Très beau témoignage d’un sunnite laïque de Syrie : cessons d’accuser les alaouites et Bachar !

Publié le 24 septembre 2013 - par - 2 703 vues
Traduire la page en :

Une vidéo circule désormais sur Internet, qui gagne à être écoutée et réécoutée. il s’agit de l’intervention d’un simple citoyen syrien francophone, qui démonte point par point le discours facile du journaliste J.-J. Bourdin, de RMC, qui, comme le fait souvent la médiacratie, charge de manière insupportablement unilatérale le régime de Bachar et les alaouites, pour valoriser les prétendus rebelles.

Quand on songe que l’intervenant est sunnite, et qu’il est révolté contre les barbus salafistes cruels qui mettent son pays à feu et à sang, on comprend que l’islam, comme le monde arabe, sont traversés de courants très divergents, et qu’il convient que nous autres occidentaux soyons nuancés dans nos jugements, surtout lorsque nous émettons des opinions sur d’autres pays que les nôtres. Un peu de culture géopolitique, et tout simplement politique, ne nuit à personne.

On y apprendra notamment que la Syrie est l’un des pays les plus laïques du monde arabe, et que la minorité alaouite, pas si minoritaire que cela du reste, souvent des villageois montagnards, ne saurait être assimilée à une mafia gouvernementale. On y apprendra aussi que Bachar a intégré d’autres religions que la sienne dans son gouvernement et notamment le christianisme. Je laisse au lecteur le soin d’écouter et d’analyser tous les détails.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=o4_nvT1g3r0[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=o4_nvT1g3r0

Jacques Philarcheïn

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi