UJFP : auxiliaire zélé de l’islamisme et de l’antisémitisme européen

Publié le 9 février 2018 - par - 34 commentaires - 746 vues
Share

La très antisioniste « Union juive française pour la paix » a obtenu le soutien financier du gouvernement pour réaliser des clips de propagande. Dans le viseur de cette association dopée à l’argent public, le « racisme d’État » [sic] français et israélien. Enquête.

Il est inutile d’essayer de déchiffrer les raisons qui animent une Europe sempiternellement antisémite, puisqu’au lendemain de la guerre des Six Jours, l’Europe et les USA avaient étalé leurs ailes protectrices et financières aux prétendus palestiniens.

Il y a eu la création d’ONG humanitaires qui subventionnent des groupes terroristes. Il y a l’UNWRA qui existe depuis plus de soixante-dix ans et permet aux enfants, petits enfants – troisième et quatrième génération, d’être considérés comme réfugiés. Du jamais vu… D’autant plus que la majorité des ces réfugiés se trouvent en Israël, à Gaza et en Judée et Samarie… Ils n’ont jamais quitté la Palestine.

On a beau hurler sur tous les toits qu’il s’agit de fraude, de vol, du financement de la terreur, les Européens se bouchent les oreilles et ferment leurs yeux… Et la raison et toute simple : la haine du juif, qu’importe s’il se trouve sur le territoire européen ou ailleurs.

Trump est venu et a donné un violent coup de pied à ce nid de crotales… Oui, mais, est-ce assez ?  Non, l’Europe emploie l’argent des contribuables pour perpétuer des crimes contre ses propres concitoyens et financer la terreur, et puisque les musulmans se sont nettement familiarisés avec les rouages de la démocratie, mais aussi avec l’antisémitisme séculaire des européens, ils emploient leur fourberie pour leur extorquer des fonds sous le prétexte aléatoire de la paix avec Israël.

Cela fonctionne à merveille depuis quarante ans avec Mahmoud Abbas qui s’est, grâce aux fonds européens et américains, construit un palais et s’est même acheté un avion privé…

Nous observons ahuris le nouveau décret de la Pologne concernant la Shoah… Un déni absolu de responsabilité. La Pologne et les Polonais ont pleinement et volontairement participé à la décimation du peuple juif… Le camp de concentration le plus maudit se trouve à Varsovie, en Pologne.

Que dire des tentatives de déni de la Shoah en Angleterre. On ne parle plus de la Shoah dans les écoles, aux universités… On laisse le doute s’instaurer, prendre possession de l’esprit de la jeune génération… Il faut plaire aux musulmans, qui sont devenus si nombreux en Europe, qu’il faudrait dare-dare, l’appeler Eurabia.

Pauvres pleutres. Le juif quittera cette Europe qui l’a si mal traité, soyez-en certains. Et vous, Français et Européens, vous aurez en guise la charia et une république islamique éblouissante du modèle iranien.

Un peu d’histoire pour rafraichir la mémoire de ceux qui se hâtent de tourner la page :

L’antisémitisme et l’antisionisme n’ont jamais réellement cessé de hanter le sommeil apaisé de l’Europe après la bataille de la seconde guerre mondiale. Ces sentiments troubles n’ont fait que se renforcer avec le temps. De leur côté, de nombreux Arabes avaient suivi ou appuyé les événements de la vieille Europe, guettant la victoire du nazisme qui leur épargnerait le retour des juifs sur ce morceau de terre disputé.

Avec l’accumulation de défaites militaires arabes, la lutte contre la présence juive allait, par des coups spectaculaires médiatiquement calculés, prendre le visage symbolisé par le keffieh traditionnel du « fedayin arabo-palestinien ». À partir de 1967, au triomphalisme de Nasser faisait suite la cause « désespérée » de Yasser Arafat dont toute la rhétorique était d’incarner un nouveau peuple sans terre et sans état, comme conséquence des effets conjugués de la naissance d’Israël et de l’impuissance des grands frères régionaux à éradiquer le petit état juif. De fait, la sémantique des médias internationaux s’inversa : Le petit David de 1949 devint Goliath à partir de 1967, capable de foudroyer en peu de temps toute coalition qui s’y hasarderait. Le terrorisme prit le relais dès les années 1970, avec des détournements d’avions qui se multiplièrent et culminèrent par les attentats, lors des Jeux Olympiques de Munich, en 1972, où un groupe de l’OLP massacra onze athlètes israéliens, sous l’étendard de « Septembre Noir ».

