Trop forts les bouffons : après l’écotaxe, la taxe des eaux de pluie !

Quand j’étais petite (avant-hier) on me chantait « Il pleut, il pleut bergère … » où il était déjà question de « blancs moutons » … Eh ! bien nos deux perles de l’Elysée et de Matignon, dont la principale occupation (en dehors de bien profiter de la sueur des contribuables) semble être   précisément la recherche permanente de nouveaux prétextes à tondre les citoyens-moutons, viennent de nous en sortir une toute fraîche (c’est le cas de le dire) de leur chapeau de vilains sorciers : la taxe annuelle pour la gestion des eaux fluviales urbaines ! Ça, on peut dire que question « paquets-cadeaux » ils s’y entendent  sur la formule d’emballage nos deux larrons.

Mais à ce rythme là mon bon monsieur, il n’y a aucune raison de ne pas taxer la neige, le vent, le froid, les inondations … bref toutes les catastrophes naturelles …

Ah ! non, « s’cusez-moi », j’avais oublié que dans ce cas là il faudrait que vous vous auto-taxiez immédiatement, alors que c’est précisément l’inverse de votre politique de gangsters !

WANTED

 WANTED ! Mort (socialement) ou vif !

Cet individu est dangereux pour la Démocratie !

Pas étonnant qu’il ait une dent contre la pluie après tout ce qu’il s’est pris lors de son « investiture », mais c’est pas une raison pour  le faire payer à tous les Français, surtout ceux qui n’ont pas voté pour lui … qu’ils s’en prennent aux vrais responsables ! Nous les Patriotes, nous ne sommes ni responsables, ni coupables !

http://www.contrepoints.org/2013/11/28/147909-taxe-annuelle-pour-la-gestion-des-eaux-pluviales-urbaines-apres-leco-taxe-la-taxe-pluie

« Après la pluie le beau temps » dit-on … par conséquent, après avoir frôlé l’apoplexie à la lecture de ce nouveau scandale, il n’est pas inutile de tirer de cette outrance, de réels espoirs de lendemains qui chantent, dès qu’on arrive à la sublime (et même subliminale) conclusion de cet article :

« Doit-on rappeler à tous que « Il pleut bergère » annonçait la révolution et que son auteur, Fabre d’Églantine révolutionnaire sanguinaire et affairiste, sera guillotiné le 5 avril 1794. »

Bon ! Sans en arriver à de telles extrémités, non conformes à notre nature de vrais humanistes (contrairement à ces fourbes), un bon procès style Nuremberg (espéré par plus d’un Patriote), suivi d’un « bannissement à vie » de la vie publique et politique, serait parfaitement mérité de ces ennemis déclarés de la France et des Français, qu’ils tentent d’assassiner de toutes les façons que leur soufflent, leurs esprits malades d’égoïstes profonds, malheureusement incurables semble-t-il !

Mais avant que cet espoir devienne réalité, il nous faut les subir encore … jusqu’à quand ?

En attendant, il y a  une taxe à laquelle ils n’ont pas encore pensé … Ah ! si, apparemment :

TAXER LES NULS

Le ridicule ne tue plus … Hélas, l’outrance et la démesure de nos bouffons non plus !

Aude Alajoie

image_pdf
0
0