Trudeau, un lunatique d’extrême gauche selon Trump

trudeaucriseidentitaire.png

Où se cache Coward-19 Trudeau? Normalement, Justin Trudeau aurait dû sortir de son trou hier, puisqu’il devait rester en isolement que 5 jours et que nous sommes bientôt au 7e, de son confinement…  Et il y a quelque chose de sidérant que de constater que les journaux canadiens  censurent  la situation ridicule dans laquelle se trouve  leur Premier ministre, et que sa piteuse absence devient criante jusqu’en dans son silence médiatique.

Pourtant, dans un premier temps,  les médias  avaient essayé d’imposer  les éléments de langage » antivaxxs » que Trudeau leur avait donnés en décembre :  « On en connaît tous, des gens qui sont en train d’hésiter, on va continuer d’essayer de les convaincre. Mais il y a aussi des gens qui sont farouchement opposés à la vaccination, qui ne croient pas en la science, qui sont souvent misogynes, souvent racistes. C’est un petit groupe mais qui prend de la place. Et là, il faut faire un choix, en tant que leader, en tant que pays : est-ce qu’on tolère ces gens-là ? ».

Mais voilà, Trudeau a cru que les Canadiens le suivraient dans son délire totalitaire et avaleraient sa propagande grotesque, et en confiance il a mis fin aux droits essentiels des Canadiens, il a fait voter une taxe pour les non-vaccinés, ce qui a eu pour résultat d’imposer un apartheid inhumain à des innocents. Il est apparu aux yeux du plus grand nombre comme un dictateur fou et sectaire.

Ce samedi 5 février 2022,  les manifestations pour la liberté ont réuni des centaines de milliers de personnes dans tout le  territoire canadien pour lui signifier qu’il est désormais minoritaire, que les Canadiens veulent retrouver le chemin de la liberté et souhaitent son départ. Le convoi pour la liberté, après s’être installé à Ottawa depuis plus d’une semaine, a défilé dans des grandes  villes comme Toronto, Calgary et Montréal, où à chaque fois il y a rencontré un fort soutien populaire.

Dans la capitale du Québec, « en milieu d’après-midi, la file de voitures et de piétons s’étirait sur quelques kilomètres, à partir de la fontaine de Tourny jusqu’à l’avenue Cartier et au-delà » selon le journal de Montréal. Un vrai succès pour les organisateurs et un camouflet pour les autorités !

Le maire de Montréal avait répété durant la semaine qu’il ne tolérerait pas le convoi pour la liberté mais face à la mobilisation, il a dû faire machine arrière, et maintenant piteux, il avoue qu' »il est satisfait que la manifestation se soit déroulée dans une ambiance bon enfant ». 

On sent la presse comme les politiques dépassés et inquiets, non seulement  parce que la propagande et les intimidations n’ont eu aucun impact sur la détermination des manifestants,  mais aussi parce que les sondages montrent  que la majorité des Canadiens soutient le mouvement pour la fin des restrictions.

Quant aux contre-manifestations, organisées par les libéraux pro-Trudeau, elles ont fait un flop malgré un fort soutien médiatique.

Et puis on apprend que le Premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a confirmé qu’il avait l’intention de commencer à lever la plupart des restrictions de santé publique, y compris le Programme d’exemption des restrictions (REP), plus communément appelé le passeport vaccinal…

C’est donc la détermination du peuple qui semble avoir raison de l’agenda politique des mondialistes.

Enfin,  Donald Trump, jamais avare d’une bonne formule, a envoyé une de ces piques dévastatrices ;  selon l’ancien Président américain, Trudeau est un « lunatique de l’extrême gauche qui a détruit le Canada ». Trump réitère ainsi son soutien au convoi pour la liberté et milite pour la fin des restrictions.

C’est une  formule qui a fait mouche et qui traduit le sentiment d’exaspération de nombreux Canadiens… et de nombreux Français quand ils observent le frère jumeau de Trudeau, Macron.

Marquis de Dreslincourt

image_pdfimage_print
27

13 Commentaires

  1. Il aurait se faire appeler Trou d’eau et non pas Trudeau. Il va mettre le Canada dans un trou rempli d’eau. Tout le monde va se noyer, sauf ceux qui savent nager.

  2. Va ce produire en France ?
    Il y a des bruits qui courent sur le départ d’une même marché en France et d’autres pays !?
    De toutes façons , les peuples sont plus nombreux que leur policiers , donc, le nombre vaincra , inexorablement , c’est certain !

  3. trudeau a fait voter… par des parlementaires aussi liberticides que ceux de la France, donc des complices criminels.

  4. Erreur de traduction, « lunatic » se traduit par « fou », pas par « lunatique. »

  5. A propos, n’était-il pas question d’un « convoi de la liberté » européen qui devait atteindre Bruxelles aujourd’hui ? On n’en entend parler nulle part… C’est triste

  6. En anglais lunatic signifie fou à lier plutôt que changeant ou instable comme lunatique en français.

  7. ce clown trudeau est certainement en réanimation après avoir chopé la covid malgré ses 3 vaccinations tout simplement et ils essayent de cacher ça au public car ça serait la honte pour eux dans leur propagande mensongère sur la vaccination !!!!!!!!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.