Macron a liquidé l’imprimerie qui fabriquait nos passeports, cartes grises… et billets !

Publié le 16 février 2019 - par - 51 commentaires - 6 339 vues
Share

Macron et Le Maire ont liquidé l’imprimerie qui fabriquait nos passeports, cartes grises… et billets !

L’imprimerie Arjowiggins, de Crèvecœur (cela ne s’invente pas) près de Jouy-sur-Morain  (Seine-et- Marne), est en liquidation judiciaire. Un savoir-faire de 400 ans rayé d’un trait de plume par Bruno Le Maire… Notre patrimoine qui part en fumée, les ouvriers désespérés qui brûlent les rouleaux de papier à filigrane, les machines qui vont être vendues à l’étranger ou en Europe, les détenteurs d’un savoir unique qui vont se retrouver au chômage…

Et c’est un drame pour les 240 ouvriers, et les 500 autres emplois dépendant de l’imprimerie dans la région.

Mais c’est aussi un drame national puisque c’est de là que sortait le papier pour vos passeports, vos cartes grises… papier hautement sécurisé, anti-fraude. Et liquidation d’autant plus incompréhensible qu’il y avait, qu’il y a des clients assurés, le renouvellement de passeports, cartes grises etc. étant un puits sans fond. Le carnet de commandes était plein. D’autant que cette imprimerie fabrique le papier des billets pour pas mal d’autres pays ! Le papier-monnaie  pour les billets d’Arabie saoudite et d’Israël, par exemple, sortait de Crèvecœur !

Dorénavant vos cartes grises seront… fausses puisque imprimées sur du vrai-faux papier, sans le filigrane historique. Et tellement faciles à imiter, histoire de nous voir noyés sous de faux passeports dorénavant fabriqués à l’étranger, en Espagne, par exemple !

Ce papier  qui disparaît, c’est du papier très sensible, et la sécurité était intense, dans cette imprimerie, proche de la défense militaire. D’ailleurs, on n’entre pas dans cette imprimerie comme dans un moulin… il y a du grillage partout, c’est comme des installations militaires. Installation proche de l’installation d’une centrale nucléaire…

Pour Pierre Jovanovic, interrogé dans la vidéo ci-dessous par Martial Bild, ce n’est pas un hasard s’ils ont coulé cette imprimerie ; elle  avait tout ce qu’il fallait pour imprimer, aussi, les nouveaux francs si la France décidait de sortir de la zone euro. Pour Jovanovic, en liquidant cette imprimerie, on supprime à la France toute possibilité de revenir en arrière. Je ne vois pas, comme Jovanovic, de rapport avec les européennes ; même si Macron subissait une défaite cuisante aux élections de mai prochain, cela ne changerait rien, il serait toujours président jusqu’en 2022, et cela n’amènerait en rien une sortie de la France de l’UE. Ce sont deux choses différentes. Mais il n’a pas tort sur le fond. La montée des populistes les inquiète tant qu’ils sont capables de pratiquer la politique de la terre brûlée préventivement, pour compliquer toute sortie de l’euro, dans 3 mois, 3 ans ou plus tard. Macron en est capable. Cela fait partie de ses obsessions, supprimer toute possibilité de sortir de l’UE et de l’euro.

Pierre Jovanovic nous fait remarquer une anomalie criante. Cette imprimerie, d’intérêt public s’il en est,  n’a jamais été nationalisée ! Au contraire. Elle appartenait au groupe Sequana (banque Worms) qui l’avait vendue à un fonds d’investissement suisse qui avait promis d’investir, de mettre plusieurs millions d’euros sur la table, euros qui ne sont jamais arrivés… Or, l’État était devenu actionnaire majoritaire dans la banque Worms en 2012…

La liquidation judiciaire a été délibérément et formellement organisée par l’État français, par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie de Macron… une liquidation décidée et actée en 5 minutes. Du jamais vu de mémoire d’homme… Une liquidation, comme le rappelle Jovanovic, ça dure, on temporise, on commence par licencier, par chercher des solutions, ça peut durer des mois, voire des années. Dans le cas qui nous occupe, 5 minutes.  Et que les services sociaux s’occupent des employés mis à la rue. Les caisses de l’imprimerie ont été soigneusement vidées avant que la liquidation ne soit annoncée…

L’État va donc dorénavant acheter à l’étranger le papier nécessaire pour les passeports, les cartes grises, etc. Le grand dépeçage… pendant que la presse s’occupe de l’affaire Benalla.

