. et bien sur cette reconstruction comme celle du clitoris est prise en charge par la sécu????

    • C’est normal, la sécu ne sait plus quoi faire de son pognon!!! depuis le déremboursement de l’homéopathie , la sécu ne sait plus quoi faire de ses milliards !!!

  12. La société française s’islamise lentement mais sûrement. Qu’est-ce qu’on en a à foutre de ces pratiques tribales qui ne concernent qu’une communauté qui vit sur notre sol. Ce n’est plus un problème chez nous qu’une femme ait « vécu » avant de faire le choix de son compagnon ou de son mari. Aux yeux de ces populations, nous sommes « haram »; mais celles-là n’en sont pas moins hypocrites sur cette question, comme sur tant d’autres. Leurs Hadiths sur les femmes et sur le sexe sont à crever de rire !

  13. « l’IVG, la liberté des femmes à disposer de leur corps » Quel ânerie ! Comme si un embryon ou un foetus faisait parie intégrante du corps de la femme, comme un bouton, une pustule, un cancer. Elle n’a de fait aucun droit à le massacrer car c’est son enfant !

  14. l’ivg c’est un assassinat….et la branlette un genocide prémédité…

  15. Inadmissible que cette pratique honteuse et dégradante soit remboursée par la Sécu à moins que les toubibs y trouvent aussi leurs comptes. L’argent n’a pas d’odeur.

  16. D’où la réponse de certaines jeunes Berbères quand on leur demande si elles sont vierges : « Plutôt deux fois qu’une ! ».

Les commentaires sont fermés.