Tout savoir sur les versets coraniques et la violence en 8 parties

Publié le 25 novembre 2017 - par - 42 commentaires - 5 316 vues

Extraits du livre de Malek Sibali :

L’islam, sacrée violence –Textes fondateurs

Editions de Paris, 2011

Voici les versets coraniques qui incitent à la haine, à la violence comme à la guerre et que les musulmans attribuent fièrement à Allah, sans honte ni pudeur.

Ils sont classés par ordre thématique

 

  1. Le devoir de combattre

« Combattez dans le sentier d’Allah, et sachez qu’il entend et sait tout » (2, 244)

« La guerre vous est prescrite et vous l’avez prise en aversion. Il se peut que vous ayez de l’aversion pour ce qui est bon pour ce qui vous est avantageux et que vous aimiez ce qui vous est nuisible. Allah le sait et vous ne le savez pas » (2 : 216)

« Ils t’interrogent sur le mois sacré ; ils te demandent si l’on peut faire la guerre durant ce mois. Dis-leur : « Combattre en ce mois est un péché grave ; mais il est encore plus grave de détourner les hommes de la voie d’Allah, de ne point croire en lui, de profaner la mosquée sacrée et d’en chasser les habitants. La subversion (l’idolâtrie) est pire que le carnage » (2, 217)

« Nous vous mettrons à l’épreuve pour connaître jusqu’à ce que nous connaissions les hommes qui combattent pour la religion d’Allah et qui persévèrent. Nous examinerons votre conduite. » (47, 31)

« Chargés ou légers, partez à la guerre. Combattez de vos biens et de vos personnes dans le chemin d’Allah. Cela vous sera plus avantageux si vous le comprenez. » (9, 41)

 

2. Peut-on échapper au devoir du combat ?

a. Les malades, les handicapés et les dépourvus

« Si l’aveugle, le boiteux, l’infirme, ne vont point à la guerre, on ne leur imputera pas à crime… Mais Allah infligera un châtiment douloureux à ceux qui auront tourné le dos à ses commandements » (48, 17)

« Les faibles, les malades, ceux qui n’ont pas de moyens, ne seront pas tenus d’aller à la guerre, pourvu qu’ils soient sincères envers Allah et son messager » (9, 91)

« Nul grief non plus envers ceux qui sont venus te demander des montures et à qui tu as répondu : « Je n’ai pas de chevaux à vous fournir » et qui sont repartis les larmes aux yeux, affligés de ne pouvoir s’équiper eux-mêmes » (9, 92)

b. Les lâches

« Ô croyants ! Qu’avez-vous donc, lorsque au moment où l’on vous a dit : Allez combattre dans le chemin d’Allah, vous vous êtes montrés lourds et comme attachés à la guerre » (9, 38)

« Ceux qui sont demeurés dans leurs foyers [à l’époque de l’expédition de Tabouk], étaient enchantés de rester en arrière du Prophète. Il leur répugnait de combattre, dans le sentier d’Allah, de leurs biens et de leurs personnes. Ils disaient : N’allez pas à la guerre pendant ces chaleurs ! Dis-leur : « La chaleur du feu de la Géhenne est plus brûlante encore ! Ah s’ils comprenaient ! » (9, 81)

« S’il s’était agi d’un succès très proche, d’une courte expédition avec un but fixe, ils t’auraient suivi sans difficulté. Mais la route leur parut longue, et cependant ils jurent par Allah, et diront : Si nous l’avions pu, nous serions partis avec vous ! Ils se perdent eux-mêmes, car Allah sait parfaitement qu’ils mentent. Qu’Allah te pardonne ! Pourquoi leur as-tu permis de se dispenser de l’expédition ? Pourquoi n’as-tu pas attendu de pouvoir distinguer parmi eux les sincères et les menteurs? » (9, 42-43)

« Ceux qui croient en Allah et au jour dernier ne te demandent point la permission de ne point combattre de leurs biens et de leurs personnes. Ce sont ceux qui ne croient pas en Allah et au jour dernier qui sollicitent cette dispense. Leur cœur doute et ils chancellent dans leur incertitude. S’ils avaient voulu aller à la guerre, ils s’y seraient préparés. Mais Allah n’a pas souhaité qu’ils y allassent. Il les a rendus paresseux. On leur a dit : Restez avec ceux qui restent ». (9, 44-46)

« Allah connaît bien ceux d’entre vous qui créent des obstacles ainsi que ceux qui disent à leurs frères : Venez à nous ! et qui ne mettent guère d’empressement au combat par avarice envers vous. Mais lorsque la peur les prend, ils portent sur toi des yeux révulsés d’agonisants. Quand elle les quitte, ils vous lacèrent de leur langue effilée, recherchant avidement des biens. Ce ne sont pas des croyants. Allah rend nulles leurs actions ; c’est facile pour lui.(33, 18-19)

« As-tu vu ceux à qui on a dit dans le passé : Cessez le combat, accomplissez la prière, faites l’aumône. Quand on leur a ensuite ordonné de combattre, une partie d’entre eux, craignant les hommes autant qu’Allah ou plus encore, se sont écriés : Seigneur, pourquoi nous ordonnes-tu la guerre ? Pourquoi ne pas la reporter à plus tard ? Réponds-leur : La vie d’ici-bas n’a que peu de valeur, la vie future est meilleure pour ceux qui craignent Allah. Là on ne vous trompera pas d’une pellicule de datte». (4, 77)

« Ils s’imaginaient que les confédérés ne s’éloigneraient pas. Mais si les confédérés revenaient, ils souhaiteraient s’en aller nomadiser avec les Bédouins. Ils demanderaient alors de vos nouvelles ; mais s’ils restaient parmi vous, ils ne combattraient guère » (33, 20)

 

c. Les méchants et les hypocrites

« On s’en prendra à ceux qui te demandent l’exemption alors qu’ils sont riches et qu’ils préfèrent rester à l’arrière. Le sceau est imprimé sur leur cœur ; ils ne savent rien ». (9, 93)