Macron-Le Maire se gobergent, ils boivent le champagne, on va dorénavant faire imprimer à l’étranger nos passeports qui ne seront plus sécurisés de la même façon, il sera encore plus facile de s’en procurer, de les vendre, de les distribuer…

Comme le dit Jovanovic c’est ce qu’ils veulent. Plus de souveraineté du tout ! Monsieur Bruno Le Maire a du sang… social sur les mains. Moi je dirais qu’ils ont Macron et lui – et toute la clique – le sang de la France sur les mains.

C’est une déclaration de guerre supplémentaire de Macron aux Français, à la France.

Merci à Marcher sur des œufs qui nous a signalé cette vidéo très importante à faire connaître autour de vous. Informez les Gilets jaunes, entre autres… ce n’est pas le moment de baisser les bras !

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/02/16/macron-et-le-maire-ont-liquide-limprimerie-qui-fabriquait-nos-passeports-cartes-grises-et-billets/

Print Friendly, PDF & Email
Share

51 réponses à “Macron a liquidé l’imprimerie qui fabriquait nos passeports, cartes grises… et billets !”

  1. Laurant dit :

    Le gouvernement français a injecté d’énormes sommes d’argent pour tenter de sauver Sequana et donc Arjo Wiggins, selon certaines sources plus de 250.000.000 EUR au cours des dernières années. Sequana continue de perdre de l’argent, et aujourd’hui c’est tout le groupe qui est en danger. Actuellement, la valeur boursière de Sequana est inférieure à 10 M€. ARRÊTE DE CROIRE TOUTES CES FAUSSES INFORMATIONS. Découvrez l’histoire de Sequana : https://www.sequana.com/groupe/notre-histoire/

  2. Laurant dit :

    Toutes ces discussions sont entièrement basées sur de fausses informations.
    Ce n’est pas une imprimerie, c’est une papeterie. Ils ne sont pas capables de faire ni EURO ni FRANCS, ils peuvent faire le papier. En France, il y a deux entreprises qui fabriquent du papier et impriment de l’argent pour la France : la Banque de France et Oberthur Fiduciere. Si la France veut revenir à FRANCS, la fermeture de ce moulin n’aura aucun impact. L’usine est désuète et son personnel est surdimensionné pour être compétitive sur le marché mondial. Le gouvernement français a injecté d’énormes sommes d’argent pour tenter de sauver Sequana et donc Arjo Wiggins, selon certaines sources plus de 250.000.000 EUR au cours des dernières années.

  3. hir dit :

    Macron liquide l’imprimerie  » Arjowiggins  » liquidons macron ! ! !

  4. hoplite dit :

    Ils ont bien transféré la Présidence de la France en Allemagne et le gouvernement à Bruxelles, alors imprimer des faux passeports ailleurs, y’a pas de problème

  5. KIEFFER dit :

    Simplement une précision d’importance : c’est en 2012 que l’imprimerie a été cédée à un fonds d’investissement, qui, par définition est totalement accro à la rentabilité rapide de sa mise, et en 2012 ce n’était pas Macron qui était président, mais, devinez qui ? De plus,habitant proche du village où se trouve l’imprimerie, il s’agit de Jouy-sur-Morin (et non Morain), merci à l’auteur de cet article tendancieux de réviser ses sources géographiques avant de publier ce genre de sottise.
    Toutefois, il est évident que la fermeture de cette usine est un drame, aussi bien sur le plan social que sur le plan de la souveraineté de l’impression de nos documents officiels et sécurisés, comme il le fut depuis des dizaines d’année.

  6. Anton dit :

    Il en est de même depuis des années pour les munitions et armes légères de nos soldats (FAMAS remplacé par le HK416F allemand (un comble !) et cartouches venant du Brésil ou d’Israël avec les incidents de tir qu’elles comportent vu leur qualité beaucoup moins élévée). Cela orchestré par les gouvernements de Mitterand, Chirac et Sarkösy qui ont liquidé tout le savoir faire français en la matière à Saint-Etienne, Chatellerault, Alsace (Manurhin), etc.

