Trappes : une cité islamisée à raser, des milliers de musulmans à expulser…

Publié le 23 août 2018 - par - 92 commentaires - 5 910 vues
Share

Nous apprenons donc, sans surprise, qu’à Trappes, ce jour, un fiché S connu des services de police et nommé Kamel Sahli a poignardé à mort une personne et en a blessé gravement deux autres, en criant « Allah akbar ». Immédiatement, les autorités nous ont dit que cela n’avait rien à voir avec une attaque terroriste et que l’homme était dépressif et déséquilibré. Puis, nous avons appris que la mère et la sœur de l’assassin, abattu par les forces de l’ordre, figuraient parmi les victimes. Bien sûr, à la télévision, tout le monde témoigne qu’il était très gentil et que le fait qu’il n’ait pas vu ses enfants depuis longtemps pouvait expliquer son geste fou qui, bien évidemment, n’a rien à voir avec l’islam, même s’il a crié « Allah akbar » en tuant sa mère et sa sœur.

Enfin, le cacochyme était dans un grand jour, on sent que quand ils entendent un tel ministre de l’Intérieur parler, les terroristes musulmans tremblent…

Autre information, qui va passionner notre amie Ghislaine Dumesnil, il a été salarié de la RATP jusqu’en 2016, avant de se faire licencier. Bref, un autre Samy Amimour.

 

Dans la longue série de nos compatriotes égorgés, tout au long de l’été, par des disciples d’Allah, pour une fois la victime ne porte pas un prénom français mais le problème demeure. Cela nous confirme que Trappes n’a plus rien d’une ville française, depuis bien longtemps.

Riposte Laïque l’avait déjà signalé à l’occasion du premier article de Maxime Lépante en 2009.

https://ripostelaique.com/Voyage-dans-la-France-musulmane.html

Cela n’avait pas plu du tout à une militante républicaine de gauche, professeur de philosophie, Marie-Laure Segal qui avait vivement protesté auprès de notre journal et rompu avec nous. Et pourtant, cette femme ne manquait pas de courage !

https://ripostelaique.com/author/Marie-Laure-Segal

Cela n’avait pas du tout plu à son camarade, le maire Guy Malandain, qui avait menacé notre journal d’un dépôt de plainte, avec un gros dossier d’avocat, nous sommant de retirer l’article. C’était la première menace judiciaire que nous recevions, mais pas la dernière.

https://ripostelaique.com/Le-maire-de-Trappes-et-son-avocat.html

Bien évidemment, fidèles à nos traditions, nous avions maintenu l’article, et envoyer balader le maire.

https://ripostelaique.com/Le-maire-de-Trappes-n-a-aucun.html

Le regretté André Dufour, décédé il y a quelques jours, avait réagi et comparé les menaces du maire à l’ouverture de la chasse aux Infidèles.

https://ripostelaique.com/Trappes-ouverture-de-la-chasse-aux.html

Nous avions brossé le portrait de Guy Malandain, maire passé de chez Chevènement au PS. Tout s’explique.

https://ripostelaique.com/Qui-est-Guy-Malandain-le-maire-de.html

Puis, nous avions interrogé l’ancien maire communiste (qui s’est fait engueuler par ses petits camarades pour nous avoir répondu), Bernard Hugo, qui nous avait confirmé que Malandain avait gagné la mairie en achetant le vote musulman avec, en contrepartie, la promesse de la construction d’une grande mosquée.

https://ripostelaique.com/Bernard-Hugo-maire-PCF-de-Trappes.html

Pierre Cassen avait évoqué, par ailleurs, deux anecdotes personnelles vécues à Trappes, dont l’une reste, selon son témoignage, son plus mauvais souvenir de militant, c’est dire…

https://ripostelaique.com/Trappes-mon-plus-mauvais-souvenir.html

Ensuite, bien que les politiques et les médias aient voulu noyer le poisson, la ville de Trappes a continué de s’islamiser, chaque jour un peu plus, avec la complicité des différents gouvernements et de nombre d’élus locaux.

Certes, les bobos nous racontaient, pour expliquer les bienfaits de l’immigration, que trois Chances pour la France venaient de Trappes : Nicolas Anelka, Jamel Debbouze et Omar Sy. Beaux exemples : le premier a mis la vérole dans l’équipe de France de football et n’a jamais cessé de cracher sur notre pays, le deuxième, qui a failli devenir secrétaire d’État chez Macron, nous a expliqué, pour défendre la burqa, que l’islam était en France depuis 3 000 ans, quant au troisième, qui est sorti en lambeaux d’une baston qu’il a voulu provoquer avec Éric Zemmour, il n’a rien trouvé de mieux, après avoir joué dans le navet « Knock », que de défendre ses coreligionnaires Rohingyas.

Mais dans la réalité, Trappes n’est plus une ville française depuis longtemps.

On y militait pour la régularisation des clandestins, mais la mère de la grande donneuse de leçons Sophia Aram se faisait épingler en train de faire casquer ses coreligionnaires pour intervenir en leur faveur. Ah ! la culture du bakchich !

https://ripostelaique.com/la-lutte-dune-elue-de-trappes-pour-la-regularisation-des-clandestins-paie-et-meme-bien.html

On y organisait des défilés de mode islamique dans les rues de la ville…

https://ripostelaique.com/defile-de-mode-islamique-dans-les-rues-de-trappes.html

On y inventait même des fausses agressions de femmes voilées, commises par d’horribles Français racistes…

https://ripostelaique.com/trappes-la-fausse-agressee-rate-son-suicide.html

En revanche, il n’y est pas conseillé aux policiers de contrôler des voilées intégrales (donc des délinquantes), car cela coûte trois jours d’émeutes, comme le rappelait la Blonde de YouTube, au bout d’une minute de cette vidéo…

