Tribune des généraux : Et si pour une fois…

Publié le 29 avril 2021 - par - 13 commentaires - 1 864 vues
Traduire la page en :

« La France, la patrie dont je ne saurais déraciner mon cœur. J’y suis né, j’ai bu aux sources de sa culture. J’ai fait mien son passé, je ne respire bien que sous son ciel, et je me suis efforcé, à mon tour, de la défendre de mon mieux » (Marc Bloch)

Et si pour une fois…

Et si pour cette fois nos politiques avaient le courage de regarder les choses en face, avec honnêteté, sens des responsabilités et amour de leur pays ?

De quoi s’agit-il ?

Un certain nombre de militaires, gradés ou pas, en activité ou en retraite, qui, comme leurs frères d’armes ont délibérément fait le choix de défendre leur pays au péril de leur vie, constatant que celui-ci est aujourd’hui en danger, prenant leurs responsabilités et là aussi quoi qu’il leur en coûte, se sont fait le devoir d’en alerter la classe politique dans sa globalité.

« Celui qui accepte le mal sans lutter contre lui coopère avec lui » (Martin Luther King)

Ils lancent alors un appel pour un retour de l’honneur et du devoir au sein de la classe politique.

Les critiques les plus affligeantes dévoyant outrageusement le sens de cet appel ne se sont pas fait attendre.

Ainsi, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Pierre Laurent, Éric Coquerel, lisent dans cette lettre :
– un appel à l’insurrection, à la sédition de l’armée,
– une chasse aux sorcières,
– une menace de guerre civile,
– une menace de coup d’État militaire,
– etc. etc.
Madame Agnès Pannier-Runacher,  quant à elle, a évoqué « un quarteron de généraux en charentaises ».
Trop accaparés par la sauvegarde de leurs intérêts personnels, ces hauts dignitaires n’en sont plus à une malhonnêteté intellectuelle près si tant est qu’elle puisse consolider leurs assises !

« La politique n’est pas l’art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent. » (Henri Queuille)

Quant aux membres du gouvernement et notamment vous, Madame la ministre de la Défense, il est affligeant d’observer combien vous n’avez rien compris au sens du devoir ancré en tous militaires et sans lequel le don de sa vie pour son pays ne pourrait être supportable.
Personne ne peut nier que notre pays est en danger, du citoyen de la rue au président de la République et que la prochaine intervention de nos forces armées sera pour le défendre contre un ennemi qui est en son sein.

Chaque jour des notes et comptes-rendus vous alertent sur les menaces et risques encourus. Gérard Collomb, en quittant son ministère, avait souhaité faire passer un message lourd de sens au Premier ministre : « Aujourd’hui, on vit côte à côte, je crains que demain on puisse vivre face-à-face ». Chaque jour la presse s’en fait l’écho et de nombreux ouvrages nous informent sur ces sujets. Je n’en citerai qu’un : « Osons l’autorité » de Thibault de Montbrial.

« Celui qui ne sait pas est un ignorant. Celui qui sait et qui se tait est un criminel. » (Bertolt Brecht)

Aussi, Madame la ministre, le plus affligeant est votre réponse adressée à des hommes et des femmes responsables et dont le devoir est précisément aussi d’alerter leur supérieur sur tous les dangers qui menacent la France et ses citoyens. Se taire serait une trahison. La bassesse de vos propos et les menaces de sanctions (comme dans une cour d’école) vous déshonorent ; ils paraissent bien injurieux face aux risques encourus, face à la mort que certains d’entre eux et elles ont côtoyée de près et salissent la mémoire de ceux et celles qu’elle a emportés. Je soumets à votre méditation ce témoignage de Charb (Stéphane Charbonnier) : « Ils savent, ils peuvent, mais ils ne le font pas ». Et il en est mort.

« Celui qui s’incline devant des règles établies par l’ennemi ne vaincra jamais. » (Léon Trotski, Leur morale et la nôtre)

Johan Zweitakter

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
VORONINE

PARLY , fille d’une conseillère d’état , a toujours vécu dans les palais d’état , et à la SNCF , palpait plus de 52000 euros par mois , nous explique ce que doit etre la république ….GONFLEE !