  7. Aux Armes Citoyens dit :

    On aura des billets « made in china »…

  8. annie dit :

    ils sont tous à crever ces pourris qui nous gouvernent !

  9. Peg dit :

    Un pas de plus vers le puçage du citoyen-bétail. Plus besoin de passeports ni billets puisque l’argent liquide va être supprimé et les gens « pucés » comme des annimaux.

  10. Clamp dit :

    Je ne sais pas si j’ai jamais été plus démoralisé, abattu, nauséeux, hébété, choqué et déprimé suite à la lecture d’un article RL qu’ici. On parle là de destruction irréversible, et l’irréversible c’est le nom général que porte la mort si on étend le concept aux entités non animées.
    Ce coup bas porté à la France est d’une violence atroce, il est difficile de spéculer sur ce qu’il cache, qui tire quelles ficelles exactement, qui gagne quoi, si on pouvait enquêter là-dessus, on pourrait sûrement marquer un gros quota de points dans le réveil du peuple. Mais voil

  11. DUFAITREZ dit :

    La France, amoureuse des nationalisations, n’y a pas pensé ?
    La Banque de France, non plus ? Ne resterait que Chamalières ?
    Si c’est vrai, c’est dingue !

  12. BERNARD dit :

    Le papier monnaie a toujours fait du mauvais PQ..
    Or en ce moment, les GJ sont plus fournis en PQ qu’en de billets de 200€ (ceux de 500€ ont cessé d’être imprimés ya pas longtemps)
    Mais on trouve des rouleaux de PQ imprimés en $

  13. Christian MAZZOLENI dit :

    Plus je lis riposte laïque et plus j’adhère……et plus je suis écoeuré de cette bande de pourris qui nous gouvernent.
    Quand je pense que des pro-macron s’affichent ouvertement…..ok il en faut pour tous les goûts mais là, il en faudrait pour l’intérêt du pays, des français et des quelques-uns qui jouent le jeux en toute honnêteté…..dehors les tricheurs.

  14. Rosa Ire dit :

    Bruno Le Maire fut un candidat président.
    Encore un qui se disait meilleur que les autres et capable de régler les problèmes de la France…
    On le voit à l’oeuvre pour régler le compte de cette vieille papeterie…
    Plus qu’une équipe d’incapables, nous avons dans ce gouvernement une équipe de liquidateurs de la France !!!

  15. lafronde dit :

    Messieurs les gouvernants : le Maire, Philippe, Macron. Certaines entreprises sont nécessaires à la Souveraineté nationale dans les domaines entre autres, de la Défense, du Nucléaire civil, de la Monnaie. Les vendre à l’Etranger au motif de la seule rentabilité insuffisante, affaiblit la Nation dans ces domaines, en plaçant le pays sous la dépendance de l’Etranger. Or le Gouvernement et le Chef de l’Etat ont pour mission première de sauvegarder la Souveraineté nationale. Demain les Majorités politiques peuvent changer. Au regard du Code Pénal et des Crimes contre L’Etat, êtes vous certains, Messieurs les gouvernants de n’avoir à l’avenir aucun compte à rendre ?

    • Bombastus dit :

      Oui mais on peut élargir ces activités nationales indispensables aux technologies clefs: il faut pouvoir être autonome et pouvoir fabriquer tout ce qui est nécessaire pour la défense du pays.

    • Aux Armes Citoyens dit :

      Le prétexte de la « rentabilité insuffisante » est fallacieux.
      On le sort quand l’imagination d’expliquer toutes ces liquidations fait défaut.
      Je ne crois pas un seul instant que la « rentabilité est insuffisante ».
      TOUT NOTRE PAYS PASSE A L’ETRANGER.

  16. patphil dit :

    après alstom et autres aéroports, française des jeux, ils basardent tout, même les entreprises qui raportaient quelques sous à l’état!
    preuve donc qu’ils sont de bons gestionnaires, qu’ils s’y connaissent en économie etc. liquider la france profonde…ça va être plus difficile!

    • Bombastus dit :

      Discutable, avec 1,4 enfant par femme fds dont une bonne part avec des cpf, c’est plutôt la ligne droite vers les poubelles de l’histoire.

