Trump inscrit les Antifas comme terroristes, Macron les protège !

Publié le 1 juin 2020 - par - 17 commentaires

Trump inscrit les antifas comme mouvement terroriste… Macron les protège

BRÈVE

 

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

The United States of America will be designating ANTIFA as a Terrorist Organization.

378 k personnes parlent à ce sujet
Quand on voit la scène que nous avons publiée hier où un Antifa donnait de l’argent à un émeutier noir, il est évident que Trump a mille fois raison.

 

Yasmeena@alahsyriabashar

What just happened here…did he just pay a protester?

Vidéo intégrée

115 personnes parlent à ce sujet

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/31/les-democrates-payent-ils-les-emeutiers-anti-police-anti-trump-aux-etats-unis/

On peut supposer que Trump a vu cette scène ou d’autres du même genre et il a aussitôt sorti la boîte à gifles. Les Antifas reconnus comme terroristes peuvent s’attendre à passer de longues années derrière les barreaux. C’est peut-être la seule chose capable de les calmer ?

Rien de ça chez nous.  Pourtant, les Antifas ce ne sont pas des enfants de chœur ; violents, attaquant en meute, agressant, cassant, ne supportant pas que ceux qui ne pensent pas comme eux puissent s’exprimer…

Mais chez nous ils sont protégés, leurs parents sont très souvent des militants engagés à gauche, ayant le bras long… Et que ce soit Antifas ou Black Blocs, c’est la même chose, comme nous l’avions déjà dit l’année dernière  :

Qui nous menace ? 

Certainement pas les Gilets jaunes, quoi qu’en dise Rantanplan, sauf les Black Blocs déguisés en Gilets jaunes ; il y en avait hier à Montpellier.

Par contre, les Black Blocs, organisés, militarisés, décidés à en découdre avec les forces de l’ordre, décidés à casser, détruire… on leur fiche une paix royale. 

Qui sont-ils ? Des fils à papa, issus de familles friquées, très engagés et cultivés politiquement, qui ont décidé que ce monde qui ne leur demande aucun effort ne valait pas la peine d’être préservé et qu’il fallait le détruire.

Et tant pis pour les cons qui y sont attachés.

En tout cas, tout le monde sait qui sont les Black Blocs, ils sont forcément identifiés…

Pourquoi donc la police s’acharne-t-elle sur quelques poignées de Français s’entraînant au survivalisme, accusés de vouloir empoisonner le halal ou tuer Macron avec un couteau en céramique ? Pourquoi ces enquêtes, ces traques, ces infiltrations, ces écoutes téléphoniques de ces patriotes baptisés « ultra-droite » qui n’ont rien cassé, qui n’ont tué personne et qui, selon toute vraisemblance ne se préparaient pas à le faire ?

Pourquoi Collomb et après lui Castaner n’arrêtent-ils pas les meneurs des Black Blocs, forcément connus (ils font quoi les RG ?) ? Parce que les parents reçoivent Macron et sa clique dans les soirées parisiennes ? Parce que Macron a intérêt à avoir et entretenir une milice gauchiste pour combattre les patriotes ?

Déjà Collomb, en mai, osait s’en prendre aux manifestants qui ne faisaient pas le travail de la police :

 Ce qui est très étonnant, c’est que des Black Blocs puissent intervenir au milieu d’une foule qui finalement ne réagit pas. Si on veut garder le droit de manifester, […] il faut que les participants puissent s’opposer aux casseurs et ne pas, par leur passivité, être d’un certain point de vue, complices de ce qui se passe. »

Le pouvoir ne veut pas toucher aux casseurs…  Pourquoi ? 

Pourquoi Castaner veut-il porter plainte contre Nicolas Dupont-Aignan, sous prétexte que celui-ci aurait parlé des « petits casseurs de Castaner  » ? Cela semble tellement évident que même un NDA, qui fait très attention à ce qu’il dit, n’a pu s’empêcher de dire ce que tout le monde pense, et dit.

Qui sont ces terreurs intouchables ? 

