Tout savoir sur Dominik, un Bobo de compétition de Calais

La tanière de l’Ultima Bobo est de grande taille, au moins 150m2, voire plus. Il a les moyens grâce à sa retraite sans doute, de cadre. Sa profession n’est pas précisée sur son profil Facebook ouvert à tous vents, car le Bobo est exhibitionniste. L’Ultima Bobo aime ses aises et il lui faut un grand garage pour entreposer ses voitures et motos de collection. Tout cet espace chauffé serait fort accueillant pour une bonne partie de toute la misère du monde qui traîne dans le froid glacial des rues de Calais, d’autant plus que sa cuisine rutilante et son immense frigo américain pourraient facilement nourrir une trentaine de subsahariens frigorifiés et affamés si l’on en croit Emmanuel Carrère qui nous parle de lui et de ses amis rencontrés lors de son immersion chez ses homologues calaisiens (je cite) « Jean-Louis et Annie Bougas, Pierre-Yves et Mimi Chatelain » dans l’excellentissime revue 21 (N°34 printemps 2016 p.36) que tout bon Bobo se doit de lire et de collectionner. Consternation ce soir là, Emmanuel Carrère raconte « Ils (les Bobos) se demandent avec angoisse de quel courage ils auraient été capables sous l’Occupation, ils aimeraient s’engager davantage, exactement comme moi. »

En tout cas, une chose est sûre, ce n’est pas avec un nid de Bobos qu’on aurait chassé un nid de Nazis. Le Bobo aurait plutôt l’âme collabo car il est courageux mais pas téméraire. L’Ultima Bobo préfère s’insurger sur les réseaux sociaux. C’est tout de même plus propre que d’inviter chez soi de crasseux congoïdes qui risqueraient de salir son joli parquet marin, voire de manger avec les doigts et de les essuyer sur les délicats rideaux en dentelle de Calais. Dominik s’insurge, mais de loin… Dominik aime les décors marins, façon Titanic bling bling mais n’ira pas jusqu’au naufrage de sa belle vaisselle en faïence contemporaine.

Les mœurs de l’Ultima Bobo

Lorsqu’il sort de sa tanière, rarement à pied pour ne pas user ses bottes Aigle modèle unique, Dominik découvre l’état pitoyable de la ville de Calais mais n’y voit bien sûr aucun rapport avec la pression migratoire. Tout ça, c’est la faute à l’extrêêême-droâââte !

Il se rend au Channel Scène Nationale, lieu de création de spectacles Bobos pour spectateurs Bobos, car il ne fréquente que ses congénères. La diversité, certes, mais faut pas pousser Bobo dans les orties. Il lui arrive même de participer à certains spectacles sur le vivre-ensemble et la sacro-sainte diversité. Car Dominik a des idées sur tout et surtout des idées, comme disait l’autre. Ce cher bien-pensant se vante d’être toujours dans le camp du bien, de la tolérance et de l’humanisme. Ce rebelle de clavier se prend pour un grand anarchiste et conspue le capitalisme sur de gracieux carnets en papier gris qu’il fait venir du Japon à grands frais et à l’aide de stylos de collection dont le moindre vaut la moitié d’un RSA de chômeur calaisien.

L’Ultima crée ainsi de subversifs dazibaos qu’il suspend révolutionnairement dans le couloir qui mène à ses toilettes, afin que ses amis, tous Bobos bien sûr, puissent s’extasier en soulageant leur prostate anémiée ou leur vessie ménopausée sur sa prose ou sa verve poétique et rebelle. Dominik est « engagé », très « engagé » mais son engagement ne va pas jusqu’à participer à une manifestation, dehors… dans la rue.. surtout s’il pleut…. ou se salir les mains pour distribuer la soupe aux gueux ou aux migrants. Car l’Ultima Bobo a une caractéristique physique particulière qui permet au scientifique de l’identifier sans erreur parmi toutes les autres espèces de Bobos : il a la couille un peu molle, la seule qui lui reste, celle de gôôôche, car la droite s’est suicidée en pensant au Maréchal Pétain, honteuse qu’elle était d’être de droite.

