Triel : 90 migrants musulmans soudanais, le coup de grâce pour ma ville

Publié le 26 octobre 2015 - par - 37 commentaires - 4 989 vues
Share

TractTriel

Triel-sur-Seine est une paisible commune des Yvelines, 11.000 habitants, située à 40 kilomètres à l’ouest de Paris. La ville est voisine de Chanteloup-les-Vignes, où des émeutiers viennent de se distinguer en agressant des policiers de la Bac. Elle est également à 10 kilomètres des Mureaux, ville très islamisée où notre premier ministre vient d’annoncer de nouvelles mesures pour favoriser la mixité sociale (sic !).

C’est une ville constituée de ces Français qui, comme moi, ont choisi de faire deux heures par jour, et souvent davantage, dans les transports en commun pour bénéficier d’un cadre de vie plutôt agréable. Triel devient de plus en plus une ville dortoir, où les commerces ferment les uns après les autres. On y voit de plus en plus des boutiques de restauration rapide s’ouvrir, avec notamment deux Kebab tenus par des Turcs.

La population de Triel change, à cause de la loi Duflot. Cette ville avait le malheur de ne pas compter les sacro-saints 25 % de logements aidés, imposés par l’ancienne ministre du Logement. Comme les amendes ont été multipliées par cinq, rien de moins, les élus ont donc dû négocier avec le Préfet, qui leur a imposé, sur trois ans un plan draconien. Ils ont dû s’engager à construire 178 logements sociaux (soit 700 nouveaux habitants) contre la réduction de moitié de l’amende à régler. Autrement dit, au lieu de payer 600.000 euros par an d’amende, la commune (dont les Triellois) n’en paie que 300.000 !

Les conséquences se constatent quotidiennement, dans le centre-ville et ses nombreuses boutiques fermées. On y voit de plus en plus de voilées et des jeunes, casquettes en arrière, issus de la diversité, qui tiennent les murs de la ville, et ne travaillent pas. On découvre le matin des canettes de bières qui trainent par terre. Certes, Triel n’est pas Chanteloup, ni Les Mureaux, ni Mantes, ni Trappes. Mais de plus en plus de Triellois installent des alarmes, pour se protéger de cambriolages dont le nombre progresse.

Tous les ans, cette ville subit la présence de plusieurs centaines de caravanes de gens du voyage qui s’imposent, en violant les lois, et volent eau et électricité qui appartiennent à la communauté. Le Préfet impose cela à la municipalité. La ville doit également faire face à 150 caravanes de sédentaires, qu’elle est sommée d’accueillir, avec la scolarisation des enfants.

A cause de l’intercommunalité, Triel a perdu, ces derniers temps, sa gendarmerie et sa caserne de pompiers. Le Crédit Agricole, qui y tenait une agence, vient de la fermer. La maison de retraite, qui permettait à une soixantaine de Triellois de finir leurs jours paisiblement dans leur ville de toujours, vient d’être fermée, pour cause de vétusté.

C’est dans cette maison de retraite que le préfet des Yvelines a imposé la présence de 90 Soudanais, hommes seuls, presque en centre-ville.

J’ajoute que Triel, c’est ma ville, là où j’élève encore mes enfants, et là où ont vécu mes parents et grands-parents.

EpadTrielCette maison de retraite, c’est là que mon grand-père est mort. Je suis révoltée qu’il n’y ait jamais eu de moyens pour que les Triellois puissent continuer à installer leurs parents, mais qu’on y héberge 90 clandestins, par ailleurs musulmans, donnée qui aggrave les risques.

Je suis révoltée que ma ville soit si mal traitée. Je suis indignée que mes concitoyens soient mis délibérément en danger par cette nouvelle présence (qui durera bien plus que le mois annoncé). Je suis inquiète pour les nombreuses personnes âgées qui habitent cette ville, jusqu’à ce jour paisible, malgré les signes d’une évolution inquiétante. Le changement de population, le changement de peuple, on le vivait déjà à Triel, il va s’accélérer de manière épouvantable.

