Trahison de Mike Pence : une ombre totalitaire plane sur les États-Unis

Publié le 7 janvier 2021 - par - 48 commentaires - 3 566 vues
Traduire la page en :

Je ne sais ce qui se passera dans les jours à venir aux États-Unis. Nul ne le sait. Trump et son entourage ne le savent pas eux-mêmes, je le pense. Mon précédent article pouvait paraître pessimiste, il était, je le pense, simplement lucide, et je le basais sur les informations dont je dispose.

Lundi soir, Donald Trump a prononcé un discours remarquable devant des dizaines de milliers de personnes en Georgia. Il a soutenu les deux candidats républicains et a ainsi fait son devoir. Mais il a surtout souligné les fraudes immenses qui ont volé l’élection du 3 novembre et il a rappelé qu’il a gagné, très nettement. Il a rappelé aussi qu’il était le gardien des institutions américaines et qu’il avait prêté serment sur la Constitution, et il a dit qu’il ne trahirait jamais ni les institutions, ni la Constitution. La foule était venue pour l’écouter, lui, et le soutenir, lui.

Le lendemain, les élections sénatoriales de Géorgie ont eu lieu. Les deux candidats républicains, Kelly Loeffler et David Perdue, ont été battus de justesse, mais battus quand même. L’un et l’autre sont des conservateurs. Leur victoire aurait été positive. Ils n’ont pas gagné parce qu’ils n’ont pas fait dès le mois de novembre des fraudes survenues en Géorgie une question de principe et n’ont pas immédiatement affirmé leur soutien à Donald Trump, et dit qu’il avait gagné l’élection présidentielle. Ils sont apparus comme des Républicains traditionnels, et les électeurs de Trump ne veulent plus de Républicains traditionnels. Ils ont assumé que le système qui a permis les fraudes en Géorgie au mois de novembre reste en place, et le système les a conduits vers la défaite, car il ne fait aucun doute qu’il y a eu à nouveau des fraudes. Les électeurs de Trump savaient qu’il y aurait à nouveau des fraudes et un certain nombre d’entre eux ne se sont pas déplacés. S’est ajouté à cela le comportement nauséabond de Mitch McConnell au Sénat : que le chef de la majorité républicaine au Sénat ferme les yeux sur les fraudes et entérine la victoire de Biden n’avait rien pour enthousiasmer les électeurs de Trump. Et le discours disant que si les deux Républicains n’étaient pas élus, le Sénat basculerait vers la gauche extrême n’a eu aucun impact : les électeurs de Trump savent qu’avec des sénateurs républicains comme Mitt Romney ou Ben Sasse, la gauche extrême a des alliés républicains qui font que le Sénat a déjà basculé. Deux sénateurs très à gauche vont entrer au Sénat et assurer au sein de celui-ci une majorité confortable : l’un des deux est un gauchiste sectaire qui a travaillé pour la Chine, et l’autre est un pasteur gauchiste raciste et antisémite, ce sont donc deux Démocrates dignes du Parti Démocrate d’aujourd’hui. Le Parti Démocrate va pouvoir détruire les institutions : rajouter des juges à la Cour suprême qui feront que la Constitution sera un vieux chiffon de papier, rajouter deux États aux États-Unis qui enverront des sénateurs et des représentants démocrates au Congrès, vite légaliser et naturaliser au minimum onze millions d’immigrants illégaux qui voteront massivement démocrate et feront du Parti Démocrate un parti unique. Le Parti Républicain façon Mitch McConnell s’apprête à être l’opposant simulacre du parti unique.

Mercredi, il restait la possibilité de préserver la Présidence. Six États ont désigné des grands électeurs de manière non constitutionnelle car la désignation a été faite par leurs gouverneurs et leurs secrétaires d’État, qui ont couverts les fraudes survenues dans leurs États. Mike Pence, lors de la lecture des noms des grands électeurs, aurait pu dire que les grands électeurs des États concernés ont été désignés de manière non constitutionnelle et demander que la désignation soit faite de manière constitutionnelle, par les législatures des États concernés, qui auraient alors dû siéger et débattre des fraudes. Et dès lors que cinq de ces législatures sont républicaines, il y aurait eu l’espoir que ces législatures républicaines n’entérinent pas les fraudes et désignent des grands électeurs pour Donald Trump, ce qui aurait redonne la légitimité à l’élection du 3 novembre. Mike Pence a choisi de procéder autrement et a montré qu’il ne valait pas mieux que Mitch McConnell. Il s’est retranché derrière la Constitution pour dire que son rôle se limitait à lire les noms des grands électeurs, ce qui signifie qu’il a entériné un viol très grave de la Constitution. Il a dit qu’il acceptait les contestations, et c’est bien le moins, car la Constitution prévoit que les contestations doivent être entendues, mais chacun sait qu’après débat sur les contestations, une contestation ne peut entraîner invalidation de grands électeurs que si les deux chambres votent l’invalidation, ce qui n’est pas du tout envisageable dès lors que la Chambre est à majorité démocrate et que le Sénat contient des Républicains alliés des Démocrates.