« Quand une sourate est révélée prescrivant de croire en Allah et de combattre avec son messager, les plus riches d’entre eux te demandent de les exempter. Ils disent : « Laisse-nous avec ceux qui restent ». (9, 86)

« À votre retour ils vous adjureront de vous détourner d’eux et de ne pas les blâmer. Éloignez-vous d’eux ! Ils sont immondes. En rétribution de leurs œuvres, leur asile sera la Géhenne. Ils vous adjureront de les excuser. Mais si vous êtes bienveillants envers eux, Allah n’agréera pas les excuses des pervers ».(9, 95-96)

« Certains Bédouins qui sont restés en arrière te diront : Nos biens et nos familles nous ont retenus ; implore pour nous le pardon d’Allah. Ils disent avec leurs langues ce qui n’est point dans leurs cœurs. Dis : Qui peut lutter contre Allah, s’il veut vous affliger d’un malheur ou vous apporter un bien ? Il est informé de vos actions ». (48-11)

« Ceux qui étaient pourtant engagés auparavant envers Allah à ne pas tourner le dos. Ils auront à répondre de cet engagement. Dis : Si vous tentez de fuir la mort ou le meurtre à la guerre vous ne jouirez que peu de temps ». (33 ; 15-16)

« Ils attendent les événements : si Allah vous accorde la victoire ils disent : Ne sommes-nous pas avec vous ? Si la fortune sourit aux incrédules, ils leur disent : N’étions-nous pas en mesure de vous vaincre et ne vous avons-nous pas au contraire protégés contre les croyants ? Allah jugera entre vous au jour de la Résurrection. Il ne permettra pas aux mécréants de vaincre les croyants ». (4, 141)

« Si tu obtiens un succès cela les met mal à l’aise. Si un revers t’atteint, ils tournent le dos et se réjouissent en disant : « Nous avions pris nos précautions ! » Dis-leur : « Il ne nous arrivera que ce qu’Allah nous a destiné. Il est notre maître et c’est en lui que les croyants mettent leur confiance ! » Dis-leur : « Qu’attendez-vous qu’il nous arrive, sinon l’une des deux plus belles éventualités ? Nous-mêmes attendons pour vous qu’Allah vous châtie directement ou par nos mains. Attendez donc ! Nous attendons aussi avec vous ! » (9, 50-52)

« Les croyants furent éprouvés et durement secoués quand les hypocrites et ceux dont le cœur est malade vous disaient : Allah et son Messager ne nous ont fait qu’une fausse promesse ; quand un groupe d’entre eux disaient : Ô gens de Yathrib votre place n’est pas ici, partez ! Certains d’entre eux demandèrent pourtant au Prophète la permission de se retirer en disant : Nos maisons sont restées sans protection. Mais elles ne l’étaient pas et ils ne souhaitaient que fuir. Si l’ennemi était alors entré dans la ville et leur avait demandé d’abjurer ils auraient accepté de le faire sans tarder ». (33, 11-14)

« S’ils étaient partis avec vous, ils n’auraient fait qu’accroître votre embarras ; ils auraient semé le trouble dans vos rangs en cherchant à exciter la sédition, car ils trouvent parmi vous des auditeurs attentifs. Mais Allah connaît les méchants. Auparavant ils ont déjà tenté de faire naître la rébellion et d’embrouiller tes plans jusqu’au moment où la vérité est apparue et où la volonté d’Allah s’est manifestée en dépit de leur hostilité. L’un d’entre eux a dit : « Dispense-moi de la guerre ; ne m’incite pas à la tentation. » Mais n’y ont-ils pas déjà succombé ? La Géhenne environne les impies ». (9, 47-49)

« Pourquoi ne combattrions-nous pas dans le chemin d’Allah alors que les hommes les plus faibles, les femmes et les enfants s’écrient : Seigneur tire-nous de cette ville dont les habitants sont injustes, envoie-nous un protecteur et un défenseur ». (4, 75)

 

3. Allah combat avec les croyants

« Ô croyants ! Si vous faites triompher la cause d’Allah, il vous assistera et affermira vos pas ». (47, 7)

« Lorsque vous imploriez l’assistance de votre Seigneur, il vous a exaucés : « Je vous appuierai de mille anges qui se succéderont à vos côtés » a-t-il dit. Il a fait cela pour vous apporter la bonne nouvelle et mettre la confiance en vos cœurs. Il n’est de secours que celui qui vient d’Allah, car il est le puissant, le sage ». (8, 9-10)

« Ô croyants ! Souvenez-vous des bienfaits d’Allah envers vous quand les armées vous assaillaient ! Nous avons envoyé contre elles un vent et des légions invisibles. Allah voyait ce que vous faisiez. Quand elles fondaient sur vous de toutes parts, que vos regards étaient troublés et que votre cœur remontait à votre gorge vous formiez sur Allah toutes sortes de suppositions ». (33, 9-10)

« Allah a repoussé les mécréants avec leur rage sans qu’ils aient obtenu aucun avantage. Il a épargné aux croyants un combat. Il est fort et puissant ».(33, 25)

« Rappelle-toi le jour où deux cohortes de votre armée étaient prêtes à s’enfuir ; Allah fut leur protecteur. Que les croyants s’en remettent donc à Allah ».(3, 122)

« Si vous êtes persévérants, si vous craignez Allah et que les ennemis viennent à fondre sur vous, il fera voler à votre secours cinq mille de ses anges bien équipés. Allah vous annonce cela pour mettre dans votre cœur la sécurité et la confiance. La victoire ne peut venir que d’Allah, le puissant, le sage. Il saurait tailler en pièces les mécréants, les renverser et les culbuter ». (3, 125-127)

« Ne soyez point faibles et n’appelez point à la paix lorsque vous êtes les plus forts et qu’Allah est avec vous ! Il ne vous privera point du bénéfice de vos œuvres ».(47, 35)