J’avais déjà été ébranlée par le fait que, près de chez moi, allaient se construire des logements dits aidés, et craignais qu’on ne nous y impose des clandestins de Calais ou d’ailleurs. Cela a été encore plus vite, puisque nous aurons des nouveaux venus, au nom de la mixité sociale obligatoire pour tous, dans les logements sociaux et dans notre ancienne maison de retraite.

Mon mari est chasseur, et j’avoue être rassurée de savoir qu’il a de quoi me protéger, mes deux enfants et moi. J’ai découvert, ce jour, l’édition de Riposte Laïque, journal que je lis assidument depuis six mois, date où ma voisine m’en a parlé pour la première fois.

Tract pour Triel sur Seine tract-clandestins-triel

J’espère que les Triellois vont savoir s’organiser. Personnellement, je ne sais pas comment on fait pour cela, je ne suis pas une militante. J’ai lu sur votre site qu’on pouvait imprimer des tracts. Je vais le faire, modestement, à mon niveau, pour alerter mes voisins. Mais j’espère que l’opposition municipale saura prendre ses responsabilités, et organiser une résistance efficace. Sinon, j’espère vraiment que mes concitoyens, et parmi eux ceux qui savent faire cela, sauront faire quelque chose, ne pas accepter l’inacceptable. Cela serait désespérant que personne ne  bouge, et que notre ville accepte ce viol, car cela en est un, sans broncher.

Avec mon mari, nous avons discuté tout le week-end. Nous nous donnons une semaine pour prendre notre décision. Mais il est probable que, si rien ne se passe, nous allons mettre notre maison en vente, et aller voir ailleurs. Cela sera un crève-cœur, mais voir ma ville mourir au quotidien et se retrouver submergée par l’invasion migratoire est une souffrance encore plus insupportable pour moi.

En vous écrivant ces lignes, les larmes me montent aux yeux. Je n’aurais jamais cru envisager de quitter Triel, la ville de mes parents et grands-parents. Et pourtant, ces 90 clandestins musulmans, c’est la goutte d’eau…

Christine Poisson

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jo

Christine : que sont devenus les retraités ? Placés ailleurs ou ?…

lepage

il ne faut surtout pas partir Ils ont obtenu le résultat des banlieues musulmanes parce que nous les
avons quittés C’est notre terre , notre ville il faut rester , se faire respecter au fusil de chasse s’il le faut

hathoriti

Max robert, je n’ai pas compris votre commentaire. Serait-ce l’ironie ? Veuillez vous expliquer, je vous prie.

hathoriti

J’ai bien connu Triel,il y a de cela une quarantaine d’années. Délicieuse ville des Yvelines, j’étais très jeune alors et les balades dans ce coin étaient sans danger. Poissy, Vernouillet… qu’en reste-t-il à présent? Les soudanais qui débarquent à Triel ont été choisis, ce sont des soudanais du nord, donc des musulmans de la pire espèce. Car les pauvres soudanais du sud et du Darfour, chrétiens et animistes sont massacrés, crucifiés, dans le silence assourdissant des baveux de la télé. Votre mari est chasseur, chère amie ? que voilà une bonne nouvelle ! Vous devez déguster souvent du sanglier, du perdreau, du lapin ou du lièvre…Heureusement, c’est le cas dans TOUTES les campagnes de France et de Navarre . Nous dégustons, à tous les sens du terme, mais certainement, comme nous aimons partager, allons-nous en faire déguster d’autres…A bon entendeur…

