Ukraine, Donbass, Yemen, Pakistan : la compassion à géométrie variable de l’UE

STOP À VOS LEÇONS DE MORALE
L’ÉGALITÉ N’EST PAS DE CE MONDE ET NOTRE COMPASSION ÉMINEMMENT VARIABLE

Nous avions déjà constaté depuis longtemps que les enfants décharnés du Yémen[1][2] ne faisaient pas la une de nos médias, que les chrétiens assassinés de par le monde[3] ne méritaient sans doute pas la une de nos journaux télévisés, ni même un petit encart rapide. Et même que nos petits cancéreux de l’hôpital Robert-Debré devaient être chassés de ce bel hôpital pour faire de la place aux petits atteints de bronchiolites selon la direction. La vie des cancéreux ne valait sûrement rien. Nous répondions : « Nous n’allons pas nous jeter nos morts à la figure. »

Nous avions compris que les morts et blessés des régions séparatistes du Donbass depuis 2014 n’étaient pas dignes de pitié, d’aide comme d’ailleurs le respect des traités signés avec Gorbatchev, comme celui de Minsk de 2015. Un Ukrainien ne vaut pas un autre Ukrainien. Ça dépend…, nous dira-t-on.

Nous avons compris que, pour les bobos parisiens ou new-yorkais qui ne parlent que d’équité, d’égalité, de droits des victimes, etc., tous les morts ou blessés ne se valent pas et que l’école alsacienne n’est pas la même que l’école de la République des cités marseillaises dont les photos font honte à cette même République.

Nous avons compris que les droits de la femme qui revendique « mon corps est mon choix » n’est pas le même que celui du bébé éventuellement fille qu’elle porte et que sa mère a le droit monstrueux d’avorter à neuf mois selon sa détresse psychologique revendiquée, donc en d’autres termes de pratiquer légalement et en toute impunité un INFANTICIDE.[4]

Nous avons compris que nous pourrions écrire un gros livre consacré à ces différences de traitement en fonction de l’humeur, parfois de la religion, des modes du moment, des appartenances à des sociétés plus ou moins fermées, et surtout probablement le plus souvent des intérêts financiers, etc. On nous parle de cliniques d’avortement qui vont fermer dans les états américains qui refuseront l’avortement au-delà de trois mois… Cherchez l’argent plus que la couleur de peau ou la religion…

LA POLITIQUE ÉCOLOGIQUE

Dans ce domaine, il y aurait beaucoup à dire alors que des politiques, dont notre Président renouvelé, déclarent défendre la Terre contre le soi-disant réchauffement climatique[5] utilisé depuis des décennies pour promouvoir éoliennes, voitures électriques, photovoltaïque et réanimer le seul ascenseur social qui compte, celui des futurs nouveaux milliardaires.

Mais aujourd’hui « en même temps », les mines de charbon rouvrent en France, en Allemagne et d’autres pays européens qui ont voulu « punir » la Russie, et ont surtout puni les Européens qui les laissent agir en toute impunité et contre toute logique. Personne ne nie le dérèglement climatique (plutôt que le réchauffement), mais seulement les décisions politico-financières qui en découlent dans l’indifférence totale des petits Africains qui déterrent le lithium et autres fournitures rares.[6]

Et aujourd’hui le délire pseudo écologique qui a poussé à réduire la filière des centrales nucléaires, conjugué aux sanctions contre la Russie qui va priver de fait les Européens de moyens de chauffage au gaz naturel, conduit à des conséquences imprévues qui nous indifféreront probablement comme les misères du monde non choisies par les gouvernants de l’UE.

Attardons-nous quelques minutes sur l’excellent article du jour : Énergie : la politique de l’UE plonge le Pakistan dans l’obscurité[7] Marine Godelier La Tribune 27 juin 2022[8]

« La ruée du Vieux continent sur le gaz naturel liquéfié, affrété par des navires des quatre coins du monde afin de se détacher des hydrocarbures russes, bouleverse le marché international et fait bondir le prix des cargaisons.

Plusieurs pays dépendants du GNL pour produire leur électricité, parmi lesquels le Pakistan, n’arrivent plus à suivre, et enchaînent les coupures de courant. »

L’Union européenne se tourne vers le GNL des États-Unis et du Qatar pour remplacer le gaz russe, mais les capacités mondiales de production ne seront pas suffisantes pour répondre à une demande croissante avant plusieurs années. (Crédits : Stringer Egypt)

« Dans les rues d’Islamabad, la chaleur étouffante n’offre aucun répit aux habitants. Comme le reste du Pakistan, la capitale suffoque, depuis plusieurs semaines, sous des températures extrêmes. Et pourtant, ici et là, ni les ventilateurs ni la climatisation ne tournent dans les habitations.

