Tranches de vie chez les étudiants toulousains

Publié le 30 mars 2018 - par - 49 commentaires - 2 249 vues
Share

Toulouse, printemps 2018, l’Université du Mirail, est bloquée par quelques gauchistes crasseux, frayant avec des antifa haineux ; des basanés, certains barbus, pourvoient en remontants : il faut tenir, luttes décloisonnées !

L’intolérance de ces adolescents attardés est dramatique, leur inculture politique et historique insupportable, leurs certitudes dogmatiques effrayantes ; rien, jamais une étincelle de doute, l’intelligence bafouée à chaque mot. Rebelles soumis à toutes les modes, surtout celles des cinglés LGBT, féministes, végans, enfin tout ce que la côte ouest des Etats-Unis produit de dingueries sociétales.

Face à eux le pouvoir cède, limoge le président de l’université coupable d’avoir voulu organiser mieux l’université, fédérer les énergies … et remettre tout le monde au travail, impensable !

Les sœurs ennemies, Bordeaux, Montpellier, villes deux fois plus petites, progressent ; Toulouse n’aura pas le label Idex.

Dés le jeudi soir et pour 3 nuits, ils sont des milliers à déambuler bruyamment, passant de bar en bar, alléchés par les promos « petite, montre ton string, et c’est gratos pour toi » ; la tète à l’envers, le cœur chancelant, l’espoir juvénile à déserté.

Toulouse, ville estudiantine, éducation en baisse, festif en hausse.

Lycée Galliéni, tout neuf, tout beau, presque 100 million d’euro ; malmenée, impropre à sortir de ses mythes, l’équipe éducative continue d’exhorter au vivre ensemble, « il faut davantage de moyens ! » ; on baisse les têtes dans les couloirs, on ferme les yeux ; 15 % des élèves sont connus défavorablement, comme l’on dit, margaritas ante porcos.

Un autre lycée, plus au centre, une professoresse  jubile, elle va, après des années de combats opiniâtres, de dossiers administratifs, de pressions médiatiques, d’efforts partagés, enfin avoir « sa » classe de Français.

Elle est sourde et muette ; on attend le pilote manchot, conducteur d’A380 avec les dents.

Personne n’a eu le courage de dire que c’était anormal et débile ! La volonté individuelle de cette femme, le renversement de son destin personnel doit effacer les réalités, les bonnes âmes sociale-démocrates se pâment ; verrou détruit, progrès, victoire contre le méchant pouvoir et la société inhumaine. L’individu est tout, l’intérêt collectif une insanité !

Négation totale de la relation professeur/élève, le savoir déjà rejeté au plus loin de l’apprenant, devient subalterne, ce qui compte c’est l’imagerie ambiante ; à quand la notation des profs par acclamation des soviets de parents ?

Enfin, terminons notre ballade dans l’Education nationale à Toulouse, dans un petit collège proche du centre-ville, qui détient, sans doute, le record national du nombre de latinistes ; pourtant le tiers des ses élèves vient de cités où la diversité s’exprime largement, le plus souvent, par autre chose que l’excellence scolaire. La moitié des élèves de 5ème brave les déclinaisons et les moqueries des petits caïds ; au total, sur toutes les classes du collège, c’est plus d’un élève sur trois qui découvre, au travers du grec et du latin, les origines de notre langue et de notre civilisation. Cette porte d’entrée – de fuite – n’a pas échappé à quelques jolies Aïcha qui ont choisi la voie de l’école et de la culture pour prendre en main leur avenir ; il y aussi Ahmed, l’incollable en mythologie, et le malin Yacine qui sait déjà mettre un mot en latin dans ses rédactions.

Après tout l’assimilation par le latin fit de l’Africa une province prolixe de l’Empire.

Cet équilibre rare pourrait être remis en cause l’an prochain par le déversement dans ce collège exemplaire d’éléments provenant de la fermeture d’un établissement en REP (ex ZEP) ; c’est ainsi que les digues se rompent.

Toulouse, printemps 2018, un jeune thésard du LAAS remporte trois prix ; le meilleur du savoir le dispute au pire de l’idéologie.

Gérard Couvert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Dominique Martin

Bonjour M. Couvert,

À quel endroit puis -je suivre un cours de chARABIA? J’aimerais ça pouvoir vous lire et vous comprendre . Pour l’instant je ne parle que le français que tout le monde comprend . Merci .

