Triel : après les migrants, place à la méga-agglo de 400.000 habitants

Publié le 22 décembre 2015 - par - 2 commentaires - 1 414 vues
Share

Bedier

Pierre Bédier, président du Conseil général des Yvelines, malgré quelques ennuis judiciaires…

Récent lecteur de Riposte Laïque, j’ai découvert que Christine Poisson, une habitante de ma ville, Triel, avait réagi vivement à la venue de 90 clandestins, logés dans une maison de retraite qui avait été fermée quelques mois auparavant. J’ai donc suivi avec intérêt ses articles sur ce scandale, et son soutien à l’action des Identitaires, qui ont protesté contre ce changement de population imposé aux habitants.

http://ripostelaique.com/triel-90-migrants-musulmans-soudanais-le-coup-de-grace-pour-ma-ville.html

http://ripostelaique.com/hommage-a-generation-identitaire-qui-montre-la-voie-aux-triellois-et-aux-francais.html

Bien évidemment, j’ai apprécié le portrait du maire de Triel…

http://ripostelaique.com/maires-a-migrants-joel-mancel-triel-le-gros-gentil-mou.html

Je voulais rebondir sur ces premiers articles pour mieux expliquer comment l’Etat, après avoir dépossédé nos maires (avec leur complicité passive) dans des agglomérations de communes, accélère le processus avec les méga-agglos, installant une ville de 12.000 habitants dans une nouvelle structure de 400.000 habitants !

Chers Triellois, Trielloises, chers voisins et voisines,

À Triel, c’est Noël avant l’heure, le 5 décembre 2015, lors d’une réunion publique d’information, M. Tautou (1), conseiller général, s’est déguisé en père Noël, accompagné de ses petits lutins, M. Mancel, maire de Triel et de quelques conseillers municipaux.

Ils ont apporté dans leurs hottes plein de cadeaux et des jouets par milliers :

– Une méga-agglomération de près de 400 000 habitants qui s’étendra de Mantes-la-Jolie à Conflans-Sainte-Honorine, en passant par les Mureaux, agglo qui devrait voir le jour à l’horizon 2016 !!! Cette nouvelle usine à gaz regroupera 73 communes de la vallée de la Seine, de grandes villes et de toutes petites communes rurales…. !!! Elle viendra s’ajouter aux mille feuilles déjà en place, à savoir les communes, les départements, et la région…

– Des trains électriques : un TGV ? Paris Normandie ?, un RER Paris Mantes par la rive gauche nommé ÉOLE … en 2020 ?

– Un port artificiel, des flottilles de bateaux de tourisme et un canal… à creuser !

– Des milliers de touristes « Playmobil » en provenance de Hollande…

– Plein de boîtes de construction de logements …

– Des voitures et des camions pour faire circuler sur l’autoroute A13 existante et sur un réseau routier fatigué et saturé …

Le discours d’un camelot, d’un bonimenteur de foire….

Tautou

Philippe Tautou, conseiller général et maire de Verneuil-sur-Seine.

M. Tautou, le Père Noël, nous a gratifiés pendant plus d’une heure, d’un long discours lénifiant et anesthésiant sur sa vision du futur de notre territoire. Il a raté sa vocation, il aurait fait un excellent camelot à la Foire de Paris, vantant les mérites d’une série de casseroles ! Il aurait pu aussi exercer le métier de représentant et vendre des réfrigérateurs au peuple Esquimau ! Sauf que les Triellois ne sont pas des esquimaux ! Les Triellois et les habitants voisins ne sont pas dupes et en ont marre d’être pris pour des imbéciles ou des demeurés…

«  L’analyse «  d’un politico-technocrate éloigné des réalités de terrain…

Pour Monsieur Tautou, le Père Noël, la méga-agglo, baptisée communauté d’agglomération Grand Paris Seine et Oise, se justifie par la présence de «  projets structurants «  : le projet du port de Triel, du port multimodal d’Achères, le canal Seine Nord, par le développement des transports : «  la Seine est un axe structurant,… l’A13 est un axe structurant,… ÉOLE [le futur RER Paris Mantes par la rive gauche, passant par Verneuil – commune de M. Tautou -] est un axe structurant,… la future ligne TGV Paris Normandie est un axe structurant 2… « . Mais en quoi une autoroute, un fleuve «  structureraient «  une intercommunalité ? En quoi Éole justifierait le projet ?… Du vent peut-être ? Mystère !

La réflexion et la motivation de Monsieur Tautou portent également sur le logement au sens quantitatif du terme (où et comment réussir à construire par tous les moyens, les logements que demande l’État), et le développement économique. Mais lequel ?

A aucun moment, il n’a été question de promouvoir le développement économique comme un moyen de rapprocher les habitants du territoire de leur lieu de travail.

Pas une fois, Monsieur Tautou, comme d’ailleurs aucun des participants sur scène n’a eu le moindre mot pour la vie quotidienne des habitants de cette future méga-agglo.