Les Black Blocs s’en prennent aux CRS, symbole de l’État ; ils s’en prennent aux commerces, symbole du capitalisme, ils veulent une révolution, ils veulent carrément créer la guerre civile, ils le disent clairement au début de cette remarquable enquête (vidéo) de Bernard de La Villardière qui a suivi avec son équipe les gauchistes, de Hambourg à Paris, de Paris à Notre-Dame des Landes…

De La Villardière dit et montre que les CRS français reçoivent les consignes de décrocher et d’éviter l’affrontement… (ce qui n’est pas le cas quand il y a des Gilets jaunes en face d’eux)…

https://gloria.tv/video/BUQB2munHrmW24YZU3xZZboKv

Si les journalistes ont pu rencontrer les cagoulés, les RG le peuvent, l’auraient pu s’ils l’avaient voulu… L’ont sans doute fait. Mais pas touche aux Black Blocs…

À 3’48 on entend le préfet Delpuech demander aux policiers avant manifestation d’éviter le contact avec les Black Blocs… Stratégie défensive, et c’est tout. Il leur interdit l’usage du Flash-Ball…

On voit par exemple un certain Thomas, d’Alternative libertaires, identifié, lui qui photographie et relaie les actions des BB et dit clairement les soutenir, en toute impunité.

Le Black Bloc est une technique de guérilla, tous en noir pour ne pas être identifiés et pour impressionner, et ils sont très forts, bien entraînés… Rien à voir avec nos paisibles GJ. Cela rend encore plus furieux contre Castaner et ses accusations.

Ils sont environ 2 000 et ils passeraient à travers les mailles du filet de la police macronienne, tous ? 

Question de béotienne. Quand, dans des manifestations, il y a des individus cagoulés, pourquoi le préfet ne les fait-il pas arrêter ? La loi dite contre la burqa peut aussi servir à ça, non ? Non, les CRS essaient juste de les disperser avec des gaz lacrymogènes…

Mais pourquoi donc Macron et ses sbires ne veulent-ils pas arrêter les Black Blocs ? 

Pourquoi sont-ils défaits et haineux quand c’est le Français moyen qui manifeste ? Pourquoi laissent-ils les islamos, les Palestinos, les Antifas, les Black boys faire tout ce qu’ils veulent mais dénoncent sans cesse « l’ultra-droite » et prennent feu dès que nous, nous bougeons pacifiquement ?

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/08/montpellier-500-black-blocs-dans-la-rue-13-arrestations/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
jmg

A Dijon, l’inénarrable Rebsamen (le fugace ministre du chômage) les soutient également … Cela a coûté 1,6 million d’euros aux contribuables !

Eléonore

Quand on regarde les images aux usa, on peut lire sur les pancartes, la même chose que sur les champs Elysée “ACAB”. Donc les chiens à Soros sont partout pour lutter contre les mal pensants.

Boadicea

Ces bobos d’extrême gauche sont les SA d’Hitler de ce gouvernement.

reuri

Une républicaine contre les vermines rouges (non ce n’est pas Dalida) :
https://www.fdesouche.com/1382181-antifa-has-declared-war-on-our-country

👏 bravo.

POLYEUCTE

En France, les Antifas sont protégés car ils instillent la Peur ! Ils servent !
Dans notre Société rabougrie, allaitée, peureuse, la Peur suggère le “confinement” au sens propre, et la Soumission à l’Etat.
C’est Tout Bon !

meulien

ce matin nous en sommes a 5 policiers tues ,aux USA,dont,un ecrase a new york,selon la tele

Paskal

Les Blacks Blocs s’en prennent aux CRS ???

Simon Cussonet

Vous voudriez quand même pas que Macron punisse ces crevures qui sont financée par la même pourriture qui l’on mit au pouvoir !?

Eléonore

Bien dit, exactement.

Eric des Monteils

Pour une fois que la France exporte quelque chose aux USA, il faut que ce soit la pire merde gauchiste née dans les mouvements marxistes merde-in-France !
La gauchiasse bleue, blanche et rouge fait école ! Incroyable…..
Nous qui avons été le phare de l’humanité, nous voilà devenus sa honte.

Paskal

Le gauchisme aurait été importé de France vers les USA ? Tiens donc ! Les mouvements hippie et yippie ne sont pas apparus dans le Berry ni le Morvan.

Gauthier Michel. 13009

Ces santifsasont dans les rues ,insultent , taguent les murs, crachent , la vraie populace…Trump a raison ,! Gauthier Michel

R2D25

C’est un TRUMP qu’il nous faut ,à la place de notre assassin.

Non conforme

Surtout beaucoup de paires de couilles.

ISWT

Au vu du bordel aux USA je ne suis pas pressé de faire l’échange.

Lucine Lenormand

Les antifas rendent un fier service à Macron, car en se mélangeant aux manifestations contestataires, ils permettent de discréditer certains mouvements sociaux comme on a pu le voir avec les manifs de Gilets Jaunes.

Juste

bien sûr que ce sont des terroristes. et ici on ne les ‘protège’ pas, on les utilise contre les vrais français…

Lire Aussi