Trump est un héros de western qui défend les valeurs de l’Amérique

Et si Donald Trump était un héros de Western ?

« Trump n’est pas favori, mais son intuition peut le mener à la victoire »

Ainsi s’exprime, dans une tribune du Figaro, le politologue américain Walter Russell Mead, qui analyse le phénomène trumpien sans tomber dans cette hystérique diabolisation aussi universelle que stérile.

Si l’ensemble de la classe politique, aux États-Unis comme en Europe, est aussi agressive contre le milliardaire, c’est parce qu’elle est en plein désarroi face à l’irruption d’un Président qui ne respecte aucun code et ne fonctionne qu’à l’instinct, sans s’encombrer de principes raisonnés.

« Ceux qui sous-estiment  Trump ont profondément tort », déclare Russell Mead.

Car en dépit de la pandémie qui a torpillé son bilan économique, Trump conserve le soutien de sa base électorale. En effet, les 43 % de ses fans répondent « présents ».

Tout d’abord, Trump a parfaitement compris comment fonctionne le monde et cherche toujours le meilleur moyen pour que l’Amérique en tire parti.

Ensuite, il applique ce que veut sa base politique, ce qui est rarissime en politique, où la trahison des électeurs est la norme, dès le lendemain du scrutin.

Et en cas de conflit entre ces deux options, il donne priorité à sa base électorale. Car l’essentiel est de garder le pouvoir pour agir…

Trump est l’incarnation du nationalisme populiste américain et il reste persuadé qu’il comprend l’intérêt national mieux que les autres. Il est donc  le parfait contre-modèle de Macron, qui agit systématiquement contre les intérêts du peuple français.

Quand Trump combat l’immigration, Macron l’augmente de 50 %. Quand Trump protège le peuple américain, Macron ne jure que par la discrimination positive et la préférence étrangère.

Évidemment, dans un univers politique occidental progressiste, mondialiste et multiculturaliste, Trump fait tache.

Il ignore toutes les règles et se moque royalement de l’opinion qu’ont de lui les chefs d’État étrangers. Seule l’opinion de son électorat  l’intéresse.

Persuadé d’avoir raison seul contre tous, rien ne l’arrête. On l’a vu avec la COP 21, on l’a vu avec l’Iran. Aucune pression de la coalition planétaire pro-Iran ne l’a fait reculer.

Le pragmatisme fait sa force et doit faire la force de l’Amérique. Tel est le postulat de base.

Par conséquent, toute diabolisation, si chère aux démocrates et à nos larbins journalistes, n’a aucune chance de porter ses fruits. Au contraire.

Trump n’est pas le raciste que la gauche dépeint. Car si les démocrates jouent cyniquement la carte raciale, en caressant les Noirs et les Latinos dans le sens du poil, Trump n’a jamais joué la carte du suprémacisme blanc, même si son électorat  reste farouchement attaché à son identité.

23 % des Noirs votent Trump, qui a ramené le chômage de ces derniers au niveau de 1950 !

D’ailleurs, toutes les classes populaires, quelle que soit la minorité concernée, ne supportent plus la concurrence avec les migrants.

Si Trump reste l’homme à abattre et si l’ensemble des mondialistes attendent sa défaite, c’est parce qu’il a fait exploser l’idéologie progressiste et ouvert les yeux de centaines de millions de citoyens dans le monde.

Le vote Trump, c’est le rejet du politiquement correct. C’est une claque à l’establishment arrogant qui méprise le peuple. C’est l’affirmation de la nation et de l’identité américaines, avec les valeurs ancestrales de la Conquête de l’Ouest.

Donald Trump reste donc une formidable force politique qu’il serait téméraire de sous-estimer.

« Sleepy Joe » espérait le voir disqualifié après sa contamination au Covid-19. Mauvaise pioche !

Dès ce WE, l’indestructible Donald reprend  les commandes du pays et relance sa campagne, plus remonté que jamais.

