1

Ukraine : les incroyables mensonges de l’Otan et des médias

Ne croyez rien de ce qui se dit dans la presse et chez les généraux de plateaux TV, qui reprennent tous en chœur les fausses informations de l’Otan. Poutine n’a rien d’un fou et sait où il va. Il n’est d’ailleurs pas du genre à stresser.

Ce que les médias nous vendent pour une résistance héroïque de l’armée ukrainienne en passe de terrasser l’Ours russe, n’est en réalité qu’une débandade généralisée des troupes ukrainiennes, qui se réfugient dans les villes, beaucoup plus difficiles à conquérir pour les Russes dès lors qu’on veut limiter les victimes collatérales.

Transformer une débâcle en victoire ne peut faire illusion très longtemps. La deuxième puissance militaire du monde n’est pas encore à l’agonie.

Il faut bien comprendre que l’armée ukrainienne a refusé tous les affrontements directs, préférant se réfugier dans les villes pour y mener une guérilla urbaine en utilisant, comme à Marioupol, les civils comme boucliers humains. Le front est donc stabilisé depuis trois semaines et aucune « contre-attaque » ukrainienne n’a réussi, contrairement aux  sornettes annoncées par la presse.

Le gros de l’armée ukrainienne est toujours fixé à l’ouest du Donbass, et lorsque les Russes auront anéanti cette force, nous verrons bien ce qu’ils veulent faire de Kiev et surtout d’Odessa. La prise d’Odessa priverait l’Ukraine de tout accès à la mer.

Voici tout d’abord les propos d’un général français parus dans le JDD. Si Poutine lit ça, il va rapidement capituler sans conditions.

– L’armée russe est enlisée

– Poutine a surestimé la valeur de son armée et sous-estimé celle de l’Ukraine

– La logistique russe est défaillante

– Il y a un incroyable défaut d’organisation

– On note l’absence de commandement unifié

– Les troupes sont mal préparées

– On dénombre 10 000 tués et 30 000 blessés

– Grâce aux prises de guerre, les Ukrainiens ont doublé leur nombre de chars !

– Viser les civils n’est pas un problème pour Moscou

– Le moral des soldats russes est en berne

– Les alliés de Moscou se défilent

– On a l’impression que les Russes ne peuvent plus gagner et que les Ukrainiens ne peuvent plus perdre

Comment est-ce possible de sortir de telles niaiseries ?

Dès les premiers jours de l’offensive, les Russes ont détruit des quantités impressionnantes d’armements et d’infrastructures militaires, mais on nous dit que les Ukrainiens auraient dorénavant deux fois plus de chars qu’au début de l’offensive, tandis que les Russes en auraient perdu des centaines ! Un miracle du dieu Mars sans doute ?

Voici maintenant le dernier bulletin de Xavier Moreau, ainsi que le témoignage d’une équipe de journalistes français entrés dans le Donbass. Écoutez, et vous verrez que les populations des villes libérées, majoritairement pro-russes, ont une autre image de Poutine que celle du boucher ou du criminel de guerre que nous vend l’usurpateur Biden.

https://youtu.be/Of3CrSzN4f0

https://youtu.be/EuThLVgXcrE

Voici un point majeur qui semble confirmé :

Un document du 21 février 2022 prouve que les forces ukrainiennes massées à l’ouest du Donbass s’apprêtaient bien à lancer une offensive contre les séparatistes pro-russes.

Un véritable nettoyage ethnique en préparation.

Menace qui a décidé Poutine à lancer son attaque préventive.

Questions : l’Otan était-il au courant ? Sans doute. Macron était-il au courant ? Mystère

Je ne vous résume pas ces deux vidéos indispensables pour connaître la situation réelle en Ukraine. Regardez-les. Je rappelle simplement que les objectifs de Poutine ne sont aucunement revus à la baisse. 

– Libérer ou annexer le Donbass, voire davantage 

– dénazifier l’Ukraine gangrenée par les unités Azov et autres nazis

– démilitariser l’Ukraine qui a martyrisé les populations pro-russes du Donbass

– obtenir la neutralisation définitive de l’Ukraine.

Ceux qui s’imaginent que Poutine a sacrifié ses soldats pour revenir à la case départ se bercent de douces illusions. 

J’ajoute que la partie économique de la vidéo de Xavier Moreau est à écouter.

L’Europe, et notamment la France, en faillite avec les 3000 milliards de dettes alors que l’inflation repart et que les taux d’intérêt vont remonter très vite, se préparent des lendemains explosifs.

Charles Gave explique tout cela aux naïfs et aux nuls en économie comme Bruno Le Maire.

https://twitter.com/i/status/1507685953086926856

Bref, c’est encore Poutine qui va s’en sortir le mieux.

Car le monde doit se préparer :

– à une crise énergétique ruineuse

– à une crise financière qui va bouleverser l’ordre mondial

– à une crise alimentaire qui va affamer l’Afrique

– à une crise migratoire sans précédent

Voilà où mène la politique impérialiste des États-Unis qui ont couvert et protégé un État mafieux et corrompu comme l’Ukraine, dans le seul but de nuire à la Russie.

En respectant les accords de Minsk, il n’y aurait pas eu de guerre.

Cette guerre en Ukraine dépasse largement les états d’âme du petit clown Zelensky, qui se prend pour le nombril du monde. Il n’est que la marionnette de Biden et ferait mieux de retourner jouer de la guitare ou du piano à poil, car il mène son pays à la destruction. 

Cette résistance ne changera rien aux objectifs de Poutine, qui pourrait même relever le niveau de ses ambitions territoriales. Nul ne sait ce qu’il a en tête.

Par conséquent, il faut négocier.

Jacques Guillemain