Mike Pence a trahi les valeurs éthiques qu’il prétend être les siennes en acceptant la fraude. Il a trahi le serment qu’il a prêté sur la Constitution en entérinant des viols graves de la Constitution. Et il a trahi son statut de Vice-Président du Président Trump. Il est sorti de l’histoire du côté des poubelles. Fin de carrière sordide. Il portera pour le restant de ses jours le sceau de l’infamie.

Les patriotes américains rassemblent à Washington pour affirmer la nécessite impérative de sauver les institutions, la Constitution et la République ont écouté Trump devant la Maison Blanche, et Trump leur a dit que les institutions, la Constitution et la République devaient être sauvées. Ils se sont rendus devant le Capitole, en s’attendant à ce que Pence ne se comporte pas comme un vulgaire McConnell. En voyant que Pence était un vulgaire McConnell, la colère s’est emparée d’eux. C’est une colère légitime. Certains sont entrés de force dans le Capitole et Pence a dû s’enfuir par la porte de service, sénateurs et représentants se sont cachés sous leur table. Cette entrée dans le Capitole est critiquable. Elle va donner des arguments à ceux qui disent que Trump veut un coup d’État, ce qui est l’inverse de la réalité, car je le répète, Trump est victime d’un coup d’État. Elle a été immédiatement condamnée par Donald Trump, qui n’a strictement jamais appelé quiconque à la violence, à la différence des Démocrates qui, eux, ont des milices qui pratiquent l’émeute et le vandalisme. Elle est néanmoins très significative.

De très nombreux Américains savent qu’un coup d’État est en cours contre Trump, mais aussi contre les institutions, la Constitution et la République. Ils sont imprégnés des valeurs de la Déclaration d’indépendance et de ceux qui ont fait la révolution américaine. Ils voient qu’on leur a volé l’élection et que la démocratie américaine est en voie d’abolition et ils ne veulent pas que la démocratie américaine soit abolie. Ils savent que les États-Unis sont nés d’un refus de la tyrannie et ils ne veulent pas que les États-Unis deviennent une tyrannie.

Je ne sais ce qui se passera dans les jours à venir aux États-Unis, non. Nul ne le sait.  Ce que je sais est que Donald Trump est l’ultime défenseur des institutions, de la Constitution, de la République, de la démocratie, de la liberté et de la possibilité pour les Américains de vivre dans un pays libre. Ce que je sais est qu’il est héroïque et grand.

Ce que je sais est que les totalitaires qui depuis les années 1960 ont mené une longue marche dans les institutions américaines sont très proches du pouvoir absolu et de l’annihilation des États-Unis tels qu’ils sont depuis plus de deux- cent-trente ans.

En cet instant, les juges ne rendent plus la justice, la Cour suprême n’existe plus, les médias font, à de rares exceptions près, de la propagande, le Parti Démocrate est un parti révolutionnaire aux méthodes léninistes, le Parti Républicain est couché devant le Parti Démocrate, et seule une minorité de Républicains est fidèle aux principes conservateurs, les chefs de l’armée sont ralliés aux Démocrates, les dirigeants des plus grandes entreprises du pays sont ralliés aux Démocrates par le jeu du capitalisme de connivence. La Chine joue un rôle dans tout cela car elle veut la destruction des États-Unis. Trump est seul, avec quelques fidèles. Il a des dizaines de millions d’Américains qui le soutiennent.

L’heure est grave. Une ombre totalitaire plane sur les États-Unis. Elle n’est pas porteuse d’un totalitarisme brutal et violent, non, mais d’un totalitarisme qui se prétendra bienveillant, façon Meilleur des mondes d’Aldous Huxley. Il demandera obéissance et soumission.  Il sera, s’il s’installe, aux mains d’une nomenklatura où politiciens, très grands entrepreneurs, journalistes, médecins définiront ce qui est bon et bien. La liberté sera une liberté très surveillée. Il y aura, s’il s’installe, une pensée et un parti uniques. Ceux qui n’obéiront pas seront punis, exclus, supprimés.