Patricia

Oui, ce sont des Soudanais musulmans que l’on nous envoie de préférence! Je pense à tous ceux qui sont massacrés et crucifiés en ce moment… parce qu’ils sont chrétiens ou d’une autre minorité pacifique.
Je commence à me faire du souci pour nous chrétiens en France. C’est pour çà aussi que je viens sur ce site partager avec vous car, comme vous, j’aime mon Pays et c’est un crève-cœur que de le voir envahit par des barbares animés par la haine de l’autre, sans éducation, et considérant la femme comme un sous-être.
Je vous le dis : c’est difficile à vivre tout ce gâchis! Nous avons hérité d’un si beau Pays, tellement civilisé et raffiné dans sa vraie culture… et son aspect social aussi… je veux dire l’attention à l’autre, celui qui est le plus démuni et le plus fragile. C’est inscrit dans nos lois.
Nous devons tous nous unir, tous les enfants de la France et faire face ensemble. Nous n’avons plus d’autres possibilités sur le plan humain. Car nous devons agir, bien sûr, si nos « élites » encore privilégiés ne le font pas… c’est à nous le Peuple de reprendre notre vie en main. c’est notre droit et notre dignité.

Patricia

Madame je compatis d’autant plus que j’ai vécu ce que vous nous partagez. oui, j’espère vraiment que les braves gens de votre ville et de France, vont se lever et défendre notre Pays, notre mode de vie et notre droit à vivre sur notre Terre ancestrale.

Max Robert

Mais quel torchon ce pseudo journal ! Du racolage de bas niveau, dans le creux des égouts les plus sordides … on peut comprendre la crainte du changement, demain ne ressemblera pas à hier, tout fout le camps mon bon monsieur, mais quel amalgame et quel raccourci entre la fin d’une maison de retraite voulu par l’ARS contre l’avis des Triellois et l’arrivée imposée de 80 réfugiés soudanais, érytréens et afghans qui ont fuit la guerre …dans 3 ou 4 mois, ils ne seront plus là mais ce n’est pas grave, il faut faire peur, il faut dénoncer ces étrangers qui viennent manger le pain des français … Au fait, vous savez que le meilleurs boulanger de France cette année est un noir ?

Rob

Je suis choqué par ce commentaire raciste! Comment se Max Robert se permet-il de parler du meilleur boulanger de France que pour en évoquer le teint foncé de sa pigmentation. Je m’oppose avec la plus grande fermeté à ces propos révoltants qui évoquent les heures les plus sombres de notre histoire!

Patricia

A ce propos, il me semble avoir entendu quelque chose de la part de Valls… Il avait le projet de constituer une cellule pour réfléchir sur la manière d’intervenir sur inter-net et ses sites de ré-information. Il voulait faire comme en Chine : à défaut de pouvoir interdire et fermer les sites inter-net, il était question de former et de dispatcher des individus qui viendraient sur les sites et par le biais des commentaires, allaient semer le doute et le trouble dans l’esprit des gens qui parlent et échangent entre-eux… C’est devenu très difficile pour les gens d’échanger ailleurs car les gens ont peur de parler maintenant.
Nous le savons bien.
Bref, je remarque ce genre d’interventions sur les sites de ré-information…
Il convient donc de le savoir et d’être vigilant et ferme car ces individus malfaisants viennent contre-carrer la ré-information. Et distiller leur haine et leurs idéologies mortifères.
Il faudrait s’informer là-dessus… Valls étant un être particulièrement nuisible et odieux, il est bien capable d’avoir mis en place un système de noyautage.

jo

« dans 3 ou 4 mois, ils ne seront plus là » Arf arf arf ! Non mais vous pensez sérieusement qu’on va les renvoyer chez eux ?… Ah ou alors, ils ne seront plus là, car ils seront déplacés … ailleurs sur le territoire, et ça vous rassure ?…

durendal

Toutes ces trahisons se termineront par une guerre civile qui embrasera toute la France.

christian

Oui je pense que nous allons a une guerre civile mais plutôt une guerre entre religion dont islam sera au premier rang …..

rodol55

Comme disait feue ma grand’mère, qui était une grande poète:  » il est bien temps de serrer les fesses quand on a la merde au cul… »

flammande

Cet article pointe toutes les trahisons de nos « zélites »… La dictature de la « bien-pensance », le culte de « l’Autre » auquel nous devrions tout sacrifier !!! Il faut dire STOP ! Nous avons tout laissé faire, sidérés, englués dans les discours de faux humanitarisme et d’anti-racisme… Si nous voulons sauver ce qu’il reste à sauver… Il faut nous faire entendre, haut et fort et voter autrement que pour des traîtres!

