TV-Libertés : ceux qui combattent l’islam à visage découvert sont en danger…

Publié le 3 octobre 2017 - par - 7 commentaires - 1 804 vues
Share

Suite à l’attentat manqué dans le 16e arrondissement de Paris, notre fondateur a été interrogé par TV-Libertés, qui lui a demandé sa réaction.

Il la livre à partir de la 15e minute, sur le journal présenté par Olivier Frèrejacques. En exprimant son absence de certitude sur la cause de l’attentat, il explique malgré tout très clairement que ceux qui osent lutter contre l’islamisation de la France, et contre le dogme islamique, sont davantage exposés que le commun des mortels. Il explique que des animateurs de Riposte Laïque prennent des précautions dans leur quotidien.

Et pourtant, ceux qui meurent sous les coups des assassins islamistes ne sont pas, à notre connaissance, des militants engagés, mais des Français qui ont eu la malchance de croiser des islamistes au mauvais moment.

Cela dure 1’30.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
mac gyver

Si la lâcheté des français n’était pas si criante, le pouvoir et les juges feraient plus attention aux agissements de ces islamistes; ils ne mettraient pas sur le même plan, les « lanceurs d’alerte » et les islamistes et leurs soutiens.

abandonne

Moi aussi je continuerai à combattre l’islam à visage découvert.

kounnar

« ceux qui combattent l’islam à visage découvert sont en danger… »
je vais dire à ma femme de sortir masquée en …Burka !?
ok, ok je sors :)

PLATIPUS

ON EST MANGE A GRANDES DENTS !

Ils se font tous grimper dessus.

dufaitrez

Un peu longuet, déjà commenté…
Ma seule certitude, il vaut mieux être muzz que FDS dans ce beau pays !

Pierre Régnier

Je continuerai de combattre l’islam à visage découvert, avec cette certitude :

Si je suis assassiné par un musulman il y aura encore plus responsable que lui : les gouvernants et les journalistes qui installent le pays dans le NOUVEAU NÉGATIONNISME affirmant que l’islam n’est pas violent.

andrea

Ben heureusement que l’islam est une religion de tolérance, d’amour et de paix, car sinon, qu’est-ce que ça serait !!!