Le Père Noël nous mène en bateau…

Pour Monsieur Tautou, le Père Noël, le développement économique qui a occupé presque tout son discours, c’est le… tourisme fluvial ! Grâce au canal Seine Nord, pas encore creusé ! mais prévu pour des bateaux à très grand gabarit, M. Tautou imagine qu’il nous déverserait des flottilles de petits bateaux de tourisme avec plein de touristes hollandais dedans… C’est à mourir de rire…

Pourquoi une méga-agglo de 400 000 habitants ? La version du bonimenteur :

Alors que la loi préconise la création de territoires d’au moins 200 000 habitants, selon Monsieur Tautou, «  Il était possible d’unir les agglomérations de Poissy, Chanteloup et les Mureaux pour franchir le cap des 200 000 habitants. Mais cela provoquait un déséquilibre avec le reste de la zone, notamment avec le Mantois, puisque les plus grosses entreprises comme Renault, Peugeot et Airbus Group (ex Aérospatiale puis EADS) seraient concentrées dans notre périmètre « . Il a donc été décidé de composer une méga-agglo autour de l’axe Seine avec les agglomérations de la Camy 3, de Vexin-Seine, des Deux Rives de Seine et de Poissy-Achères-Conflans.

Le préfet n’a pas décidé seul dans son bureau de regrouper Mantes et Conflans !

Selon M. Tautou «  c’était le préfet, donc l’État, qui avait imposé cette interco Seine Aval « .

Faux ! Le préfet n’a pas, seul dans son bureau, tiré au crayon le territoire Seine Aval : il a rencontré le président du département (LR), Monsieur  Bédier, ainsi que Monsieur Tautou. Ce projet Seine Aval est un souhait de la droite yvelinoise et de son patron, M. Bédier, qui ne veut pas que son fief (Mantes) soit isolé de la confluence Seine et Oise. Ensuite, aucun de nos élus de la CA2RS n’a déposé d’amendement lors des commissions régionales en présence du préfet. Or, certaines intercommunalités en Ile-de-France ont été scindées suite à la demande des élus locaux. Pire : M. Mancel a voté «  pour le périmètre du projet Seine Aval «  en conseil municipal !

Le public hostile à cette nouvelle imposture… mais hélas méprisé !

Les arguments avancés par Monsieur Tautou, lors de cette réunion, n’ont pas du tout convaincu le public présent. Le maire de Verneuil s’est d’ailleurs éclipsé à 11 heures, prétextant un rendez-vous important et refusant le débat public. Quel mépris pour la centaine de citoyens présents dans la salle. !

Par contre en sortant, le grand bonimenteur-imposteur a eu le temps de donner une interview à la Chaîne de Télé Yvelines Première…

Et pourquoi pas 2 agglos de 200 000 habitants ? L’autre version cachée, des «  magouilles «  purement politiciennes :

Monsieur Tautou, ancien conseiller général (UMP puis LR), devait faire plaisir à son grand copain-coquin Monsieur Bédier (LR le nouveau parti, Les « Ripouxblicains« ), président du Conseil Départemental des Yvelines. Car ce dernier sait qu’à plus ou moins brève échéance les départements seront menacés de disparition pure et simple. Alors, Monsieur Bédier se construit un nouveau territoire à sa mesure, un parachute doré… Les habitants des Yvelines en sont réduits à être les victimes de ces petits calculs de nos politicards.

Mais qui est donc Monsieur Bédier ?

Cette personne peu recommandable retrouve, comme par magie, en avril 2014, son poste de Président du Conseil Départemental des Yvelines et ce malgré une condamnation datant du 16 mai 2008 pour  » corruption passive et recel d’abus de biens sociaux « . Il avait été «  condamné à 18 mois d’emprisonnement avec sursis et 3 ans de privations des droits civiques et civils, soit six années d’inéligibilité, ainsi qu’à 25 000 € d’amende… « . Ne trouvez-pas anormal et indécent qu’un élu condamné retrouve des responsabilités à un poste public quel qui soit… ?

Mancelgrosmou

Joël Mancel, maire « soumis » de Triel-sur-Seine.

Que fait le maire de Triel, Monsieur Mancel, ce maire si soumis et si docile ?

Après avoir donné un avis défavorable, en conseil municipal le 13 novembre 2014, celui-ci approuve l’arrêté du Préfet des Yvelines sur le périmètre de cette méga-agglo, le 1e juillet 2015 (28 voix pour et 5 voix contre). Entre temps, Monsieur Mancel a donc fait allégeance à son grand copain-coquin Monsieur Tautou… en espérant sans doute un poste important dans cette future structure….