POLYEUCTE

Une Femme, Ministre des Armées ?
Tout est dit.

Lisianthus

Ah non ! Virginie Boissière, épouse Guyot, est une pilote de chasse de l’armée de l’air française. Elle est la première femme à intégrer la Patrouille de France, avant d’en assurer ensuite la direction. Je ne vois pas pourquoi elle ne pourrait pas être ministre. Ce que je déplore, c’est qu’un ministre ne connaisse rien au domaine qu’il dirige, quelque soit son sexe, ce qui est le cas de F.Parly.

meulien

je me souviens du capitaine Sergent avec d’autres camarades qui avaient refuse de partir ,en ope faire tuer leurs hommes

Allobroge

La guerre et la politique sont des affaires trop sérieuses pour les confier à des militaires (dixit CLEMENCEAU). Ok mais que font les civils et politiques qui se targuent d’être plus malins que les dits militaires ?

la méthode de Duterte est la meilleure

L’ administration d’ un pays est affaire trop sérieuse et délicate que pour la confier à des crétins incapables et nocifs que sont les politiciens

Dupond

Allobroge
Et puis en même temps, pour gagner la guerre à l’extérieur, il passe un tiers de sa présidence dans les tranchées où il communique beaucoup à travers la presse. Il galvanise les Poilus du front,
https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/11/2904336-georges-clemenceau-pere-la-victoire.html
Le tigre avançait dans les tranchées ou les gradés n’allaient pas . Le jour du massacre du bataclan ,il n’aurait surement pas été bien loin de la porte d’entré dans la minute qui a suivi l’alerte (nous n’avons plus que des bureaucrates et des banksters a la tete de notre pays ,souvent venus d’on ne sait trop d’ou ayant transformés leurs noms de famille

bernard

C’est bien le moins que ceux qui se sont engagés à défendre la patrie au risque de leur vie ouvrent la bouche pour dénoncer le “délitement” dont elle souffre et qui lui a été imposé.

José

Florence parly, quand elle affecte une moue ‘martiale ‘ comme sur le photo, , on se dit au on aimerait bien la voir en nuisette, dans un halo de lumière tamisée, s approchant d un grand lit , en quête d émotions authentiques.

a.hourquette d'arre

Le gouvernement savonne la planche sur laquelle il va glisser…
Si Macron était vraiment un chef d’état, bien dans ses bottes, il aurait invité deux ou trois de ces signataires pour prendre un verre et discuter.

Marc

Bien se souvenir de cette femme. Nous sommes des millions à subir. Nous devons être des millions à agir. Le peuple est souverain. Nous sommes le peuple ! Tous derrière nos militaires !

Système

Les militaires en activité et signataires de cette pétition sont évidemment coupables vu qu’ils sont tenus à un strict devoir de neutralité ; sinon ils pourraient signer des pétitions chaque semaine qui en faveur de la PMA ( ou contre elle), qui en faveur , pourquoi pas, de l’immigration ( ou contre elle) et ainsi de suite. Or, l’armée, n’a pas d’opinions politiques, elle est un corps de fonctionnaires fidèles à un État, non à un gouvernement ( par définition temporaire…). Les généraux en retraite, c’est autre chose, mais leurs signatures n’a aucun poids sans celles de militaires actifs…

kouffar

La retraite des militaires ne les coupent jamais de leurs “Freres d Armes” et leurs paroles sont souvent celle de ceux d Active vous êtes trés trés mal renseigné, d autre part le “statut ” militaire est different des fonctionnaires y compris les Gendarmes qui sont militaires avec double casquette ministere de la defense (police militaire opex etc) et police judiciaire et administrative pour le ministere de l intérieur. les militaires doivent étre fidele a la Nation et a la Patrie et prendre leurs reponsabilités en toutes consciences bonne soirée

Lire Aussi