Ukraine : pourquoi les juifs fuient-ils leur pays depuis l’indépendance ?

Sommes-nous complices d’un négationnisme ou d’un révisionnisme concernant le destin des Juifs d’Ukraine ? À lire les grands médias, le doute est grand. Pourtant les faits démographiques sont bien là.

Les Juifs ukrainiens fuient ce pays depuis l’indépendance

Les Juifs n’ont cessé de fuir l’Ukraine. C’est un fait historique lié à leur persécution permanente. Nous allons y revenir. Mais rien n’a changé depuis l’indépendance en 1991. Ils étaient un peu moins de 500 000 en 1989. En 2002, ils n’étaient plus que 100 000 soit un effondrement de près de 80 %. Le recensement de l’État ukrainien dénombrait    106 600 juifs en 2001. En 2014, ils sont environ 70 000. Israël a parallèlement enregistré la migration de plus de     260 000 Juifs ukrainiens dans les années 90. La fuite s’est accentuée après les élections de 2012 par peur des nationalistes. Le parti Svoboda y recueille plus de 10 % des voix. Ce parti : Union panukrainienne nationaliste, fondé en 1991 a été répertorié en 2013 comme néo-nazi par le Congrès juif mondial et identifié par le Centre Simon Wiesenthal parmi les organisations antisémites, voire terroristes notoires (cf. Jerusalem Post). L’appréciation de ces plus grandes organisations juives internationales ne compteraient donc pas ? Information visiblement oubliée depuis !

Comme disait Bertrand Russell, le mathématicien, l’intelligence commence par l’examen des faits : « just fact ». Alors, cessons de tergiverser. Les faits sont là et bien là, féroces, têtus et terribles. Même si certains gesticulent pour dire que non, mais oui, peut-être et encore… pourquoi diable l’Ukraine se vide-t-elle de ces derniers ressortissants juifs ? Il suffit pourtant de lire les inspirateurs du parti Svoboda, ces racistes qui veulent détruire les Russes à leurs yeux trop asiatiques, ce que les nazis leur reprochaient aussi. Ils veulent renouveler la race blanche, comme les nazis, et ils veulent purifier l’Ukraine des populations marginales dont les Juifs ou les Roms du sud, comme les nazis. Il faut étudier et lire leurs fondateurs dont Andriy Parubiy, Oleh Tyahnybok et le psychiatre Jaroslav Andrushkiw qui prend la tête du parti. « Jus fact again ». Lire, juste lire. Lire comme on aurait dû lire Mein Kampf et y croire, ce que nous n’avons pas fait. La désinformation commence dans l’ignorance volontaire et coupable.

Les Juifs ukrainiens persécutés tout au long du XXe siècle par les fascistes et les nazis

Cette période récente confirme la triste tradition ancestrale antisémite de cette région. Rappelons très brièvement quelques moments de ce génocide permanent des Juifs ukrainiens. Les pogroms ont été nombreux. En restant au XXe siècle, durant la période trouble de la République populaire ukrainienne de 1917 à 1921, les archives ouvertes en 1991 témoignent de près de 100 000 tués dans les pogroms. Les pratiques sont édifiantes dont l’incendie de synagogue par les troupes cosaques à Tétiev, ces Juifs décapités à Dubovo, etc. Rappelons qu’en 1926, les grandes villes ukrainiennes comportaient des grandes communautés juives : 150 000 à Odessa ; 140 000 à Kiev, 80 000 à Karkhov et près de    100 000 à Lviv dans l’Ouest. Combien sont-ils aujourd’hui ? Le martyr des Juifs d’Odessa a été estimé à 44 000 morts dont le sang coulait sur les escaliers du port rougeoyant la mer Noire, massacré en une semaine entre le 22 octobre et le 1er novembre 1941. Ce sont cette fois les fascistes roumains de l’époque qui étaient à l’action, les frères de Stepan Bandera au service du Reich. Oubli là encore ! En tout, lors de la Seconde Guerre mondiale, les estimations varient entre 900 000 et 1,2 million voire un peu plus. Entre 1941 et 1959, la population juive en Ukraine a baissé de près de 70 %. Et les persécuteurs furent bien les nazis et leurs complices et supplétifs locaux du parti de Stepan Bandera, le héros nationaliste. « Just a fact again »

Et les Ukrainiens fuient ce beau pays depuis son indépendance

Et ce beau pays suscite la plus grande fuite de population jamais enregistrée en Europe en temps de paix. De 1991, année de l’indépendance à 2022, la population est passée de 52 millions d’habitants à 41 millions, soit un effondrement de 20 %.