« Allah dit aux anges : Je suis avec vous. Affermissez les croyants. Je vais jeter la terreur dans le cœur des mécréants. Frappez leur cou et leurs doigts. Ils se sont séparés d’Allah et de son Prophète. Allah est terrible dans son châtiment contre quiconque agit ainsi ». (8, 12-13)

« Il vous a donné la victoire à Badr alors que vous étiez faibles. Craignez-le et rendez-lui grâces ».(3, 123)

« Allah a déjà accompli sa promesse envers vous lorsqu’il vous a donné la permission d’anéantir vos ennemis. Mais vous avez fléchi et vous êtes disputés au sujet des ordres reçus ; vous avez alors désobéi après qu’Allah vous eut fait voir quel était l’objet de vos souhaits. Une partie d’entre vous désirait les biens de ce monde, les autres aspiraient à la vie future. Allah vous a fait prendre la fuite devant vos ennemis pour vous éprouver. Il vous a ensuite pardonné car il est plein de bonté pour ses fidèles. Tandis que vous preniez la fuite sans écouter la voix de quiconque. Le Prophète vous rappelait au combat depuis l’arrière. Allah vous a fait éprouver affliction sur affliction afin que vous ne ressentiez de chagrin ni à cause du butin qui vous échappait ni en raison du malheur qui vous accablait ». (3, 152-153)

« Après ce revers, Allah fit descendre sur une partie d’entre vous la sécurité et le sommeil tandis que d’autres, préoccupés seulement d’eux-mêmes, entretenaient sur Allah de fausses pensées, des pensées d’idolâtres. Ils disaient : Qu’avons-nous à gagner dans tout cela ? Réponds-leur : Toute l’affaire dépend d’Allah. Ils cachent au fond de leur âme ce qu’ils ne te montrent pas. Ils disent : Si nous avions eu part à la décision nous n’aurions pas eu à déplorer de morts ici. Réponds-leur : Quand bien même vous seriez restés dans vos maisons la mort aurait frappé dans leur lit ceux dont le trépas était écrit là-haut afin que le seigneur éprouve ce que recèlent vos cœurs et qu’il en purifie le contenu. Allah connaît ce que cachent les cœurs ». (3, 154)

« Quand les croyants virent les confédérés, ils s’écrièrent : Voilà ce qu’Allah et son messager nous avaient promis. Ils ont été véridiques. Cela n’a fait qu’accroître leur foi et leur soumission ». (33, 22)

« Allah a fait descendre de leurs fortins ceux des Gens du Livre qui soutenaient les coalisés. Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs. Vous en avez tué une partie et réduit les autres en captivité ». (33, 26)

« C’est lui qui a écarté de vous le bras de vos ennemis et qui les a mis à l’abri de vos bras dans la vallée de la Mecque après vous avoir donné la victoire sur eux ». (48, 24)

« Allah vous a secourus en maints endroits. Le jour de Hunayn vous vous êtes laissé griser par votre grand nombre qui ne vous a servi à rien. Aussi étendue soit-elle vous avez ensuite trouvé la terre bien étroite, vous avez tourné le dos à l’ennemi et vous êtes enfuis ».(9, 25)

« Un signe vous est apparu lorsque les deux armées se rencontrèrent. Les uns combattaient dans le chemin d’Allah alors que les autres étaient infidèles. Or les seconds voyaient les croyants en nombre deux fois plus important qu’eux. Allah apporte son secours à qui il veut. Voici là un avertissement pour les hommes qui sont clairvoyants ».(3, 13)

« Souviens-toi qu’Allah te montrait en songe les ennemis peu nombreux. S’il te les avait présentés plus puissants, vous auriez perdu courage et vous vous seriez disputés à propos de la décision à prendre. Allah a voulu vous en préserver car il connaît parfai­tement ce que recèlent vos cœurs ». (8, 43)

« Ô croyants ! Soyez inébranlables lorsque vous rencontrez une troupe ennemie ! Invoquez sans cesse le nom d’Allah pour être victorieux. Obéissez à Allah et à son Prophète. Ne vous dis­putez pas car ceci abattrait votre courage et vous priverait du succès. Soyez patients ! Allah est avec les patients ». (8, 45-46)

« Ne soyez pas comme ceux qui sortirent de leurs demeures avec arrogance et ostentation pour détourner les hommes de la voie d’Allah. Leurs méfaits ne peuvent échapper à Allah. Satan a embelli leurs actions à leurs yeux leur disant : Vous êtes maintenant invincibles ; je suis votre soutien. Mais quand les deux armées s’opposèrent, il tourna le dos en disant : Je vous abandonne ; je vois ce que vous ne voyez pas. Je crains Allah dont les châtiments sont terribles ». (8, 47-48)

« Allah a maintenant allégé votre tâche, car il connaît votre faiblesse. S’il se trouve cent braves combattants croyants ils en vaincront deux cents et mille triompheront de deux mille avec la permission d’Allah, car il est avec les intrépides ». (8, 66)

« Lorsque Allah vous promettait la victoire sur l’une ou l’autre de deux troupes, vous avez choisi celle qui était désarmée. Or Allah voulait au contraire prouver la vérité en exterminant les infidèles jusqu’au dernier pour établir la vérité et anéantir le mensonge en dépit des coupables ». (8, 7-8)

 

4. Comment traiter les ennemis d’Allah

« Lorsque vous rencontrez les mécréants au combat, frappez-les au cou. Quand vous les aurez vaincus, enchaînez-les solidement. Après la guerre vous les libérerez gracieusement ou contre rançon. Il en est ainsi. Si Allah voulait, il les réduirait lui-même. Mais il veut vous éprouver les uns par les autres ». (47, 4)

« Il n’a été donné à aucun prophète de faire des prisonniers tant qu’il n’a pas anéanti les mécréants sur la terre. Vous désirez les biens de ce monde et Allah veut vous donner ceux de la vie future. Il est puissant et sage ». (8, 67)

