En Tunisie aussi, la bataille du burkini fait rage

BurkiniTunisieAux yeux des Tunisiens,  ces dernières vacances d’été n’ont pas été des plus joyeuses.

Un été douloureux pour les nombreuses populations du sud tunisien privées d’eau potable pendant de nombreuses semaines avec une chaleur torride ! Certains disaient «  même que sous Ben Ali nous n’avons pas eu ça, quatre années de sécheresse  de suite. Elles n’ont pas provoqué la catastrophe de manque d’eau potable de cette année », bien qu’elle soit largement utilisée par les nombreux hôtels à un point de surconsommation !

La  frange littorale de Hammamet au nord du pays, Sousse au Sahel, en passant par Zarzis et Djerba dans le sud – vitrine estivale mondialement réputée – a fait parler d’elle et a connu cette saison d’été  au niveau des plages, un spectacle des plus navrants ; une lutte fratricide  pour ne pas dire une cohabitation musclée entre certains hôteliers décidés d’interdire le port des maillots de bain des femmes voilées, connus aussi sous le terme « burkini », les femmes voilées revendiquant leur droit de disposer de leur corps, poussées et soutenues par des organisations radicales de mouvance Nahdaoui. Le tout sous les yeux du simple citoyen venant comme à l’accoutumée passer une journée ou quelques nuits quand le budget familial serré le permet ! Sans oublier naturellement l’heureux touriste qui vient découvrir la Tunisie, pays « de la révolution au Jasmin » et qui cherche le calme des plages et des piscines.

En fait de quoi s’agit-il au juste ?

Il s’agit en toile de fond de ce spectacle, de femmes de tous âges. Anges de l’enfer, portant  plusieurs milliers de centimètres carrés de tissus de toutes couleurs véhiculant plusieurs millions de microbes voulant par le forcing évoluer à leur guise aussi bien à la plage que dans les piscines ! Le côté amusant, c’est que ce « libe burkini  » a pris toutes les couleurs ; rose, bleu, vert… qui mettent les formes généreuses en relief, et semble crier : « Ana houna, regardez -moi ». Du coup la minorité passe inaperçue « hamdoullah »remarquait une nageuse !

Alors que certaines villes des côtes françaises, Cannes, Nice en passant par l’Allemagne (qui considèrent que l’interdiction du burkini est venue pour des raisons « d’intégration) ont sorti les registres et les lois d’interdiction  qui ont fait  rapidement mouche !

Naturellement, la Tunisie – occupée par la formation de son nouveau gouvernement – n’a pas pris de position officielle en matière d’interdiction, eu égard au chaos social et économique qui secoue le pays et l’envie d’avoir le maximum de touristes pour la saison, surtout nos voisins algériens ! S’agissant de ce fléau, le burkini est plus que jamais  un sujet à la fois complexe, sensible et tabou, avec beaucoup d’acteurs en présence : Annahdha et ses alliés, le Qatar, les wahhabites de l’Arabie Saoudite, les Deischs et les autres formations qui se proclament « pour un Islam moderne et démocratique creusé dans les ténèbres», sans oublier les hôteliers « islamisés » et les juntes au pouvoir proches du courant Nahdhaouis !

A l’inverse et d’après les informations non confirmées, cinq députés islamistes koweïtiens ont présenté une proposition prévoyant un an de prison et une amende de 3 500 dollars pour les femmes se présentant en maillot de bain sur les plages. Ils suggèrent d’amender le code pénal pour pouvoir infliger ces sanctions aux « impudiques »…

Restant dans le registre du fameux burkini, je trouve que son acceptation pose un énorme problème, parce que, sur le problème sécuritaire, c’est inadmissible aujourd’hui  de se baigner à côté de « croque-morts » difficiles à identifier ! Deuxième argument, il est également invraisemblable qu’une silhouette portant sur son corps des millions de microbes incrustés dans le tissu « du paradis semble-t-il ! » plonge dans une piscine pleine d’enfants et d’adultes sans se soucier des conséquences sanitaires et hygiéniques. Nous avons là les principes clés, révélateurs et convaincants pour régler le compte de ces « Anges de l’Enfer » : Sécurité, hygiène et salubrité publique !

