Tout s’écroule : le crépuscule des Pro-vax

Malgré l’avalanche de chiffres à laquelle on nous a habitués depuis deux ans, l’un mérite toute notre attention : 63 % des décès du COVID dans les hôpitaux concernent des personnes « vaccinées ». Une statistique qui porte sur 1458 décès recensés en milieu hospitalier entre le 15 novembre et le 15 décembre 2021. Cela fait donc plus de 900 personnes « vaccinées » décédées du COVID. Dans le lot, il y a certainement des personnes âgées atteintes de comorbidité, dont le décès a été mis sur le compte du COVID. Ainsi, à vouloir grossir le chiffre des morts du COVID pour entretenir la peur, le piège se referme sur les manipulateurs de statistiques. Juste retour des choses : le nombre élevé de décès de vaccinés vient contredire le discours officiel, qui affirmait que le vaccin protégeait des « formes graves » ;

C’est Nicolas Dupont Aignan, invité sur RTL qui rapporte ce chiffre de 63 %, à la surprise de son interlocutrice, Amandine Bégot, qui immédiatement après cette déclaration , exige, en « bonne journaliste », la vérification de cette information : elle donne la parole à une certaine Virginie Guérin, la Madame Vérité du moment, qui confirme ce chiffre provenant des statistiques du Ministère de la Santé !

https://mail.google.com/mail/u/0?ui=2&ik=1aa2099041&attid=0.1&permmsgid=msg-f:1720655301658628663&th=17e0fee164415237&view=att&disp=safe

Le sésame du tout-vaccinal touche à sa fin : la vaccination ne protège pas du Covid les personnes qui s’y sont soumises, elle n’empêche ni ne freine la propagation du virus. Mais pour les covidistes, il ne restait que le sacro-saint argument  d’une « protection contre les formes graves », un argument repris à souhait par les habitués des plateaux de télévision, médecins, chroniqueurs et spécialistes auto-déclarés qui, pour quelques deniers, font leur boulot d’entretenir la peur, du matin au soir.

Et badaboum, tout s’écroule ! C’est un véritable coup de boutoir porté à cet argument. Le dernier rempart contre les anti-vax s’effondre ! Certes, certains diront que, malgré tout, les pathologies auraient été plus graves sans la vaccination, sauf qu’aucune preuve ne peut être apportée. Mais notre Comité dit « de défense sanitaire »,  pourra toujours le claironner, en avançant des études plus ou moins bidons, dont personne ne connaîtra jamais la teneur, secret défense oblige !  Ainsi tombe leur dernière carte ! Alors il faut trouver des coupables !

Sans même aborder la question des effets secondaires du vaccin, qui pourtant commence à inquiéter sérieusement la population, ce gouvernement est aux abois. Comme le disait un intervenant du documentaire HOLD-ON,  » ils savent qu’ils ont perdu la partie ». Leur seul souci est de sauver les apparences, et d’éviter les polémiques du genre de celles qui ont suivi la campagne de vaccination contre la grippe aviaire H1-N1 de 2009. Sans parler du scandale financier lié au coût de ces campagnes de vaccinations massives.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccination_contre_la_grippe_A_(H1N1)_de_2009

https://www.lefigaro.fr/sciences/vaccines-contre-la-grippe-h1n1-ils-sont-devenus-victimes-de-crises-de-sommeil-incontrolables-20201218

Qu’ils sachent que leurs adversaires ne leur feront aucun cadeau et que la justice les attend au tournant ! La fuite en avant atteint des sommets de bêtise jamais vus : point n’est besoin de rappeler à nos lecteurs les dernières mesures annoncées à la télévision par Jean Castex, en prévision du Nouvel An.  Alors que la fameuse immunité collective reste du domaine de l’utopie, on rejette la responsabilité de l’échec vaccinal sur des bouc-émissaires faciles : les enfants et les non-vaccinés ignares ou complotistes.

