1

Trahison LR : les supplétifs de la Macronie ont encore frappé en Paca

https://www.lepoint.fr/images/2021/05/02/still-21656878-jpg_7912923_540x282.jpg

Les régionales 2021 sont encore l’occasion d’une tambouille électorale sordide, où la droite mielleuse est prête à toutes les turpitudes pour préserver ses intérêts.

La France s’effondre et certains élus LR ne pensent qu’à sauver leur gamelle.

C’est pitoyable. Pendant que nos généraux alertent l’opinion sur la menace existentielle qui plane sur le pays, des élus font leur petite cuisine personnelle en coulisses. Barrer le RN pour sauver leur place.

Christian Jacob, qui jurait qu’il n’y aurait aucune alliance avec LREM, n’aura pas empêché l’alliance LR-LREM en Paca. Un accord qui fera tache d’huile. Partout où le RN sera en position de force, il y aura un accord LR-LREM de second tour, à n’en pas douter.

Le discours officiel des Républicains, « aucune alliance avec la majorité présidentielle », ne trompe personne. Si le RN est en passe de gagner, la droite fera ce qu’elle a toujours fait : barrer le RN.

C’est le double jeu. Officiellement les candidats LR n’auront pas l’investiture du parti s’il font alliance avec LREM, mais en coulisses on laissera faire.

En Paca, les Républicains, plus serviles que jamais, ont donc encore frappé.  Cette droite mondialiste, immigrationniste et islamophile, véritable clone de la Macronie, a une fois de plus poignardé les patriotes dans le dos, en s’alliant à la majorité  pour barrer le candidat RN. Le Front républicain revient en force. Et d’autres régions vont suivre le même chemin de la trahison.

Sarkozy l’avait annoncé. Les Républicains souhaitent faire allégeance à Macron, attendant un geste de celui-ci. « La balle est dans son camp » disait Sarkozy récemment. Il n’y a pas plus anti-RN que Sarkozy.

« Le tout sauf Macron » qu’on entendait çà et là, a volé en éclat. Un seul combat pour la droite : combattre le RN qui ne cesse de progresser dans le cœur des Français.

Souvenez-vous de l’UMPS. Aujourd’hui, c’est devenu LREM, « Les Républicains en marche ». Un ramassis de félons qui se fout éperdument de l’avenir de la France. Pas un seul élu de droite n’a soutenu la tribune des généraux qui entendent sauver la Patrie du naufrage identitaire orchestré par les mondialistes.

Tous, malgré un farouche discours d’opposant pour tromper l’électeur, sont en fait des supplétifs de la Macronie, adhérant à 100 % à l’idéologie mondialiste et multiculturaliste.

Pour LR ou LREM, l’objectif reste le même : gouverner contre le peuple qui ne veut plus d’immigration ni d’islamisation de la société.

Rien n’a changé depuis cinq ans, quand  Manuel Valls offrait les régions Nord et Paca à Bertrand et à Estrosi pour faire barrage à Marine et à Marion.

Cette équipe de bras cassés qu’on appelle « Les Républicains » ose mettre en avant « sa capacité à gouverner » que le RN n’aurait pas ! Il faut oser.

Belle capacité en effet, après 40 années de partage du pouvoir avec la gauche. Qu’on en juge :

Héritage reçu des Trente Glorieuses en 1975 : une France immensément riche et prospère

La France était la deuxième puissance économique du monde, devant le Japon et l’Allemagne non réunifiée.

5e niveau de vie au monde derrière les USA, le Luxembourg, la Suisse et la Suède.

Pas de chômage, pas d’insécurité, pas de fracture identitaire, pas d’attaques terroristes, pas d’islam conquérant.

Et ce que droite et gauche nous lèguent aujourd’hui, après 40 années d’incurie. Une France en faillite menacée de guerre civile

3 000 milliards de dettes, plus de 120 % du PIB

6,5 millions de chômeurs avant la crise du Covid

1 000 agressions gratuites et 120 attaques au couteau chaque jour

300 morts dans des attaques islamistes depuis 2012

Des centaines de zones de non-droit, totalement islamisées, qui échappent à la loi républicaine

Une école en perdition, véritable usine à cancres au vu du classement Pisa

Un système de santé et des services publics paupérisés et désarticulés

Une armée et une police sous-équipées, alors qu’elles sont sollicitées comme jamais.

Et c’est cette élite arrogante, qui a détruit le pays, qui a la prétention de mieux gouverner que le RN ! Ils osent tout !

Pour Renaud Muselier, président de la région Paca, cette alliance revient « à additionner les compétences avec les macronistes ».

Pour Castex, « c’est un exemple de la recomposition politique ».

Bien entendu, Macron attend beaucoup de ses supplétifs de la droite pour rafler la mise en 2022.

Car Marine est en train de pulvériser le plafond de verre. Elle progresse dans toutes les catégories sociales. (baromètre Figmag de mai 2021 )

+ 14 % à l’extrême-gauche

+ 7 % à gauche

+ 6 % à droite

+ 12 % chez les « sans opinion »

À un an des présidentielles, la Macronie s’affole.

Après l’attentat de Rambouillet, après le verdict laxiste de Viry-Châtillon, après la scandaleuse affaire de Sarah Halimi et avec la tribune de vérité signée par 26 généraux et 22 000 militaires qui dénoncent l’effondrement de la nation, on comprend que Marine ait le vent en poupe.

Le peuple n’en peut plus de vivre dans la peur et de voir son patrimoine culturel menacé par une immigration de masse incontrôlée.

Et que fait la droite ? Elle ne trouve rien de mieux que de s’associer au pire fossoyeur de la France !

Il est vraiment grand temps que TOUS les patriotes, au-delà de leurs ambitions personnelles, s’allient pour sauver le pays.

Je rappelle à tous ces pourris de la politique qui ont dénié aux généraux le droit de s’exprimer, tout en enterrant les véritables causes de cette tribune, que lesdits généraux n’ont aucune ambition personnelle autre que défendre la Patrie.

C’est toute la différence entre ces patriotes étoilés, intègres et désintéressés, et ceux qui ne pensent qu’à leur gamelle.

Jacques Guillemain