Notre cher homme adore l’art contemporain et n’hésite pas à prendre sa décapotable modèle unique (tout est unique chez lui, comme ses génitoires) pour visiter de grandioses expositions de paillassons griffés dans lesquelles il photographie son épouse dans toutes les positions : « Vas-y Chouchou, monte là-d’ssus, ça te changera ! » Il adore voir Bobonne s’exhiber devant les phallus des Simonnet ou sourire béatement devant un Tuyau de Poêle de chez Duchamp, voire une haridelle de Giacometti. Notre amateur d’art ose même parfois rouler jusqu’en Toscane pour assister à un happening en hommage aux origines asiatiques de la nouille. Il en profite d’ailleurs pour rapporter à ses amis extasiés une bouteille d’huile d’olive extra-vierge, première pression à froid à 25€ le centilitre. Car le Bobo Ultime est un homme de goût. Il profite d’ailleurs de son voyage pour s’insurger contre les frontières. Notre courageux gauchiste se sent l’âme d’un No Border lorsqu’il passe en Suisse et que la dame du péage n’a pas de monnaie sur son billet de 500.

Gauchiste, courageux mais aussi gastronome. L’Ultima Bobo ne dîne que dans des restaurants étoilés Lounge gris acier où le moindre hachis de demi-radis sur lit de laitue rose vous coûtera de quoi nourrir toute une famille calaisienne de souche pendant quinze jours.

Une fois dans sa vie, l’Ultima Bobo a eu très peur et son unique testicule s’est immédiatement ratatiné et réfugié au fin fond de son caleçon en lin bio. Faute de goût, le lin fait un peu peuple, le mérinos eût été plus chic. L’Ultima Bobo a trouvé collé sur sa porte un autocollant de la mouvance identitaire…Couvert de sueur froide, tremblant de tous ses membres, il a passé la chose sur Facebook pour ameuter tous ses amis Bobos. Dans un accès de terreur, il aurait même appelé la maréchaussée à son secours… La Bête Immonde s’en était pris à lui, le rebelle, l’engagé, le Jean Moulin de Calais !!!! Il craignait pour sa vie et sa liberté !

La vie secrète de l’Ultima Bobo

Comme presque tous ses congénères, l’Ultima Bobo a une vie secrète. Il sort le soir, deux fois par mois, un mercredi et un vendredi vers 20h quand ses activités artistiques de pitre supplétif au Channel lui en laissent le temps, pour se rendre au Temple et retrouver ses Frères et Sœurs. Car, comme tout Bobo qui se respecte, Dominik est Maître franc-maçon et travaille à répandre autour de lui les idées de Tolérance, d’Humanisme et de Fraternité. Dans sa loge Amitié Sincérité, Grande Loge Mixte Universelle, Orient de Calais, il fait le beau et prend des poses d’intellectuel au milieu d’un troupeau de Sœurs énamourées. Tiens, Annie Bougas est là, celle du dîner avec Emmanuel Carrère. Quand je vous disais que les Bobos étaient presque tous francs-maçons… Là, sous la voûte étoilée, il s’insurge… il piaille… contre le capitalisme, contre le rejet de l’autre et surtout contre l’extrêêêême-droâââte ! Ces soirs-là, Victor Hugo et Guillotin l’habitent.

