Ukraine : le bataillon nazi Azov ne dérange pas les « antifascistes »

Il faudrait tout de même raison garder et ne pas faire étalage de trop de courage belliqueux installé derrière des micros ou sur les plateaux de télévision, loin des théâtres d’opérations où des êtres humains souffrent et meurent et cela s’adresse à certains ministres, parlementaires et personnalités de notre pays bien moins « guerriers » quand il s’agit de l’islamisme radical sur notre sol.

Ne passons pas sous silence la responsabilité première des États-Unis et de l’OTAN dans ces prémices de guerre qui nous menacent : si à la chute de l’URSS communiste avaient disparu les missiles le long des frontières de la Russie nouvelle, puisqu’elle n’était plus une menace, bien au contraire, nous n’en serions pas au stade dramatique qui nous préoccupe actuellement. Si la Russie n’avait pas été humiliée lorsqu’elle s’est rapprochée de l’Union européenne (alors que c’est loin d’être le cas de la Turquie par exemple qui, elle, n’a rien d’européen), si l’Ukraine subitement n’avait pas souhaité devenir membre de cette même UE et, surtout, rêvé d’intégrer l’OTAN et l’installation de nouveaux missiles le long de la frontière russe, il est plus que probable que Vladimir Poutine serait resté « sage ».

Ce qu’il faut tout de même savoir, et que l’on dissimule volontairement du côté européen et américain, c’est que depuis 2014 il existe en Ukraine ce qu’on appelle le « Bataillon d’Azov », connu également sous le nom des « Hommes noirs » et régiment d’Azov et qu’il s’agit d’une unité combattante « néonazie » intégrée à la garde nationale de l’Ukraine et placée sous le commandement du ministère de l’Intérieur, aux forces de défense par l’état-major.

Formé en mai 2014 à Marioupol et chargé principalement de la lutte contre les « pro-russes » du Donbass, à l’Est. À l’origine environ 800 volontaires, il atteint aujourd’hui plus de 4 000 combattants et ses membres portent des symboles nazis ou SS comme insignes, notamment la « Wolfsaugel » inversée.

Cela explique en partie le discours virulent de Poutine concernant le régime de « drogués et de nazis » de l’Ukraine.

Un rapport « Amnesty International » accuse « Azov » de crimes de guerres et d’exécutions d’otages et de prisonniers pro-russes par décapitations.

Il faut savoir également, car cela est passé sous silence par tous les médias, que depuis 2014 les victimes pro-russes du Donbass sont estimées à plus de 14 000 morts et cela explique également la dénonciation de Poutine sur le « génocide ».

À l’origine les États-Unis, le Canada et bien évidemment les Russes, considéraient ce « Régiment Azov » comme « un odieux et méprisable bataillon nazi. » qui devait être immédiatement dissous par le gouvernement ukrainien, avant que les USA fassent marche arrière sur ce même sujet. Quant à l’Europe, on attend encore la moindre allusion sur ce sujet.

Il me semble qu’il serait urgent que l’Union européenne fasse entendre à l’Ukraine qu’il n’est pas l’heure de réclamer à cors et à cris sa participation et, surtout, car cela est impératif pour la cessation des combats, qu’il n’est pas, et ne sera jamais question de son intégration dans l’OTAN.

Ces « petits pas » en avant devraient ramener Poutine à la raison car j’espère qu’il n’est pas assez fou pour envisager un « grand pas » qui signifierait, pour lui comme pour nous, une troisième guerre mondiale et la destruction d’une grande partie de notre planète qui n’a pas besoin de cette nouvelle menace pour se détruire toute seule !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. bhl, enthoven, zemmour un peu, zelensky, soutiennent les milices de l’Otan, rebadgées Azov ou ce que l’on veut
    ce que j’ai vu sur des vidéos sont des troupes avec 4*4 Mitsubishi couleur sable, ce qui est étonnant et des blindés sur roues
    Qui les arme, qui les paye?
    les yankees, leyen, macron, BJ les défendent, aucun ne parle de ces troupes otaniennes.
    Il est de notoriété publique et Z l’a rappelé,les yankees ont financé l’Allemagne de 18 à 38 si ce n’est plus
    Qui osera dire la Vérité?

  2. Ou vous avez vu as vu en France qu’il y a un bataillon ouvertement néo-nazi faisant partie du ministère de l’intérieur comme en Ukraine! De toutes façons cela doit vous plaire les nazis vu qu’ils ont été potes avec les mahomethans afin de détruire les juifs

  3. Pourquoi ça les dérangerait, ils sont du même bord et ont les mêmes convictions.

  4. Merci pour les informations, ça éclaire mieux la situation car ça on ne nous le dit pas sur les chaînes de télévision ou alors j’ai raté ces infos, je ne suis pas toujours là à regarder tout ce qui ce dit, Merci, bonne journée

    • Il serait temps que la presse « nationale » parle vrai! Ce qui n’est pas le cas puisqu’une propagande à grande échelle se propage sur les chaînes nationales aux ordres de l’état « profond ». La guerre au covid a été remplacée par la guerre (vraie celle -là) en Ukraine ce qui ne concerne en rien l’UE ni les USA. Ce qu’il faut savoir c’est que la Russie est complètement encerclée par les armes de l’OTAN et que la seule région qui protège encore un peu la Russie c’est la zone de l’Ukraine. Mr Poutine a donc raison, les risques d’agression contre son pays sont générés par l’OTAN c’est à dire les USA. Que l’Ukraine signe les accords de Minsk et Poutine rentre chez lui!

  5. Ça existe aussi en france et en Europe ce genres dantichambre politique fachiste, et il n’y a aucune loi pour l’éradiquer comme pour le racisme

    • @Lucca

      Si « ce genre d’antichambre » existait en France cela se saurait et vos semblables ne seraient pas autant à nous emmerder, à nous pourrir l’existence, à nous faire chier. Et je ne suis pas sûr que ces groupes vous laisseraient le temps de foutre le camp de chez nous et que chaque matins les rues seraient passées au jet pour expulser vos restes dans nos égouts. À bon entendeur…

      • Cela existe en france et c’est totalement permis, et ça s’appelle les électeurs. La démocratie ce n’est pas bien, si l’on met à la disposition de celle ci des médias et des hommes politiques à tendance fachiste et raciste comme en France…, il faut équilibrer la balance et là la démocratie commencera peut être à donner des fruits

        • Et les 15 millions, au bas mot, de musulmans en France ?

          T’en parles pas ?
          Ça te fait de la peine ?

        • Oui, ça existe et vous avez raison, ce sont les électeurs de Merdacron. Ils haïssent la France et les Français, leur langue, leur culture, leur identité. Ils veulent leur destruction jusqu’à totale disparition. Vous voyez, chacun peut avoir sa propre idée de ce que doit être une démocratie… Est-ce que ne tolérer que ceux qui pensent comme vous est « démocrate » ? Pas si sûr.

        • Ne t’en déplaise , en France le racisme est un délit donc arrête de raconter de la merde.

Les commentaires sont fermés.