Tristesse, rage et dégoût d'un vieux soldat

devise-legionMes chers amies et amis patriotes
Le 9 juillet dernier, j’avais rédigé l’article « Préparation au combat pour la rentrée : extraits de Guerre à l’Occident… »
https://ripostelaique.com/preparation-combat-extraits-de-guerre-a-loccident-guerre-occident.html
Hélas, quatre mois après la publication de cet article, les événements se sont produits, tels que présentés, argumentés et analysés dans mon livre Guerre à l’Occident – guerre en Occident, si ce n’est dans les « détails » d’exécution. Il faut rappeler que l’ouvrage a été disponible au début de l’année 2014, mais qu’il n’a pu être publié que grâce à Riposte Laïque, en mars 2015.
Le contexte avait quelque peu évolué puisque l’État islamique n’est apparu qu’en juin 2014.
La vanité voudrait que j’éprouve quelque satisfaction alors que ma perception de l’avenir se trouvait validée.
Il n’en est évidemment rien, et c’est une immense tristesse qui m’a envahi quand, hier au soir, minute après minute, des journalistes ne sachant quoi raconter, répétaient en permanence le nombre de nos compatriotes et aussi, probablement d’amis de la France, qui venaient d’être assassinés par des islamistes.
Les caméras donnaient une vision d’un immense chaos dans lequel les différents acteurs n’avaient que leur courage à offrir alors qu’aucun Commandement, aucune organisation n’étaient visibles ou seulement perceptibles.
Les allées et venues des personnels du SAMU, des Pompiers qui tentaient tout pour sauver ne serait-ce qu’une vie, au péril de la leur, alors que les salopards se revendiquant de la religion d’amour de paix et de tolérance pouvaient les prendre pour cibles.
Elles nous montraient aussi les Policiers, la plupart sans protection particulière, qui courageusement faisaient tout pour ce qui était en leur pouvoir, avec la volonté bien apparente de « neutraliser » les fils de putes enragés qui, à chaque instant, pouvaient les prendre pour cibles privilégiées, comme d’habitude !
Quand on a passé quarante ans de sa vie au service de la France, iI est terrible d’assister impuissant au carnage d’hier au soir.
La faiblesse physique due à l’âge, l’interdiction de porter une arme, puisque celles-ci sont seulement « autorisées » aux membres du grand banditisme ou à ceux des cellules terroristes, et l’éloignement géographique, rendent les choses encore plus difficiles.
Rendez-vous compte : que se passerait-il si l’on autorisait les Vieux Soldats de France à porter une arme ?
Au moins, il me reste encore un droit que jamais aucun des spadassins de l’État coupable ne pourra m’enlever : celui de dire à tous ceux qui viennent de perdre l’un des leurs, à tous ceux qui souffrent dans leur corps ou leur esprit : alors que vous êtes dans une immense souffrance, je pense à vous très fort.
Et, le Vieux Soldat pleure.
Dans les toutes premières pages de Guerre à l’Occident – Guerre en Occident, j’ai écrit :
« Si certains entendaient diaboliser mon travail et, selon les habitudes des maîtres à penser, donneurs de leçons, terroristes intellectuels foisonnant en ce siècle, ou faire de moi un raciste, islamophobe1, qu’ils sachent que je n’ai que faire de leurs anathèmes. Et je récuse par avance toutes les accusations aux relents stalino-hystériques !
Je leur conseille de balayer devant leur porte… et de bien lire ce que j’écris. Car, après, ils ne pourront plus dire « Je ne savais pas… », après, ils ne pourront plus fuir leur responsabilité, et ils devront rendre des comptes à leurs Nations ! »
Ils n’ont pas balayé devant leur porte, ils n’ont tenu aucun compte et ils savaient pertinemment ce qui se passait, quand ils n’en n’étaient pas directement la cause.
Le terme est arrivé !
Ce ne sont pas les simagrées ou la manipulation tentant de rassembler les Français autour du chef de l’État, comme cela avait été le cas lors de l’attentat contre Charlie Hebdo, qui vont permettre de tout effacer.
C’est maintenant que les responsables politiques vont devoir nous rendre des comptes, nous n’aurons aucune indulgence.
C’est le Peuple souverain qui jugera.
Depuis des mois, des politiques, sans avoir la moindre compétence, nous disent que la France est en guerre, mais qu’ils mettent tout en œuvre pour assurer la sécurité des Français : mensonges, affabulations, enfumage électoraliste.
Et,  sans rire, simultanément, ils vendent la France par petits morceaux aux pays qui soutiennent ou ont soutenu les organisations islamistes.

