Trafic d’enfants au pays du héros Zelensky

Avant le conflit en Ukraine, un enfant sur dix victime de la traite mondiale des mineurs venait de ce pays.

Alors que cette guerre fait fuir par millions femmes et enfants, aucune mesure n’est prise par les autorités des pays limitrophes pour éviter que les prédateurs d’enfants ne viennent y faire leur shopping.

Le trafic d’enfants est un marché très lucratif, comme les drogues et les armes. C’est l’une des activités les plus prisées des réseaux criminels. Pour la plupart originaires d’Europe de l’Est ou d’Afrique, parfois de France ou d’Allemagne… ces enfants sont vendus comme esclaves domestiques ou sexuels, ou envoyés dans les rues mendier et voler.

L’Ukraine est une plaque tournante du trafic international d’enfants. Beaucoup d’adolescents sont vendus à des hommes politiques ukrainiens de haut vol et la police refuse de recevoir les plaintes…

Depuis le début de l’invasion russe, près de quatre millions de civils ont fui l’Ukraine, dont 90% de femmes et d’enfants.  Ces personnes vulnérables sont, et pour cause, des cibles faciles.

À la frontière ukrainienne de la Pologne, des voitures viennent secourir les réfugiés. Parfois, l’on ne retrouve plus trace de leur prise en charge et elles disparaissent…

Certains centres d’accueil commencent à s’organiser. Près de la frontière ukrainienne, à Przemysl, l’ONG Medair renforce le contrôle des chauffeurs. Désormais, les passeurs doivent donner l’immatriculation de leur voiture et reçoivent un bracelet scanné en même temps que les réfugiés. On leur demande aussi un document certifiant leur recommandation par une organisation officielle.

Des flyers sont également distribués en ukrainien, afin d’inciter les réfugiés à la prudence.

L’Unicef pour l’Europe, appelle les États européens à une meilleure  protection des enfants : « En Europe, un tel mouvement de populations et surtout d’enfants n’est pas arrivé depuis la seconde Guerre mondiale. Pourtant, à la frontière on laisse passer tout le monde avec un simple contrôle des  passeports. Avec les ministères polonais, hongrois et roumains, nous essayons de former les garde-frontières à la détection de potentiels trafics d’enfants. Malheureusement, ces crises humanitaires profitent à des réseaux pédophiles. La protection des mineurs doit donc être une priorité. »

Mais peu importe à Ursula, elle préfère s’occuper des achats d’armes pour Volodymyr, de gaz de schiste à son copain Biden contre les données numériques des citoyens de l’UE…

Au lieu d’invectiver par vision-conférence ceux qui l’ont aidé à déclencher cette guerre, le pitre Zelensky ferait mieux de se préoccuper du sort des réfugiés qu’il a fait fuir par irresponsabilité et incompétence.

Quand on apprend en plus que le pays des bébés GPA est aussi celui du trafic d’enfants, l’on est pas surpris que cet état soit l’un des plus corrompus du monde.

Cependant, l’on est  scandalisé que l’UE et surtout la France macroniste ruine plus encore ses concitoyens pour les caprices d’un chef d’État aussi immonde que Zelensky.

Mitrophane Crapoussin

À 30’15, le cas ukrainien et l’implication des politiques de haut niveau…

https://www.youtube.com/watch?v=3aAJbYRygwc

image_pdfimage_print
14
1

14 Commentaires

  1. des trafics d’enfants Ukarainiens disparus pour alimenter
    tous les réseaux pédo-satanistes des USA et de l’UE
    tous des immondialistes francs-maçons Lucifériens et satanistes
    et dont le bouffon diabolique et clown démoniaque Zelensky
    en est le responsable et le coupable puisque étant le principal fournisseur
    de tous ses commanditaires pédophiles et pédo-satanistes US et de l’UE !..

  2. quel bouffon ce zelensky,il vient de faire la tournée de l’europe pleurant comme une gonzesse sur le sort de son pays a demander a tout les pays de venir essayer sa merde en Ukraine,si son pays est en guerre c’est de sa faute qu’il se démerde,en plus ce con voudrais entrainer toute l’europe en guerre contre la Russie ! quel minable et en plus l’UE lui déroule le tapis rouge.

    • ce n’est pas « venir essayer » sa merde mais « essuyer » pardon je me suis gourer de lettre.

  3. Zelinsky ?

    C’est pas le clown qui joue du piano debout ?

    • @ Répondre à de simple bon sens !
      Oui et c’est aussi celui qui danse en compagnie de deux dégénérés en vêtements de cuir ou simili en talons aiguilles, entre autres prestations qui ne peuvent que faire frétiller d’aise macron d’après mon analyse de la fête de la musique organisée à l’Élysée avec d’autres dégénérés artistes au début de son quinquennat.

  4. + les mères porteuses traitées comme du bétail : quel pays dégénéré à l’image du chef idiot utile des dégénérés occidentaux !

    • @ hello
      Hélas, en Inde ausdi où les mères porteuses sont parquées dans des sortes de dortoirs avec intetdiction de sortir, à l’exception d’une heure de promenade journalière. Scandale dont j’ai donné le lien à notre chroniqueuse préférée @ Christine Tasin il y a bien longtemps déjà.

  5. En cherchant un peu , on constate que , curieusement , de nombreux dirigeants occidentaux : zelzensky….macron …merkel….junker etc n’ont pas d’enfants

  6. toute la saloperie humaine est en train de remonter à la surface de par le contexte organisé du délitement des Peuples Européens mais c’est pas forcé que ça va arranger les choses quand les valeurs morales revendiquées par les chefs actuels n’ont rien à voir, justement, avec un effort d’amélioration en vue mais plutôt d’influencer les Peuples à accepter benoïtement cet état de faits à ranger dans la nouvelle normalitude mondialiste.

  7. On peut dénoncer le marché des mères porteuses qui est un marché florissant en Ukraine. Les avocats s’en mettent plein les poches, surtout les avocats ukrainiens payés par des gens qui veulent « se faire faire » un enfant. Louer un ventre comme disait l’ordure pierre Berger. Les mères porteuses touchent. Les cliniques et organisations spécialisées touchent. Tout ce monde s’arrange pour goupiller des papiers d’identité à l’enfant et aux parents acheteurs pour entrer le gosse dans le pays….
    Les ukrainiens ont toujours eu une mentalité de pourris.
    un bébé est une marchandise comme une autre.

  8. Selon le journal allemand Junge Freiheit non Main-Stream, classé à droite, (dans un article intitulé « Chaos mit Ansage ») les passeports ukrainiens se vendent pour « peu d’Euros ». Les clandestins moyen-orientaux et africains ont utilisé ces passeports pour passer de la Roumanie en Ukraine, avec les passeports de leur pays d’origine, puis sont passés en Pologne ,avant de passer en Allemagne avec les
    passeports ukrainiens, prétendant être
    des étudiants, alors qu’ils ne connaissent ni l’ukrainien, ni le russe, ni l’anglais.Ainsi un bus entier d’Africains et moyen-orientaux
    a débarqué dans un hôtel de Garmisch Partenkirschen, mis à disposition gracieusement par son propriétaire qui n’arrivait pas à en croire ses yeux!!!L’Europe des débiles.!!!

Les commentaires sont fermés.