Faut-il rappeler la déclaration hystérique de celui qui fait office de Ministre de la Santé,  à propos des non-vaccinés :

« Il y a trois catégories de personnes qui ne sont pas vaccinées, C’est un magma de gens qui se sont enkystés dans une forme de contestation pouvant prendre parfois des allures pas loin d’une forme de délire. »

 » Il y a encore des gens qui sont loin de tout, loin d’informations, loin du système de soin et nous allons les chercher avec du porte à porte, en faisant appel aux médecins, infirmiers à domicile, on va chez eux pour leur dire qu’il faut vraiment « Vous protéger ».

Quelle arrogance et quel mépris pour le peuple, comme si le fait de se donner en spectacle pour banaliser les injections vaccinales ne suffisait pas ! Un exercice  de com’ très médiatisé et repris par Jean Castex en personne.

 

   Credit TF1

L’épopée vaccinale touche à sa fin : déjà Israël, pays chef de file de la vaccination de masse, renonce à la quatrième injection sauf pour les personnes dites les plus fragiles, actant ainsi l’existence d’un sérieux doute sur l’efficacité de la réponse vaccinale.

Cette hystérie sanitaire restera dans les annales de l’humanité : pour la première fois dans l’histoire, des outils (les fameux tests) ont permis de suivre avec précision l’évolution d’un virus dans une population. Une avancée scientifique prodigieuse rendue possible par la mise sur le marché de tests à grande échelle. Mais faut-il s’en réjouir ? D’où des modélisations en veux-tu en voilà, souvent des plus farfelues, comme celle de Niel Ferguson, qui a servi de référence aux politiques sanitaires de la plupart des pays occidentaux. C’était la première erreur de nos dirigeants de l’avoir naïvement écouté, faute de culture scientifique, et de s’être laissés impressionner par de belles équations mathématiques.

https://ripostelaique.com/neil-ferguson-et-simon-cauchemez-recoivent-le-prix-lyssenko-2021.html

Mais on serait curieux de savoir ce que l’on aurait découvert en suivant à la trace les autres virus de notre environnement. Il est probable qu’on aurait trouvé des pics de contamination spectaculaires, comme c’est le cas pour les virus de la grippe en période hivernale et bien d’autres virus. Faudrait-il pour autant cesser de vivre ? Mettrait-on sous cloche des populations entières au nom d’une hypothétique prévention, au prétexte qu’à un moment donné un virus connaîtra une période d’expansion brutale ? Va-t-on vers une société où toute l’activité humaine sera conditionnée par la divulgation de données qualitatives dont le but n’est autre que de permettre la validation de décisions manifestement plus politiques que sanitaires ? On est entré dans une spirale scientiste, où des chiffres émanant d’autorités officielles, bénéficiant d’un indéniable crédit intellectuel, sont utilisés pour contrôler nos comportements et pour nous imposer des restrictions de liberté les plus folles. Sauf qu’à un moment donné, la raison finit par reprendre ses droits, du moins peut-on l’espérer ! En France, tout n’est plus qu’une question de temps !

Hector Poupon

image_pdfimage_print
45
2

48 Commentaires

    • C e qui est inquietant et personne n en parle c est de tous les donneurs de sang vaccinés a 3 doses et que je risque d avoir a recevoir s il m arrive quoi que ce soit

  1. Sont ils méchants ces soignants qui s’inquiètent du nombre supérieur de non vaccinés en réa, et qui tentent de rassurer les « réfractaires » au vaccin, que dis je, les « refuzniks » (sourire)
    Et ceux qui refusent le troisième piquouze trimestrielle, on fait quoi ?
    Allez, criez victoire les gars je vous souhaite d’être les seuls survivants.
    Bien sincèrement, vous le méritez.

    • Suite à 1 accident , j’ai été hospitalisé en réa …à aucun moment on m’a demandé si j’étais vaccinée …comme quoi !!!

  2. Yep 👍 yep que justice soit faite et que nos trois rigolos aillent au diable

  3. Véran, le criminel de guerre et criminel contre l’humanité, a été député socialiste de 2012 à 2015. C’est un socialiste criminel comme l’ont été les nationaux-socialistes allemands. L’arrogance criminelle de ce tocard dégénéré socialiste de Véran est une arrogance caractéristique des socialo-bolchéviques assassins de masse.