Verdammt

De mon temps manquer de respect a sa maîtresse: Un coup de règle sur les doigts
et le papa nous mettait une « toise ». ça ne rigolait pas.
Mais grâce a cette éducation ont savait lire et écrire.
Moi et mes camarades avions eu bien plus tard de bonnes situations.

raskasse

L’abêtissement dans toute sa splendeur…

Yves ESSYLU

Donc depuis 1968 cela ne s’est pas arrangé dans la tête des formatés par le marxisme

horizon

Cpupé toutes les aides pendant 2 mois on verra apres s’ils font les malins !!
ils veulent s amuser …La faute du gouvernement qui donne les rennes de Notre France aux assos qui sont contre les lois de Notre République ….

Conophobique

Bordeaux deux fois plus petite que Toulouse? Où avez-vous vu çà?

Gérard Couvert

Toulouse 473 000 habitants à ce jour, Bordeaux 244 000.
Je vous concède que au niveau « métropole » c’est nettement moins vrai (800 000 et 750 000) mais pour l’agglomération au sens INSEE on est à 3/5 ; enfin l’aire urbaine de Toulouse approche 1 340 000 et celle de Bordeaux 110 000 de moins.
Désolé si j’ai vexé le Bordelais que vous êtes peut être, mais, personnellement je trouve que la course au million des deux métropoles est une imbécilité.

Conophobique

Oui enfin c’est peu ou prou la même population au niveau métropole, la configuration des deux villes n’étant pas identique. Mais c’est vrai que longtemps Bordeaux et Toulouse étaient à peu près au même niveau, d’où mon erreur. Autant pour moi…

dufaitrez

Un peu comme en 68, les Universités, Lycées, voire collèges, s’embrasent !
Contre la Sélection d’abord, puis, la porte entrebaillée, pour d’autres causes.
Prenons-y garde ! SNCF, Justice, Retraités, etc…
Le « Joli mois de Mai » n’est pas loin !

Gérard Couvert

C’est surtout Palavas et les plages d’Anglet qui ne sont pas loin !

Boudry

Quand on constate l’abrutissement dans lequel sont confinés les mus,on se dit que ce n’est pas exceptionnel en regard de certains Francais incapables d’ouvrir leurs regards aux autres,à la vie .
Déchéance quand tu nous tiens !!

Maurin des GRADS

Une dictée et les amphithéâtres se vident .

Verdammt

Moi en CM2 nous avions une dictée tous les jours sur un cahier en vieux papier.
On écrivait a la plume « sergent Major ».
En 6eme on savait le Français.

reuri

Le vivre ensemble commence tôt :
https://www.suavelos.eu/toulouse-des-instituteurs-tabasses-par-leurs-eleves-de-9-ans/

Les « féministes » ont raison, il faut féminiser au maximum la profession enseignante . Elles pourront expliquer aux diverses espèces de leur classe que l’oppression de l’affreux blanc est un scandale.

Gérard Couvert

Féminiser davantage ? ce serait alors 100%.

le Franc

toulouse se paye les rescapés de ceux qui ont pitoyablement perdu la guerre d’espagne face à franco , du coup, ainsi scotchés dans un espace temporel figé, lié à cette défaite, ils s’imaginent qu’en instrumentalisant les muzz , 1/-ils sauveront leur peau, 2/-ils amèneront les muzz à les rejoindre sur une ligne athée et guévariste dans une perspective de revitalisation de la guerre de classes ainsi envisagée sur tout le sol européen……..du martinez à la mordmoil’truc, quoi.

Conophobique

N’importe-quoi!

Ribian

Le latin et le grec seraient donc l’alpha et l’oméga de intégration ? Franchement, on peut en douter lorsqu’on voit les ‘jolies Aichas’ portant le voile assister aux cours de fac. Et plus encore lorsqu’on est forcé de constater que ce sont elles les plus acerbes ( un exemple parmi d autres, celui de Nadia Daam qui dans l’émission journalière 28 minutes sur arte vient chaque soir cracher sa haine et son mépris de la France et des Français )’ dès lors qu on leur tend un micro. Donc, se méfier des généralisations hâtives et d un quelconque optimisme dans… lire la suite

Joël (1)

Article intéressant, mais plutôt naïf au sujet des exotiques à papiers français! Cela dit, ca existe les bonnes volontés! Mais l’on m’a toujours appris que l’on ne dois jamais tirer une règle générale de cas particuliers!!! En un mot pour les plus basique:Une hirondelle ne fait pas le printemps!!! ? Les arabes et africains sont incompatibles avec les Européens!!! Le reste n’est que le fruit d’une idéologie!!!

Gérard Couvert

Augustn d’Hippone, Septime Sévère ?

barillon

tout a fait d’accord avec vos propos ,nous distribuons des bâtons pour nous faire battre !!