Alors dernière appréciation du fléau tel qu’il se présente aujourd’hui en Tunisie, nous n’avons pas attendu cette mode maudite fabriquée par les Nahdahouis et leurs complices des pays du Golfe, alliés de la France, et entre autre les Wahhabites, pour interdire dans nos piscines le port du caleçon pour les raisons que j’ai évoquées, et cela depuis le règne de feu Président Habib Bourguiba.

Donc, les accrochages, les agitations, les dénigrements et les provocations des minables « Anges de l’enfer » et aussi les politiques et les notables des pays musulmans fascistes ressemblent à un couscous royal, « celui qui vient le premier rafle le gros morceau et le bon vin ! ».

Ceci pour dire que la question fondamentale ici ne relève pas de l’Islam, mais de la pauvreté d’esprit et la confusion qui règnent dans nos sociétés sous-développées, mais aussi en occident. Ce sont aussi ces esprits des ténèbres qui faussent la donne et entraînent autant que faire se peut la haine et l’hostilité entre les peuples !

Sur un autre versant, il faut être honnête, il y a là un danger majeur qui menace aujourd’hui aussi bien vos pays que les nôtres, vos institutions et vos enfants que les nôtres, si on veut regarder les choses en face ! Donc le mot d’ordre serait de protéger notre progéniture, nos patries et nos villes, des violences et des hors la loi ! La solution vient dans la fortification de la société civile à notre sens !

Quant à la Tunisie « pays de la révolution au Jasmin ; appellation fabriquée de toute pièce en France, les dés sont jetés maintenant et son destin est incertain ! Le burkini est devenu en quelques semaines un vêtement de propagande pour certains en piscine et à la plage. Une femme, s’adressant à la télévision au peuple tunisien assoupi, disait, parlant de cette tenue : « Eh bien voilà un autre exemple de l’islamisation rampante de la société tunisienne, continuez à dormir ! »

Ali Zribi

0
0

31 Commentaires

  1. et dire que de jeunes francais sont morts,en afghanistan,pour que les femmes ne portent plus le niquab(c’est ce que certains nous ont vendus)

  2. le port du burkini est une liberté personnelle avant qu’elle soit religieuse donc elle est prévu par la constitution.si les touristes ont le droit de porter un bikini dans un pays musulman comme la Tunisie(article1 constitution)c’est que les musulmans ont le droit de porter leur burkini à priori .même les plongeurs porte une tenue complète qui ressemble au burkini pour plonger.ce sont des faux prétextes et anti civilisés et parlants de l’hygiène alors que les touristes n’utilise pas de l’eau dans les toilettes .
    arrêter de déclencher des guerres extrémistes pour ne pas se lamenter du terrorisme!!

    • emna
      J’ignorais que la plongée fût une religion .
      Liberté personnelle, dites-vous ? C’est grave , de croire, ou vouloir faire croire , et prétendre cela .Manipulation dès l’enfance de ces jeunes cervelles, afin de leur inculquer que la femme est une créature inférieure (c’est du reste ce qu’affirme le coran), dont les charmes attisent les désirs des mâles, tous animaux lubriques dont les pulsions se déchaînent dès qu’il voient un cheveu ou un cm2 de peau.
      Tellement manipulées, ces pauvres filles, qu’elles finissent peut-être par être persuadées que c’est leur « liberté personnelle ».
      Quant à la raison invoquée pour exhiber ce costume folklorique : la pudeur ! Donc les occidentales qui portent un bikini sont des « impudiques ». Autrement dit, et plus brutalement , des putes.