Donald Trump est tout ce qui sépare les États-Unis de ce totalitarisme. S’il sort de la Maison Blanche, les totalitaires feront tout pour l’éliminer. Le fait qu’aucun dirigeant américain ne soit autant aimé et soutenu par les Américains attachés à ce que l’Amérique est depuis 1776 le rend très dangereux pour les totalitaires. C’est pour cela qu’ils le traitent comme l’Emmanuel Goldstein de 1984 et lui vouent non pas deux minutes de haine, mais une haine constante et infinité assortie de diffamations infectes.

Les deux semaines à venir vont être effroyables et je crains le pire. Je crains que ce soit pire encore si la sénile crapule vendue à la Chine s’installe à la Maison Blanche avant d’y laisser la place à une gauchiste haineuse et sectaire.

J’aimerais penser, si la sénile crapule vendue à la Chine s’installe à la Maison Blanche, qu’un mouvement de résistance de patriotes prendra forme. Les États- Unis sont nés d’une insurrection portée par l’idée de liberté. Sans la liberté ils ne sont plus les États-Unis. Je suis un patriote américain. Je vis aux États-Unis parce qu’il y a les institutions, la Constitution, la République, la liberté, le peuple américain qui aime l’Amérique. Les totalitaires sont les gens que, sur tous les continents, j’ai combattus toute ma vie.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Sarah Lévy Cohen

Bravo pour ce texte, qui résume parfaitement la situtation.
Aujourd’hui, je ne sais si c’est la colère ou la tristesse qui l’emportent chez moi.
Quel gâchis…
Trump est le meilleur Président que les Etats-Unis aient jamais eu. J’ai encore de l’espoir qu’il rebondisse.

Hugues de Courrèges

La dérive religieuse de “Riposte laïque”

D’un côté comme de l’autre, Biden ou Trump, ces deux personnages soutiennent et
sont soutenus par tous les culs bénis des églises évangéliques américaines et se réfèrent à la Bible dans toutes les positions politiques. Comment pouvez-vous publier l’éloge de tels guignols ?

Triste de voir la lente dérive religieuse et vers du grand n’importe quoi du soit disant site “Riposte laïque”

denfer VICTORIA

Mais nous aussi nous avons eu notre félon en 1962, et pourtant il n’a jamais été condamné, bien au contraire, il est encore chouchouté. https://th.bing.com/th/id/R7553f5f555d1ca952b9a9c3c14bd3b39?rik=Q84FwFyEleXkag&riu=http%3a%2f%2fwww.ubiqwity.com%2fubik1%2fubik1access%2fcahiers%2fterminale%2fterminaleS%2fhistoire%2f1memoire%2fALGERIE%2fECHOALGERDEGAULLEOCT1958.jpg&ehk=nXeI4
Grace à ce félon: La France est en état de péché mortel.
Elle connaîtra un jour le châtiment. »
Nous y voila… https://chardon-ardent.blogspot.com/2012/05/la-malediction-du-marechal-alphonse-juin.html

BOURGOIN

Il faut regarder le site qu’il va ouvrir aujourd’hui ou demain et qui s’appelle :
RADIOQUEBEC.TV Avec Alexis Cossette-Trudel

BOURGOIN

Même vous Miliaire ! ! ! ! ? ? ? ?
Non Mike pence n’a pas trahi et il a agi en héros en faisant semblant de l’avoir fait et il est tout aussi admirable que le général FLYNN Que Pompeo, que Sydney Powel et que les quelques autres de l’équipe Trump dont un amiral! ! ! ! Ta mère de Trump a parfaitement éprouvé tout d’abord et choisi ses compagnons ! ! ! !

BOURGOIN

Pardon : la dictée automatique a écorché votre nom cher Guy MILLIERE !……

Michel

Il y a de très fortes chances que Trump ait laissé faire car Pence a joué le jeu adroitement. Il a laissé les démocs se prendre à leur propre piège. Il fallait que l’arnaque des démocs soit complète avec la confirmation qui devrait placer le biden au sommet.. Ca les engage au plus fort niveau. Et l’ordinateur de Pelosi a été volé pendant l’envahissement du Capitole, quand la panique était au plus fort, suite au coup de feu tiré par un garde. Les militaires vont récupérer l’appareil et il y a fort à parier que ce qu’il contient doit être juteux !