  4. On pourrait imaginer que, demain, les fous-furieux pro piquouse(s), politicards, médecins-« experts », disent tranquillement aux français : « Eh bien oui, on s’est peut-être trompés; LA PARADE vaccins, ça marche pas trop, finalement ». Est-ce honteux que de s’être trompé ? Il faut croire que oui car plus que jamais, plutôt que de se dédire, c’est la haine des non vaccinés qui est affichée partout !

  5. Mais personne (ou si peu) ne le fait…donc, je pense que les mondialistes doivent se frotter les mains en voyant que tout marche presque comme prévus…si le vaccin ne passe pas, il aura quand même fait son œuvre de fractionnement et puis il reste l’islam etc etc et ils nous remettront un autre virus sur le marché car celui-ci n’est pas le premier…quand on est dans la loi des séries…Donc, crépuscule, non affaiblissement temporaire, oui…hélas !!

    • Sauf, comme dit le géopoliticien Pierre Hillard, il y a toujours un grain de sable pour enrayer la machine ! et pour les croyants, notre père ne permettra pas à Satan de prendre le pouvoir !mais il y aura des pleurs !!!!

  6. part.2-
    Comme en informatique, on crée un virus pour vendre un anti-virus. Et cela marche très très bien. En plus, le peuple a la mémoire courte et l’attention fragile…donc en le gavant d’informations on l’hypnotise et on lui fait croire tout et n’importe quoi.
    Qu’être hétéro n’est pas la norme et que c’est raciste car restrictif, que l’islam est une religion (sic) d’amour, de paix, de tolérance et de liberté (d’ici à ce qu’on nous dise que l’islam est féministe, il n’y a qu’un pas), qu’être blanc ET chrétien est une honte dont il faut se laver, qu’être patriote et aimer son pays est la cause des guerres etc etc. Non seulement le bon peuple le croit mais, il le répète, mieux beaucoup son prêt à se battre pour défendre ses idées révisionnistes. Comme le dit très justement ma compagne qui est historienne, il faut toujours prendre du recul face à l’histoire, alors à plus forte raison lorsqu’on est dans l’histoire.

    • Exact. Ils ont copié le modèle informatique, dans lequel il faut continuellement se mettre à jour.

      Je ne vous souhaiterai même pas bonne année, car ce serait du cynisme à l’état pur. 2022 sera une année infernale, pire que 2021.

      Si les veaux ne se réveillent pas, on finira comme dans 1984.

  7. part.1-
    Le crépuscule des pro-vax ?? vraiment ?? je n’en suis pas si sûr…le but de tout ce cirque et le virus n’en n’est qu’un élément, est de foutre en bas nos sociétés afin d’instaurer le nouvel ordre mondial (NWO). Une société unie est une société forte et tous les gouvernements ont toujours tendus à cela. Donc le premier pas, vers le NWO, est de fractionner la société. Le virus chinois, l’islam, les gens à la « sexualité différente », les migrants clandestins etc toutes ses préoccupations divisent l’opinion publique, les amis, les familles. Bref, tout est bon pour fractionner, diviser nos sociétés et les affaiblir afin de provoquer leurs chutes et leurs destructions. Ensuite, lorsque le chaos sera mondial, ils feront en sorte que l’on pense que le NWO soit la seule et unique solution au chaos.

    • Tout à fait exact, mais les peuples européens qui sont composés en grande majorité d’abrutis n’ont toujours rien compris.

    • Le directeur de l’OMS comme Macron dans ses vœux ont déclaré qu’on verrait vraisemblablement la fin de la pandémie en 2022. Je pense que ces deux-là sont très bien informés. Ils savent qu’ils ne pourront guère en tirer plus.
      Nul doute que la prochaine attaque contre nos libertés est déjà sur les rails.
      Je ne sais pas quelle forme elle prendra, mais elle sera certainement calibrée pour déclencher aux USA la loi martiale et le report sine die des élections de mi-mandat. Bien évidemment, l’Europe sera touchée également.

