Trois ministres accusés d’irrégularités financières

Trois ministres, dont le Premier ministre, accusés d’irrégularités financières graves ! Qui a encore envie de voter pour ces gens là ?

Incroyable, mais vrai ! Comme dans une série policière en trois actes. Ségolène Royal, « papy » Le Drian et R2 D2 Bernard Cazeneuve auraient utilisé quelque 300 millions d’euros de fonds publics de manière irrégulière. La Cour des comptes va se pencher sur leur cas le 20 février 2016 lors d’une audience publique. L’information est relayée par des confrères de la Rédaction du Figaro et par le site blastingnews (http://fr.blastingnews.com/societe/2017/01/quand-les-ministres-se-croient-tout-permis-la-democratie-est-en-danger-001427871.html ).

La malédiction Cahuzac semble avoir encore frappé trois poids-lourds du gouvernement, trois proches de François Hollande. En effet, Ségolène Royal, Jean-Yves Le Drian et Bernard Cazeneuve, trois sinistres chevronnés du gouvernement socialiste, sont dans le viseur de la Cour des comptes. Selon une information confirmée par le Canard enchaîné, « ces trois ministres auraient utilisé environ 300 millions d’euros de crédits budgétaires «hors du contrôle d’un comptable public, seul habilité à manier l’argent de l’État ».

S’il avait été encore en fonction comme employé de banque à la Banque Populaire (son job d’origine), R2 D2 Cazeneuve aurait été immédiatement licencié pour faute lourde.

Cette information est doublement confirmée par la Cour des comptes qui explique avoir été saisie par le procureur général de l’institution «au terme d’une enquête menée sur certaines pratiques budgétaires en 2014 et 2015» pour des faits constitutifs d’une «gestion de fait», soit «le maniement des deniers publics par une personne qui n’est pas un comptable public».

Acte 1 : Ségolène Royal disjoncte avec l’argent de la transition énergétique

Concrètement, selon nos confrères du Figaro et du Canard Enchaîné, Ségolène Royal « est accusée d’avoir pris en 2014 «quelques libertés dans la gestion d’une enveloppe de 1,5 milliard allouée au financement de mesures de transition énergétique ». La Caisse des dépôts, sur ordre de la ministre, aurait ainsi déboursé 19,7 millions d’euros en faveur de 23 préfets de région. Un versement de 40 millions d’euros a aussi été effectué sur «un compte de tiers» tandis que 20 millions ont été payés directement à l’Agence nationale de l’habitat. La ministre de l’Environnement «n’est accusée d’aucune malhonnêteté, mais d’irrégularités dans l’usage des fonds», précise le journal.

Acte 2 : le ministre de la Défense « fait un coup d’état financier »

Papy Le Drian, ministre de la Défense, s’est subitement transformé, à près de 70 ans, en « pirate des Caraïbes ».  Selon nos confrères du Figaro et du Canard Enchaîné, « il aurait, avec la complicité de Bernard Cazeneuve, à l’époque secrétaire d’État au Budget, puisé dans le programme d’investissements d’avenir (PIA) pour boucler son budget militaire 2013 ».

Un peu plus, Papy Le Drian aurait envoyé les commandos de marine dévaliser les réserves d’or de la Banque de France, dans la cadre d’une bonne gestion socialiste des armées. Mais, pourquoi faire un coup de force lorsqu’on dispose d’un collaborateur aussi zélé que R2 D2 Bernard Cazeneuve ?

Acte 3 : Une audience publique le 20 février

La Cour des comptes assure que ces faits ne remettent pas en cause «l’intégrité personnelle des personnes concernées». Elle tiendra toutefois une audience publique le 20 février prochain pour statuer sur les suites à donner «à ces réquisitoires». Contrairement à ce qu’affirme le Canard enchaîné, elle ne décidera pas, lors de cette séance, du renvoi de ces ministres devant la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF), une juridiction administrative qui lui est associée. La CDBF est en effet une «juridiction financière devant laquelle les ministres ne peuvent pas être déférés», dans le cadre des nouvelles lois votées par le pouvoir socialiste.

La République des copains et des coquins « surpayés, engraissés » sur le dos des Français !