Francis

Merci Guy Millière pour vos passionnants cours de sciences politique, que je suis sur Dreuz et vos vidéos depuis La Vegas.

Je ne suis pas aussi désespéré que vous concernant les USA, puisque l’esprit de la vraie Amérique est encore là chez 74 millions de citoyens. Je crois aussi que le sursaut peut venir de la sécession naturelle du Texas, et de tous les États du Sud ouest et du Nord Ouest, des travailleurs et des industrieux, qui en ont marre des progressistes jouisseurs. Ces derniers, ne travaillant pas, voulant instaurer un socialisme mourront, comme est en train de s’autodétruire la Californie aux mains des écologistes abrutis.

Laissons faire, ne les combattons pas comme on ne doit pas plus les combattre en France. Le socialisme est un serpent qui se mord la queue.

Francis

Plus d’argent = plus de socialisme, comme ne URSS et dans le Pacte de Varsovie. La France est en train d’arriver au terme de son socialisme.

Dette souveraine : 125% du PIB, 2.800 milliards d’€ fin 2021. Étatisation de l’économie à 65%, la fin du modèle est donc proche quand l’URSS s’est effondrée à 70%.

Je suis comptent d’apprendre que les retraites de la Fonction Publique vont être divisées par 2 sous peu. Les glands de la gauche ne méritent que cela après 40 années de massacres des TPE/PME.

On va bientôt être débarrassé par la faillite économique des crapules de gauche.

Guy

Merci pour les fonctionnaires! Crétin!
Comme si on était tous gauchistes@ francid. T’en as d’autres des comme ça?

Christian

Les USA sont une poudriere……..Pence un traître, une ordure , la taupe des democrates…….74 millions de personnes sont pretes……il va suffit d’une etincelle!…….

inconnue

escroquerie, mensonges, traîtrise, les démocrates sont tous pareils, mais aus usa le reccord est battu, ce traître d’Obama est derrière tout cela, avec la complicté, entre autres, de Clinton dont la défaite de sa femme à la précédente élection n’est pas digérée, mais je pense que tout n’est pas fini, l’avenir nous le dira

Jacques B.

cf ma réponse à Simon plus bas : les attardés mentaux ne sont pas ceux que vous croyez.

Jacques B.

Trump, que les crapules de Démocrates et autres gauchistes traitent de “malade mental”, a créé un des plus grands empires commerciaux du monde, a éliminé tous ses concurrents à la présidentielle 2016, y compris ceux soutenus par les puissances d’argent, a redressé l’économie de son pays et les emplois, a chapeauté les accords de paix les plus importants au Moyen-Orient depuis 70 ans, a réaffirmé la primauté de la Constitution américaine : défense de la liberté d’expression, de port d’arme, de culte, etc.
et est soutenu accessoirement par la moitié du peuple américain : que des malades mentaux eux aussi, sans doute… mon pauvre, vous avez le cerveau complètement lobotomisé par la haine anti-américaine.

josette.

“Malade mental” par Nancy Pélosi, dont le mari est un des propriétaires de la machine dominion, photographiée avec D Crockett (homme à peau de bison) pour une manif de BLM; magnifique! Ces gens là, ça ose tout!

nitiobriges

trump est jusqu’au 21 janvier le président, date de sa nouvelle investiture.trump a 13 jours afin d’assécher le marais puant .il a toutes les preuves.les tribunaux militaires sont prêts.la fraude est certifié.la tempête massive à commencer.arrestation mondiale de tout nationaux et extra-nationaux qui on travaillé à cette énorme fraude.fin de l’état profond.si l’Amérique tombe le monde suivra dans la pire dictature chinoise, qui est le laboratoire du nom.que dieu, bénisse trump, jusqu’à la victoire totale,et la libération de la terre de ses infâmes monstres de l’état profond.kabbaliste,pédo-assassin ritualisés à leur maitre démoniaque.le shattam,l’adversaire.j’espère que assange sera gracié,car il a beaucoup de preuves à certifier.les usa sont notre dernier phare de liberté dans le monde.

Jacques B.

Et vous, vous devriez bosser pour les médias mainstream, vous avez le bon profil. D’ailleurs vous le faites peut-être déjà.

Jacques B.