Puis il rentre chez lui, légèrement euphorique après les agapes et tout content de ne pas avoir à chasser un SDF caucasoïde grelottant qui se serait réfugié dans l’anfractuosité de son très très grand garage, il glisse sa bien-pensance humaniste dans ses draps uniques en coton des Indes filés à la main par de jeunes enfants dans des usines-mouroirs au fin-fond de Calcutta. Demain, il engueulera le facteur qui a osé plier sa nouvelle revue gauchisante en papier glacé à 15€ pour la glisser dans sa boîte aux lettres. Humaniste, certes, mais pas au point de se laisser emmerder par les gueux…

ENTRE AU PANTHEON, DOMINIK…

Martin Moisan

Toutes les informations données dans cet article sont tirées de la page Facebook de Dominik, page ouverte au public : https://www.facebook.com/Dominik.Multeau?fref=ts

Merci aux amis de Dominik dont les pages ouvertes vont nous permettre d’alimenter cette galerie de portraits de la bobosphère calaisienne.

 

image_pdf
0
0

41 Commentaires

  1. C’est une affiche géante que je lui aurait collé au bobo gauchiasse donneur de leçons patenté !
    Pauvre France pauvre pays! Mais qu’est-ce ces gens ont fait de toi!

  2. Un tas de merde dans toute sa puanteur… Vous voulez en connaître des gens courageux ? Regardez les SDFs qui, ces jours-ci, crèvent de froid à la rue comme des chiens. J’ai le plus grand respect pour les SDFs. Je n’en ai pas un picogramme pour le tas de merde que vous nous décrivez de façon remarquable.

  3. Une fiente gauchiassei, dont le QI culmine à 80 , et se prend pour le nombril du monde. Il y en a plein, de ces me.des fumantes ,à la cervelle atrophiée. Rien que pour ces rebuts , j’implore, et « prie » pour qu’ une prochaine révolution nettoie tout ce fumier.

  4. Un bobo franc-mac se croit la crème de la société bien sûr parce qu’il est tolérant, humaniste et fraternel mais tout ça c’est du blabla.
    Tous ces bobos, zartistes, politiciens immigrationnistes devraient être déportés en zones de non-droit ou dans les quartiers islamisés, plongés dans le réel comme Mao l’a fait en son temps avec les intellos…
    Et là, nous serions au spectacle !!!

  5. Merci pour ce moment!!! J’en ai connu des semblables quand je naviguais encore auprès d’eux. Malheureusement il ne sont pas câblés pour comprendre au delà de leur espace…

  6. Une bordée d’injures. Contre des défenseurs de l’immigration? Contre des ennemis de la laïcité?

  7. Il faut le comprendre: quand on vit dans l’aisance, quand on est un « nanti », quand on n’a pas les problèmes du prolétaire de base, il faut avoir des idées « généreuses » (mais pas des actes généreux – faut pas exagérer…), s’affirmer de gauche, tiers-mondiste, internationaliste : ça donne une formidable bonne conscience (essayez, vous verrez !). En plus, maintenant, grâce à votre article, ce brave homme va pouvoir se poser en victime. Or il n’y a rien de mieux que de se poser en victime. Décidément, il a fait les bons choix.

  8. Le bon bobo prône le vivre ensemble ;religion qu’il ne se croit évidemment pas obligé de pratiquer,cela va sans dire .Bobo faux-cul ;pléonasme …

  9. vous avez oublié un détail important : les lunettes rondes d’intellectuel de gauche style Gandhi ou john Lennon

    • Oui, j’aurais bien aimé voir sa page « ouverte au public », car je ne suis pas sur FB
      Bien vu votre article, Martin. Chacun peut reconnaître dans votre description un/des bobo(s) de son entourage : des gens tellement naïfs que cela confine à la bêtise

  10. Très bon article comme tous les vôtres Martin !
    j’ai la haine quand je vois ce genre d’abruti de la gooôche caviar « humaniste à deux balles  » cracher sur tout ceux qui défendent leur pays et leur civilisation