igor

En vous lisant j’éprouve à la fois de la tristesse mais également le sentiment que cela devait arriver.
Une partie de la population a joué l’autruche en pensant que le problème n’était localisé qu’à Saint Denis. Toute la France et toute l’Europe va y passer.
Personne ne veut des immigrés.
Personne ne voudra de nous. C’est une idée totalement stupide de penser que l’on pourra trouver un salut ailleurs

Nous sommes tous touchés
Aucune ville ni village n’est épargné sauf peut être Neuilly sur Seine et Encore.
Alors oui il faut distribuer des pétitions dans les boites aux lettres, les coller dans tous les lieux publics, sur les voitures
les adresser par mail
rejoindre le FN qui compte beaucoup d’adhérents comme vous.
Tous les jours les adhésions tombent (je ne suis pas adhérent mais je connais des militants qui sont submerger par des appels comme les votre)

Toutes ces mesures vont vous renforcer dans l’idée que vous n’êtes pas seules.

Quand on est malade rejoindre des associations permet de mieux supporter la maladie.

Contactez les dirigeants du FN qui porteront votre voix.

Peut être vous prendrez des responsabilités. Mais n’attendez rien de ces bons à rien qui n’ont qu’une envie c’est de nous trahir pour se maintenir au pouvoir.
J’ai croisé des militants du FN dans ma ville qui sont des braves gens comme vous qui ont retrouvé l’énergie de se battre. Un article du Figaro explique que si Marine voulait être élue à la tête de l’état cela serait très facile pour elle.
Les + 60 ans ne votent pour elle à cause de son programme économique qui fait peur. Du bon sens économique pas de sortie de l’euro et elle est triomphalement élue avec des bastions d’élus de droites qui fondent sur elle.
Alors courage militez on est tous dans les mêmes bateaux avec 70% de la population qui partagent votre drame

Adrien Lucas

Les personnes politiques responsables de ces crimes de haute trahison, on parle dans cet article de madame Duflot, doivent rendre des comptes! De gré ou de force (je penche pour la deuxième) et pas dans quelques annèes seulement. Ils se croient à l’abri pour détruire impunément la France, il faut que ca change!

Breizlande

si nous habitions tous, nous les patriotes au même endroit
ce ne serait pas la solution , nous serions , la comme dans une bulle ce sera une zone étriquée
il faut que nous restions dans nos villages ou villes , pour nous imposer , et vivre comme nous en avons l’ habitude , et pas laisser mordre notre territoir , ne pas baisser les yeux devant la vagues qui arrive

Mais aller trouver nos maires ??? qui eux obeissent à leurs préfets , je n’ y crois pas trop , et subissent on le voit aussi des pressions certaines
kénavo

p

franck jean

c etait il y a 20 ans qu il fallait se reveiller. aujourd hui c trop tard! les francais dorment et le monde appartien a ceux qui se levent tot!! maintenant vous n avez pas fini de pleurer et j en suis desoler. c est d abord contre les gouvzrnemts corrompu par les emirs qu il faut non pas manifester mais se revolter avec force et determination qualites qui manque cruellement aux francais.
regarder les egyptiens qyi ont virer morsi et prennez en de la graine au lieux de pleurnicher car ce sera le seul moyen de retrouver la liberte.
mais cela implique de ne plus regarder drucker et les feux de l amour pendant des mois…et ca les francais en seront ils capable. perso je pense que non c pour cette raison que j qi quiter ce vieux pays de vieux il y a 2ans et pour rien au monde je reviendrai car ici ou je vis les gens ont des cohonesses…
bon courrage quand meme

Pivoine

J’ignore si cela s’applique à l’auteur de l’article, mais les Français qui se croyaient épargnés car ils vivaient dans des zones résidentielles, ou des villages tranquilles, vont être touchés à leur tour, et subir cette invasion programmée.
Ils n’avaient qu’à y réfléchir avant de voter pour l’UMPS (et autres partis immigrationistes), c’était fatal qu’un jour ou l’autre, ils en feraient les frais, eux aussi. Malheureusement, leur égoïsme et leur raisonnement à court terme les ont empêchés d’analyser lucidement la situation !