  17. Pidoux dit :

    Le chômage baisse de quoi vous plaignez vous !…….. Quelques un de plus personne ne s en rendra comptes

  18. Alain Terieur dit :

    Pour découvrir les compétences de la papeterie Arjowiggins:

    https://www.security.arjowiggins.com/fr/expertise-innovation/paper-manufacturing

    « Le papier billet est un produit complexe. Il constitue le fondement du billet car il contient des éléments de sécurité intégrés (filigranes, fils de sécurité), déposés (bandes holograhiques, bandes iridescentes) et imprimés (taille douce, offset, encres optiquement variables). En plus d’être sécurisé, le papier billet se doit aussi d’être durable. Il doit résister à l’usure et à la déchirure de manière à rester le plus longtemps possible en circulation. ….. »

  19. Joël dit :

    Y a plus qu’à délocaliser au Maghreb. Comme ça ils pourront faire leur papiers directement sans passer par la case naturalisation.

    • Bombastus dit :

      Avoir des papiers ne sert de toute manière à rien en France, les étrangers sont mieux traités: AME, monopole du trafic de drogue, police aux ordres, droit de viol et de mort sur les indigènes, allocations sans limites car sans contrôles, logements à gogo… Que demander de plus?

    • mac namee dit :

      ce n est meme pas la peine, depuis le 1er janvier, les services de l etat civil des mairies refusent de certifier conforme des documents car ils expliquent que chaque personne peut certifier conforme sur l’honneur qu’une copie est conforme a l’original !! jy certifi counfourm mon papier d identiti

  20. Daniel dit :

    Je vous informe / rappelle que le papier fiduciaire ultra sécurisé français est fabriqué par la banque de France à longue dans le puy de dôme et les billets sont imprimé par la banque de France à chamallieres , ces deux sites de production sont en activité depuis 1930 !!
    La banque de France, pour rationaliser son process, fait actuellement construire une nouvelle imprimerie, un très très gros investissement, dans l’enceinte de la papeterie .
    On est donc très très loin de ne plus pouvoir fabriquer de billet … grosse intox

    • La Hire dit :

      Dans tous les cas, c’est une info qui demande à être vérifiée. Espérons qu’un journaliste courageux (c’est rare) et honnête (ça l’est encore plus) va s’y coller.

    • Alain Terieur dit :

      ATTENTION Madame Tasin, Arjowiggins est une papeterie pas une imprimerie, ce qui fait toute la différence.

      Daniel, comme beaucoup de personnes vous confondez la papeterie (fabrication du papier) et l’imprimerie… La banque de France imprime, MAIS ne fabrique pas le papier, donc la maîtrise du process de fabrication sera effectivement perdu avec le dépôt de bilan de la papeterie Arjowiggins.
      Cordialement

    • Dupond dit :

      Merci pour l’info !!! toutefois c’est triste pour les gens mis au chomage

    • titien dit :

      par contre, cette papeterie est fermée, alors qu’ils ont un carnet de commandes rempli : Si cette info est vraie, elle est suffisante pour que la fermeture soit scandaleuse.Et apparemment, ça s’est fait sans bruit, en 5mn, comme dit Mme Tasin.

    • Bombastus dit :

      Vrai pour le papier monnaie mais ça ne résout en rien le problème des passeports qui seront bel et bien externalisés.

    • Pat dit :

       » le paradoxe de ce secteur d’activité : le papier monnaie ne coûte plus rien et n’est donc plus rentable. « Il est vendu désormais 4 euros le kilo » se lamente un salarié. « Autrefois, il y avait trois gros producteurs de papier-monnaie dans le monde. Maintenant, il y a une quinzaine d’entreprises qui se partagent le gâteau. On les trouvent en Chine, en Russie, en Corée, en Bulgarie… Elles pratiquent le dumping. »

    • pellerm dit :

      Il m’a pourtant semblé comprendre qu’elle faisait les deux …? Papeterie et imprimerie de passeports et cartes grises …???