Alors, à la tristesse s’ajoute la rage

Celle de constater que nos dirigeants nous enfument un peu plus chaque jour en réalisant des opérations d’influence, d’intoxication, d’intimidation tentant de nous faire accepter la volonté des islamistes (quelle que soit leur obédience) : la mise en place du système islamique, totalitaire, fasciste, théocratique et colonialiste, et masquer ce qui constitue des opérations de guerre contre notre pays.
Ils n’ont qu’une connaissance extrêmement restreinte de ce qu’est l’islam
Ceci les rend totalement incapables de percevoir, encore moins de comprendre que l’islam est un système, le Système islamique, que ses tenants entendent imposer au monde. Quant à imaginer que les politiciens, englués dans leurs combines partisanes et l’électoralisme, soient à même de bâtir une riposte adaptée, il ne faut pas rêver.
Globalement, tout se passe comme si les dirigeants français percevaient l’islam et les arabo-islamiques au travers des contes des « Mille et Une Nuits ».
Ils nient ou cachent les réalités
Ils sont incapables de résister à l’immigration massive qu’ils ont eux-mêmes organisée et entretiennent, parce qu’ils ont renié les valeurs de la France et accepté qu’elles soient effacées, remplacées par ou au profit de « valeurs culturelles » de l’islam2. Après cela, il est donc « dans la logique » que les dirigeants français coopèrent, plus ou moins ouvertement, avec les tenants du Système islamique !
Ils ne nomment ni les individus, ni les actes conformément à la réalité pour ne pas « froisser » les tenants du Système islamique : pas d’amalgame
Aujourd’hui, la volonté des tenants du Système islamique est parfaitement décodée, et leur « projet » consistant à imposer la charia constitue la plus grande des menaces, à laquelle la France n’a jamais été confrontée, tant dans sa nature que dans son intensité.
Nos dirigeants, la presse à la botte, les organisations politiques, culturelles, cultuelles, soit par ignorance, soit par idéologie, ou carrément dans un esprit de collaboration avec l’ennemi, « suivent à la lettre » les injonctions de l’OCI :

  • la volonté d’imposer la charia au monde entier n’est qu’une affabulation ;
  • l’islam, religion amour, de tolérance et de paix n’a rien à voir avec le terrorisme ;
  • les actes et actions entrepris par des islamo-terroristes n’ont rien à voir avec le jihad.

L’islam se développe en société parallèle via un communautarisme effréné
De nombreux nationaux de religion musulmane issus de l’immigration, plus particulièrement des jeunes, « expriment, parfois violemment, leur haine de la France. L’enseignement français, facteur d’intégration, est assimilé à de la collaboration.
Ils mettent en cause de nombreuses manifestations du communautarisme, ayant toutes un fondement religieux, et de nombreux politiques, à tous les niveaux de l’État les prennent en compte combien même elles sont contraires à la Constitution.
Par idéologie, intérêt, incompétence, bêtise, … les dirigeants français ne veulent pas voir, que c’est dans l’histoire de l’islam que se trouvent les justifications de la guerre entreprise contre la France, par les islamistes, à quelque obédience qu’ils appartiennent : État islamique, Al-Qaida, Frères musulmans, soit pour en faire un état islamique, soit pour en faire un sous-ensemble du grand-califat …

Puis, vient le dégoût

Mesdames, Messieurs les socialistes et affidés
Alors qu’hier au soir plus de 120 Français ou amis de la France étaient assassinés dans des conditions horribles, et alors qu’ils ne peuvent pas encore reposer en paix et que leurs familles ne peuvent pas entreprendre leur deuil, dans une nouvelle tentative de manipulation, allez-vous encore essayer de nous faire croire que les islamo-terroristes n’étaient que de pauvres malades mentaux, ou des jeunes appartenant à des familles déshéritées ?
guerreoccident1Mais, il semblerait qu’une autre voie ait déjà été trouvée : le rassemblement de tous les Français autour du président de la République, le rassemblement des partis politiques autour du parti socialiste dont les idées, le dogme, les combines et les affaires nous ont menés où nous en sommes aujourd’hui !
Allez-vous, encore, tenter d’agir sur l’esprit, la pensée des citoyens français pour obtenir une attitude de l’opinion publique conforme à vos souhaits et à la doxa, afin de permettre la réélection du Président et les vôtres ? Elles restent toujours très hypothétiques !