    • Tout à fait d’accord avec ce que vous dites, il s’agit bel et bien d’instaurer un N.O.M. avec contrôle numérique de toutes les populations de la terre pour mieux les asservir.
      Les gens ne réfléchissent pas assez et ne pensent qu’à eux !

  8. quand je pense à tout ça, tous ces criminels et nous on … manifeste …

  9. https://cogiito.com/a-la-une/la-grippe-espagnole-de-1918-seuls-les-vaccines-moururent/

    Toute analogie avec la situation présente ne pourrait être que purement fortuite, quoi que ….

    Par contre constater que CH. PERRONNE, MONTAGNIER Et RAOULT sommités reconnues à l’étranger
    Et en France jusqu’à l’histoire du covid à partir duquel elles ont brutalement été traitées de
    Complotistes crée une interrogation pour la grosse minorité qui réfléchit encore

    De même que l’obstruction aux traitements fondés sur des produits connus et pas chers
    Traitements qui s’avèrent fonctionner parfaitement dans les pays qui n’érigent pas un « vaccin » qui s’avère « Décevant » en Solution unique
    Ivermectine (Japon, Inde)
    HDC (Cameroun ,Côte d’ivoire)

  10. Merci M. Poupon pour votre article.
    Un témoignage de la véracité du contenu de l’article :
    le beau père de ma nièce 70 ans (3 doses de vaccin) est aujourd’hui à l’hôpital sous respiration artificielle !!!!
    Bien entendu les menteurs du siècle diront que cela arrive parfois !

  11. UK 23% de non vaccinés 20.4% de non vaccinés en « intensive care »
    France 10% de non vaccinés (d’aprés Véran)
    et d’après le même 91% de non vacciné en réa.

    23% donnent 20.4% en UK
    10% donnent 91% en France
    Cherchez l’erreur !!

    • Sauf que le Véran ne va pas au bout de sa logique puisqu’il laisse, charitablement, 9% de places en réanimation pour les vaccinés. Si sa propagande en faveur du vaccin « qui protège des formes graves » était fondée, nous devrions avoir 100% de non-vaccinés en réa. Selon Véran, donc, « le vaccin protège des formes graves » mais pas toujours, ça dépend, y’a une marge de risque, on est pas sûrs à 100%, on peut pas vous le garantir … Ok, pourquoi pas ? Mais alors le Véran il arrête de nous les casser avec sa musique et il nous laisse prendre ou ne pas prendre les risques que nous voulons. Rappel (apport ATIH) 2020 : hospitalisations Covid : 2% du total annuel – admissions Covid en soins intensifs : 4% du total – admissions Covid en réanimation : 11% du total

  12. Peu importe. Les foules suivent le gouvernement. S’ils voient un mort du Covid, ils disent qu’il n’est pas mort d’une forme grave, ce qui prouve que le vaccin marche quand même. Que des soignants hospitaliers vaccinés et malades du Covid travaillent, quand les non vaccinés négatifs et bien portants sont suspendus ne leur pose pas de problème. Même si les publications médicales disent que le vaccin ne marche pas, le gouvernement dit qu’il est obligatoire, et ça passe crème.

    Il faudrait que Macron change d’avis comme Israël ou le Royaume-Uni semblent en train de le faire, et ça on n’en voit pas le début.

  13. La propagande s’écroule, cette expérimentation vaccinale explose d’elle même !

  14. 63% de décédés vaccinés, OK, mais si 90% des gens de cette classe d’âge (moyenne 80 ans) sont vaccinés, cela signifie que le vaccin protège, sinon on aurait 90% de décédés vaccinés.
    Cela dit, il y a les effets secondaires bien plus nombreux qu’on nous le dit, je suis d’accord – surtout chez les plus jeunes. Mais ne vous illusionnez pas avec l’argument selon lequel le vaccin ne protégerait pas contre les formes graves : il protège, imparfaitement mais il protège.
    De toute façon, leur propagande aujourd’hui se concentre sur la soi-disant saturation des urgences par les non vaccinés (faux) et sur le fait que ces derniers doivent payer leur hospitalisation, ce qui est juste monstrueux, quand on pense à tous les fumeurs et autres sportifs qui finissent à l’hosto du fait de leur choix de vie et à qui pourtant on ne demande pas de payer !