  21. mac gyver dit :

    L’UE , via Macron et Le Maire ,nous signifient ,avec cette fermeture ,que le point de non retour, à NOTRE souveraineté est atteint ! La gravité est telle, que pour redevenir un pays souverain, il faudra une révolution armée, pour abolir tous les traités, contraire à cette souveraineté du PEUPLE, qui nous est confisquée !

  22. Aux Armes Citoyens dit :

    La France se dégrade et se déleste de plus en plus de tous ses fleurons.
    Lorsqu’il n’y aura plus rien, c’est là, que les FDS vont se tourner vers le Ciel pour supplier de venir les sauver.
    Les non-croyants, merci de respecter les croyants.

  23. Aux Armes Citoyens dit :

    Et les GJ, qu’en disent-ils de cette liquidation, de ces pauvres gens au chômage ?
    Les chiffres du chômage qu’on nous présente sont faux.
    Il est plus que certain que nous en sommes à pas moins de 10 millions de chômeurs.
    Parce que depuis 30 ou 40 ans, curieusement, on est bloqués à 3 millions.
    La situation de la F. se dégrade et fort étrangement, les 3 millions baissent légèrement, nous faisant croire à une « reprise de l’économie »…
    Mon œil, oui…

  24. Lucie dit :

    Merci Christine!
    Je suis choquée! Quelle saloperie! Une pétition?

  25. Atikva dit :

    « le renouvellement de passeports, cartes grises etc. [est] un puits sans fond. » ETAIT, plutôt!
    Car pour effectuer des économies de CO2, le nombre de passeports et cartes grises vont sérieusement baisser:

    – Interdiction de tout vol hors Europe non justifié dès 2020
    – Autorisation de 2 vols A/R long courrier par jeune de 18 à 30 ans
    – Instauration d’une loterie nationale distribuant 500.000 vols par an
    – Interdiction de vendre des véhicules neufs pour un usage particulier.
    (Plan soumis pour exécution à la Caisse des dépôts/ gouvernement)

  26. vousavezditlibertedopinion dit :

    Macron applique son plan de génocide des FDS, ceux qui l’intéresse ce sont les immigrés, les autres qu’ils dégagent! c’est un malade mental

    • Aux Armes Citoyens dit :

      Pas besoin de voir la vidéo, parce que je vais me mettre dans une colère noire.
      Pouce vert.
      S’il y a encore des NAIFS ou des C…. qui ne veulent toujours pas voter autre chose que pour ces ordures parce qu’ils se laissent laver le cerveau allègrement, parce que ça les arrange, hein ? et bien, allez vous faire…
      et ceux qui votent « blanc » avec.
      Parce que voter blanc, c’est une forme de lâcheté sans commune mesure.
      D’accord, pas d’accord avec moi, je m’en fiche !

  27. Blackjack dit :

    Le Passeport deviendra une carte format cb comme la cni et le permis…
    Je pense à terme comme les cartes grises…
    Pour les billets francs c’est forcément plus grave.
    Quoi qu’il en soit depuis Giscard le collabo tout les imposteurs qui l’ont suivi…lui y compris ont œuvrés pour détruire la nation, ils méritent tous la corde, pour trahison.
    cette imprimerie n’est qu’une broutille dans la désindustrialisation de la France.
    Vu à la vitesse à laquelle les dégénérés remplissent la France je me demande qui sait encore utiliser ces machines et possèdent le savoir-faire.

    • Joël dit :

      « Le Passeport deviendra une carte format cb » ou comme les 1,8 million de fausses cartes vitale qui circulent avec la complicité de l’état.
      Demandez-vous pourquoi les vitale avec photo n’ont jamais été généralisées.

    • Bombastus dit :

      Rajoutez Pompidou et perso j’y mets tous les dirigeants depuis 1789.

  28. Fernand CORTES de CONQUILLA dit :

    Cette fermeture est dommageable pour cette imprimerie qui produisait ces documents en concurrence avec l’ ITP Imprimerie des Timbres Poste de Périgueux… donc la production continue comme avant en France… en Périgord.
    FCC Cercle Légitimiste de France Tél.: 06 04 08 46 36 fcdc@bbox.fr

  29. Helene dit :

    Merci Christine Tasin de nous informer de ce scandale. Les bras m’en tombent ! Incroyable que l’imprimerie en charge de la fabrication des billets et des passeports français ne soit pas nationalisée !