Rien n’est joué d’avance avec le système électoral américain, qui réserve bien des surprises.

Depuis plusieurs décennies, cette élection est sans aucun doute la plus imprévisible.

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

37 Commentaires

  1. Avez vous remarqué que , depuis l’élection de TRUMP , on ne vois plus aucun film avec John Wayne ? ! ? ! ? ! Décidemment , nous avons un gouvernement plus que ridicule et une presse aux ordres de plus en plus lamentable et corrompue ….Quelle triste image que tous ces laches donnent de la France ! ! ! Vivement le grand ménage ! ! ! ! !

  2. Pas favoris ?…par qui ?.. les pseudo-sondage merdiatique mondialistes ?…..onts a vue leurs propagande a l’œuvre affirment sans aucun doute possible qu’il n’avais aucune chance d’être elue président des usa….que même l’imaginé relèverais du phatasme d’extreme-drooooooite ! 🤗🤭
    🤣😂🤣

  3. TRUMP c’est JOHN WAYNE , MACRON c’est François pignon dans le dîner de cons !!

  4. John Wayne respectait les héros de l’histoire des USA et les a incarnés dans « Alamo » ! Il n’aurait jamais dit que les héros du Bois-Belleau étaient des « Loosers » et des « Suckers ».

  5. Alain MINC, Olivier DUHAMEL et beaucoup d’autres journalistes veulent la victoire de BIDEN
    pourquoi des personnes soit disant intelligentes veulent çà

  6. « Le pragmatisme fait sa force et doit faire la force de l’Amérique. Tel est le postulat de base ».

    Le pragmatisme,c’est ce qui caractérise le monde anglo-saxon.Les idéologies ne les intéressent pas et ils ont bien raison.Les français eux,préfèrent s’intéresser à la population américaine qui votent à gauche,les libéraux.Il ne faut pas perdre de vue que les Etats-Unis c’est 9.834 millions de km2.Tout réduire à l’élection présidentielle américaine me paraît réducteur.

  7. Superbe article qui analyse parfaitement le phénomène « Trump ».
    Espérons que les fraudes du vote par correspondance ne compromettront pas sa réélection. Sa santé me donne un peu de souci – car je suis très consciente que s’il venait à mourir ou à perdre les élections, les mondialistes reprendraient la main comme jamais.

  8. Moi j aime bien oncle Donald , c est notre John Wayne de la politique, il a bonne bouille, chrétien, whity, Mer de, je saisi bien ce qu’ il dit, suis je con ?.. Ma foi il est apaisant, logique comme nos gens d il y a quelques années…AGO en anglais..Salut ,mon neveu.

    • Trump viendrait de la lignée d’un personnage fort et extrêmement solaire,? Enki ou ? Heeinki, il y a 25 000 ans, je suppose en Europe du nord; comme il y a eu l’Atlantide, submergé par les eaux aujourd’hui; Ne riez pas, pourquoi pas!.
      Il y avait Lascaux,….et non pas l’Afrique….en ces temps là!

  9. Il conviendrait avant de condamner TRUMP comme le font certains d’essayer de comprendre la mentalité américaine, biberonnée aux westerns des années 50.TRUMP est un cow-boy du même calibre que WAYNE dans ses films. Mais souvenons nous, à la fin des films WAYNE gagnait toujours contre les méchants. TRUMP prend le même chemin !.

  10. Non, Reagan etait le cow boy, Trump c’est plutôt un catcheur de la wwe: de la paillette, de l’esbrouffe, du cinéma, un égo surdimensionné, et avec, bien sur, un certain talent. Et ca tombe bien il a fait du catch mdr Et vive l’amerique, le pays où tout est possible!

