UE et USA ont tout fait pour séparer l’Europe et la Russie

Publié le 21 mai 2015 - par
Share

Riposte Laïque : Avant de vous interroger plus précisément sur votre récent voyage dans le Donbass, nous souhaiterions mieux vous connaître. Vous avez déjà publié 7 articles sur Riposte Laïque.

http://ripostelaique.com/author/laurent-brayard

En dehors de cela, quelle est votre profession, et qui êtes-vous ?

Laurent Brayard : Je suis un historien et un écrivain, journaliste par erreur comme j’aime à le dire, c’est-à-dire que je suis fier de n’être passé par aucune des grandes écoles de journalisme ou de Sciences Politiques. Je vis en Russie, j’espère partir pour de bon dans le Donbass d’ici peu.

hollande-obamaRiposte Laïque : Vous venez de publier un livre, Ukraine, le royaume de la désinformation, et vous revenez du Donbass. On comprend donc que vous avez un vif intérêt pour le conflit qui se déroule en Ukraine. Pourquoi ?

Laurent Brayard : Je suis russophone, russophile, historien et Français, quatre bonnes raisons pour m’engager dans cette noble cause ! Par ailleurs voilà longtemps que je dénonce tous les errements de notre régime, de notre pays, à travers mes articles, mes blogs et maintenant un livre. Un second est à venir d’ailleurs mais purement travail d’historien.

Riposte Laïque : Comment expliquez-vous, dans cette guerre, le parti pris de l’ensemble des médias et de la classe politique en faveur des dirigeants ukrainiens actuels, et leur hostilité envers la Russie et Vladimir Poutine, accusés de tous les maux ?

Laurent Brayard : Après la Guerre froide et la chute de l’Union soviétique, les Américains n’avaient pas prévu une remontée aussi rapide de la Russie comme grande puissance mondiale. La Russie est en travers des Etats-Unis, elle dérange par un modèle et elle attire les convoitises par ses immenses richesses naturelles. Nous sommes entrés dans une nouvelle Guerre froide depuis déjà plusieurs années, les premiers objectifs ont consisté à installer l’Union européenne le plus à l’Est possible et bien sûr à tout faire pour que l’Europe et la Russie soit séparées par un fossé profond.

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur la politique américaine et celle de l’Union européenne, sur ce conflit ?

Laurent Brayard : Politique purement machiavélique et de realpolitik, chère à Bismarck. Les Américains visent à l’hégémonie mondiale dans la durée, l’Union européenne n’est en fait qu’une coquille vide manipulée et agitée comme poudre aux yeux aux Européens naïfs et goguenards. Le réveil sera très dur !

Riposte Laïque : Faites-vous un lien entre l’invasion de notre continent par les migrants africains et l’islamisation de nos pays, encouragées par l’Union européenne, et son attitude dans la situation ukrainienne ?

Laurent Brayard : Non, mon opinion est très différent des lignes de Riposte Laïque. En tant qu’historien ce mouvement de migration est inéluctable, comme ce fut le cas du déferlement du monde romain sur l’ensemble de la sphère méditerranéenne, le déferlement des peuples germaniques et asiatiques sur ce même Empire romain durant les fameuses invasions barbares ou encore l’aventure des Grandes Découvertes ayant entraîné aux Amériques une émigration de masse d’Europe qui a totalement ravagé ce continent. Nous n’échapperons pas à notre destin, les civilisations meurent c’est ainsi, bien d’autres ont sombré avant nous. C’est faute d’intelligence que nous nous imaginons pouvoir perdurer plus longtemps que celles qui furent avant nous.

Riposte Laïque : Comment avez-vous réagi à la vente de 24 Rafale au Qatar, quand les deux Mistral promis aux Russes demeurent bloqués à Saint-Nazaire ?

Laurent Brayard : La Voix Française est morte dans la morne plaine de Waterloo et dans les tranchées de Verdun. La Résistance et Charles de Gaulle ne furent que le chant du cygne. La France n’est plus une grande puissance, elle fait ce que l’Union européenne, l’OTAN ou la puissante Amérique désirent. Cela dit de mon avis c’est une tâche indélébile sur notre histoire.

Riposte Laïque : Que répondez-vous à ceux qui pourraient, au vu de vos positions, vous reprocher de rouler ouvertement pour Vladimir Poutine ?

Laurent Brayard : Que j’ai déjà attaqué lorsque je travaillais à Moscou le Président Poutine dans un article dénommé « Le syndrome de Borodino » où je dénonçais la manipulation politique de l’histoire autour de la bataille de la Moskova du 7 septembre 1812. Cet article fut publié alors que je travaillais pour le Kremlin, c’est dire que le manque de démocratie décrit ici en France pour la Russie est aussi un mythe. J’avais d’ailleurs boycotté les cérémonies du bicentenaire de 1812. J’ajoute que j’émets dans mon livre une vive critique quant aux fêtes célébrées par la Fédération de Russie pour les 800 ans de Kaliningrad… russe et quant à l’occupation de ce territoire historique de l’Allemagne. Je suis un homme libre, je ne « roule » que par mes convictions ce qui m’empêchera toujours de travailler en France comme journaliste ! Car en France, nos médias sont au garde à vous.

Riposte Laïque : Qu’est-ce qui vous a le plus marqué, lors de vos voyages au Donbass ? Avez-vous le projet d’y retourner prochainement ?

Laurent Brayard : Les éléments qui m’ont le plus marqué sont le courage extraordinaire des populations du Donbass, leur foi en la victoire, leur dignité et leur force indéniable alliée à une soif de liberté sans pareille. Enfin c’est aussi le fait que j’ai pu constater qu’il n’y a pas d’armée russe dans le Donbass, un mythe propagandiste perfide et éhonté purement issu de cette nouvelle Guerre froide. Oui j’espère y retourner prochainement, nous sommes en train d’organiser cela et je compte bien m’y installer, même sur le long terme. Ces braves gens ont besoin de nous, je ne trahirais pas mon nom de Français, l’honneur n’est pas un vain mot, les Français devraient réapprendre les paroles du Chant du Départ. Une bonne leçon dans un pays endormi et désertifié humainement, socialement, économiquement, idéologiquement et ayant sacrifié son âme sur les autels des Dieux consommation, lobbying, communautarisme et oligarchie.

Riposte Laïque : Comment le jeune Français que vous êtes voit l’avenir de son pays et de son continent ?

Laurent Brayard : Il y a de l’espoir, la France est à genoux mais elle possède une histoire, une culture, des traditions, des ressorts et des intelligences. Il y a une France éternelle dans la continuité de la Gaule, de celle Gallo-romaine, du royaume des Francs à celui des Capétiens jusqu’à notre République. Celle que nous avons connue ne survivra pas, mais autre chose en ressortira. En parallèle, une forte dissidence hétéroclite qui monte en puissance se construit. Le IVe Reich de mille ans que l’on nous promet chutera, l’Union européenne sera enterrée dans la liesse populaire. Demain, dans 10, 20 ou 50 ans, peu importe, c’est le cours de l’histoire, lui aussi inéluctable. Qu’en ressortira-t-il c’est autre chose, Churchill promettait du sang et des larmes à son Peuple en 1940, je crois que c’est ce qui nous attend.

Propos recueillis par Pierre Cassen

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.