Bien plus au sud, à Karachi — la plus grande ville du pays —, des manifestants s’attroupent. Quelques jours plus tôt, dans le nord de cette province aride du Sindh, un écolier de 12 ans, Saeed Ali, est mort. L’enfant s’est effondré en rentrant de sa journée de cours, passée dans une salle de classe sans ventilateur et baignant à plus de 40 °C. »

Les coupures de courant s’enchaînent, et durent parfois jusqu’à plus de 12 heures, rendant le quotidien impossible aux Pakistanais, qui vivent au rythme des délestages, mais subissent de plus une hausse des factures d’électricité.

Ce choc va en entraîner d’autres : la pénurie paralyse les usines, notamment dans le textile (60 % des exportations nationales) et la fabrication des engrais, nécessaires à l’agriculture. (…)

« Le Pakistan perd la guerre des enchères du gaz naturel liquéfié face à l’Europe », titrait l’un des journaux les plus lus du pays, Dawn.

« , il y a deux ans, le GNL était disponible sur le marché à un inférieur à 4 dollars, mais le gouvernement précédent a raté l’occasion et n’a pas conclu d’accord à long terme et maintenant il n’est même plus disponible à 40 dollars. Ainsi, la guerre de la Russie [avec l’Ukraine] a créé une véritable crise », a réagi le ministre d’État au Pétrole, Musadik Malik.[9]

Et le déconfinement progressif en Chine devrait encore accroître la pression sur les réserves mondiales.

Le charbon revient en force

Les pluies torrentielles à venir avec la mousson ne suffiront pas : pour tenter d’endiguer la crise du gaz naturel, l’exécutif pakistanais n’a d’autre choix que d’« organiser des suppléants ». Autrement dit, augmenter la production des importations de charbon et de fioul pour alimenter les centrales électriques, malgré leur impact délétère sur le climat.

« Alors qu’on leur a beaucoup vanté le gaz comme une énergie de transition, ils se retrouvent avec très peu d’alternatives [lorsque l’on se rue sur ce gaz]. Et finissent par se tourner à nouveau vers les combustibles les plus polluants de tous. […] C’est un paradoxe dans lequel s’enferment les Européens », regrette Phuc-Vinh Nguyen, chercheur au sein du Centre Énergie de l’Institut Jacques Delors.

Espérons que les discours emphatiques des COP 21 et 22 à 26 seront remis en ligne et en exergue, en espérant que les citoyens prendront enfin conscience des mensonges permanents.

La pénurie pourrait toucher l’Europe

L’Europe se tourne de nouveau vers le charbon, Allemagne, Autriche, France, où la centrale mosellane de Saint-Avold va devoir redémarrer pour passer l’hiver. Les dirigeants d’EDF, d’Engie et de TotalEnergies ont lancé dans une tribune publiée dans le JDD, un appel à un « effort collectif » de réduction des consommations. Tel ministre allemand dit prendre moins de douches.

Début juin, Emmanuel Macron a affirmé que la France ne faisait face à « aucun risque de coupure » d’électricité cet hiver, malgré le manque criant prévisible. Un discours « rassuriste », Législatives oblige.

L’Allemagne se prépare à une pénurie de gaz et relève ses niveaux d’alerte

Les sanctions contre la Russie paradoxalement l’enrichissent tandis qu’elles frappent de plein fouet les pays pauvres d’Asie et constituent une menace majeure contre les efforts de diminution de CO2.


Nicole Delépine

La compassion à géométrie variable de l’UE dont la France : le Pakistan étouffe par manque de gaz