Sur les écrans et dans les médias trop bénévoles, s’affichait brusquement le faciès du Palestinien avec son keffiyeh dont se drapait l’égyptien Arafat et qui symbolisait la périphérie entière de la Palestine – l’Israël historique.

Comment les Arabes allaient-ils fabriquer ce peuple ? Certains accusent le KGB russe d’avoir contribué à sa formation. Tout d’abord, il s’agissait de redéfinir la lutte contre Israël et de remplacer la fameuse rhétorique arabe « Jeter les juifs à la mer » par la « lutte de libération nationale », celle, notamment, du peuple palestinien. Après un débat entre Syriens et Égyptiens, l’OLP fut établie avec à sa tête Arafat. La Syrie avait proposé son homme : Ahmed Choukaïry et les Égyptiens, Yasser Arafat, qui l’emporta. Ils façonnèrent Arafat, avec son costume style Che Guevara, sa barbe vieille de trois jours et son keffiyeh. Les travaux de séduction terminés, ils s’attelèrent à la diffusion du nouveau slogan et de la nouvelle effigie du Palestinien. L’Europe, dont l’antisémitisme virulent couvait encore sous la cendre, s’en enticha immédiatement.

Soudain, les Arabes de Palestine avaient cessé d’être des Arabes et devinrent des palestiniens tous frais, tous neufs, nouvellement sortis du nid… Les arabo-palestiniens n’avaient aucune histoire, aucun lien, ni vestige archéologique, hormis leur langue qui les reliaient définitivement aux Arabes.

Comment allaient-ils opérer ? En brandissant d’une main la terreur et de l’autre, la divulgation d’une fausse légende, bâtie sur un cumul de mensonges, de falsification et de distorsion de faits réels et historiques basés sur des documents et des vestiges archéologiques. N’en déplaise à quelques-uns, Jésus devint brusquement palestinien, alors que de son vivant, la Palestine n’existait même pas et s’appelait Israël… Rappelons que l’empereur Adrien changea le nom d’Israël par vengeance en Palestine après la mort de Bar-Kokhba en l’an 135 après J-C.

Mais il faut honnêtement avouer qu’ils ont réussi au-delà de toute espérance, et la cause palestinienne est évidente et bien connue…

« Quarante et quelques années après, l’opération de séduction apparaît avoir été un succès net. Non seulement la « lutte de libération nationale du peuple palestinien » apparaît comme juste et légitime, mais nul ne met plus en doute l’existence d’un peuple palestinien. Personne n’ose dire que ce peuple a été inventé à des fins de propagande : personne ne semble vouloir se souvenir que la création du peuple palestinien était un outil de lutte de l’Union Soviétique contre l’Occident dans les temps de la guerre froide.

Et de fait : La lutte de la libération nationale inventée par le KGB a fait du chemin : Il y a eu les accords d’Oslo et la création de l’Autorité Palestinienne en Judée-Samarie. Il y a eu l’émergence du Hamas, puis, après la chute de l’Union Soviétique, l’insertion d’une dimension islamiste dans le conflit. Il y a eu surtout, avec Oslo, la reconnaissance par un gouvernement israélien de l’invention du KGB : À savoir le « peuple palestinien », invention qui déboucha sur les idées de « territoires palestiniens occupés » par Israël.

Thérèse Zrihen-Dvir

Sources :

L’UJFP, l’antisionisme subventionné par l’Etat

https://theresedvir.com/fr/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jan le Connaissant

( Remise de mon, com censuré une première fois, honteux !! )
 » La Pologne et les Polonais ont pleinement et volontairement participé à la décimation du peuple juif… Le camp de concentration le plus maudit se trouve à Varsovie, en Pologne.  »
pleinement et volontairement ? dans une Pologne occupée par les nazis ?!!!
quelques historiens du coin peut répondre ?!!!
deuxième censure ? !!!!
copie d’écran effectué !!!

Belenos

Tiens encore le Mossad.

le Franc

je doute qu’en israel et « palestine » leurs gouvernements respectifs s’amusent à diviser leurs peuples en deux camps antagonistes en posant des questions existentielles sur le devenir de l’europe envahie.