« Ô Prophète ! Dis à tes captifs : Si Allah voit de la droiture en vos cœurs, il vous accordera plus de richesses qu’il ne vous en a enlevées ! Il vous pardonnera, car il est compatissant et miséricordieux. S’ils veulent te trahir, c’est qu’ils ont trahi Allah auparavant. Il les a livrés. Il est savant et sage ». (8, 70-71)

 

5. Récompense des combattants

« Que ceux qui veulent échanger la vie présente contre celle de l’au-delà combattent dans le chemin d’Allah ! Qu’ils succombent ou qu’ils soient vainqueurs, nous leur accorderons une généreuse récompense ». (4, 74)

« Il vous introduira dans les Jardins où coulent des ruisseaux et dans d’agréables demeures des Jardins d’Eden. Voilà bien un immense bonheur ! Il vous accordera d’autres choses encore que vous aimez : l’assistance d’Allah et une victoire prochaine. Annonce donc la bonne nouvelle aux croyants ». (61, 12-13)

« Ceux qui obéissent à Allah et à son prophète entreront dans la communion de ceux qu’Allah a comblés : les prophètes, les justes, les martyrs et les saints. Quelle magnifique assemblée ! » (4, 69)

« Les fidèles qui restent dans leurs foyers au lieu de combattre, exception faite des infirmes, ne sont pas les égaux de ceux qui luttent dans le chemin d’Allah, y engageant leurs biens et leurs personnes. Allah a assigné un rang plus élevé à ces derniers. Il a fait de belles promesses à tous, mais il préfère les combattants aux autres et il leur a destiné une immense récompense, un rang plus élevé auprès de lui, le pardon et la miséricorde. Il est clément et compatissant ». (4, 95-96)

« Allah a acheté aux croyants leurs personnes et leurs biens en échange du Paradis. Ils combattront dans le chemin d’Allah ; ils tueront et ils seront tués. C’est une promesse vraie. Il l’a faite dans la Thora, l’Évangile et dans le Coran. Et qui est plus fidèle à ses engagements qu’Allah ? Réjouissez-vous donc de l’échange que vous avez réalisé car c’est un ineffable bonheur ». (9, 111)

« Les médinois et les bédouins campant aux alentours n’ont aucune raison de rester en arrière du prophète d’Allah ni de préférer leur vie à la sienne. Ni la soif ni la fatigue ni la faim ne les atteindront sur le chemin d’Allah. Ils ne parcourront aucune terre – à la colère des incrédules – et n’obtiendront aucun avantage sur les ennemis sans que soit portée à leur crédit une bonne œuvre. Allah ne laisse pas perdre la récompense de ceux qui font le bien. Ils ne supporteront aucune dépense petite ou grande, ils ne franchiront aucune vallée sans que tout ne soit inscrit à leur actif afin qu’Allah leur accorde la meilleure récompense pour leurs actes ». (9, 120-121)

 

6. Béatitude des morts

« À ceux qui sont restés chez eux et disent : Si nos frères nous avaient écoutés ils n’auraient pas été tués, réponds : Mettez-vous donc à l’abri de la mort si vous êtes véridiques ». (3, 168)

« Ne crois pas que ceux qui ont succombé dans le chemin d’Allah soient morts. Non ! Ils vivent auprès de leur seigneur et reçoivent de lui leur nourriture. Remplis de joie par les bienfaits dont Allah les a comblés ils se réjouissent car ils savent que ceux qui marchent sur leurs traces et ne les ont pas encore rejoints seront à l’abri des peurs et des peines. Ils se réjouissent des bienfaits d’Allah, de sa générosité et de ce qu’il ne frustre point les croyants ». (3, 169-171)

« Que vous soyez tués dans le chemin d’Allah ou que vous mouriez d’une mort naturelle, l’indulgence et la miséricorde d’Allah vous seront plus utiles que les richesses que vous amassez ». (3, 157)

« La rétribution de celui qui quitte sa maison et que la mort frappe sur le chemin d’Allah et de son prophète incombe à Allah. Il est indulgent et miséricordieux ». (4, 100)

« Allah ne rendra pas vaines les actions de ceux qui sont tués dans son chemin. Il les dirigera, améliorera leur condition et les introduira dans le Paradis qu’il leur présentera ».(47, 4-6)

 

7. Le butin

« Ils t’interrogeront au sujet du butin. Réponds-leur : Le butin appartient à Allah et à son prophète… Obéissez à Allah et à son prophète si vous êtes croyants ». (8, 1)

« Quelque butin que vous ayez pris sachez que le cinquième en revient à Allah, au Prophète et à ses proches, aux orphelins, aux pauvres et aux voyageurs, si vous croyez en Allah et en ce que nous avons révélé à notre serviteur au jour de la distinction ». (8, 42)

« Allah vous a promis un riche butin ; il s’est hâté de vous l’accorder. Il a détourné de vous le bras de ces gens afin que ceci soit un signe pour les croyants et qu’il vous guide sur la voie droite. Il vous promet un autre butin dont vous ne pourriez vous emparer seuls mais qu’Allah a déjà en son pouvoir car il est omnipotent ». (48, 20-21)

« Allah vous a fait hériter de leur contrée, de leurs demeures, de leurs biens et d’une terre que vous n’aviez encore jamais foulée de vos pieds. Allah est omnipotent ».(33, 27)

« Nourrissez-vous des biens licites de votre butin et craignez Allah. Il est clément et miséricordieux ». (8, 69)

 

8. Le jihad contre les mécréants

« Dis à ceux des bédouins qui sont restés en arrière : Vous serez bientôt appelés à marcher contre un peuple redoutable. Vous les combattrez à moins qu’ils n’embrassent l’islam. Si vous obéissez, Allah vous accordera une belle récompense mais si vous vous détournez comme naguère, il vous infligera un douloureux châtiment ». (48, 16)

 

« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au jour dernier, n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont défendu, et ceux des Gens du Livre, qui ne professent pas la vraie religion ; combattez-les jusqu’à ce qu’ils paient lajizia (le tribut) de leurs propres mains, alors qu’ils soient humiliés». (9, 29)