  3. Ce qui prouve l’idiotie de ces filles et femmes forcées ou non de se couvrir. Suivant le « raisonnement » couvre toi impudique car ton corps est un appel au viol ! Cache ta féminité etc… Et pourtant elles se promènent seules, maquillées comme des voitures volées et parfumées comme nous occidentale mais c grave pour elle car contre toute attente elle attire donc le regard et sens de l’homme ne sachant pas se contenir. Bande d’ignorante vous ne prenez que ce qui vous arrange.
    Si tu met le voile tu baisses la tête tu fermes ta gueule et tu ne viens surtout pas exhiber que c’est un droit à la pudeur.

  4. Un pays qui a pas de dignité !!!!
    Je vous rapel que ces un pays musulman et ont ai libre de faire ce qu on veux du moment qu’on dérange personne, le pays est au bout du rouleau est vous venez vous plaindre des seules touriste qui vous reste… fermer la est laissé ces femmes tranquille et bon sang pourquoi ? Vous copiez la France vous avez pas d autre modèle ?

  5. D’après la photo elles portent une combinaison en latex. Quel intérêt d’aller dans l’eau dans une combinaison imperméable ?
    j’en ai vu d’autres allongées sur la plage ayant juste le visage, les mains et les pieds découverts. Est-ce juste pour métaboliser la vitamine D ou pour éviter d’aller au hammam ? Bonjour les mycoses et autres maladies de peau.

    • secotine
      Horreur! Elles montrent leurs mains et leurs pieds ? Mais c’est d’une impudeur ! Rien n’est plus érotique, rien n’est plus excitant que des orteils! Et qui chantera les charmes des métacarpes jouant avec le sable ? Elles pourraient mettre au moins des gants, tout de même, pour ne pas déchaîner la libido en surchauffe des mâles qui croisent dans les parages.

  6. Hygiène ? Salubrité ? Sécurité ? Non. Ce sont là des arguments factices.
    Le burkini est simplement vu comme un signe d’appartenance à la religion musulmane et donc, un refus d’intégration, c’est-à-dire de « faire comme tout le monde ».
    Mais l’épouse musulmane est censée obéir aveuglément à son maître ; j’imagine qu’un grand nombre d’entre elles devront choisir : ou le burkini ou pas de baignade du tout… !
    Cruel dilemme.
    Au fond de moi, je ne peux m’empêcher de croire que certaines de ces femmes se sentiraient *sincèrement* gênées en bikini ; doit-on les priver de la joie et du bien-être d’un bain de mer, pour une question de pudeur plus ou moins réelle et tellement subjective ?
    Seule la sagesse d’un Roi Salomon moderne pourrait juger cette délicate question avec équité.

  7. «  »Sécurité, hygiène et salubrité publique ! » »

    Le burkini, c’est une burka. Rien à voir avec la séurité ou l’hygiène ou la salubrité publique. Je suis certain qu’il y en a beaucoup avec des maillots deux-pièces et qui ne sont pas trrès propres dessous, non?
    Arrêtez de vous cacher derrière votre petit doigt!!!

  8. Quand on ne veut pas se montrer, on ne va pas à la plage. Cet accoutrement vous fait repérer comme une tache dans le paysage. Pour la discrétion et la pudeur, merci !

  9. Je pense qu’en haut de la pyramide de l’Islam , il y a quelques éléments un peu plus brillants que la masse de leurs co-religionnaires et qu’ils savent très bien faire les choses pour occuper le haut de page dans les médias. Quand ce n’est pas le burkini , c’est autre chose: Nice , l’arabe à l’école , le voile, des procès …

  10. exit le « tourisme » dans ces pays! laissons les avec leurs merdes

  11. J’ai une pensée émue, pour tous les retraités qui ont investi au maroc et en tunisie pour y couler une fin de vie heureuse….Bon courage!!!!!

