1

Ils appellent à fermer le nucléaire… contre le réchauffement climatique !

Trois députés LREM, Barbara Pompili, Matthieu Orphelin et Bérangère Abba, se sont peut-être instruits depuis mais appeler à fermer des réacteurs nucléaires « pour lutter contre le dérèglement climatique » est pour le moins preuve d’ignorance crasse, d’obéissance servile à Big Brother (1)… d’indifférence pour l’avenir de la France ! Et, ayant enseigné la physique nucléaire, me tenant au courant des progrès du nucléaire, je me permettrai de donner quelques brèves précisions.

Aucune forme de nucléaire ne produit la moindre trace de CO2. Ainsi, par exemple, la fission de l’uranium 233 produit par le thorium 232 ne produit pas de CO2 mais des noyaux atomiques lourds comme le fer. Bien sûr, la centrale nucléaire est construite avec des matériaux  dont la fabrication s’accompagne de CO2… presque rien par kWh produit, surtout si on ne détruit pas les centrales avant 60 ans de fonctionnement. Rien, vraiment rien, si on compare avec les 30 millions de tonnes de béton armé d’acier déjà déversés au pied des éoliennes actuelles et que la nature n’effacera pas avant des milliers d’années….

Quand on voit le béton nécessaire pour l’installation d’une seule éolienne, éolienne qui produira, pendant 20 ans, une quantité d’énergie tellement ridicule que je me demande comment on ose en installer ! Bien sûr, je n’ignore pas que « peur du nucléaire » a été habilement transformé en « nucléaire producteur de CO2 » par des personnes qui ont tout intérêt à vendre ou à installer des éoliennes…

Si l’on sait que le nucléaire civil est le mode de production d’électricité qui a tué le moins d’êtres humains par kWh à ce jour et qui ajoute seulement une trace de radioactivité à celle de la nature (2), on ne peut qu’admirer la volonté de Charles de Gaulle voulant assurer ce degré d’autonomie à la France que tous les autres pays lui envient.

Depuis 2018, les trois députés se sont peut-être instruits et ne pensent pas  comme plus de 60 % des Français qui croient que le nucléaire dégage beaucoup de CO2… Ces personnes croiraient-elles qu’il y a deux Gaïa ? Une Gaïa où tout doit être vert et une où on exploite terres rares et autres matières premières hyperpolluantes, quelquefois mortelles, nécessaires à leurs énergies « vertes » comme l’éolien et le photovoltaïque ?

À tous les « écolos croyants » je suggère un minimum d’instruction car moi, je ne vois qu’une Gaïa et je la veux verte, verte entre autres grâce à la source d’énergie la plus verte que je connaisse, après le nucléaire en général, et qui est le nucléaire de 4e génération utilisant les déchets des nucléaires précédents. Je veux insister sur le fait  que ce nucléaire de 4e génération est aussi la source d’énergie la moins dangereuse qui existe sur Gaïa !

Claude Brasseur

(1) Il est plus qu’urgent de lire 1984 de George Orwell !

(2) Le Massif central est naturellement vingt fois plus radioactif que la norme utilisée au Japon pour faire évacuer la population de Fukushima.