Dans la République exemplaire voulue par François Hollande, cette nouvelle affaire « la fiche mal » à quelques mois des élections, après les dérapages relevés à l’égard d’Emmanuel Macron, ou d’autres candidats. Malgré les promesses socialistes, on ne relève aucun progrès d’honnêteté après le débat sur le projet de loi relatif à la transparence de la vie publique né après le scandale Cahuzac . Souvenez-vous ! A l’époque, le président de la commission des Lois, un certain Jean-Jacques Urvoas (PS), aujourd’hui ministre de la Justice, avait rappelé qu’aucun annuaire n’existait pour les « 2 400 assistants parlementaires » des députés.

Alors que les électeurs français sont écœurés par les détournements de fonds publics, ou par les salaires versés aux femmes de députés, sénateurs, ou maires, présidents de départements ou de régions, la plupart des élus concernés, de Claude Bartolone à Gilbert Collard, assument totalement l’embauche et la rémunération du conjoint. Pour justifier la nomination de sa femme à son cabinet, le président (socialiste) de l’Assemblée nationale Claude Bartolone avait pu compter sur son sens de la formule: « Je n’ai pas embauché ma femme, j’ai épousé ma collaboratrice. »

Pour expliquer le choix de son épouse comme assistante parlementaire, le député RBM du Gard Gilbert Collard se montre intarissable: « Ma femme était médecin endocrinologue et gynécologue. Il y a environ dix-huit ans, elle a arrêté la médecine pour venir travailler avec moi à mon cabinet d’avocat. Je ne peux pas bosser sans elle. Si j’étais devenu bouquiniste, elle travaillerait aussi avec moi ! » Deux exemples parmi plusieurs dizaines d’autres, de Jean-François Mancel, qui emploie sa femme, à Laure de La Raudière, qui fait travailler son mari. Tous semblent avoir été foudroyés par Cupidon, au grand dam des Français et des contribuables !

Francis GRUZELLE

Carte de Presse 55411

 

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/insecticides-degelee-royal-foll.html

http://ripostelaique.com/foll-beurre-tuant-9-milliards-dabeilles.html

http://ripostelaique.com/deux-poisons-tuent-la-france-monsanto-et-lislam.html

http://ripostelaique.com/ardeche-le-maire-dannonay-interdit-lislamiste-integriste-omar-erkat.html

http://ripostelaique.com/migrants-lardeche-francis-gruzelle-denonce-mensonges-de-letat.html

http://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

http://ripostelaique.com/conditions-de-travail-prehistorique-a-grotte-chauvet.html

http://ripostelaique.com/france-quil-manque-plus-a-nos-politiques.html

http://ripostelaique.com/valence-quatre-spahis-protegeaient-mosquee-attaques-voiture-folle.html

http://ripostelaique.com/tantonville-les-migrants-arrivent-dans-le-chateau-cazeneuve-a-gagne.html

 

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Tous et toutes étant pourris jusqu’à la moelle , je propose :
    Un gentil gouvernement formé de généraux de l’armée et des militaires un peu partout , pour assurer l’ordre public . Gouvernance militaire ! Le seul moyen de combattre l’anarchie administrative et les abus .
    Prière de raser les murs et obéir de suite .
    L’anarchie ne comprend Que la dureté ……..

  2. vive le multiculturalisme pour les politiques quittant la ligne droite leur reserver le lingchi ou supplice des 7 COUTEAUX images web tres dissuasif comme sous vlad tepes absolue probite sinon LE PAL

  3. HELLO ! Le pôle financier, il va falloir te mettre au boulot. C’est si dur que çà que d’enquêter sur ses copains coquins.

  4. Arrêtons de tergiverser et de leur trouver des excuses ou des justifications à leur comportement malhonnête. Il faut se rendre à l’évidence : Ils sont tous pourris à l’UMPS !