« S’ils sombrent de nouveau dans la mécréance, saisissez-les et tuez-les partout où vous les rencontrerez. Ne prenez ni protecteur ni défenseur parmi eux. » (4, 89)

« Les croyants combattent dans le chemin d’Allah, les infidèles dans le chemin des tâghût. Combattez donc les suppôts de Satan, car les stratagèmes du démon sont impuissants ».(4, 76)

« Combattez dans le chemin d’Allah ceux qui vous combattent, mais ne commettez pas d’injustice. Allah n’aime pas ceux qui sont injustes. Chassez-les d’où ils vous auront chassés. La subversion est pire que le meurtre. Ne leur livrez point combat près de la mosquée sacrée à moins qu’ils ne vous y attaquent. S’ils le font, tuez-les. Tel est le châtiment des mécréants. S’ils mettent un terme à leur action, Allah usera d’indulgence et de miséricorde ». (2, 190-192)

« Combattez-les jusqu’à ce que la subversion ait cessé et que le culte soit rendu à Allah seul. S’ils arrêtent le combat, cessez les hostilités sauf contre les impies ». (2, 193)

« Ô prophète ! Incite les croyants à combattre ! Vingt braves d’entre eux terrasseront deux cents mécréants. Cent en vaincront mille parce que les incrédules ne comprennent rien ». (8, 65)

« Ô vous qui croyez lorsque vous rencontrez les mécréants en marche contre vous ne fuyez pas ! Quiconque tournera le dos en ce jour – sauf s’il se rend à un autre combat ou se rallie à une autre troupe – sera chargé de la colère d’Allah. Sa demeure sera la Géhenne. Quel détestable séjour. (8, 15-16)

« Ce n’est pas vous qui les avez tués, c’est Allah. Ce n’est pas toi qui lançais, c’est Allah pour éprouver les croyants par une belle épreuve. Il entend et il sait tout. Voilà votre sort. Allah met à néant la ruse des mécréants ». (8, 17-18)

« Ô mécréants ! Vous escomptiez la victoire : vous voilà servis ! Si vous renonciez à nous combattre, ce serait plus avantageux pour vous. Si vous y revenez, nous y reviendrons aussi. Aussi nombreuses soient-elles, vos troupes ne vous serviront à rien, car Allah est avec les croyants ». (8, 19)

« Si tu les rencontres au combat, traite-les de telle sorte que ceux qui les suivent soient découragés et incités à réfléchir. Si tu crains quelque perfidie de la part d’une nation, rejette son alliance et agis de même à son égard. Allah n’aime pas les perfides. Que les mécréants ne croient pas avoir le dessus ! Ils ne sauraient vous dominer ». (8, 57-59)

« Mettez sur pieds tout ce dont vous disposez en forces et en cavaliers pour terroriser les ennemis d’Allah et les vôtres ainsi que d’autres encore que vous ne connaissez pas mais qu’Allah con­naît. Tout ce que vous aurez dépensé dans le chemin d’Allah vous sera rendu ; vous ne serez pas lésés. S’ils inclinent à la paix, consens-y. Aie confiance en Allah, car il entend et sait tout. S’ils te trahissent, Allah te suffira, car c’est lui qui t’assiste de son secours et de celui des croyants ». (8, 60-62)

« Si une blessure vous atteint, les mécréants en ont déjà subi de semblables. Nous faisons alterner pour vous les revers et les succès, afin qu’Allah reconnaisse les croyants et qu’il choisisse parmi vous ses témoins. Allah n’aime pas les injustes, afin d’éprouver les croyants et d’anéantir les mécréants ». (3, 140-141)

« Comptez-vous entrer dans le Paradis avant qu’Allah ait reconnu ceux qui ont combattu et ceux qui sont patients ? » (3, 142)

« Si les hypocrites, ceux dont le cœur est malade et ceux qui sèment le trouble à Médine ne cessent pas, nous t’assisterons contre eux et ils ne resteront que peu de temps dans ton voisinage. Ils sont maudits. En quelque lieu qu’on les trouve, ils seront capturés et impitoyablement tués selon la loi d’Allah établie envers ceux qui vivaient auparavant. Tu ne trouveras aucun changement dans la loi divine ». (33, 60-62)

« Voici la proclamation adressée par Allah et son messager le jour du pèlerinage : Allah et son messager sont déliés de tout engagement envers les polythéistes. Si vous vous repentez cela vous sera plus avantageux ; si vous vous détournez, sachez que vous ne prévaudrez pas contre Allah ! Annonce un douloureux châtiment aux mécréants, sauf à ceux avec qui vous avez pactisé, qui n’ont pas trahi et qui n’ont pas prêté main forte contre vous. Respectez votre pacte avec eux jusqu’à son terme. Allah aime ceux qui le craignent ». (9, 3-4)

« Ne perdez pas courage, ne vous affligez pas ; vous serez victorieux si vous êtes croyants ». (3, 139)

« Ce sont les mécréants qui vous ont interdit l’accès à la mosquée sacrée de la Mecque ; ils ont empêché que les offrandes entravées ne parvinssent au lieu d’immolation. Or des croyants et des croyantes que vous ne connaissez pas s’étaient mêlés à eux et vous auriez risqué de les piétiner vous rendant ainsi coupables d’un crime involontaire. Allah fait entrer qui il veut dans sa miséricorde. Si ces croyants avaient pu être distingués des autres, nous aurions infligé aux mécréants un douloureux châtiment ». (48, 25)

« Ô prophète ! Fais la guerre aux mécréants et aux hypocrites et sois rude envers eux ! La Géhenne sera leur demeure. Quelle détestable fin ». (66, 9)

« Allah couvrira d’opprobre les infidèles. À l’expiration des mois sacrés, tuez les polythéistes partout où vous les trouverez, capturez-les, assiégez-les et tendez-leur des pièges. Mais s’ils reviennent à Allah, s’ils observent la prière et font l’aumône laissez-les tranquilles, car Allah est indulgent et compatissant ». (9, 2-5)