Allez-vous aussi tenter de nous convaincre de la supériorité de votre approche pour combattre l’État islamique ? il est vrai que cette expression soit peu usitée dans vos rangs et qu’à l’image du Ministre des Affaires étrangères on lui préfère l’acronyme de « daech », bien commode pour ne pas avoir à nommer une organisation islamiste trouvant sa justification dans les préceptes du Coran et dans la « tradition du Prophète ». C’est d’ailleurs ce même haut personnage de l’État qui a déclaré à propos de « l’État islamique » que cette organisation n’était pas un État, mais un groupe terroriste …
S’il ne fait aucun doute que l’État islamique pratique le terrorisme, il n’en a pas le monopole tant dans un passé récent, qu’aujourd’hui. Pour s’en convaincre il n’y a qu’à consulter la « liste noire des organisations terroristes » des Nations « dites » Unies.
Il faudrait quand même bien avoir à l’esprit que la France ne se bat pas contre le terrorisme, qui n’est pas un ennemi mais une « technique ». Elle se bat contre des organisations islamistes pratiquant le terrorisme, et soutenues par des pays islamiques.
Nuance !
Dans ces conditions, ne vouloir mener qu’une guerre purement contre-terroriste n’est pas une erreur mais une faute, surtout quand pendant le même temps certains pays se sont appuyés sur les forces de l’État islamique, les ont soutenues pour lutter contre les troupes de Bachar al Assad, et tenté de le renverser.
A propos de ces terribles événements du 13 novembre 2015, ce ne sont pas de nouvelles manipulations qui vont développer ou renforcer l’adhésion volontaire des Français à la destruction de la Nation, de son Histoire, de ses Valeurs.
Elles ne permettraient pas non plus de soustraire les Français aux organisations, de plus en plus nombreuses, qui chaque jour, un peu plus, un peu mieux, malgré les intimidations, la censure d’État disent tout haut qu’ils ne partagent pas ou ne partagent plus les « idéaux socialistes » et les objectifs du parti de godillots.
Non, ne nous prenez pas pour des brebis égarées qu’il faut rallier à la cause.
Nous sommes des Français patriotes, fiers de l’Histoire de notre pays, de ses Valeurs, et de ceux qui l’ont fait au cours des siècles.
Soyez en certain, ces manipulations, que nous démontons de mieux en mieux, de plus en plus rapidement, loin de diminuer notre combativité, elles la stimulent, et elles ne vous permettront pas de recruter des auxiliaires chez nous, pour qui le seul parti est celui de la France !
Si vous aviez dans l’idée que vos manipulations vont vous permettre d’altérer nos comportements par l’intermédiaire de nos connaissances, de nos croyances ou de nos émotions, alors changez vite de fusil, autrement il se pourrait bien qu’il vous pète dans la figure !
J’espère que vous ne croyez plus au Père Noël, car vous ne parviendrez pas non plus à changer nos perceptions ou modifier nos attitudes.
Enfin, ce n’est pas parce que vous soutiendrez ceux, nombreux, qui servent vos intérêts politiques ou cirent vos pompes que vous nous empêcherez de parler et de nous faire entendre, ce d’autant plus que ceux qui vous servent raisonnent comme des tambours.
Bien sûr, vous disposez de  tous  les moyens de communication disponibles : presse, radio, télévision, cinéma, affiches tracts, pétitions, graffitis, café du commerce, discours partisans, et Internet. Mais vous devrez reconnaître que nous nous débrouillons pas mal non plus, et que malgré les Lois scélérates, vous ne parviendrez pas à nous bâillonner.
Dans le domaine de l’action, vous pourrez aussi utiliser, via vos courroies de transmission habituelles que sont les syndicats et associations, les grèves, le boycottage, le sabotage de conférences et de manifestations et aussi le terrorisme intellectuel envers ceux qui ne pensent pas comme vous. Mais ne rêvez pas de trop, votre dictature du « bien penser » aura un terme beaucoup plus proche que vous ne l’imaginez.
Pour terminer d’exprimer tout ce qui me dégoûte et qui a contribué à la situation actuelle , plus particulièrement dans la protection des Français et dans leur sécurité quotidienne, je vous présente quatre méthodes de tromperie qui ne prendront plus avec les Patriotes français :

  • n’imaginez plus le futur à notre place, ce d’autant que jusqu’à ce jour votre réussite est très loin de vos espoirs. Ne nous présentez pas non plus une possibilité du futur comme un fait, afin de créer chez nous de l’angoisse ou un faux espoir ;
  • n’enveloppez pas les faits dans une ou des gangues pseudo-scientifiques pour augmenter la la crédibilité de vos propos ;
  • ne sortez pas de vos chapeaux hauts de forme des évaluations fumeuses à propos de vos performances ou de vos capacités (quel que soit le domaine de l’État) afin de nous démoraliser ;
  • n ‘assénez pas de principes idéologiques comme étant des faits qui donneraient raison à vos actes.