Dany

Les pogroms et assasinats des Juifs rescapés de la Shoah après guerre, par des Polonais:

http://www.unlivredusouvenir.fr/pogroms.html

Dany

Pogrom Polonais anti juif en 1946:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pogrom_de_Kielce

Dany

Concernant la Pologne:
-avant la guerre des Polinais boycottaient les magasins Juifs, c’était avant d’être envahis par les Allemands. -Après la guerre il y a eut des pogroms anti Juifs en Pologne par des Polonais, alors que la guerre etait finie et les Allemands partis.
-aujourd’hui le gouvernement Polonais souhaite interdire la circoncision et la viande cachere

Abbé ARBEZ

Il y a eu beaucoup d’antisémitisme en Pologne, c’est sûr. Mais ce ne sont pas les Polonais qui ont créé les camps de la mort sur leur territoire occupé par les nazis. par ailleurs, beaucoup de Polonais ont risqué leur vie pour sauver des juifs: ils sont les plus nombreux parmi les Justes honorés à Yad Vashem.

Dany

Mais ce sont bien les Polonais qui ont achevés le travail des Allemands, quand après la guerre, ils ont exterminés les survivants des camps de la mort qui revenaient dans leur village.

Dany

L’UFJP utilise l’argent du gouvernement Français contre Israe,l mais aussi et surtout contre la France. En effet UFJP est de tous les combats pour faire passer des clandestins en France. Donc le gouvernement Français croit affaiblir Israël en finançant cette organisation anti israélienne mais au final il affaiblît la France. Tel est pris qui croyait prendre.

Patrick Granville

C’est par respect pour la Pologne qu’il faut la placer dans son contexte historique et la laisser face à ses responsabilités, face aux penchants criminels de l’Europe. Lisez donc « L’Oiseau Bariolé » de Kerzy Kozinsky et vous serez surpris par ce qu’ont fait les gentils polonais antisémites dans la chasse aux juifs en travaillant pour les nazis. Aidés des Ukrainiens, ils chassaient les évadés d’Auschwitz et les ramenaient au camp pour la prime, avec une mort certaine. Qu’ont fait les gentils polonais qui vivaient aux alentours des crématoires? Rien! Le vent devait bien leur ramener quelques effluves nauséabondes de chairs humaines… lire la suite

Jacob

Vous citez le livre de Kozinski (hallucinant)et n’oubliez pas Shoah de Claude Lanzmann, les riverains savaient, bien sûr@Patrick Granville

Garde Suisse

Bien sûr que certains polonais savaient ce qu’il se passait mais faut il jeter la pierre sur tout un peuple à cause du comportement de quelques un ? Surtout quand on connaît le prix du sacrifice de la Pologne ! Parce qu’à ce jeu là, on pourrait peut être aussi demander des comptes aux kapos juifs des ghettos et des camps de concentration et aussi des comptes aux juifs francais qui co-géraient le camp de Drancy avec les nazis !

dufaitrez

Bon rappel, prenant l’Histoire à témoin. Merci.
Le « Champignon » israélien a poussé (y compris atomique), les cueilleurs alentour s’affairent !
70 ans de labeur devant des yeux ensablés du désert…
La seule Raison est là ! L’ENVIE !

Garde Suisse

Je ne suis pas d’accord quand vous écrivez que la Pologne et les polonais ont activement collaboré avec les nazis pour l’extermination des Juifs pendant la SGM. Lorsque la Pologne à été vaincue, elle a été partagée entre les nazis et les communistes soviétiques. La partie allemande était directement gérée par un Gauleiter et la Werhmacht. Tous les intellectuels étaient pourchassés interné ou exécutés.Il y a 6 millions de polonais tués dans cette période (3 millions de Juifs et 3 millions de Catholiques), Varsovie à été rasée par les nazis.Enfin le principale camp d’extermination nazi est Auschwitz. Je vous prie… lire la suite

NOEL

L’union juive de france réclame des poursuites contre Israël , on a bien compris qu’avec ce ramassis de collabos et de traîtres gauchistes , l’islam a de bons soutiens chez nous et en europe .

trafapa

Muummuumummmuuum !

Nemesis

Actuellement le réel danger c’est la venue par milliers de musulmans dont un bon nombre représente un vrai danger pour la France, l’Europe et l’Occident. Ces gens ont prouvé leur nocivité depuis la naissance de Mahomet jusqu’à nos jours. Certains juifs affichent leur préférence pour les muzz, comme d’ailleurs « l’UE allemande ». C’est le retour de l’antisémitisme ce cancer, mais aussi la venue de l’anti-blanc, de l’anti-chrétien. Cette une lutte sans merci contre la civilisation occidentale. Mais il ne faut pas oublier que si la dernière guerre c’est l’extermination de 6millions de juifs c’est aussi celle de 20 millions de russes,… lire la suite

patphil

il y a encore des juifs en France qui se bouchent les oreilles et se voilent la face! quand les autres juifs sont en première ligne, en bons français ils se suicident (cf: les écrits de zemmour)

a nous eclairer la deessus !