« S’ils violent leurs serments après avoir contracté alliance avec vous, s’ils s’attaquent à votre religion, combattez les chefs des mécréants – parce qu’ils ne respectent aucun serment – afin qu’ils cessent leurs méfaits. Ne combattrez-vous donc pas des gens qui ont violé leurs serments et se sont efforcés de chasser le messager ? Ce sont eux qui vous ont agressés. Les craindrez-vous ? Allah est bien plus à craindre qu’eux si vous êtes croyants ». (9, 12-13)

« Combattez-les, afin qu’Allah les châtie par vos mains et les couvre d’opprobre, afin qu’il vous donne la victoire sur eux et guérisse les cœurs des croyants. Il en extirpera la colère. Allah revient à celui qu’il veut, car il est omniscient et sage. Pensez-vous que vous serez abandonnés, qu’Allah ne connaît pas ceux d’entre vous qui combattent et qui n’ont pas cherché d’autre allié que lui, son messager et les croyants ? Allah est parfaitement instruit de vos actions ». (9,14-16)

« Vous en trouverez d’autres qui chercheront à gagner également votre confiance et celle de leur nation. Chaque fois qu’ils tromperont dans la sédition, ils retomberont dans l’idolâtrie. S’ils ne se mettent pas à l’écart, s’ils ne vous offrent pas la paix et ne s’abstiennent pas de vous combattre saisissez-les, massacrez-les partout où vous les trouverez. Nous vous donnons sur eux un pouvoir absolu ». (4, 91)

« Ô croyants ! Combattez les mécréants qui vous avoisinent ! Qu’ils vous trouvent durs à leur égard ! Sachez qu’Allah est avec ceux qui le craignent ». (9, 124)

Malek Sibali

Voir entretien avec Malek Sibali :

https://ripostelaique.com/malek-sibali-auteur-de-lislam-sacree-violence-le-jihad-guide-la-vie-quotidienne-des-musulmans.html

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
crap2sp

une seule chose compte a nos yeux,cela n’est pas citer plus haut.mais est bien dans le livre,a propos du mecreant.patriots et collabos dans le meme sac,fini la bibine,la liberte,la crasse occidentale,
nous allons souffrir,peut etre nous battre,preparez vous.avec antifas,anar et autres gauchistes,l’islamonazisme a de beaux jours sanglants devant lui.
comment faire comprendre a ces cons,qu’ils collaborent avec le pire des fachismes..

victoire de Tourtour

Violences dans l’Evangile ?
“Que celui qui n’a jamais péché…”, peut-être ? Non ?

Veritas

Pour répondre, quand je lis “laches, obligation du combat…etc”.

Il apparait clairement ici qu’ont parle du code millitaire, ni plus ni moins, et il n’y a pas si loin que ca dans notre histoire millitaire, et meme celle des pays alliés ( je ne parle meme pas allemend, les sovietiques, japonais…), ce qui s’appel la dersertion etait punissable par la peine de mort que je sache ?

victoire de Tourtour

Veritas
Donc, d’après vous, telle était leur doctrine religieuse ? Et cela au nom de quel dieu ?

Veritas

Bonjour a toutes et à tous.

Sachez tous que j’ai un sacré nombre d’erreurs, je ne sais quel avec avec quel coran ni quel traduction a été utilisé ici, mais plus de 70% des citations mentionnées ci-dessus son erronées, incomplètes, ou littéralement mal traduit.

Exemples:

– coran verset 2-217
– coran verset 47-31
– coran verset 48-17
– coran verset 9-91
– coran verset 9-38
– coran verset 9.81

… ETC

Je pense qu’en tant qu’écrivain qu’est Mr Malek, il s’agit d’erreur graves qui induisent à une mauvaise compréhension, et donc de faux jugements.

Dans un moment de réflexion, n’est-ce pas la le même processus, la même façon d’utiliser ces texte que ces terroriste sans sciences ?

la violence dans les textes religieux ont toujours existé:

LUC 19 verset 27

che

Monsieur “VERITAS” mais pas “IN VINO”!
Vous êtes dans votre droit, comme musulman ou islamo-collabo ou lèche-babouche, d’utiliser la même stratégie des musulmans, qu’est la dissimalation ou la taqiya, et surtout le MENSONGE. Ces versets se trouvent compilés dans le livre de MALEK SIBALI (L’islam – sacrée violence). Ils sont accompagnés de l’original arabe dans l’intention de riposter et de défier les méchants comme vous.
Si vous n’êtes pas lâche, menteur, hypocrite et malintentionné, allez, avec l’aide de vos copains (RAMADAN Frères, Plenel, Bidar, Chebel, les soi-disants érudits de l’islam) et relevez dans ce condensé thématique une seule erreur, un verset incomplet ou mal traduit. Cette stratégie désuète est bien connue. Vous devez avoir honte de ce comportement malsain et mesquin.

peplum

Pour Luc, vous n’avez pas entièrement tort :
http://www.intratext.com/IXT/FRA0016/8/L2.HTM

victoire de Tourtour

Veritas, alias Mohamed
Vous ne savez pas ce qu’est une parabole ? Vous ne savez pas lire ? Ou vous ne comprenez rien à ce que vous lisez ? Il faut vous faire une explication de texte ?Vous citez une épicope, détachée de son contexte , et vous en tirez une conclusion erronée.

white power

vous me fautes bien rire, vous êtes des faibles des laches…
les muz ne dont que des moutons en plus dans dans le troupeau.
le vrai ennemi ( l’avant garde de la republique selon valls) c’est la communauté que l’on ne peut évoquer en france.

Se cite n’a jamais osé les dennoncé.
La france périra a cause d’eux.

Roselyne

Il faudrait afficher ces versets un peu partout pour réveiller les consciences. On n’a pas les mêmes valeurs !

sav73

Si vous voulez mieux comprendre l islam et le coran lissé le livre le grand secret de l islam par Olaf et d autre chercheurs ont publié d autre récit , vous pouvez le trouvé sur internet et cela n est pas de l intox

dufaitrez

Avec tout ces articles, on va finir par connaitre le Coran par coeur ! J’oublie vite !
Mais il est distribué gratuitement dans certains lieux (Place d’Italie, à Paris…)
Enseigné dans certaines écoles, promulgué dans les mosquées…
A quand un autodafé en Place publique ?