  11. Trump defend son peuple et defend la vie contre les crapules et la mafia maconnique. il gagnera. prions pour qu il gagne et qu il ecrase ces detraques promoteurs de l homosexualite et de l avortement….sinon au secours Lee au secours! Les carpetbaggers sont de retour.Si ce foutoir continue les cavaliers au chapeau pointu vont réaparaître

    • à Thierry. : « il gagnera . prions pour qu’il gagne » ……

      En fait , il faut prier Saint Coué : C’est la bonne méthode .

    • BRAVO THIERRY !
      C’est tout à fait çà !
      Les Carpetbaggers étaient de foutus salopards qui promettaient 100 acres et une mule à tout esclave noir affranchi qui s’engageait à voter pour eux !!
      AUTANT EN EMPORTE LE VENT traduit très bien l’ambiance nauséabonde que ces crapules ont fait régner juste après la Guerre de Sécession. Bravo à Margaret MITCHELL !!
      TRUMP est le salut du monde contre ces pourritures et ces menteurs professionnels.

    • Merci machin pour cette puissante précision…
      On le note, hein.
      Oui, ça se voit qu’t’as fait MAT SUP (maternelle supérieure… option : pipi-caca)…

    • Trump un guignol …
      – Eh bien ce guignol , avec 2 millions de Dollars prêtés par son père fin des années soixante , il est devenu multi milliardaire .
      – Eh bien ce guignol , en accédant à la présidence des USA avec environ
      10 % de chômeurs en 2016 , il les a réduits à 3,5 % en 3 ans , c’est à dire le presque plein emploi comme cinquante ans auparavant .
      – Eh bien ce guignol … Est le seul avec le Président Eisenhower ( 1953 à 1961 ) a ne pas avoir créé une nouvelle guerre sur la planète .
      – Etc .

  12. Que Dieu vous entende !
    Macron a même prévu l’A.M.E. pour les indésirables sans papiers et en situation irrégulière : « https://www.ameli.fr/seine-saint-denis/assure/droits-demarches/situations-particulieres/situation-irreguliere-ame »
    Alors que maints retraités ont dû renoncer à leur mutuelle pour arriver à joindre les deux bouts suite aux ponctions de la CSG qui augmentent sans arrêt et aux allocations logements supprimés aux Français moyens pour loger gratuitement les macaques nouvellement arrivés !
    TRUMP est un héritier qui a su faire proliférer son héritage contrairement au fils FABIUS qui à tout dépensé dans les casinos du monde entier !
    Les pires crapules Gôchiasses sont toujours vantées quand le moindre geste de TRUMP est toujours critiqué : il a bien raison de s’en fiche !

    • à Fabiola. : Vous écrivez : « Que Dieu vous entende ! » …….
      …. juste en dessous de ISWT qui écrit : « Trump est un guignol . »
      Y’a comme un défaut !

      • NON D. Lajoie !
        Nous sommes en République ! Chacun pense ce qu’il veut, moi je pense que TRUMP est super, et les autres pensent ce qu’ils veulent… ça ne me dérange pas !

  13. Il est de la trempe de Ronald Reagan que tout le monde prenait pour un con alors que chacun s’accorde maintenant à penser qu’il fut l’un des meilleurs présidents des USA !!!

    • tout le monde ? les journaleux français seulement, qui pensent que tous les américains non « progressistes » le sont

    • que de connerie ici Ronald Reagan ne faisait pas de la folie avec la nature comme ce taré va le faire en détruisant une zone défendue. Mantalo tu est à l’ouest toi va vivre la bas tu seras bien

  14. A la fin de la lecture de cet intéressant article, on se dit :
    dommage qu on n ait pas ce genre de personnalité en France…
    MLP c’est l’anti-trump.

      • ???…

        Pour la conquête du pouvoir contre tout l’ Establishment réuni, ce qu’ a eu la force, le courage, le talent de faire TRUMP, il est clair, à part pour les teckels, que l’anti-TRUMP c’est bien MLP….

        N’ai pas voté ni ne voterai pour macron.

        Naïf ? ça vous va ça, Daniais… !

Les commentaires sont fermés.