Oui oui c’est ça, un homme sénile et corrompu qui a fait campagne depuis sa cave a pulvérisé le record d’Obama de 2008 de 13 M voix, le tout en remportant près de 2 fois moins de comtés qu’Obama, en perdant en % de l’électorat noir et latino, en perdant 18 des 19 bellwethers counties de beaucoup, etc.
Et les +2000 témoignages sous affidavits sur les fraudes, une paille. Et les anomalies statistiques majeures, du vent.
Et la liberté, c’est l’esclavage, et la guerre c’est la paix, cf “1984” de G. Orwell.

Philippe@9.3

Je suis en phase avec le contenu sauf la partie ‘optimiste’ basée sur un rappel historique.
Vous sous estimez l’ampleur des changements technologiques et les outils de surveillance / propagande.
Je crains qu’il ne faille attendre une corruption, un arrièrisme factuel et un dirigeant comme gorbatchev pour faire imploser le mamouth totalitaire. Et hors occident, qui représente la liberté de penser? personne.
Et c’est valable pour l’europe puisque nous suivons l’exemple US que nous avions pourtant engendré à l’origine.
Peut-être même que les us seront précurseurs puisque au delà des blancs, ce sont les latinos qui font nombre et qui subissent eux aussi la ‘dictature’ BLM.
L’aberration statistique est qu’il y ait un président noir alors qu’ils sont minoritaires.

Eitan

A t’il subi les “pressions” de l’Ordre?
(Skull & bones?)
Cela suffirait à expliquer sa trahison.

Eva

Certainement…

Anne-Marie G

Pauvre Pence qui en s’engageant aux côtés de son opposé, a fini par rencontrer son seuil d’incompétence par défaut du courage et de l’audace hors du commun que la situation nécessitait, défaut qu’il partage avec tous ses collègues républicains. Je ne lui jette pas la pierre, il ne doit pas être fier. Mais il n’était pas homme après la démission de la Cour suprême à faire mieux. Le grand Donald a surestimé les capacités de son associé. Mais il restera pour les patriotes une tache, un traître, ce qui est peut-être un peu trop injuste pour la personnalité assez terne qu’il n’a jamais dissimulé tout au long de sa vice-présidence. Sa bonne éducation bourgeoise ne lui permettait pas de franchir le Rubicon et de défier le bienpensisme au-delà d’une certaine limite.

caiusbonus

Qu’il ait gagné n’est pas contesté, on voudrait seulement être certains qu’il a gagné loyalement sans tricher, et là ça coince…

caiusbonus

Je vais passer pour un dangereux complotiste mais j’ai des doutes sur ces soudains revirements de Trump et ses amis. Y aurait il eu des menaces sur eux et/ou leurs familles?
Avec les gauchistes et les blacks live matter je sais que tout est possible, et ça expliquerait aussi le revirement de certains juges suprêmes républicains.

Eitan

Vous avez raison. Skull & Bones,veille au grain. Hélas.

Nox

Tout à fait. Il est clair pour moi que tous les juges ont été menacés et au premier rang d’entre eux les juges de la Cour suprême.
De même si Trump n’a pas décrété la loi martiale, c’est sans doute parce qu’il savait que l’armée ne suivrait, un certain nombre de généraux étant sensibles aux menaces contre leur famille.

Julien Martel

Il faut attendre le 20 janvier 2021.
Tout ne fait que commencer.
Reprenez du pop-corn.

B.B.

Sauf que : il ne reste que 13 JOURS ! C’est peu …

Prober

Mike Pence a le comportement de tout homme ou femme politique :il retourne facilement sa veste..Leur conviction n’est pas leur parti ou autre, non, leur conviction est le pognon en choisissant la voie la plus rentable dans leur vie politique..Tous des fourbes..

nitiobriges

mike pence joue le double jeux, pour donald.de par son véto il a certifié la fraude.sois pence est un traitre ,ce que je doute.plutot un héros national.nancy pélosy a voulue démettre de ses fonctions le président trump. appelant mike pence,aprés une attente téléphonique de 25 minutes, toujours pas de vp pence en conversation.ces salopes de démocrates se chient dessus.voir l’entrevue de la salope de l’élysée.cette tafiole se planque, car il sait bien ce qui va lui en cuire, lui et tout son aréopage de bastringues.tueurs d’anciens des ehpads au rivotril.pendant que les beaufs applaudissait à 20h de toutes ses meurtres.honte à vous, nous aurions du descendre dans la rue plus de 30000000 de personnes; afin de rétablir l’équilibre chassant ses véroles.

