François de Lochner étrille Morez, le maire à migrants de St-Brévin

A partir de la 23e minute, à la fin du journal, le talentueux et sympathique François de Lochner, pendant trois minutes, avec beaucoup d’humour, étrille Yannick Morez, le maire à migrants de Saint-Brévin-les-Pins, qui n’a pas trouvé mieux que de vendre une partie de l’école maternelle de la Pierre Attelée, pour la céder à des migrants africains qui cohabiteront juste avec les enfants. 110 migrants près d’une école maternelle !

Il appelle bien sûr à participer massivement à la manifestation du dimanche 11 décembre, à 10 heures 30, place de la Bresse.

Rappelons ce que notre ami Bernard Bayle disait du maire de Saint-Brévin, il y a quelques jours.

Le maire de Saint-Brevin est toubib, covidiste et immigrationniste : au secours !

Et bien évidemment, n’oublions pas que nos amis les gauchos collabos seront aussi de la fête, du côté des envahisseurs, et serviront de miliciens à Macron et au pouvoir.

Martine Chapouton

image_pdfimage_print
22

3 Commentaires

  1. Il n’y a que le feu tonnant et brulant pour redonner le pouvoir au peuple et ça urge !
    En bord de mer, Morez devrait finir dans un bloc de béton immergé !

  2. Bravo François, quelle constance de vouloir protéger des gens qui élisent des cons !!!!

    • Rems, à la décharge des cons en question, celui pour lequel ils ont veauté, leur a caché ses intentions, et continue à le faire & à se foutre d’eux, en ne respectant pas du tout, comme à Callac et sans doute ailleurs, l’avis des gens !!!

      ll serait intéressant de regarder le niveau d’abstention, ceux qui se rendu coupable de cet « acte » n’ont qu’à fermer leur gueule !!! et ceux qui ont veauté pour cet enflure, « biiiiippp » (censuré !!) …

Les commentaires sont fermés.