Et un Noir raciste pouvait humilier, en toute impunité, lors d’un  grossier montage, un prétendu raciste blanc, sans être poursuivi par les prétendus antiracistes.

https://ripostelaique.com/trappes-un-musulman-noir-raciste-humilie-un-francais-blanc-video.html

Naturellement, près d’une centaine de « djeunes » sont partis combattre en Syrie, aux côtés de l’État islamique.

https://www.franceinter.fr/emissions/l-enquete/l-enquete-29-avril-2016

Bien sûr, une telle ville ne pouvait qu’éveiller la convoitise des pires islamo-collabos, Benoît Hamon (surnommé avec pertinence Bilal) en tête, qui fut nommé ministre grâce aux musulmans qui, à Trappes et à La Verrière, par leur survote, l’avaient fait élire député, condition nécessaire pour siéger au gouvernement.

https://ripostelaique.com/trappes-benoit-hamon-doit-sa-place-de-ministre-aux-musulmans.html

Cela ne pouvait que faire rêver celui qui fut tout de même vainqueur de la primaire socialiste et donc candidat à l’élection présidentielle de 2017.

https://ripostelaique.com/bilal-hamon-futur-muezzin-de-trappes.html

Surtout qu’on y enseignait l’arabe dès la 5e dans les trois collèges de la commune…

https://ripostelaique.com/trappes-larabe-enseigne-des-la-5e-dans-les-3-colleges-de-la-ville.html

Et qu’on y inscrivait des gamins de 3 ans dans les écoles coraniques, avec l’argent de la municipalité !

https://ripostelaique.com/coraneries-gosses-de-3-ans-a-lecole-coranique-de-trappes-financee-par-le-maire-ps.html

Donc, Trappes, c’était forcément un des Molenbeek français les mieux réussis !

https://ripostelaique.com/trappes-un-des-plus-molenbeek-francais-les-plus-reussis.html

Et donc, cela incarnait la France de demain !

https://ripostelaique.com/trappes-cest-la-france-de-demain.html

Rien d’étonnant, quand on observe les résultats de la présidentielle de 2017, à constater que les pires islamo-collabos arrivent largement en tête : 32 % pour Mélenchon, 24 % pour Hamon, ce qui, au second tour, donne 80 % pour Macron.

Il était donc inévitable que Marlène Schiappa, qui avait montré dans quelques-uns de ses livres son goût pour l’érotisme exotique, vienne s’y encanailler quelques jours, déplaçant juste 80 policiers pour assurer sa sécurité !

https://ripostelaique.com/trappes-marlene-schiappa-na-pas-pu-sencanailler-dans-un-cafe-musulman.html

Voilà donc, après l’attentat de ce matin, la réalité de Trappes, un territoire perdu de la République, comme le disait Georges Bensoussan dès 2002.

Encore un fiché S laissé en liberté, encore des morts qu’on aurait pu éviter. Comment ne pas comprendre la réaction de Christine Tasin, qualifiant Macron d’assassin ?

http://resistancerepublicaine.eu/2018/08/23/trappes-attaque-au-couteau-par-un-fiche-s-1-mort-et-2-blesses-macron-assassin/

Reste une question incontournable : que faire d’une ville comme Trappes, territoire perdu de la République ?

Bien sûr, les collabos continuent de cracher au bassinet (avec nos sous) et ont fait de cette ville islamisée un des trente objectifs de ce qu’ils osent appeler la Reconquête républicaine.

On peut aussi accepter la logique d’États dans l’État, donc la partition qu’envisageait sans sourciller Hollande, c’est-à-dire l’officialisation de la charia dans certaines zones de ce qui ne serait plus la France et préparerait une libanisation du pays. Ce qui ne ferait que différer le problème et constituerait un premier recul ne pouvant qu’encourager les islamistes à accentuer leur pression pour rafler toute la mise…

Ou bien, dans un registre totalement opposé, des solutions plus radicales, seules à même de sauver le pays. Éric Zemmour avait suggéré de bombarder Molenbeek. Dans le même esprit, il faudrait raser toutes les enclaves islamisées de France, interdire toute visibilité de l’islam et renvoyer, à Trappes d’abord, mais aussi partout où cela est nécessaire, ces milliers de musulmans, adeptes de la charia, dans l’un des 57 pays de l’islam. Ces sympathiques personnages n’ont rien à faire en France, ce sont les pires représentants de la cinquième colonne musulmane, des futurs égorgeurs en puissance.

Où est le problème ? Dans le passé, on a fait déjà sauter plein de tours, mais on a laissé les islamistes en France, et on les a installés ailleurs. Donc, on a déplacé le problème. Il faut donc aller au bout de la logique : raser les tours, et virer les disciples de la charia qui y vivaient.

C’est la seule solution pour éviter que la prophétie de Michel Onfray, prévoyant une France musulmane dans 50 ans, ne se réalise.

A ceux qui voudraient me faire le coup de l’incitation à la haine, je répondrai surtout que c’est la seule solution pour permettre aux jeunes hommes et femmes de Trappes qui eux, ne veulent  pas subir la loi des barbus et des racailles, de profiter d’une France redevenue ce qu’elle était… Cela s’appelle la Reconquista.

Tout le reste n’est qu’enfumage et perte de temps, qui profitera, par la loi du nombre, aux soldats d’Allah.

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
Franc

une robe, des barbes, des chanteuses trans ces muz

ADLER

Les expulser de TRAPPES?????Et les envoyer ou????? Les répandre sur le territoire?????Aller, sur une ile déserte !!!!!!!!!!

claudelouis

OUI répandre leurs cendres après incinération sur les décharges d’ordures ménagères…