  5. Le cazenaze, il se donne des airs de Parrain de la pègre américaine.
    C’en est un, mais de la G. et du gouvernement.
    Que les crétins qui ont voté à G. fassent des cauchemars et se repentent.
    Comment allez-vous voter aux prochaines présidentielles ?
    Ils ne vont pas encore vouloir « sauter le pas ».
    Les médias leur font trop de bourrage de crâne, ils vont se sentir coupable s’ils votent FN au second tour.
    Les pauvres crétins qui ont peur, qui veulent changer, mais qui continuent de mal voter…
    C’est une véritable engeance…

  6. Hélas, Necas, je suis d’accord. Il nous faut un gouvernement militaire.
    Marre de tous ces universitaires, énarques, avocats, médecins, et autres qui nous mettent le pays en l’air et avec ça, notre chrétienté, notre culture, nos lois, notre justice, nos écoles et tout le reste…

  7. Nous sommes censé être en état d’urgence !
    La guerre est déclaré, donc les institutions habituelles ne devrait plus avoir droit au chapitre, chaque élu assigné à son domicile et ensuite expertiser par des juges militaires.
    L’Etat d’Urgence demande un commandement militaire avec des actions conjuguer avec la sécurité interieur pour traquer les traîtres qui ont abuser le peuple de France. C’est triste d’en arriver la, mais ce sera comme à l’époque de Mc Carthy, le chasseur de communistes aux US. Demandez pourquoi Obama ne voulait pas publier les 28 pages de l’enquête parlementaire qui concerne les Saoudiens dans l’affaire du 11. Septembre 2001 ? Pourquoi Ni Cazeneuve, ni Royal , ni Le Drian semble s’en offusquer ?

  8. Je ne suis pas étonné que la France est en faillite. Ces affaires devront être analysées après le mois de mai par « la nouvelle équipe » pétrie de sagesse, d’honnêteté, pour « purifier » notre belle terre : LA FRANCE Vive la république.

  9. Marrant j’ai travaillé pendant 40 ans dans une entreprise de Transit à Marseille , mon épouse était secretaire médicale étonnant non ?

  10. Les abus de pouvoir chèrement payés par le contribuable ne sont, à tous les niveaux de la politique, pas tous mis au jour.
    Nous avons encore un nouveau cas: en la personne du petit con qui, début 2012, montait les escaliers des immeubles, même crasseux, pour distribuer tracts et donner la bonne consigne de vote aux futurs sans dents. Cette merde socialiste s’appelle thomas hollande et joue au petit roi avec sa cour de copains gauchos dans les demeures de l’état et bien sur au frais des travailleurs. Que disent, sur le sujet, mélenchon, valls, hamon, et tous ces pourris normalement au service du peuple ?

  11. arretez de vous plaindre,c’est vous,certains francais,qui voter umps de puis 40 ans,c’est vous les responsables de la faillite de la france,des 100 banlieues islamisees,comme trappes et sevran ou la charia gouverne,qu’allez vous faire aux presidentielles,reelire un fillon ou macron,qui vous trahirons car tout leurs ordres viend de bruxelles,moi je donne une chance a marine le pen,la seul qui avertit les francais depuis des annees et qui n’est pas responsable,n’ayant jamais ete au pouvoir,continuer a vous autodetruire,la finace vous remercira

  12. Personnellement, je pense même que nombre de déficits leur sont imputables – à tous depuis 30 ans – ils vident les caisses et se déresponsabilisent…à pleurer!

  13. J’ai rêvé cette nuit d’un dialogue avec un des responsable de riposte laïque qui m’exprimait sa foi inébranlable dans le combat pour un retour à une France et plus généralement un monde normal.
    J’ai été fortement impressionné par l’impact de ce rêve comme un électrochoc.
    C comme disait Balzac: all is thrue.

  14. Mince, je suis en « état de choc », alors ils sont « tous pourris », pas un pour récupérer l’autre??? A qui faire confiance dans moins de cent jours, il nous faudra choisir un nouveau « Leader » pour notre beau pays., on nous raconte que l’on est en crise, qu’il y a du chômage, que nos industries se font la malle en Chine et pendant ce temps là, il y en a qui gagne 500 000 à 600 000€ sans compter les petits chèques de la caisse noire du Sénat, un autre 300, une autre 20 et le dernier dans le programme PIA, et nous comme des glands on se bat pour savoir à qui on va accorder notre suffrage! Cinquante ans d’UMPS, on en reprendra bien pour cinq ans !

  15. En tout cas pour tous ceux qui nous gouvernent ou qui nous représentent, l’argent coule à flot dans un pays en faillite, aucun de ces messieurs ne remet en question ce système mafieux qui consiste à se verser royalement des indemnités sans aucun contrôle, c’est la belle vie. Comme disait Coluche, un pourri, tous pourris

Les commentaires sont fermés.