Hagdik

De jour en jour, vous nous avez promis “des bombes révélée”, des “coups fumeux”, des retournements, des stratégies, le “KRAKEN”.
A la niche le kraken !
Donald Trump qui a traité toute sa carrière avec des concurrents, des difficultés qui sont celles des entreprises et qui doit connaître la valeur d’un contrat et de la parole donnée, a découvert l’horreur du monde politique.
La parole donnée est faite pour être trahie, c’est le règne du mensonge et des compromissions. Tes pires ennemis sont ceux que tu crois être tes alliés !
L’Amérique vient de rejoindre la France dans la longue cohorte des pays soumis.
Ne rêvez-pas, vous pourrez écrire toutes les lignes, tous les livres que vous voudrez, nous pourrons vous suivre longtemps sur Dreuz et les sites amis, c’est peine perdue.
..

patphil

l’état profond et la “justice” américaine a eu raison de trump, trop sur de lui finalement
il devait avoir des atouts (trump en anglais) et sortir une bombe qui finalement a fait pschitt

Clamp

Info : Xi ordonne à son armée de se tenir pour la guerre à tout moment ( ordre jamais donné auparavant ) ; je crains que si un mouvement civil ou militaire entre en résistance ou sécession contre la présidence Biden, la Chine attaque les USA directement ou indirectement ( Taïwan ou autre ).

marcosorix

Au plus bas .

ALPHA ... OMEGA .

Domaine du rêve ?
Si Donald J. Trump était en train d’appliquer une stratégie de “L’ Art de la Guerre” de Sun Tzu ? En aïkido : dégoûter l’agresseur de se battre en canalisant son agressivité contre lui-même .
Tout dépend si DJT à cette heure , jeudi 07 janvier 2021 , est échec et mat ou seulement échec . Dans le deuxième cas , il peut encore jouer un sale tour à ces démons Démocrates devenus sûrs d’eux , avec ses possibles preuves accablantes .
Attends et vois pendant quelques jours encore .

Georges

Pence est le pluriel de penny en anglais. Il a donc vendu son patron pour deux pence. Un vrai judas.

Révolutionem

Pauvre Amérique, pauvre France… pauvre civilisation !

Glaucia Frêne

Bien dit. Je partage avec le peuple américain la tristesse de la mort de l’Amérique, qui nous faisait rêver. Je suis latine americaine et je ne voyais de l’espérance pour le monde et pour les valeurs chrétiennes que dans la force et le caractaire du grand Monsieur Trump. Je demande à Dieu de le préserver à lui et à sa famille et d’anéantir l’injustice et la traitrise, aussi bien que tous ceux qui l’ont commises. J’écoute un requiem pour l’Amérique. Je vous aime et je vous admire, Monsieur Trump !

Just1patriote

Le vice président n’a JAMAIS eu le pouvoir de choisir la liste des grands electeurs. Et il est PARFAITEMENT absurde, de seulement imaginer, que dans une grande démocratie, un homme puisse avoir un tel pouvoir.

Ca en dit long sur votre niveau de connaissance de la constitution Américaine. Et le pauvre Pence qui se retrouve traité de traitre pour ne pas avoir fait une chose qu’il n’avait absolument pas la possibilité de faire.

Et pourquoi ne pas reproché aux generaux de l’armée Americaine de ne pas avoir roulé avec leur tank vers la capitole pour imposer la victoire de Trump pendant que vous y êtes ?

Mossad

Il avait le pouvoir de s’en remettre aux legislations locales a majorites republicaines, mais avec tous ces traitres …

Jacques B.

Oui c’est ça, et les Démocrates n’avaient pas le pouvoir de frauder non plus, circulez y’a rien à voir, l’élection a été parfaitement régulière, blablabla. Vous êtes le troll qui sévit sur Dreuz.

marcosorix

Je gaspille trente secondes de ma vie pour vous demander si vous prenez les gens pour des cons . (?)

Lucie

Marcosorix, oh vous êtes trop bon!

giloural

Tout cela est un piège de la part de Trump, Mike Pence n’a pas trahi, il a suivi les ordres de Trump pour que la fraude soit avéré et légal, maintenant, l’armée vas se déployer et tous seront arrêté et jugé par les tribunaux militaires, le film continu, pop corns. WWG1WGA

Aaron

Amen.

patphil

sexiste “amen” se dit dorénavant awomen !

WALTER MEILI

Plus a-woman

Eva

Que Dieu vous entende….

Lire Aussi