Le plus grand hold-up du siècle, sur notre territoire, dans la plus grande opacité …

Vous vous souvenez de Borsalino, le film francoitalien réalisé par Jacques Deray en 1970 ? Nous assistions aux aventures de deux voyous, Roch Siffredi, récemment libéré de prison et François Capella qui décidèrent de devenir des caïds et de conquérir, ensemble, la ville de Marseille, dans les années trente…. L’histoire se répète…ce n’est plus une ville mais un territoire !! Dans peu de temps, nous serons comme les Marseillais de l’époque, à nouveau rackettés au niveau impôt local, comme avec l’actuelle CA2RS, sans que les impôts communaux diminuent, bien au contraire ! Triellois, Trielloises, et voisins préparez vos portes monnaies…et tirelires !

Un scandale démocratique, une catastrophe dans le plus grand mépris des citoyens…

400 000 habitants seront pris en otage, sans qu’on leur demande leurs avis. En tout et pour tout, 3 réunions d’information mais aucune réunion de réelle concertation !

Pas une fois, Monsieur Tautou n’a parlé de vie quotidienne. On ne sait donc pas ce que cette méga-agglo peut apporter de plus à ses habitants que n’apportaient pas les communautés plus petites actuelles, comme la CA2RS. On ne nous a d’ailleurs pas parlé non plus d’économies d’échelle. On ne nous a pas parlé de proximité. On ne nous a pas parlé d’efficacité. On ne nous a pas parlé des services, des emplois, des soins, de la justice, de l’éducation, et de leur distance par rapport aux usagers… Et en plus, il y aura des hausses d’impôts… !!

Conclusion

Cette méga-agglo Mantes/Conflans a été créée de toutes pièces par les grands manitous de la droite yvelinoise, avec l’aval de certains élus de gauche, afin de constituer un fief au président du département, « l’élu«   condamné pour corruption Bédier. Elle est dorénavant soutenue par la majorité municipale de M. Mancel, alors qu’il y a quelques mois, ce dernier était contre ce projet intercommunal.

La vérité, c’est que cette réforme permettra à quelques apparatchiks politiques d’accroitre leur pouvoir sur notre territoire et creusera encore un peu plus le fossé entre élus et citoyens.

Les maires deviendront des exécutants et perdront leur statut de décideurs.

Citoyens, dormez tranquilles, nos soi-disant «  z’élites «  s’occupent de tout et vont à nouveau nous plumer !

Jean Hauteclock 

1 Maire de Verneuil, Président de la Communauté d’Agglomération des 2 Rives de Seine (CA2RS), Président du Pôle Métropolitain GPSA, chargé de préparer la méga-agglo…un cumulard !

2 Le projet d’une ligne nouvelle à grande vitesse est abandonné et les projets d’amélioration de la desserte actuelle sur trois secteurs prioritaires ne seront figés qu’en 2017, si tout va bien… !

3 CAMY : Communauté d’Agglomération de Mantes-en-Yvelines, territoire qui compte 113 000 habitants et 35 communes.

P.S.

Chères Trielloises, Triellois, chers voisines et voisins,

Face à ces impostures, ce mépris des citoyens, ces magouilles, je ne peux plus me taire… !

J’ai décidé de dire tout haut, ce que beaucoup de citoyens pensent tout bas.

Prochainement sur vos écrans (d’ordinateurs), je vous parlerai de la gestion calamiteuse de la CA2RS et de son Président M. Tautou, de ses ambitions personnelles, des gabegies financières de cette oligarchie…

J’éditerai une galerie de portraits de nos «  z’élites « , MM. Bédier, Mancel, Tautou, et bien d’autres… dont certains vivent à nos crochets depuis plus de 30 ans…

Je vous parlerai des impôts locaux… et de la mauvaise utilisation de l’argent public, l’argent de nos impôts, nous les contribuables… les vaches à lait.

Si vous voulez m’aider dans ce devoir d’information, scannez, imprimez, photocopiez, ces quelques pages, distribuez les à qui vous voulez, à vos voisins, à vos amis… Parlez-en autour de vous. !

Ce sont les seules armes qui nous restent : la liberté de penser et la liberté d’expression !

Un grand merci par avance. Je vous souhaite tout de même de bonnes fêtes de fin d’année.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
CATIMINIE

suite … Cela laisse aussi la place aux nouveaux Frankeisten pseudo politiques et pour le personnel qui ne se plie pas aux dictats de la bienpensance, cela s’apparente à un aller simple pour l’enfer avec l’aide des collabos-collègues complètement intoxiqués par les vapeurs nauséabondes de notre société délétère.

CATIMINIE

+ les agglos enflent comme la grenouille de La Fontaine,+ les subsides rentrent et le but est de dépasser les concurrentes pour arriver à une surenchère afin de toucher encore plus d’argent et d’asseoir encore plus la politique de déconstruction de la France en commençant par le local… sans compter les délires et mégalomanies de la plupart des élus et de leurs thuriféraires mis en lieu et place qui deviennent très souvent la 5ème colonne digne de l’EI dans les méthodes funestes de gestion locale.