France Sectes GODF

Vous osez critiquer la religion officielle de la république laïque du Grand Orient, vous êtes bon pour le “mariage républicain” comme à la bonne époque…
https://fr.wiktionary.org/wiki/mariage_républicain

C’était bien la peine que la secte extermine les curés et les bonnes sœurs en 1789 pour finir par nous imposer l’islamisation par le chantage, ce au nom de la république.
Les terroristes du Grand Orient en 1789 ont plus tué de civils désarmés en une journée qu’il n’y en a eu en 500 ans d’inquisition Espagnole …

Legrincheux

Le souci ce n’est pas uniquement l’Islam, le souci c’est l’Africain :
« Sales putes de Blancs! ». Les Nantais auront eu ce samedi 25 novembre en fin d’après-midi, un bel aperçu de la société multiculturelle apaisée et du vivre-ensemble triomphant. Près de 250 personnes, presque toutes d’origine africaine, ont fait une manifestation sauvage et bloqué les transports en commun au coeur de Nantes, à Commerce puis jusqu’à Chantiers Navals vers 18h00. Pendant ce temps, la police était presque complètement absente et plusieurs personnes (blanches) ont été lynchées par les manifestants.

Donc le vrai problème mondial c’est l’Africain, l’Islam se sur-ajoute.

sav73

Mohamed était un guerrier sanguinaire et les hommes qui n obéissaient pas au coran étaient égorgé voila le prophète que les musulmans obéissent

John Fleecy

«Après vos selles, torchez vous avec des cailloux ,en nombre impair, de préférence 3 ( comme la Trinité ). » Le Coran

JILL

Comment peut on tolérer cette secte infernale sur notre territoire ?Comment et surtout pourquoi la plupart des politicards et médias regardent cette organisation politico-religieuse,avec les bons yeux de Chimène …Même l’Eglise fait des courbettes à l’islam,son pire ennemi …les chrétiens d’Orient,persécutés et martyrisés sont passés aux profits et pertes .

patphil

lisez le coran pour vérifier que ce que Malek Sibali écrit est bien vrai et transmettez cet article à vos amis tièdes et bobos.

France Bouligner

Un article très précieux et à garder. Merci.

3,14

Toujours ce même trilemme à la lecture du coran. Je persiste à penser que la paix est son vecteur principal, un ami m’affirme que la tolérance domine les autres, un second que le message d’amour est prédominant.
Si un collabo ou un musulman pouvait trancher…enfin, nous départager… non plus, bref donner son avis.

Martin (du Gard)

Vous retardez 3,14. Tout le monde ici, sait qu’il y a les sourates mecquoises lesquelles, comme votre ami islamophile vous l’affirme sont effectivement porteuses de paix et d’ amitié (d’amour ? faut pas pousser). Votre ami islamophile ignore ou vous aura caché que ces sourates ont été abrogées car le Momo, furieux de s’ être fait jeter par les Mecquois polythéistes, juifs ou chrétiens s’ est enfui à Médine où il a exterminé les 3 tribus juives qui cultivaient l’oasis et de rage, a “pondu” les sourates médinoises exclusivement porteuses d’ ostracisme et d’incitation au meurtre des non musulmans. En toute logique seules les médinoises devraient perdurer dans le coran mais les mecquoises y demeurent car les muzz ont compris leur utilité pour abuser les peuples à convertir. Faut lire, 3,14 !

sav73

Oui mais ne pas oublié que cette religion islamiste a été mise en place grâce au calife de l époque et dictée par une tribu juives pour faire partir les Chrétiens qui étaient a l époque a Jérusalem années environ 400 a 500 ans après J C

peplum

Et à cela semble s’ajouter le fait que vous ne parlez bien que le français, excluant le fait que vous ayez un rapport crédible avec la parole coranique (arabe) qui fait foi : donc, fiez-vous à votre imam de rattachement, ou à un de ses lieutenant-à-gros-revolvers, et votre “trilemme” tombera en même temps que le quadrilemme sera écorné.

Mia Vossen

Paix et amour, oui, dans un monde pacifié par l’islam! Dans un monde qui ne souffre pas de surpopulation car là, les sunnites “purs” attaquent les soufis, attaquent les chiites etc… Et comme on nous parle d’une Terre pouvant nourrir 15 milliards d’humains, qu’on s’y dirige rapidement grâce “aux ventres de nos femmes”, je ne vois pas l’avenir en rose. NB. Les études montrant que la surpopulation – même si tout le monde est bien nourri – crée l’agressivité sont interdites….

France Bouligner

Si on te dit que le coran est un livre de paix, demande de montrer un seul verset qui prône vraiment la paix universelle entre tous les hommes, qu’ils soient croyant, athées, juifs, polythéistes…
Et étonne-toi que ce livre de “paix” soint le livre à penser des tarés et nazis de l’Etat islamique. Car même avec un “interpretation” differente, ces nazis n’auraient pas pu avoir le coran comme livre de base s’il avait été vraiment un livre de paix

patphil

le coran, livre pronant la paix éternelle!

JILL

Aux morts surtout …

Veritas

Vous sont permises, aujourd’hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d’entre les croyantes, et les femmes vertueuses d’entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d’amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l’au-delà, du nombre des perdants. (Le Coran, sourate al-Maida, verset 5)

hitl

victoire de Tourtour

N’y eût-il qu’un seul verset qui incitât à la violence – et quelle violence ! – dans le Coran , cela devrait suffire, pour tout esprit éclairé , à exclure avec dégoût tout le reste de ce fatras,et de façon définitive : les sourates et versets loukoum et sirop d’orgeat ne sont là que pour enfumer les esprits crédules ; en général, ils sont abrogés par les “nazikh” du Coran médinois.

victoire de Tourtour

La paix des cimetières. “Et lux aeterna luceat eis.”

