1

Tribunal de Saint-Etienne : Saïd mime l’égorgement de la procureur

Petit à petit, le pouvoir politique et son corollaire dépendant, le pouvoir judiciaire, aura de plus en plus de mal à s’expliquer devant les policiers, gendarmes, victimes et citoyens- électeurs quant à l’étrange mansuétude dont certains juges font preuve envers des assassins en puissance et des criminels avérés. Inéluctablement arriveront des jours où des magistrats seront agressés eux-mêmes ou leur famille, beaucoup moins protégés et escortés que les membres du gouvernement.

La justice des hommes, et encore moins celle de la République, ne saurait faire encore longtemps le poids face à une justice divine islamique tolérée et sa charia prêchée à longueur de journée dans les mosquées de France http://ripostelaique.com/sur-le-coran-quand-je-vais-sortir-une-menace-courante-a-ladresse-des-policiers.html

Fatalement ces jours-là, il faudra choisir entre accepter la partition du territoire de France ou rapatrier l’armée dangereusement sur-engagée dans de nébuleuses  Opex (1) pour une grande opération de nettoyage des zones de non droit républicain, de trafics de drogue et d’armes. Dans les villes, comme désormais dans les campagnes françaises.

Et ces jours-là, nul doute que les responsabilités individuelles et collectives des gouvernants successifs et leurs alliés seront à rechercher. Il faudra, à coup sûr, les empêcher de prendre la fuite.

Jugé pour des violences conjugales sur son épouse arrivée récemment d’Algérie

« En plein procès, la procureur se lève d’un bond : « Il faudrait dire à Monsieur qu’il arrête ce type de gestes à mon égard ». Depuis le box, le prévenu vient de mimer dans sa direction un signe d’égorgement. Il se serait d’ailleurs déjà fendu du même geste lors de sa prolongation de garde à vue… »

http://www.leprogres.fr//loire-42/2018/01/07/en-plein-proces-il-mime-un-signe-d-egorgement-contre-la-procureure

Pour contrer les huit mois ferme requis et le maintien en détention, la défense du prévenu tente le sauve-qui-peut habituel en réclamant une expertise psychiatrique. Une mesure acceptée illico presto par le tribunal qui a reporté sa décision.

On sent à la lecture de l’article du Progrès un certain désabusement. Faut dire que la panoplie de protection des désaxés solitaires commence à lasser dans le landernau. Pour appréhender quelques éléments de réflexion, la sphère judiciaire, politique et journalistique locale peut utilement prendre connaissance d’un ouvrage essentiel, paru récemment : L’ISLAM FABRIQUE DE DÉSÉQUILIBRES ? https://ripostelaique.com/livres/215802   https://ripostelaique.com/quand-policiers-et-gendarmes-cesseront-le-travail.html

Malgré la com du maire, Saint-Etienne est devenue une ville pourrie, comme tant d’autres villes de France

Extraits de la vie quoditienne stéphanoise (et encore ne figurent pas toutes les plaies du vivre ensemble avec la racaille)

« On sait qu’au moins quinze coups de feu ont été tirés. Trois voitures en stationnement ont en fait les frais, dont l’une avec un siège bébé. Et deux conduites d’écoulement d’eau de pluie ont été percées. Les dégâts auraient pu être beaucoup plus importants.

Un point de vente bien connu

Il y a fort à parier que le commerce de drogue est au centre de cette affaire. Tous les habitants de la rue observent depuis longtemps les allées et venues des dealers et des acheteurs » http://www.leprogres.fr/loire-42/2018/01/07/saint-etienne

« Saint-Etienne : nuit agitée dans le quartier du Grand-Clos

Plusieurs voitures ont été incendiées tandis que deux mineurs dans une voiture en fuite ont eu un accident » http://www.leprogres.fr/loire-42/2018/01/07/saint-etienne-plusieurs-voitures-incendiees-et-2-mineurs-en-fuite-provoquent-un-accident

Carl Lang : la solution consiste à permettre à nos forces de l’ordre de faire usage de leur arme à feu lorsqu’elles sont physiquement agressées et ce quel que soit le niveau de l’agression

Le président du Parti de la France est clair et net : à partir de 8’20 : Macron et la décomposition nationale, agressions de policiers, pas de volonté de répondre à la violence. La solution consiste à permettre à nos forces de l’ordre de faire usage de leur arme à feu lorsqu’elles sont physiquement agressées et ce quel que soit le niveau de l’agression et on doit considérer que le représentant des forces de l’ordre est en situation de légitime défense.

https://youtu.be/j3tawV4GATY

Toute l’actualité du Parti de la France : https://www.parti-de-la-france.fr et  http://www.thomasjoly.fr

Légitime défense pour tous contre les racailles http://ripostelaique.com/legitime-defense-pour-tous-contre-les-racailles.html

Pour l’ARPAC, aucun pays n’est plus paisible et n’offre une meilleure police que ceux où la nation est armée

l’Association pour le Rétablissement du Port d’Arme Citoyen (notez bien : port) entend rétablir quelques vérités aux antipodes des naïfs et des manipulateurs pacifistes poiiticards :

  • Les armes à feu sont utilisées 2,5 millions de fois par an par des citoyens américains en situation de légitime défense. Ces citoyens respectueux de la loi utilisent des armes pour se défendre des criminels 2,5 millions de fois chaque année, soit à peu près 6850 fois par jour. Cela signifie que chaque année, les armes à feu sont utilisées plus de 80 fois plus souvent pour protéger les vies d’honnêtes citoyens que pour prendre des vies.
  • Sur les 2,5 millions de fois où les citoyens utilisent une arme pour se défendre chaque année, l’écrasante majorité n’a besoin que de dégainer son arme ou de faire un tir de semonce pour effrayer leurs agresseurs. Moins de 8% du temps, un citoyen aura besoin de tirer sur son agresseur.
  • Pas moins de 200 000 femmes utilisent chaque année une arme à feu pour se défendre contre une agression sexuelle.

Intégralité de la ré-information sur :  https://www.arpac.eu/les-armes-a-feu-sauvent-des-vies/

L’ARPAC publie une liste des tueries de masse arrêtées grâce à un citoyen armé.

Et pour faire bonne mesure, l’ARPAC enfonce le clou avec des vidéos prouvant que les armes non létales sont une fausse et dangereuse bonne idée :  https://www.arpac.eu/la-fausse-bonne-idee-des-armes-non-letales/

L’UNPACT est au service de tous les propriétaires d’armes légitimes

L’Union Nationale des Propriétaires d’Armes de Chasse et de Tir a été fondée par des chasseurs, des tireurs et des collectionneurs peu de jours après la publication de la proposition de loi votée le 25 Janvier 2011 ; elle est le fruit de l’indignation et de la volonté de réagir manifestées par ses fondateurs. Ils se sont lancés dans cette action, car de nombreux citoyens propriétaires d’armes leur ont immédiatement apporté leur soutien et leur participation.

« Elle est toujours là, toujours une belle épine dans le pied de nombre de préfets, et elle compte bien continuer à vous défendre ainsi et de toutes les manières possibles et imaginables. »

L’UNPACT est probablement devenue à ce jour la plus importante association indépendante de propriétaires légaux d’armes à feu en France. Mais, surtout, elle est devenue une cause :  https://www.unpact.net

Jacques CHASSAING