Ukraine : exécutions extra-judiciaires, liste des cibles à éliminer

Aujourd’hui un sujet très particulier : celui des exécutions extrajudiciaires réalisées par les services spéciaux de certains pays sur des cibles jugées hostiles par les autorités politiques ukrainiennes et/ou atlantistes.

Chacun sait bien que la pratique des exécutions extra-judiciaires par les services spéciaux ne date pas vraiment d’aujourd’hui. Mais elles sont restées longtemps un moyen d’action plutôt marginal et rare. Ils s’agissaient, le plus souvent, de sanctionner la trahison ou d’agir en représailles.

C’est après la Deuxième Guerre mondiale que certains États ont développé très largement cette pratique. Israël a montré l’exemple avec le Mossad, participant activement à l’élimination des criminels de guerre nazis, puis des terroristes palestiniens, pour terminer par étendre cette pratique à tous ceux qui, par leurs actions ou leurs discours, portaient atteinte aux intérêts supérieurs du pays.

Le caractère fusionnel des relations Mossad-CIA a conduit la CIA à imiter le maître incontesté israélien dans l’art de l’exécution extrajudiciaire, notamment par l’utilisation de drones. Ils ont fait de ce système un outil de guerre presque banal visant à terroriser leurs adversaires, qu’ils soient civils ou militaires. On se souvient de l’exécution emblématique du général iranien Qassem Soleimani, assassiné le 3 janvier 2020 à Bagdad par une frappe de drone israélo-US. Mais il y en a eu beaucoup d’autres…

Avec l’arrivée de la crise ukrainienne, l’exécution extra-judiciaire de cibles jugées hostiles à l’Ukraine, donc à l’OTAN, tant par la CIA que par le MI6, le Mossad ou les services ukrainiens est devenue « une véritable industrie », au point de manquer de la plus élémentaire discrétion. Des dizaines de milliers d’individus de tous les pays du monde ont été listés comme cibles à abattre, pour certains juste parce que leurs propos ne soutenaient pas le narratif atlantiste. Une dizaine de mes amis proches, états-uniens ou français, figurent sur cette liste et les éliminations « physiques » se succèdent à un rythme jamais atteint. L’assassinat de Daria Douguine en est un exemple emblématique. Mais il y en a beaucoup d’autres… Il s’agit évidemment de terroriser les adversaires du régime de Kiev ou ceux qui s’opposent au narratif et au projet hégémonique otanien.

L’un de mes amis, de nationalité britannique, parfaitement francophone, vient d’écrire un article d’investigation intéressant et extrêmement bien documenté sur le sujet. Il l’a fait sous nom de plume Bellincioni Berti pour éviter de se retrouver sur « La liste ». Son titre : Myrotvorets – Lorsque les services américains ciblent leurs propres ressortissants voir la PJ1. Tout est dit et bien dit…

Pour les anglophones, ils trouveront ci-après un article qui confirme les propos de « Bellincioni Berti ». Il a été rédigé par Scott Ritter, ancien officier de renseignement du Marine Corps, qui figure lui-même sur la liste nominative des 289 000 cibles à abattre de Myrotvorets.
https://consortiumnews.com/2022/08/31/scott-ritter-the-death-list/

Dans cette affaire, les services ukrainiens ont bon dos. Mais ce sont bien la CIA, le Mossad et le MI6 qui tirent les ficelles en coulisse et qui participent à l’action. Le silence des grands médias européens sur ces exécutions extrajudiciaires en dit long sur leur connivence inconditionnelle avec un atlantisme mafieux et sur la considération qu’ils peuvent avoir pour la liberté d’expression…

Général Dominique Delawarde

image_pdfimage_print
31

18 Commentaires

  1. Le rédacteur de cet article a perdu toute sa crédibilité avec ce texte sans la moindre objectivité. Trop facile de pointer Israël comme orgine des exécutions extrajudiciaires. Cette pratique avait cours bien avant la création de cet état. Comparer l’assassinat de Daria Douguine à des criminels de guerres et terroristes assassins comme Soleimani est absurde. Je ne sais pas qui vous êtes est mais j’ai compris ce que vous êtes, et je ne suis pas juif.

