1

Ukraine : Macron, complice de terrorisme nucléaire de Zelensky?

Quand Macron fait croire qu’il est une colombe, c’est qu’il y a un loup.

Image

Il m’était aisé de décrypter cette opération de communication avant même que ces deux adeptes de farine ne se parlent. En effet,  Macron traversait une mauvaise passe depuis le mois de juin, il tentait donc de reprendre la main, en capitalisant à son avantage cette peur des Français que survienne un nouveau Tchernobyl dans la centrale de Zaporijjia ; c’était donc une opportunité qu’il ne devait pas rater. Il allait nous ressortir son costume  « d’intermédiaire pacifique », que La Fontaine aurait qualifié de « mouche du coche ».

Car voilà, que pouvait-il faire réellement ?  À qui pouvait-il faire croire encore qu’il avait la moindre influence sur le conflit russo-ukrainien ?

En effet, depuis que Macron a révélé dans la presse ses entretiens téléphoniques avec le Président russe, il s’est mis de lui-même littéralement hors jeu de toutes les négociations, il a détruit, par son attitude puérile, 60 ans d’efforts diplomatiques de la France pour conserver un équilibre entre les grandes puissances. C’est la Turquie, en juillet, sous l’égide de l’ONU, qui a organisé le sommet entre l’Ukraine et  la Russie afin de négocier les conditions d’exportations de blé de ces deux pays. Traditionnellement, le rôle d’arbitre était dévolu à la France…

Il paraissait donc évident que  Macron organisait une opération de communication à destination du public français  sous prétexte d’un impératif international. L’instrumentalisation à des fins de petites politiques politiciennes intérieures de la politique extérieure de la France est une sale habitude chez lui.

Mais que pouvions-nous attendre d’un tel entretien ?

Le pire comme d’habitude.ImageCe fut un tel échec diplomatique et de communication que l’information a disparu quelques heures après des colonnes du Figaro et du Monde, car la nullité de Macron apparaissait dans toute sa splendeur aux yeux mêmes du lecteur le moins attentif !

On lisait dans les articles que Macron appelait la « Russie à se retirer de la centrale », révélant ainsi que toute la presse mainstream mentait lorsqu’elle affirmait que la Russie bombardait la centrale de Zaporijjia… Là, plus aucun doute, car Zelensky revendiquait ces bombardements en prétextant que la Russie avait placé à l’intérieur du complexe nucléaire des régiments d’artillerie ! À L’intérieur des réacteurs , peut-être ?  Ce qui est certain, c’est qu’en bombardant cette centrale, les Ukrainiens risquaient de la faire exploser ! Et cerise sur le gâteau,  Zelensky, avec l’aplomb d’un  type qui ne se rend pas compte de ce qu’il dit, accuse les Russes de « terrorisme nucléaire« !  Macron, en reprenant le narratif de Zelensky, à la virgule près, cautionnait le bombardement d’une centrale nucléaire, et du même coup, devenait complice de ce crime de guerre épouvantable.

Image

Avec cet entretien, Macron me fait furieusement penser à Daladier de retour en 1938 de  Munich ! Alors que l’agence atomique mondiale avait lancé un appel à la raison, Macron lui, fait l’inverse, il n’est capable que de lâcheté, que de jouer le faire-valoir d’un psychopathe, que d’être le caniche de la politique criminelle atlantiste, et d’appeler à la poursuite d’une politique suicidaire.

Mais plus c’est gros, plus cela passe ! Macron sans honte communique sur ses échecs !

Image

L’armée de Poutine recule-t-elle ? Macron la paix ? Il faut se retenir de ne pas rire ! Bouffon, avec hochet et grelots ! oui !  Macron soutient aujourd’hui la politique de terreur de Zelensky, comme hier il a soutenu le plan de l’Otan d’invasion du Donbass et de la Crimée, et cela s’est vu  lorsqu’il a refusé de faire pression pendant deux ans sur le régime ukrainien afin d’ appliquer les accords de Minsk ! Va-t-en guerre, oui !

Macron la paix ? Souvenons-nous de ce cliché pris avant les élections présidentielles : Macron a osé  se déguiser en Zelensky, pas rasé, le regard décidé, habillé d’un sweat d’un commando d’élite. Dans la foulée de son élection, il a fourni des armes, comme les canons Caesars pour que cette guerre dure plus longtemps et qu’elle fasse un maximum de victimes ! Monstrueux !

Image

Cette politique du travesti a des conséquences terribles pour notre pays, pas un jour où la France est humiliée, hier, c’était un ministre brésilien qui a clamé dans toute la presse mondiale, « que nous sommes insignifiants« , aujourd’hui, c’est le Mali qui nous accuse de complicité de terrorisme à l’ONU ! Macron n’a pas seulement affaibli la voix de la France dans le monde, il ne l’a pas rendue inaudible, non, c’est pire, nous ne sommes plus respectés, nous sommes devenus un objet de moqueries et de mépris ! Afficher l’image source

Marquis de Dreslincourt