UJFP-Licra : Hurmic-mac entre juifs de gauche à Bordeaux

Publié le 9 janvier 2021 - par - 8 commentaires - 1 421 vues

C’est l’histoire d’un mec qui demande à une association indigéniste – ou tout comme – de participer à un nouveau comité Théodule contre l’antisémitisme.

Histoire marseillaise ? Non, bordelaise. Et le mec – pour parler comme Coluche –, c’est même le maire de Bordeaux, l’écolo Pierre Hurmic (photo, en pleine transe électorale).

En bon vert-pastèque, Hurmic s’inquiète de la montée de l’antisémitisme dans sa bonne ville, comme partout en France d’ailleurs, après que ses acolytes en politique – de l’extrême-gauche à l’extrême-centre-droit – eurent depuis des décennies ouvert toutes grandes les portes d’une immigration afro-arabo-musulmane, pas spécialement réputée pour être philosémite.

C’est naturellement le moment de replacer l’inusable maxime de Jean-Bénigne Bossuet : « Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes ». Voilà, c’est fait, mais ce n’est pas le sujet.

Comme il est très très inquiet, notre Hurmic, que fait-il ? Eh bien il crée une ixième commission consultative afin de regarder de plus près des choses que tout un chacun voit de très loin, et depuis très longtemps.

Tellement inquiet qu’il ratisse large et fait appel, entre autres, à deux associés de gauche, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) d’un côté, et l’Union juive française pour la paix (UJFP) de l’autre. Seulement voilà, la première est très pro-sionisme et la deuxième très anti ! Une tentative de marier l’eau et le feu qui a fait des étincelles, si j’ose dire, dans la cité des « Trois Grâces ». Non, je n’évoque ainsi ni Hurmic, ni Juppé, ni Chaban :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_des_Trois_Gr%C3%A2ces_(Bordeaux)

Le savait-il, l’Hurmic, qu’il allait au clash, ou a-t-il voulu jouer la carte d’un œcuménisme tous azimuts ? Difficile à dire, tant chez ces gens-là, la sincérité la plus candide peut voisiner – parfois, souvent – avec le crétinisme le plus sombre.

La Licra, je n’insiste pas, tout le monde connaît. Ceux qui souhaiteraient un retour sur image concernant la bête pourront se référer au classique La France licratisée d’Anne Kling :

https://www.akribeia.fr/politique/942-la-france-licratisee.html

L’ouvrage date de 2007, mais n’a rien perdu de son actualité, pas plus que la Licra de sa malfaisance antifrançaise. À votre avis, qui la Licra tient-elle pour ses plus grands ennemis, les patriotes français ou les djihadistes ? La lecture du livre d’Anne Kling devrait vous aider à répondre à cette question. Riposte Laïque a pour sa part une petite idée sur la chose :

https://ripostelaique.com/proces-boyadjian-la-licra-de-stasi-contre-la-liberte-des-artistes.html

Quant à l’UJFP, beaucoup moins connue, c’est un groupuscule – 300 membres à tout casser, par ailleurs militants d’extrême-gauche en quasi-totalité – qui se déclare juif ET laïc (laïque comme savent l’être les organisations juives), et qui a la particularité de militer pour la reconnaissance du droit du peuple palestinien à un État, pour la reconnaissance du droit au retour des réfugiés palestiniens, pour le démantèlement des colonies en Cisjordanie, pour le retrait des colons israéliens de tous les territoires occupés, Jérusalem-Est compris. Elle est affiliée au réseau Juifs européens pour une paix juste. Je tire de Wikipédia tout mon savoir sur la chose… :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Union_juive_fran%C3%A7aise_pour_la_paix

Dans un tweet daté du 7 janvier, la Licra décline vertement l’invitation d’Hurmic : « Le maire de Bordeaux nous demande de participer à un plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il invite à nos côtés l’UJFP qui vient de publier [un] texte vomitif de Bouteldja, dont la 1re demande est d’effacer le mot « antisémitisme ». Ce sera sans nous ! »

Dans ce « texte vomitif », publié (et supprimé depuis) par Mediapart, et repris sur le site de l’UJFP où il est toujours présent, Houria Bouteldja :

membre fondatrice du mouvement des Indigènes de la République, justifiait (jalousie féminine ?) les insultes antisémites qui, lors de la récente cérémonie des Miss, ont accablé l’époustouflante April Benayoum :

Miss Provence – et Première dauphine de Miss France –, après qu’elle eût révélé à la presse que son père était israélien :

https://ripostelaique.com/lislamisation-de-notre-pays-ou-les-dessous-de-miss-france.html

Houria Bouteldja y écrivait entre autres : « Miss Provence n’est pas responsable de l’identité de son père mais elle est responsable de la sienne et elle ne peut se présenter publiquement sans mesurer ce que l’identité israélienne représente pour des millions de Palestiniens expulsés et occupés ». « On ne peut pas être Israélien innocemment » concluait Mme Bouteldja. Une phrase qui est restée en travers de la licrasseuse gorge.

On remarquera que dans son livre L’Idéologie française :

https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Id%C3%A9ologie_fran%C3%A7aise

Bernard-Henri Lévy n’affirmait finalement pas autre chose que « On ne peut pas être Français innocemment ». On ne sache pas qu’à l’époque, la Licra s’en soit scandalisée. J’ai raté un épisode ?

Henri Dubost



Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
PAUL RYSSEN

LA QUESTION DE L’HEURE : Les FRANCAIS GAULOIS ont en marre des HISTOIRES JUIVES ET ARABES .. et de leurs nuisances JUDAIQUES ET ISLAMIQUES ….DEGAGE !!!! foutez -nous la paix et partez chez vous !

Louis Fabrer

Vive la république française franc-maçonne sioniste et sataniste aux bottes de l’oligarchie financière mondialiste en train d’ installer le N.O.M!
😂😂😂😂😂😂😂😂😂😂

Marnie

Le problème actuel vient des minorités qui prennent la France pour un punching-ball (souffre-douleur) : tout leur est permis. Combien de temps encore va-t-on supporter d’être insultés, outragés ? On se le demande bien.

Platon du Vercors

La Licra ne demande pas la dissolution de l’UJFP; que se passe-t’il?

Anton

RL, carrefour de discussions israélo-israéliennes. Ca devient pénible.

patphil

Comme il y a des patriotes gaulois et des bisounours,
il y a des juifs collabos islamocompatibles et des Goldnadel !
Comme il y a des Zineb et des Houria Bouteldja !
Mais c’est parmi les intellectuels que me vient l’espoir : notez qu’un proudhonien déclaré, Michel Onfray, est devenu souverainiste. Bon, un seul ne fait pas le printemps mais, tout de même, le processus est enclenché !

Alice

Merci!

.Dupond1

C’est vrai que la marmitte commence a bouillir drolement …..il serait bon que certains laissent de coté leur arrogance et soit un peu moins méprisant envers le peuple de France ….il n’y aura plus de pasteur Trocmé au Chambon sur lignon en cas de coup dur
https://www.leparisien.fr/politique/gabriel-attal-porte-plainte-apres-une-lettre-antisemite-et-homophobe-09-01-2021-8418127.php
https://www.youtube.com/watch?v=8uEszJ6P3SQ

Lire Aussi