    • Ntb

      si je comprends bien, les assassins de Daria Douguine sont plus présentables que de vulgaires terroristes ? même si le modus operandi est le même ?

      C’est comme dans le sketch des Inconnus sur la chasse : il y a les mauvais chasseurs, les viandards méprisables, ils tirent comme des voyous, et à côté il y a les bons chasseurs, eux ils tirent comme les premiers, mais c’est des bons chasseurs…..

    • Moi , je sais depuis 50 ans , qui est le général DELAWARDE , et je connais son expérience professionnelle . il ne raconte pas de betises , comme beaucoup d’experts de clavier et de durs à lever le matin .

      • J’ étais d’ accord avec votre vision jusqu’ a ce que le même préconise de voter Nupse ce qui est d’ une rare stupidité

    • ben quoi pourquoi qu’israel serait en dehors de tous les coups dès lors qu’on dit mossad ou israel alors qu’il y a un parlement juif qui supervise l’autre à bruxelles et qu’il y a des crif et des sos racisme partout sur le block ? faut arrêter un jour de jouer à la pureté inexistante alors que les intellos juifs disent depuis des lustres « que la Race Blanche les fait royalement chier et qu’il faut la considérer comme son ennemi prioritaire. »

  2. @ General Dominique Delawarde
    Le premier directeur du CIA s’appelait Alan Dulles. Pendant la guerre il était le « patron » de l’OSS pour l’Europe. Il travaillait a partir de Genève. Je ne connais pas ses connections avec la maison blanche a l’époque. Une chose est certaine, l’entourage de FDR était un nid de sympathisants communistes.
    https://www.conservapedia.com/Franklin_D._Roosevelt
    Il était derriere l’opération paperclip et l’opération MK Ultra et d’autres (Voir Olson files). Depuis le premier jour de sa creation la CIA n’avait qu’un but, la creation du NWO.
    Just pour information Jacob Schiff, l’arrière grand père de Adam Schiff, organisateur du « Russiagate » contre Trump avait financé Lénine.

    • La toute puissante CIA qui est un état dans l’Etat , composée de barbouzes , d’assassins etc. etc. D’ailleurs tous les services de renseignements ,d’espionnages de contre-espionnages sont des états dans les Etats ,dont certains échappent à tout contrôle politique !

  3. « La CIA, le Mossad, et le M16 TIRENT LES FICELLES EN COULISSE » Voilà du complotisme pur jus.. EN AVEZ VOUS DES PREUVES ???
    Je pense qu’en la période d’affrontements officiels auxquels nous assistons, rajouter une peur née d’un complotisme fondamental visant une méthode d’élimination des adversaires relève plutôt de la paranoïa que d’une mise en garde rationnelle.

    • des preuves ? y en a tellement au jour le jour qu’on peine à y établir une hiérarchie des valeurs.

  4. Le Mossad cible ceux qui veulent détruire l’état hebreu, si j’ai bien compris.
    Ou est le mal ?
    Ceux qui veulent remettre le couvert de la shoah doivent savoir que cette fois ci ils en paieront le prix.

  5. Nous ferions mieux de cibler tous les « cafards empantoufles » qui travaillant à l.abri de torchons subventionnés ou de chaînes dites de service public , passent le temps à mener une guerre vicieuse contre la droite nationale et ses représentants,les Joffrin -mouchard, les de malherbe, et autres innombrables pousse-cailloux sans talent palliant un talent inexistant par un zèle de dresseurs de bûchers.i Ils aiment donner des coups à l.abri de leurs sinécures. Il faut qu.ils soient jetés en pâture à l.opinion pour un œil, les deux yeux, pour un d’entre, toute la gueule!

  6. Aujourd’hui le média suisse Blick parle dans un article de « la guerre OTAN-Russie », propos habituellement attribué à des « complotistes ». L’Ukraine n’étant pas dans l’OTAN, celle-ci n’a aucune raison juridiquement valable d’intervenir.

  7. C’est bien que PC ait pris une position pro-russes, pro-Poutine mais cela ne le dédouane pas de ses positions sionistes donc mondialistes et pro-US.

Les commentaires sont fermés.