  11. ?Excellent. La bobo bobo attitude dans toute sa splendeurPas possible,!!!! Ils doivent se reproduire entre eux :ils ont tous la même tronche d ´abrutis, l air très cool on les croirait presque très tolérant( si l l on pense comme eux bien sûr) et crades bien souvent. Ex :nuit debout et le jour je dors chez papa maman .puis il en existe un autre que l on appelle le zadiste ,celui la est plus autonome,le travail c est pas son métier,il dors beaucoup,se lave pas ,se coiffe pas mais passe son temps à emmerder les gens qui bossent et cotisent pour payer son leRSA à tout ces abrutis qui rejettent la société mais pas les alloc

  12. Finement observé! Vous eussiez pu généraliser et l’intituler « Portrait d’un bobo » ou d’un bobio, car ils sont frères. La différence bo/bio réside dans la croyance; le bobo est furieusement communautariste. Agnostique, il ne fait aucune différence entre repentance chrétienne et djihad islamique.
    Le bobio lui, clame ses certitudes organiques -il dit « bio ». Il vit confortablement, mais prône le retour au chalcolithique. Le bio est orthophagique « Vegan fashion », à tout le moins végétalien. Il est contre le zéro-carbone de l’énergie nucléaire et exige le retour aux centrales à charbon, comme en Allemagne, patrie du gourou cohn bendit. »Sacrifions la bio-masse, rejetons des cendres et des goudrons, roulons en 4×4 au diester et à l’ethanol bio », braillent-ils. Bobo, c’est bien, bobio c’est mieux!

    • Le bobo n’est pas agnostique, je dirais plutôt qu’il est athée, voire même anticlérical. Humaniste, non pas comme Jésus ou Gandhi mais au sens maçonnique du terme, en deux mots c’est un fanatique pro-avortement, c’est lui qui décide qui mérite de vivre et qui mérite de mourir (en 2 mots, les patriotes méritent de crever, quand au foetus, inutile de vous faire un dessin…). Bref je me désole qu’il n’y ait pas de tests pré-nataux pour dépister ce genre de déchet

  13. Article à forte sensibilité littéraire agréable à lire mais aussi cohérent concernant ces populations de vieux crevards de gauche, et franc maçon comme par un fait exprès! Tout ça c’est de la merde en Prada! Il est bon de signaler les traîtres car demain avance à grands pas et rien n’est pour encore perdu. Le désespoir en politique est une erreur!!! En plus un avant printemps s’annonce avec « Sainte » Marion petite fille de Jeanne d’Arc!!! Accumulons les informations au sujet des collabos! Pour ma part j’ai un véritable dossier sur les gauchistes de Brest via la presse où ils se sont fait mousser en compagnie de leurs pépites!!!

    • JOEL !…..JE TE PRESENTE MES RESPECT .
      excellente initiative nous patriotes nous Avons un un exelent exemple avec avec la
      desmarche de Joel ! ..si dans chaque departement un patriotes pouvais etablir des dossiers chaque traitres gauchiass islamos collabos mondialistes qui ont pouvoir de nuisance
      pseudo-politique , pseudo-journalistes , pseudo-syndicaliste mais veritable pourritures de traitres gauchiass islamos collabos mondialistes !..tout c est pourritures de traitres gauchiass nous devont avoir des dossier complet qui prouve s en l ombre d aucun doute possible par l heurs actes de politique anti-france leurs propos anti-francais anti-chretien anti-blanc anti-occident les conduiront directement a la guillotine sauf pour ceux qui reconnaitron et avouron leurs haute trahison !

  14. Bref un bon gros con de compétition qui les pieds dans le merde dira, non, vraiment, je ne sens rien.

    • Il n’est pas de pire dictature que celle des bons sentiments.

      « Méfiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin de leur pays des devoirs qu’ils dédaignent accomplir chez eux. Tel philosophe aime les Tartares pour être dispensé d’aimer ses voisins. »

      « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. »

      La gauche aime les diversités sauf une, la diversité d’opinion !

