1

Trudeau a une stratégie qui va foirer, mais il ne le sait pas

De mentalité anglo-saxonne presque uniquement (il parle plus aisément en anglais qu’en français et il a préféré être enseignant en théâtre en Colombie-Britannique qu’au Québec), il pense que la grande Liberty anglo-saxonne va avaler et digérer tous les fanatismes (religieux ou autres) comme l’Amérique l’a fait depuis 1620. Et avec bien des bavures. Mais l’État resta démocratique, quasi ploutocratique et vaguement chrétien rose et soft pour rassembler tout le monde, y compris les athées très marginaux.

Mais l’extrémisme va rattraper notre Justin rose (qui est à la fois un progressiste de cœur et un bon gardien des fortunes capitalistes, un peu comme Charlie Chaplin…) Ces multi-culturalistes se disent que si la religion devient fasciste, ouvertement et violemment, ils vont casser non la religion mais son extrémisme comme ils le firent en 1917 et 1941, tolérant après coup le nationalisme bon teint et raisonnable comme le leur et chez tous ses alliés.

Ils vont échouer. Mais il faut que la religion tue encore plus pour qu’il se réveille.

Cependant, l’Histoire n’est jamais une ligne droite qui va de répétition similaire en répétition similaire. Les progressistes, hélas aidés par les populistes, vont finir par forcer la solution (en Amérique comme en Europe) et imposer un agenda affirmant la supériorité, à tout le moins la prééminence, de la rationalité moderne aux dépens des irrationalités extravagantes et dangereuses des religions.

Les musulmans dits modérés ne nous aident guère car ils crient à l’islamophobie en refusant de distinguer la personne (à protéger) et la croyance (à mettre à la poubelle). Ils veulent sauver et leur peau et leur croyance. Impossible. Un ivrogne sauve son foie en mettre sa bouteille à la poubelle… Esculape dixit.

C’est ce que je pense, et loin d’être certain de voir juste.

Quant à la pandémie, nous sommes au Québec 6 fois moins attaqués par le virus que la France (par 100 000 habitants) mais nous avons à peu près les mêmes mesures. En fait, depuis le début, la pandémie va d’est en ouest, donc on vous suit dans le malheur comme dans les mesures appliquées. Sauf aux USA à cause du « sociopathe Trump » (expression d’un officiel américain…). L’intelligentsia américaine s’est fait rouler dans la farine par le populiste Trump.

Elle prépare sa revanche qui sera terrible.

Jacques Légaré