3,14

Juste du 2nd degré (visiblement mal dosé !!!) pour dénoncer la pathétique propagande qui consiste à nous vendre cette secte de pédophiles tortionnaires comme une RATP.

JILL

Le coran un livre de paix …ben oui,les centaines de millions de personnes assassinées au nom d’Allah en 14 siècles pourraient en témoigner .

Abrahamatué

Nice, Manchester, Bamako, Manhattan, Kaboul, Le Bataclan, St Etienne du Rouvray, Londres, Orlando, Djakarta, Tunis, Bruxelles, Cologne, Sinai, Boston, Toulouse, Montauban, Hyper casher… Ce déferlement d’amour est un peu trop soudain pour des vilains comme nous.

Cesare

Gentil trol et gauchiste – Avant de prouver quoi que se soit, un peu d’honnêteté de votre part. Vos sourates 41-34 et 41-35 sont des sourates mecquoises qui ont été abrogées et n’ont aucune valeur. Sauf, pour enfumer les lecteurs qui ne connaissent pas cette règle de base.
Donc, les sourates que vous citez, sont abrogées par les sourates médinoises. Pour lire le coran, cette règle est essentielle pour comprendre la fumisterie.
https://ripostelaique.com/changer-le-comportement-des-musulmans-en-changeant-lordre-du-coran.html
Dans le lien suivant, l’ordre chronologique des “révélations” : http://www.sibtayn.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2969:les-sourates-selon-lordre-chronologique-de-leur-rlation&catid=237&Itemid=608

Gentil trol et gauchiste en plus !

Cesare on pourrait discuter du bien fondé de ton argument qui ne fait pas consensus dans le monde musulman mais ok je te cite que des sourates medinoises : sourate 2 v177 la bonté pieuse ne consiste pas à tourner vos visages vers le Levant ou le Couchant. Mais la bonté pieuse est de croire en Allah, au Jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, de donner de son bien, quelqu’amour qu’on en ait, aux proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l’aide et pour délier les jougs, d’accomplir la Ṣalāt et d’acquitter la Zakāt. Et ceux qui remplissent leurs engagements lorsqu’ils se sont engagés,ceux qui sont endurants dans la misère, la maladie et quand les combats font rage, les voilà les véridiques et les voilà les vrais pieux!

peplum

Merci mon bon, pour citer in extenso S2V177 : c’est à boire ! Et à boire et manger, on a S2V178 :

“Ô vous qui avez cru ! On vous a prescrit le talion au sujet des tués : homme libre pour homme libre, serviteur pour serviteur, femelle pour femelle. Celui qui a été gracié d’une chose par son frère, qu’il fasse suivre le pardon [le pardon par une compensation] selon les convenances et la lui restitue avec bienveillance. Voilà un allègement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Quiconque transgresse après cela, aura un châtiment affligeant.”

Je dis ça parce que le talion y est prescrit mais adouci. Après, faut creuser le …. contexte :
“talion” : http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/1/YF.HTM

peplum

J’admets que tout n’est pas mauvais. En preuve de ce que vous dites :
http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/_P7.HTM
Bon, ce n’est pas l’arabe d’origine, que vous comprenez assez bien pour nous le traduire à votre façon, qui diffère un peu faut bien le dire …. c’est le sens qui compte ….

peplum

Tiens S5 c’est typical médinois. Quant à S5V33, quand j’aurai mon agrégation d’arabe de l’époque, j’en croirai mes yeux ! :
33. “La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays […]”
(preuve : http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/_PG.HTM)
Je précise que S5 est (d’après S. Aldeeb) la 112ème sur les 114 du Coran, soit supermédinoise.
J’ajoute que je cadre mieux qui est le “gentil troll gosci (sous le joug)” : un forcené connoîsseur de l’islam, doublé d’un cauteleux prédicateur ! Méf les gars !

Veritas

Je ne sais pour quel raison nous nous attardons tous sur le caractère violent du coran en tirant des versets qui sont pour la plupart supplanté par un autre qui vient expliqué qu’à chaque condamnation son châtiment mais de laisser l’affaire au Seigneur.

La marseillaise n’est un parfait exemple de violence ?

Mais le monde ne réduit pas notre pays aux sang impur dans nos sillons.

peplum

Alors là …. c’est bien vous l’plus heureux, quoi ! Et pourtant, je vous trouvais moins “philosophe”, et plus “raisonneur” supra, pourtant. Vous venez donc juste de virer “soufi” (qui est, certes, un “bon” musulman !) ? Attention, philosophe ou pas, “les musulmans sont les premières victimes des musulmans”, ça n’empêche pas : surtout s’ils n’obéissent pas à l’appel au djihad tel que les autres l’entendent, faut faire avec le philosophe.

peplum

Pas faux, comme je disais, mélangés “à boire et à manger”. Je confirme : supermédinoise, car reconnue 112ème sur les 114 du Coran. Je vais sembler aller dans votre sens en évoquant la connue S5V32 (http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/_PG.HTM) : sauf que les “personnes” concernées sont seulement musulmanes …. les autres étant “out-law”.

Gentil trol et gauchiste en plus

Faux c est une parole destinée aux enfants d israel et en aucun moment dans le coran il est dit que cela n est plus valable. Péplum écoutez bien ce que je vais vous dire les apprentis exégètes présents sur ce site n y connaissent absolument rien en islam (ils croient s y connaître mais en vérité quand je vois certains post je me dis que face à un érudit musulman ces personnes se feraient littéralement ridiculisées car c est très facile d arguer sans contradicteur sérieux en face ) ! Bonne soirée monsieur ou madame ça fait du bien de voir des gens un peu ouverts d esprit sûr ce site et dernière chose je suis musulman parfaitement intégré à la société française et je suis de tout cœur avec le peuple français face aux terroristes et autres dingos qui s attaquent à mon pays la France !

Lire Aussi