  1. [1] Menace de famine et malnutrition — Yémen | CICR (icrc.org) []
  2. [2] https://www.unicef.fr/dossier/comprendre-la-guerre-au-yemen[]
  3. [3] Pentecôte : Au moins 50 chrétiens tués dans l’attaque de leur église au Nigeria (infochretienne.com). Dimanche de Pentecôte, l’église Saint-François d’Owo, dans l’État d’Ondo, au Nigeria, a été la cible d’une attaque sanglante. Au moins 50 fidèles rassemblés pour le culte ont été tués par les assaillants qui ont ouvert le feu et lancé des explosifs.[]
  4. [4] Après l’élimination des vieux dans les EHPAD, le massacre des innocents et la fabrication de « Frankenstein » | FranceSoir[]
  5. [5] Les douze mensonges du GIEC La religion écologiste 2 Tome 2 — broché — Christian Gerondeau — ebook | fnac « La COP 26 ne s’est pas achevée à Glasgow comme prévu. Son Président le Britannique Alok Sharma avait martelé qu’il fallait « ranger le charbon dans les livres d’histoire  », précisant : «  il faut cesser d’avoir recours au charbon, et par ailleurs cesser toute subvention aux énergies fossiles… ».  Tout paraissait réglé pour un vote sans histoire, lorsque le samedi 13 novembre, une heure avant la clôture de la conférence se produisit un évènement sans précédent. Le représentant de l’Inde, son ministre de l’environnement Bhupender Yadav, déclara que son pays n’acceptait pas la rédaction prévue et en proposait une autre ainsi énoncée  : « Il faut aller vers les technologies propres, y compris en intensifiant les efforts pour réduire progressivement l’énergie au charbon et éliminer progressivement les subventions inefficaces aux combustibles fossiles… ». Le Ministre Indien fit valoir dans la foulée que la Chine appuyait la suggestion de l’Inde. »[]
  6. [6] https://www.sikafinance.com/marches/le-mali-en-passe-de-devenir-un-important-producteur-de-lithium-en-afrique_32179a[]
  7. [7] Énergie : la politique de l’UE plonge le Pakistan dans l’obscurité (latribune.fr) []
  8. [8] https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/energie-la-politique-de-l-ue-plonge-le-pakistan-dans-l-obscurite-923367.html[]
  9. [9] https://www.geo.tv/latest/424148-musadik-malik-warns-of-impending-power-gas-crisis-in-country[]
image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. Je n’ai pas fumé la moquette ou autre substance illicite .
    La future pénurie de gaz et de pétrole semblerai que c’est un mensonge , j’ai lu un article sur le « woeb  » d’un spécialiste des forages pétroliers et gaziers qui révélait lors d’un tournée d’inspections des puits taris et fermés depuis une dizaines d’années que ces puits étaient de nouveau en capacité de produire ! Malheureusement je ne retrouve plus cet article paru sur un blog alternatif , certainement effacer parce que gênant et contredisant l’épuisement des hydrocarbures , en tout état de cause il y a énormément de questions qui se posent ? devinez à qui profite cette inflation des hydrocarbures (pétrole , gaz ) !

  2. on a affaire à un hold up de portée mondiale et pis voilà, « la guerre en Ukraine » devant être vue comme les « victimes collatérales nécessaires à la bonne marche du bon plan » ; on paye 2 fois, ils ont déjà volé Nos Peuples 1 fois par l’endettement et là deuxième fois, par la voie inflationniste guerrière, pour faire payer aux Peuples le prix du remboursement d’un endettement qu’ils n’ont pas créé eux-mêmes sinon en l’accompagnant d’une passivité arrangeante.

  3. le masque obligatoire … les centrales à charbon teutonnes (et celle de moselle) vont lacher des particules que les masques vont pouvoir stopper! une avancée que personne n’imaginait
    il y a les bonnes victimes et les mauvaises, hormis le génocide des amérindiens, que penser des bombardement américains en corée 1950-53
    vietnam cambodge laos 1961-75
    guatemala 54 et 60
    salvador 80

    irak et afghanistan
    grenade 83
    panama 89
    coups d’état brésil 64, congo 64 indonésie 65 chili 73
    interventions en irak puis afghanistan

  4. Une seule chose à dire: tous ces peuples de crétins dégénérés nombrilistes méritent largement ce qui leur arrive et la meilleure chose qui pourrait arriver à cette planète c’est que l’espèce humaine disparaisse complètement.

  5. Pourquoi madame Delépine ne précise-t-elle pas que les pays musulmans producteurs préfèrent gagner plein de fric en vendant à prix fort à des pays chrétien plutôt qu’aider leurs frères en religion, le Pakistan étant un pays musulman…

  6. En mettant un « s » à chrétien, cela fera une faute d’orthographe en moins.

  7. Ils n’ont pas réussi à dépeupler la planète autant qu’ils le souhaitaient (avec leurs « vaccins »), alors c’est la famine, le froid, la chaleur, etc. qui vont s’en charger !

  8. Avec les Fritz et les Autrichiens qui vont charbonner à tour de bras, au prochain vent d’EST, Hidalgo va recoller au Parigots une interdiction de circuler à cause de la pollution aux micro particules dues aux voitures diésel… Quant aux victimes de bombardements, si ce sont des nazis ukrainiens qui prennent des bombes russes sur la gueule, ce n’est pas bien mais si se sont des Yéménites sous les bombes américaines balancées par les saoudiens c’es salutaire. Vu de Davos, on s’en tape !

  9. Entretien avec le collectif ReactC19 sur les effets indésirables graves post vaccination (VIDEOS)

    Hélène 29 ans en pleurs: « J’avais peur de mourrir à cause de ma petite fille. J’ai maintenant peur de vivre avec ces souffrances. » (Effets secondaires graves après sa 💉).
    ✅Et les
    @DgCostagliola
    #Pialloux et autres continuent à prôner la 💉 de tous ! Odieux

    https://by-jipp.blogspot.com/2022/06/entretien-avec-le-collectif-reactc19.html

Les commentaires sont fermés.