  15. J’ai été à 2 doigts d’envoyer l’article à mon toubib. Et puis je me suis souvenu de son argument contre l’ivermectine : »Un placebo aurait eu le même effet ». Donc je sais ce qu’il me dirait : « Comme il y 85% de vaccinés c’est normal qu’ils soient sur-représentés dans les hopitaux. Evidemment….

    • Bravo à sieur Poupon pour son excellent
      analyse et mise au point. Nous ne sommes
      pas loin de la fin de la pandémie et il
      faudra avoir le courage d’analyser pays
      par pays les décisions et les erreurs
      commises par le corps médical et les
      politiques afin de préparer le monde à se
      défendre d’une manière plus efficace lors
      de la prochaine pandémie!!! LK

  16. Au Moyen-Age, le dépeçage à vif se pratiquait couramment contre les criminels, avant écartèlement entre 4 chevaux. Ça calmait la violence endémique. Pour ces trois minables lascars au sommet de l’Etat Covidiste néo nazi, Cayenne à vie sera un minimum.

  17. Personnellement, je n’irais pas cracher sur ces dépouilles nauséabondes déjà en putréfaction philosophique bien avant leur mise à mort, mais ce serait un moyen efficace de purger le monde contemporain de ces escrocs mafieux Criminels contre l’Humanité pour au moins le 21ème siècle. La peine de mort, quoi qu’on en pense philosophiquement dans les beaux quartiers safe, était dissuasive.

  18. Il faut planter sur trois pieux ces trois infâmes pantins disciples du diable en personne, les exposer au Jardin des Tuileries, et laisser leurs cadavres pourrir aux bons soins des charognards, pour que, à l’instar de ce supplice moyenâgeux très dissuasif, personne n’oublie à l’avenir ce qu’il en coûte d’insulter les Dieux, de mépriser et tyranniser les Peuples en abolissant leurs Il faut planter sur trois pieux ces trois infâmes pantins disciples du diable en personne, les exposer au Jardin des Tuileries, et laisser leurs cadavres pourrir aux bons soins des charognards, pour que, à l’instar de ce supplice moyenâgeux très dissuasif, personne n’oublie à l’avenir ce qu’il en coûte d’insulter les Dieux, de mépriser et tyranniser les Peuples en abolissant leurs droits naturels issus du fin fond des âges.

  19. Mon témoignage : vacciné en septembre, j’attrape le covid19 en décembre, et suis donc à l’isolement. On me dira que mon « schéma » vaccinal était incomplet. Certainement ! Je ne vais sûrement pas m’injecter une dose de vaccin expérimental tous les trimestres ! D’ailleurs si chaque variant oblitère chaque version du vaccin, pourquoi obliger les français à se vacciner en été ? Mieux vaudrait attendre l’hiver pour se vacciner contre le variant de saison (comme pour la grippe « saisonnière ».
    On a un Gouvernement d’apprentis ! Prétendant savoir en plus !

  20. Sauf que ce chiffre est faux.

    63% ont reçu au moins une dose de vaccin, c’est très différent puisque l’on sait que le vaccin doit être renouvelé périodiquement pour être efficace.

    En outre, la population n’est pas la même car les personnes ayant des comorbidités sont bien plus vaccinées que les autres.

    Ne commentez pas les chiffres quand vous ne savez pas

      • c’est vrai tiens, je vais appeller ca un ‘traitement precoce’ que vous reclamez tant. Car c’est une tres bonne definition d’un vaccin dans le fond… Un traitement precoce…

  21. Un très haut niveau de mauvaise foi!!!
    Sachant que les personnes âgées, souffrant souvent de comorbidités, alimentent le nombre des décès en majorité et que ces personnes sont (heureusement)vaccinées à 85%,il est logique et mathématique qu’elles représentent une majorité dans les statistiques des décès de personnes vaccinées.
    L’interprétation des chiffres fournis et commentés dans cet article relève donc de mon point de vue de la plus incroyable mauvaise foi et d’un déni du réel.