Et, pour camoufler vos intentions réelles, changez vos techniques, elles ne tiennent plus la route :

  • ne jamais en parler à la Nation dont vous êtes les représentants ne fera pas que nous ne serons pas au courant de vos manigances ;
  • abandonnez l’utilisation de termes vagues qui, vous le pensez, vous permettraient de perdre le citoyen dans plusieurs analyses contradictoires ;
  • ne faites pas semblant de respecter les valeurs des patriotes que nous sommes, cela ne marche pas, et vous faites pitié ;
  • ne faites pas de faux plans pour nous les  faire découvrir, nous avons les capacités et les connaissances pour les démonter.

J’allais oublier un point essentiel, plus vrai que jamais 24 heures après la série d’attentats organisée par un ennemi – à l’heure actuelle non formellement identifié – pour lequel vous avez ou avez eu quelques faiblesses : ne vous attendez pas à être réélus, nous ferons tout ce qui est légalement possible pour qu’il en soit ainsi.
Jean-François Cerisier

1) Merci à ceux qui, par la réactualisation, la réutilisation de ce terme, ont ainsi contribué – ô combien – à l’enrichissement du vocabulaire mondial. Je remercie plus particulièrement les islamo-collabos.

2 Conformément aux oukazes de l’OCI et concrétisés dans la Déclaration islamique universelle des droits de l’homme adoptée au Caire le 5 août 1990 par l’ensemble des pays membres.

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Merci mon Colonel ! j’ai lu votre livre oh! combien édifiant ! il faudrait un putsch des forces armées avec l’établissement de la loi martiale pendant au moins six mois afin de remettre le pays sur les rails et surtout, surtout un tribunal militaire avec rétablissement de la peine de mort par fusillade pour les incapables qui osent prétendre gouverner notre pays ! à titre d’exemple celà fera réfléchir les politiciens et les journaleux !!!
    Mes respects mon Colonel !

  2. Français, prenez votre destin en main…ne laissez plus ces guignols politiques vous endormir avant de vous faire tuer!!!
    La couveuse gauchiste post-soixante-huitarde d’où sont issus les membres du gouvernement a enfanté le monstre qui tue les français: le voilà le résultat du « vivre ensemble » qui déborde de leur gueule!!! Ils sont les promoteurs du génocide en cours en France.. Des moyens matériels sans précédent vont devoir être mis en oeuvre :
    1- armée nombreuse où les fantassins devront être les éléments les plus importants car la guerre commencée se fera « au sol », au corps à corps, ville par ville, quartier par quartier, immeuble par immeuble .
    2-Rétablissement des frontières avec murs, barbelés et troupes ( le contrôle simple est une pitrerie suicidaire) .
    3-La question est de savoir si l’on doit confier cette tâche à ceux qui nous ont mis dans cette situation: la gauche dans son ensemble mais aussi la droite complaisante et la fausse extrême droite de Philippot font partie du problème, ils ne peuvent être associés à la solution!!!
    Français, on vous tue ! Allez vous croire les éternels menteurs de la politique…Ils s’organisent à cette heure pour communiquer au mieux de leurs intérêts: ils vous disent comme le président Hollande en fin de matinée que la France se relèvera.Peut-être mais les morts d’hier et ceux qui meurent en ce moment ne se relèveront pas… Tous les politiques qui portent la responsabilité de cela par amateurisme, par idéologie, par complaisance coupable doivent cesser toute participation à l’action publique, du ministre au dernier sous-fifre…

  3. Bravo et merci mon lieutenant colonel pour votre pertinente analyse qui en dit long sur l’état de décrépitude de notre nation à cause de ces politicards qui nous gouvernent depuis 40 ans date à la quelle Giscard arrive au pouvoir et la mise en place de ce maudit regroupement familial en majorité de culture musulmane et ses retombés néfastes que l’on subit aujourd’hui .Quant à ces vermines terroristes ,ils s’abreuvent tous comme les soi-disant musulmans modérés de la même source à savoir le coran , les dires et la vie du plus grand criminel de guerre , pédophile et menteur le gourou Mahomet qu’il aille au diable ainsi que ses coreligionnaires .