Patricia

Oui, c’est vrai Pivoine! J’en sais quelque chose…
Mais de fait, je comprends d’autant mieux ce que les personnes plus épargnées jusqu’à présent ressentent maintenant, devant cette situation dramatique qui s’accélère de jour en jour et que nous connaissons bien, pour certains d’entre-nous, depuis plusieurs années… dans l’indifférence générale ou le mépris des nantis.
Nous devons rassembler toutes nos forces et notre créativité pour agir « juste » et vite avant qu’il ne soit « un peu » tard.
Plus nous serons nombreux à nous réveiller, et donc à agir : mieux ce sera.
Notre cher vieux Pays est en danger de disparition et bientôt aucun lieu, aucun endroit de France ne sera épargné de ce changement de Peuple et de civilisation. Il n’y aura plus aucun endroit en France où se réfugier où fuir… NOUS SOMMES EN GUERRE.
Vive La France Libre!

Victor K.

Honte aux socialistes !
Comme d’hab !

Eglantine

Mais dans quelle ville en France vais-je pouvoir aller habiter pour ne pas co-habiter avec ces clandestins ? En France cela devient difficile de trouver un endroit sans clandestins et femmes voilées que je refuse de cotoyer !

Dany

la solution? allez voir votre Maire et demandez lui de s’opposer à cette dictature, de faire front avec tous les habitants contre l’installation des ces clandestins!

flammande

J’ai renoncé à Paris que j’adorais, à ma situation pour échapper à tout ça en me réfugiant dans une petite ville d’Auvergne… Quelques années après, la diversitude m’a rejointe… Cette petite ville harmonieuse ressemble maintenant au 9-3 !!!

laurent.bonnival

Le leader qui emmenera 1 million de personnes défiler à Paris (et dans toutes les villes de France ) contre ce gouvernement sera élu en 2017 mais il faut reunir 1 miliion de personnes …et là Hollande il dégage

Dany

Pourquoi les Maires de ces villes et villages ne regroupent pas les habitants pour faire barrage à l’invasion destructrice? Il vaut mieux les empêcher de s’installer car ensuite il sera trop tard !!

CeliaC

J’ai peur que les traitres qui nous gouvernent se CONTREFICHENT des rassemblements et autres manifestations organisés par les patriotes. Ils nous mettent devant le fait accompli.
Pour que les clandestins ne soient pas installés près de chez nous, il faut que cette installation soit rendue impossible (vous voyez ce que je veux dire). PAS DE BATIMENTS A REQUISITIONNER/OCCUPER ? PAS DE CLANDESTINS !!! Certains allemands et suédois l’ont bien compris…

Dominique

Le probleme c’est que les maires percoivent des fonds pour recevoir les migrants. Il ne faut pas partir : il faut lutter pour qu’ils deguerpissent

BREIZLANDE

oui de tout coeur avec ces villes et villages qui se sentent envahis
un jour ce sera notre tour , certains d entre nous sont encore
dans une bulle …. mais cela ne durera pas
si tous nous pouvions nous unir unir nos forces et nos idées patriotes ,…. pour clamer que nous sommes dans notre pays
et que nous voulons le garder dans nos traditions qye nous refusons ce raz de marée, non encadré et débordant
kénavo

Patricia

Oui, Breizlande!
Je vous rejoins : j’aime tant le Pays de nos Pères. C’est un crêve-cœur que de voir tout çà. Mais nous allons nous lever, dire NON et nous battre, comme l’on fait courageusement tous nos anciens.
Kenavo!
Vive La France Libre! Vive La Bretagne : Tad Ar Vro!

STEPHAN

Moi aussi ,les larmes me montent aux yeux ,quand je vois ce qu’est devenu ma France ,et ce n’est pas faute d’avoir prévenu les français ,mais chacun pense que ça n’arrive qu’aux autres ,alors ils ne font rien ,ne prévoient rien et pleurent ensuite de n’avoir pas su soutenir un parti patriote ,qui voulait votre bien,mais vous avez préféré céder à l’oligarchie………………..