    • Moi, je ne comprends pas pourquoi ces retraités sont partis dans ces pays à la c… pour y couler des jours présumés tranquilles. Ils désertent leur Patrie et après ?
      Ils ont pensé à ceux qui sont partis les pieds devant ou juste avec leur chemise sur le dos en 60 ?
      Je n’ai aucune pitié pour eux. Ce sont des corniauds et des traîtres. Ils pensent être bien vus là-bas ?
      Laissez-moi rire !!!!

      • Ne cherchez donc pas si loin !! Ils sont partis là-bas pour un motif tout simple : ne disposant pour la plupart, que d’une retraite insuffisante, ils peuvent vivre mieux au Maroc qu’en France — et ils y trouvent davantage de soleil.
        Pourquoi tout de suite *interpréter* cette démarche comme une « traîtrise » ??
        C’est là un jugement bien hâtif !

        • Où très certainement confortable,dans l(oligarchie française certains possèdent des riads. N »est ce pas bhl et conssorts

  12. Oser dire que la bataille du Burkini fait rage en Tunisie provenant d’un citoyen lambda peut à la limite paraitre digérable. Venant d’un universitaire n’est que mensonge et tentative d’alignement de la part de ce qu’on appelle bien chez nous : les orphelins de la France !

    • Il y en a qui ne sont orphelins de nulle part. Abdelwahed, va t’acheter un burkini, fait quelques brasses avec, et on en recause ensuite.

        • Est-ce que je te demande de t’appeler Christophe, Jean-Pierre ou Marc-Antoine ? On discute librement de burkini. Je me choisis le pseudo de mon choix. On est en France, et en république ! Bientôt, on va nous imposer les pseudos !

          • il était plutôt gentil de vous mettre en garde contre un pseudo a consonance…….

    • Après avoir passé des années de vacances en Tunisie
      à cause de bornés comme vous je ne vais plus dans ce pays que j’aime mais que j’ai vu évoluer…mais pas dans le bon sens
      courage au vrai Tunisien ….voulant vivre leur vie sans s’occuper de celle des autres
      et malgré les Blèmes avec leurs anciens Président le regrette….cherchez l’erreur

      • Pas besoin de chercher l’erreur elle est là ! Il y’a des gens propres qui viennent chez nous parce qu’ils aiment notre pays et donc en profitent,d’autres, comme votre sale tête, viennent avec leurs frics juste pour tourner la tête à nos adolescents,en chomage,pour qu’ils s’adonnent à leurs sports favoris ! Vous avez pigé ou je vous fait un dessin ?

  13. L ISLAM EST LA RELIGION DE LA TUNISIE ARTICLE CONSTITUTION TUNISIENNE ASSUMEZ

  14. @ Ali Zribi

    Je suis de très près ce qui se passe au Maghreb, ce depuis des années. (presse = Medi 1 Sat), ce grâce à un voisin âgé, très éduqué et intellectuellement honnête originaire d’Algérie.

    Contrairement à la France les Tunisiens ont la chance de ne pas se faire traiter de racistes quand ils parlent du burkini.
    Psychologiquement ça change tout de ne pas se faire insulter en permanence pendant 40 ans non-stop.

    Je suis au courant comme de très nombreux Français que beaucoup de Maghrébins traitent les Français de racistes pendant toute leur vie, alors que chez-eux, ils ne supportent pas du tout les noirs, les Turcs, les Chinois et même leurs voisins.

    Si les maghrébins du Maghreb demandent un jour « pourquoi les Français ne supportent plus les maghrébins » (malheureusement) , veuillez leur expliquer les :
    40 ans d’islamisation,
    les 3000 mosquées,
    les 500 zones de non-droit,
    la repentance éternelle,
    les accusations de racisme etc ..
    Bon courage à vous en Tunisie

  15. La Tunisie ,en fonction de la culture politico religieuse qui est la sienne et de sa volonté politique , semble arbitrer en faveur de la religion et en défaveur de la démocratie et dès principes républicains même A minima.

Les commentaires sont fermés.