 » Nous observons ahuris le nouveau décret de la Pologne concernant la Shoah… Un déni absolu de responsabilité. La Pologne et les Polonais ont pleinement et volontairement participé à la décimation du peuple juif… Le camp de concentration le plus maudit se trouve à Varsovie, en Pologne. »

Pleinement et volontairement ?
Comme pour la France, il semble que vous mettez tout le monde dans le même sac !
J’ espère que quelques  » historiens « , ici , saura nous éclairer la dessus !

Patrick Granville

Magnifique article qui ose dire des vérités qui dérangent et pourtant incontestables en tous points et en tous lieux.

Nemesis

Tout n’est pas « magnifique » dans cet article. Il y a certainement eu en Pologne des collabos avec les nazis comme de partout en Europe. Mais les vrais coupables étaient principalement les dirigeants qui n’ont pas vu l’ampleur de ce danger et n’ont rien fait. A l’heure actuelle nous allons nous trouver dans le même cas concernant l’islamisation européenne qui entraine immanquablement, avec le règne de l’UE allemande actuelle, l’antisémitisme et l’anti blanc. .

Adolphe Benoît

C’est qui, ces cons ?

butterworth
Tiephaine

Ne mêlez pas les conflits entre les juifs aux peuples européens qui n’ont rien à voir là dedans …laissez les français tranquilles avec vos problèmes juifs et vos guerres arabo-juives

Dany

Cette organisation est Française et est financée par la gouvernement Français. C’est bien les Français qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Mais la France se tire une balle dans le pied En finançant des organisations dont les méthodes deviennent des modèles pour diaboliser …. la France. L’auteur de l’article tente de vous alerter sur l’impact négatif que la politique anti israélienne de la France et l’Europe a sur la France. Ces organisations qui diabolisent et culpabilisent Israël sont des modèles pour ceux qui culpabilisent et diabolisent la France. Cette politique anti israélienne revient comme un boomerang… lire la suite

pamin

leur idéologie ne convient pas à la votre qui est celle de l impérialisme du racisme de l apartheid des leurres ciblés.. mais tous les peuples ont leurs extrêmes.. et vous zveihr êtes du mauvais côté du manche

Dany

L’UJFP dénonce aussi l’apartheid et le racisme dont souffrent les Arabes … en France! Les Israeliens vous aurons assez prévenu du danger pour l’Europe de cette propagande, alors continuez donc à creuser votre tombe mais de grâce ne venez pas vous plaindre!

Nemesis

L’UJFP devrait être interdite. Ce qu’elle veut en fait c’est faire cracher du fric aux français et elle y arrive : c’est honteux !
Les arabes n’ont rien à faire en France. Malgré toutes les horreurs qu’ils ont commises ils sont accueillis en France qui les chouchoute un maximum. Au détriment des français ils ont la priorité des logements, les soins gratuits. Ils bénéficient de l’instruction comme tout le monde et profitent d’un nombre considérable d’avantages dont les autochtones sont privés. Ils souffrent principalement d’un orgueil sans limite, d’une mauvaise foi sans égal et d’une méchanceté sans limite.

ANCIEN COMBATTANT AFN

Tiens donc, des Juifs qui ne savent pas que la présence muz à Jérusalem et en Palestine est basée sur une SUPERCHEURIE muz: selon les textes fondateurs de l’islam, son prophète a fait l’aller-retour entre Médine et Jérusalem en une seule nuit sur un cheval ailé…

Indice666

Judas parle a judas.. Ou la quadrature du cercle au pays des élus!!!!
Ca fait du bien de voir enfin ce que les juifs pensent des non élus!!!

Qu’ils se bouffent la gueule entre juifs et s’auto-eliminent… Ce soir chips et champomy !!!!!

Dany

UJFP sont ultra minoritaires. Ils ne sont même pas Juifs. UJFP ne fera aucun mal à Israël, mais sa propagande anti israélienne influencera la propagande anti-France. En finançant ces activistes anti israéliens la France creuse sa propre tombe. L’auteur de l’article essaye de vous alerter, mais votre antisemitisme vous rend aveugle et sourd

laurent k.

bien merci pour aider à la compréhension d’avoir précisé que UJFP Ils ne sont même pas Juifs.
c’est fondamental!

Jacob

Et toi retourne chez ton maitre avec ta bouteille de champomy ( minable)