  4. Je suis en train de lire votre livre et oui vous avez raison tout ce passe comme « prévu ». Il faut savoir que c’était un imam qui préparait les bombes… Avons-nous entendu un imam ? Non surtout pas ils sont en train de faire des bombes contre nous ! Je vous dit que les attentats terroristes n’en sont qu’aux débuts ! Ça va continuer et plus fréquemment ! Si nous sommes en guerre pourquoi la construction de mosquées continue ? On envoie nos petit gars à Paris mais si ils ne peuvent rien faire cela sert à quoi ? Pour que la guerre soit efficace il faut interdire la construction de mosquées…

    • Un livre à conseiller à tout nos proches quel que soit leur âge… J’ai le privilège de connaître son auteur….. J’ai vu naître cet ouvrage : c’est un texte prémonitoire, nombre de faits annoncés se réalisent….

  5. En appelant un chat un chat, Chauprade disait « la France est en guerre contre DES musulmans »
    Je ne sais pas si ce lieut-colonel a vu l’Armée, compris la légion, gangrénée par la 5e colonne subventionnée par nos immigrationnistes avec l’argent de tous les français où s’il s’est retiré en 2e section avant

  6. Merci à toi, vieux soldat de la Patrie. Puissent tes jours se prolonger longtemps.
    Les jeunes patriotes finiront par reprendre ton flambeau, il ne peut plus en être autrement.
    Respects.

    • le vieux soldat,regarde sur internet,jean pax meffret,la chanson le vieux soldats,a chaque fois que j’ecoute cette chanson,j’en ai les larmes aux yeux,car moi aussi,je suis un vieux soldats,ancien combattant d’afn

      • Merci champy. j’ai écouté, je ne connaissais pas.
        C’est la sonnerie aux morts, surtout, qui crève le coeur.
        Longue vie à toi, fils de France.
        Respect. Infini Respect.

  7. Merci ,MONSIEUR de me donner raison dans ma façon de penser ,et de vivre ,pour les miens,pour mon PAYS . Je ne vous connaissais pas ,mais je ferais en sorte de vous lire. Je suis un policier de la Police Nationale ( à la retraite ) et je crois que ,vos valeurs sont aussi les miennes . Amicalement .

    • Mon Colonel,
      Merci pour ce texte.
      Merci pour toutes ces années au service de la France, pour ce que vous avez fait, et – au lieu de profiter béatement d’une retraite bien méritée – faites encore, pour le bien de tous et la survie de notre Pays.
      Mon père était un grand flic Français, longtemps au « 36 », à la « Crim », puis fut muté avec quelques autres à Marseille pour casser la « French Connection » avant de finir n°2 de l’OCRTIS à Paris, alors qu’il avait commencé sa carrière avec un képi, une capeline et un bâton blanc. Lui, son père, et un A-C major béret vert de la Légion, m’ont, – avec qqs rares autres – appris la différence entre le Bien et le Mal, le courage et la lâcheté, et quel prix il a fallu payer pour que nous vivions libres dans notre Pays.
      Cette Liberté et cette Patrie sur lesquelles crachent aujourd’hui ces  » criminels infâmes « , comme les nommait le regretté Dominique Venner.
      Ces « politiques » qui me donnent la nausée lorsque je les vois se recueillir devant les tombes des soldats, qui font monter en moi la colère lorsque je les entends oser parler de « Patrie », de « Liberté », de « Démocratie », alors qu’ils n’ont de cesse chaque jour de les piétiner un peu plus, le tout emballé dans leur vocabulaire inversé tout droit sorti de « 1984 ».
      Qu’ils ne croient pas, ces traîtres, – et je ne veux pas oublier avec eux leurs serviles « journalistes » – qu’ils continueront à imposer de force leur €urope et leur cauchemar mondialiste : même les plus benêts d’entre nous commencent à remarquer qu’il y a quand même – et pardonnez l’expression – comme qui dirait une couille dans le potage.
      Nous sommes beaucoup plus nombreux qu’ils ne le croient à aimer la France, à refuser le  » Grand Remplacement  » dont parle le talentueux Renaud Camus, à ne pas vouloir vivre  » Le Camp des Saints » du visionnaire Jean Raspail, et encore moins à se faire imposer la Charia par une bande d’allumés barbus islamopithèques.
      Et pourtant, ils y travaillent : mais nous sommes là, et très bientôt, avec l’aide de patriotes tels que vous, nous remettrons les pendules à l’heure, et la balance de la Justice à l’horizontale.
      Très cordialement et avec tout mes respects
      « lacarmagnole »

Les commentaires sont fermés.