      « les ratés ne vous rateront pas »

      et la petite dernière qui résume bien notre époque

      « J’aurais bien vu Macron en Jeanne d’Arc, celui qui bouta les français hors de France….. »

  15. Bel humour…Il y a deux mondes, le notre est plus intéressant, plus vivant, le plus digne également.De tout cœur avec les Calaisiens patriotes.

    • A. Picadestats !
      vous aver parfaitement raison et je vous en remercie de preciser les calaisiens PATRIOTES
      Parceque pour moi je vous le dit et j assume mes propos !…les traitres islamos collabos mondialistes gauchiass … PEUVE TOUS CREVER !

  16. Je ne sais pas à quelle prise de krav maga ce billet pourrait bien correspondre, mais une chose est sûre : il envoie du lourd ! Bravo !

  17. Nos politicards actuels, nos journaleux, la justice du mur des cons. sont semblables à ce Dominik : de sales cons.

    • Yves Y ,
      On ne peut pas confondre marxiste et bobo-bio.
      Les marxistes, dont chacun de nous a partagé le désir de justice sociale dans nos primes jeunesses, les communistes suivaient une réelle philosophie humaniste. Il n’a pas résisté au pouvoir personnel de l’URSS et à la guerre menée contre lui par le capitalisme.
      Les bobo’ et bobio’ïtudes, ce sont des communautarismes comportementaux, individualistes, anti-laïcs et anti-citoyens par nature. L’errance islamophile du PC et ses associations-croupions fait que l’on peut rencontrer des ex-marxistes aux côtés des bo-bios. Cette perte totale de repères rationnels et citoyens est pathétique chez ces ex-patriotes. Leur trahison reste impardonnable, car elle est en train d’assassiner nos Libertés héritées de 1789.

      • ANDRE LEO
        nous Avons tous partager le desire marxiste ?…..ESPECE d enfoirer tu crois nous la faire a l envers aux patriotes nationaliste souverainiste hetno chretien blanc va te faire metre
        Par tes copines gauchiass et vient pas vendre ta merde de gauchiass marxiste les pourritures de traitres gauchiass islamos collabos mondialistes de ton genre je les repaire a l odeur pourrit et a leurs propos satanique !
        BORDEL …A QUI CROY TU AVOIRE A FAIRE..
        NOUS SOMME DES GUERRIERS PATRIOTES NATIONALISTE SOUVERAINISTE
        HELENO-CHRETIEN !… MAHOMETAN LIBERATE TERRA CHRISTUS / LEGION CHRISTUS LIBERATE TERRA …..SEULA SCRIPTURA ?

      • Les Bobo gauchos sont les purs produits du formatage des esprits par les institutions marxisées en 1945
        Après l’échec systématiques de toutes les tentatives de gouvernance bolcheviques et les expériences du goulag cela ne vous vient toujours pas à l’esprit que les bonnes intentions de l’idéologie marxiste sont contre nature ??? A mon avis la seule issue pour vous désenvouter est de vous passer vous même un sabre à travers le corps

  18. Bonjour,
    Je suis allé faire un tour sur sa page FaceBook. Ça vaut le détour ! Il m’est venue l’idée d’un mot plus fort encore que ”condescendant“ : ”Conmontant“, nécessaire qualité pour atteindre de tels sommets ! Comme vous le dites, ses amis et ami-hi-euh-esse sont au diapason ! Merci pour ce moment d’humour matinal.

  19. En espagnol, le mot « bobo » se traduit par « imbécile » en français. Comme quoi, la maxime  » vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà » ne se vérifie pas toujours.

  20. Si vous avez du mal à vous endormir, comptez les bobos, vous n’arriverez jamais au bout…

  21. Ce serait amusant de convoyer tout une cargaison de mi-gland crasseux vers le modeste logis de cet extrême-bobo pour filmer sa réaction en caméra cachée pour un reportage de diffusion nationale. Ça m’étonnerait que cette tête à claques les accueillent chez lui.

Les commentaires sont fermés.