  22. Allez je vais reprendre votre pourcentage et je le ramene a 100 personnes pour vous aider a comprendre. Sur 100 personnes, j’ai 75 vaccines et 25 non vaccines. Dans ma rea, je retrouve 9 vaccines et 7 non vaccines. Vous voila ravi, il y a plus de vaccines dans la rea que de non vaccines!
    Maintenant je vous laisse repondre a cette question: dans quel groupe vaut il mieux etre pour eviter la rea?

    • Ma réponse : 0,05% de chance d’être dans vôtre service de réa. Vacciné ou pas.
      Ma question : le vaccin évite les formes graves visiblement ? Sans vaccin quel est le % de risque d’avoir une forme grave ?
      En fonction de vôtre de réponse, doit on se ruer sur un produit en phase d’expérimentation ( 2 doses, ensuite 3 doses, peut être 4 il faut prendre du recule, vaccin = pas de contagion et puis avec le recul, si ! Il évite de d’attraper, et puis avec le recul si…. Autant de vérité, qui avec le temps ne sont plus des vérités)

    • Nous comprenons parfaitement votre explication que nous validons en proportions relatives et en termes de risque. Sauf que, dans l’absolu, vous aurez toujours plus de vaccinés dans votre service que de non-vaccinés puisque les premiers, si l’en en croit les pouvoirs publics, sont 10 fois plus nombreux que les seconds. Mais vos chiffres démontrent surtout que l’affirmation comme élément de langage que « le vaccin permet d’éviter les formes graves » ne tient pas la route une seconde. Si c’était le cas, vous n’auriez aucun vacciné dans votre service, quelle que soit la proportion de vaccinés relativement à la population globale.

      • Parce que tu crois qu’un vaccin est une garantie à 100%? Regarde l’efficacité du ROR par exemple dans ce cas… Et on oublie les cas « complexes » comme les immuno déprimes, les personnes tres agées, etc… Bref continue de ne pas regarder la realité en face ou de demander l’impossible. Tiens un scoop: si on etait tous 100% vaccinés, on aurait 100% de vaccinés dans les reas. hé oui, les maths c’est bien, mais faut aussi savoir interpreter un minimum…

  23. Le consensus scientifique des experts sans conflits d’intérêts qui contredit RL n’est jamais présenté ici.
    Pourtant :
    « Le consensus scientifique est le meilleur indicateur de vérité que nous ayons »

    https://www.larecherche.fr/histoire-des-sciences/%C2%AB-le-consensus-scientifique-est-le-meilleur-indicateur-de-v%C3%A9rit%C3%A9-que-nous
    Ce simple constat à lui seul suffit à démontrer que RL est d’une incompétence crasse pour débattre de la science sanitaire.

  24. Concernant les tests PCR qui servent d’outils à la propagation de données détournées de leur sens par le pouvoir à la seule fin d’entretenir la peur et de justifier le maintien de mesures liberticides, nous rappellerons qu’un test PCR ne permet pas de diagnostiquer le Covid. Avec des tests à 45 cycles d’amplification – qui peuvent donc ressortir positifs à tout et n’importe quoi – seul un examen clinique permet d’établir ce diagnostic avec certitude. Ce principe a été rappelé par la Cour d’Appel de Lisbonne dans un arrêt rendu l’an dernier. Bien sûr personne n’a rien vu ni entendu, et surtout pas ceux qui ont un grand intérêt à orchestrer la confusion sur la signification et la portée des chiffres qu’ils publient.

  25. Si donc 63% des décès portent sur les vaccinés; cela veut dire que 37% concernent les non-vaccinés, lesquels représentent 10% de la population. Ces derniers courent dont 4 fois plus de risque que les vaccinés. Merci de ne l’avoir pas dit.

    • Prestit
      Le calcul se fait ainsi:
      63/90=0.7 pour les vaccinés.
      37/10= 3.7 pour les non-accinés.
      Donc les non-vaccinés ont:
      3.7/0.7 = 5.29 plus de risque de décès que les vaccinés.

1 Rétrolien / Ping

  1. Tout s’écroule : le crépuscule des Pro-vax | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.