J.P

Le problème c’est que vous n’arriverez plus à vendre votre maison!

Dupont

ICI LONDRES … EUROPEENS DE SOUCHE de France , l’heure n’est plus à l’INDIGNATION derrière nos claviers , éparpillés que nous sommes sur le territoire . Désormais l’heure est à la RESISTANCE . Doit-on raser les murs ? Les voilées ne se cachent pas . Faites des propositions . Un symbole suffisamment clair où nous n’avons pas besoin de demander l’autorisation à la Commandantur , heu, à la Préfecture . Nous avons pu constater que les rassemblements et défilés de protestation aussi nombreux soient-ils n’ont pas de résultat car ils sont trop émaillés de « folklore » , de trompettes et tambours et ballons bon enfant . Cf : manif pour tous ou veilleurs debout (eux silencieux mais sans résultat aussi) . Ces STYLES NE SUFFISENT PLUS Tant que nous ne serons pas en réseau nous n’aboutirons à rien . Je suis en région PACA . Ceci explique peut-être cela et pourtant je suis dans une « bulle » encore relativement bien protégée . Messieurs les policiers , les gendarmes , les militaires de l’opération « SENTINELLE » guidez nous …. ICI LONDRES … EUROPEENS DE SOUCHE de France , l’heure n’est plus à l’INDIGNATION derrière nos claviers , éparpillés que nous sommes sur le territoire . Désormais l’heure est à la RESISTANCE . Doit-on raser les murs ? Les voilées ne se cachent pas . Faites des propositions . Un symbole suffisamment clair où nous n’avons pas besoin de demander l’autorisation à la Commandantur , heu, à la Préfecture . Nous avons pu constater que les rassemblements et défilés de protestation aussi nombreux soient-ils n’ont pas de résultat car ils sont trop émaillés de « folklore » , de trompettes et tambours et ballons bon enfant . Cf : manif pour tous ou veilleurs debout (eux silencieux mais sans résultat aussi) . Ces STYLES NE SUFFISENT PLUS Tant que nous ne serons pas en réseau nous n’aboutirons à rien . Je suis en région PACA . Ceci explique peut-être cela et pourtant je suis dans une « bulle » encore relativement bien protégée . Messieurs les policiers , les gendarmes , les militaires de l’opération « SENTINELLE » guidez nous …. ICI LONDRES … EUROPEENS DE SOUCHE de France , l’heure n’est plus à l’INDIGNATION derrière nos claviers , éparpillés que nous sommes sur le territoire . Désormais l’heure est à la RESISTANCE . Doit-on raser les murs ? Les voilées ne se cachent pas . Faites des propositions . Un symbole suffisamment clair où nous n’avons pas besoin de demander l’autorisation à la Commandantur , heu, à la Préfecture . Nous avons pu constater que les rassemblements et défilés de protestation aussi nombreux soient-ils n’ont pas de résultat car ils sont trop émaillés de « folklore » , de trompettes et tambours et ballons bon enfant . Cf : manif pour tous ou veilleurs debout (eux silencieux mais sans résultat aussi) . Ces STYLES NE SUFFISENT PLUS Tant que nous ne serons pas en réseau nous n’aboutirons à… lire la suite

Eglantine

les policiers nous guider ? Faut pas rêver ils sont du coté du gouvernement !

Dominique

Officiellement car leur employeur c’est l’Etat. Mais ils desapprouvent la politique des « sans couilles » et partagent la revolte de certains.

J.P

En plus désolé d’être aussi direct, mais votre maison va devenir invendable!

Christine L

Je comprends votre désarroi, mais déménager ne me semble pas la solution puisqu »ils » ont prévu de répandre cette merde partout ! Bientôt, on ne sera plus en sécurité nulle part dans NOTRE pays alors que la solution d’un vote PATRIOTE aurait pu nous éviter cette ignominie depuis longtemps…