CHASSAING

La fac est une voie de garage sans perspective d’avenir ou en voie de déclassement, et elle est devenue le lieu de marchandage de toutes les tribus gauchistes et des syndicats pour s’octroyer des postes de représentation et des subventions de leurs actions méritoires en faveur du déclassement du pays. L’université permet d’absorber momentanément une fraction non négligeable des jeunes en âge de travailler, mais elle est devenue l’armée de réserve de la gauche de la gauche et le lieu de marchandage de toutes les tribus gauchistes et des syndicats pour s’octroyer des postes de représentation et des subventions de… lire la suite

wika

L’université est devenue le prolongement des établissements scolaires : après avoir obtenu le bac alors qu’ils ne maîtrisent pas le français, les individus qui pourrissaient la vie des établissements scolaires viennent maintenant pourrir la vie des facultés. Non seulement il faut leur offrir des cours de remise à niveau en français pour qu’ils arrivent à passer leurs examens, mais encore ils terrorisent les professeurs. A Tours par exemple, les professeurs rasent les murs et ne peuvent pas marquer les étudiants absents, sinon ils sont intimidés, voire molestés à la sortie. Je vous laisse imaginer de quels étudiants ils s’agit. La… lire la suite

Thierry Michaud-Nérard

Toulouse, printemps 2018, l’Université du Mirail, est aux mains de la gauchosphère avec l’appui de LREM-PS.

reuri

Puisque les zélites veulent du migland lecteur de Victor Hugo, il faut absolument que les ingénieurs astrophysiciens cannibales , intellectuels du wakanda, soient inscrits d’office à l’école polytechnique , hec, ena etc…
Nos chères zélites pourront expérimenter le vivre ensemble qu’ils imposent aux sans dents.

wika

@Reuri c’est déjà le cas à Science Po qui accueille des étudiants recrutés par discrimination positive, ce qui laisse sur le carreau les étudiants qui ont passé le concours et auraient été admis

reuri

Dommage que le satellite chinois se désintègre dans l’atmosphère, il aurait pu pleuvoir sur les « antifas » sorosiens des campus de la cote ouest américaine . Les campus californiens squattés par les punks à chien , deviennent de vrais poubelles.
: https://m.youtube.com/watch?v=MRV-cjgQJao

PR1

Quand chez nous nous aurons l’équivalent de Stanford on en reparlera

Gérard Couvert

La proportion de diplômés français dans les instances dirigeantes des entreprise internationales et nettement plus élevée que notre poids démographique.

PR1

J’aimerai que çà soit le cas aussi pour les prix scientifiques et nos universités.

PR1

Les universités de la cote ouest des États-Unis sont parmi les plus prestigieuses du monde.

Gérard Couvert

Selon des échelles de valeurs purement anglo-saxonnes.

PR1

Non. Classement de Shanghai. Indexé sur le nombre de prix Nobel de publications, de prix scientifiques ….

Gérard Couvert

Parce que le « classement de Shangai » n’est pas lié aux tocades libertariennes anglo-saxonnes ? Prix de Nobel … totalement indépendant du « pouvoir mondial » ? Prix Nobel … de mathématiques ? Prix Nobel … octroyés à des chercheurs qui ont fait leurs études où ?

PR1

1-Le classement de Shanghai n’est peut être pas parfait. mais il a le mérite d’exister. Le classement de Paris semble ne pas existé
2-Le prix Nobel de mathématiques n’existe pas. La médaille Fields est considérée comme le Nobel des mathématiques.
3- La provenance est variée. Maryam Mirzakhani a fait une partie de ces études en Iran.

Gérard Couvert

Le classement de Shanghai est aussi parfait qu’un article des « échos », d’ailleurs les deux s’abreuvent aux mêmes sources.
Vous imaginez que j’ignore l’inexistence d’un Nobel de Maths ? Je voulais vous aiguiller.
La provenance est en effet variée, vous nous direz combien d’américains « pur jus ».

PR1

A part le dénigrer vous avez quelque chose de mieux à proposer ?

Gérard Couvert

A par vouloir être le dernier à parler, vous avez quelque chose à dire ?

PR1

Les derniers seront les premiers

Gérard Couvert

Vous savez la Bible …

PR1

Je suis d’accord

Boudry

La culture,c’est comme la confiture…Moins on en a,plus on l’étale !!

PR1

Je la préfère avec le parachute

Boudry

PR1
Le saut sans parachute je vous le met donc en attente ?

PR1

Tant que ça reste en attente…

Carter

Le M.I.T., en autres, n’est pas sur la cote ouest.

PR1

Tout a fait. Mais il y a Standford, Caltech, Berkeley.

stop flood

Et nanani et nanana !

PR1

Je ne connais pas ces universités là. Mais à vous lire je ne le regrette pas.