1

Trahison ! Emmanuelle Ménard défend le drapeau européen !

Trahison ! Emmanuelle Ménard défend le drapeau européen !

Ecoeurée et amère. 

Trahis par les nôtres. Par ceux que l’on croyait les nôtres.

Qu’est-ce qu’ils ont tous, ces anciens souverainistes, ces  anciens proches du FN, ce FN même qui prétend que la sortie de l’UE n’est plus vraiment à l’ordre du jour ? 

Quel hymne à l’Europe, cette fichue Europe dont on crève, grâce aux traités et règles dont elle s’est pourvue, pour notre plus grand malheur.

On notera qu’Emmanuelle Ménard, en sus de sa trahison vis-à-vis de la France, trahit aussi notre langue en ayant adopté ces féminisations qui heurtent Vaugelas, le bon sens et la République : Madame La Ministre, Madame La Présidente »… 

Beurk. Beurk. 3 fois beurk.

Je suis européenne..C’est à la mode, ces déclarations d’amour à l’Europe. C’est ainsi que la majorité des intervenants du Forum de la Dissidence de Polemia, le 19 novembre dernier, ont bêlé en choeur « vive la droite, vive l’Europe »… La France, ma foi, perdue et trahie dans ce gourbi, ils l’ont fort peu et fort mal évoquée.

Nous sommes inscrits dans l’Europe par notre histoire, notre géographie, notre civilisation… Et alors ? Est-ce une raison pour laisser les autres peuples faire la loi chez nous avec leurs propres intérêts, comme c’est le cas de l’Allemagne depuis des années ? Et notre civilisation, d’origine européenne, est devenue la civilisation occidentale, qui se décline sur une bonne partie de la planète… 

L’Europe est notre avenir. Ben voyons… Avec la Turquie et la charia comme horizon ? Avec des Hongrie et des Pologne mises au ban de l’Europe pour esprit non conforme ? C’est bien pourtant ce que veut l’Europe, non ? 

Nous et nos enfants nous nous jouons des frontières. Ça c’est le pompon. Qui eût cru entendre un jour  une Ménard faire un hymne à l’espace Schengen ? Parce que c’est bien ce dont il s’agit. 

Et les aspirations des peuples, Emmanuelle Ménard s’en tamponne-t-elle  le coquillard ?Je suis pro Europe malgré la montée de l’euroscepticisme. Non, ouf ! C’eût été la trahison suprême. Rien ne peut, rien ne doit se faire sans l’aval des citoyens. Je suis convaincue que nous devons nous appuyer sur les nations qui sont la chair même de l’Europe. Des nations qui doivent être respectées pour leur singularité, leur génie propre. Je suis pour la singularité des nations, chacune avec son génie propre, chacune devant contribuer à la richesse d’un continent  qui ne peut se permettre de laisser oublier un seul de ses héritages. 

Tout cela est très bien, mais on fait comment pour protéger la singularité et l’héritage des nations face à Bruxelles si Bruxelles ne disparaît pas ?

Utopie d’Emmanuelle Ménard…

Elle est capable de dire que notre héritage et notre culture sont malmenés par l’immigration mais elle refuse de confondre Europe et institutions bruxelloises. tout en refusant  de quitter les dites institutions bruxelloises ! 

Bref, elle nous fait de l’UMP et même du PS, l’UE ? Mais on peut l’amender… l’UE mais elle sera parfaite quand on aura encore plus d’Europe… La solution ? Revoir le mode de désignation des institutions européennes, abolir le règne des bureaucrates… Bref, changer Bruxelles ! 

Elle refuse de voir que le mode de désignation, le règne des bureaucrates est intrinsèque à l’UE et que l’une ne peut exister sans l’autre tout en dénonçant paradoxalement  notre absence de souveraineté juridique avec la CEDH et la Cour de Justice européenne qui régentent nos lois.  Et elle croit à une Europe unie malgré le plombier polonais…

Utopie, vous dis-je…

Mais le coup de grâce, c’est cet hymne au chiffon européen, signe de soumission à autrui. Une nation souveraine ne peut souffrir à ses côtés un autre drapeau, mis sur le même plan.Comment  pardonner à Emmanuelle Ménard de se fourvoyer à ce point ?

Voir flotter aux côtés du drapeau tricolore la bannière européenne constitue un espoir, dit-elle.

Désespoir. Le nôtre.

Bref, plus que jamais le Résistant de base comprend qu’il n’y a, pour l’heure, RIEN à attendre des politiques et des élections. Ils sont tous sur leur petit nuage, à causer, à déclarer, à espérer pouvoir appliquer leurs fantasmes, leurs illusions, à créer des alliances avec d’autres européistes… quand nous nous crevons la bouche ouverte. 

Oui, à se prétendre européens quand ils ne sont, au fond, que des européistes, ils rejoignent le camp des  Juncker, Merkel, Macron… et nous font perdre un temps précieux pour la lutte.

Seuls les Français pourront sauver les Français. Seul le peuple de France pourra sauver le peuple de France.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/11/30/trahison-emmanuelle-menard-defend-le-drapeau-europeen/