Croissance de la population en Ukraine (donneesmondiales.com)

Qui a enquêté sur cette hémorragie de population ? Les dirigeants ukrainiens n’ont-ils donc aucune responsabilité ? En interrogeant des Ukrainiens présents en France, on entend parler de corruption, de violence physique, de prostitutions et d’esclavages sexuels, de chantages et de persécutions, d’une société minée par les exactions, sans espérance et sans droit où il faut se soumettre à des oligarques féodaux. Pur fantasme sans aucun doute, partagé par quelques millions d’Ukrainiens, sans oublier le désarroi économique d’un pays incapable de répartir la richesse alors qu’il en regorge : mines, agriculture, etc. que nous redécouvrons aujourd’hui.

Questions à nos élites de l’OTAN et de l’UE

Serions-nous ouvertement favorables à la déportation des Juifs ukrainiens jusqu’au dernier ? Oui ou non ? Serions-nous complices d’un régime politique qui conduit 20 % de sa population à fuir son pays en 30 ans ? Oui ou non ? J’entends que non. Il n’y a donc pas de problème ukrainien, pas d’antisémitisme, pas de persécutions, pas de ségrégations, pas d’ukrainisation nationaliste contre les autres populations ? Non, tout va très bien dans cette belle démocratie où les Juifs ne cessent d’abandonner leur longues histoires et présences séculaires. Non, tout va bien dans ce pays où la population se carapate du pays massivement depuis l’indépendance. L’OTAN et l’UE ne voient rien et soutiennent donc cette maltraitance générale des populations. Or, tout cela précède Poutine. Et alors que les accords de Minsk protégeaient la paix, ces nationalistes ont voulu la guerre qui fauche maintenant des centaines de milliers de jeunes sans reportages dans les hôpitaux, sans chiffres de l’État ukrainien qui paraît compétent pour annoncer les morts russes que nos médias reprennent religieusement, mais incapable de rendre compte de son engagement dans la guerre. Or, il suffisait de faire respecter ces accords. Où en sera l’Ukraine en 2023 ? Ruinée, dépeuplée, déchirée, peut-être même dépecée, et combien d’Ukrainiens, juifs ou non, fuiront encore cet enfer construit par la folie de ces Ukro-nazis que nous cachons parce qu’ils servent nos intérêts : cynisme pathétique qui nous attirera encore plus de haine de par le monde. Triste Occident qui trahi jour après jour tout ce qui l’a élevé.

Pierre-Antoine Pontoizeau

image_pdfimage_print
14
2

27 Commentaires

  1. Il n’y a de pires aveugles que ceux qui refusent de voir.
    Qu’attendre d’une nomenklatura corrompue qui a érigé au rang de « héros national de l’Ukraine » un Stepan Bandera, agitateur nazillon avant WW2, entraîné en Allemagne à l’école des SS, et qui deviendra le chef impitoyable de la gestapo locale.

  2. La photo du blindé avec une svastika sur le panneau ouvert est un montage… essayez de mettre de bonnes photos en rapport avec le sujet !

    • d’accord avec vous. Dans tous les cas nous ne gagnons rien à employer des photos montages (la plupart du temps excessives), elles vont à l’encontre de l’image de vérité, ça nous dessert.

  3. « Comme disait Bertrand Russell,le mathématicien,l’intelligence commence par l’examen des faits » Que voulez-vous bonne mère, les Ukrainiens n’aiment pas les juifs, tout comme tous les peuples qui ont subi l’horreur communiste. Comment pourraient-ils oublié le rôle majeur qu’ont joué les faux juifs Khazars dans leur immense souffrance, soutenu par la finance juive internationale. Petit rappel : L’Holodomor, cette famine organisée en Ukraine par Staline, a fait 7.000.000 de morts… Sans compter les dizaines de millions de victimes qu’a produit cette idéologie mortifère issue des cerveaux juifs. Et cette souffrance continue… Faudra-il que ce soit jusqu’à l’extermination totale du peuple Ukrainien ? Le bouffon Zelensky ainsi qu’une grande partie de son gouvernement en est et le revendique, soutenu par la communauté juive internationale. Qui sème le vent ne récolte t-il pas la la tempête ?

    • Tu dis des mensonges
      Malheuresement l’anti sémitisme est commun à tous les chrétiens à différents degrés selon leur Niveau d’éducation
      Les juifs ont toujours joué les boucemissaires dans les pays chrétiens depuis que les européens sont devenus chretiens

    • Vous êtes passé vous…. Moi non!!! Je suis très poli, mais très carré dans mes assertions. Le « modérateur » ne m’a pas loupé!!!!! Quand la question Juive est abordé, c’est la maison mère politico-idéologique qui intervient… Plus jamais ça… On sait où ça nous a mené… Hitler… On a souffert vous… Paie et ferme là

  4. il en restait autant? après les erstsgrouppen (miliciens chargés de la choah par balle) et les kapos …

  5. Très bon article. Cependant ne pas oublier que la Russie, puis l’Union soviétique, ont été des experts en pogroms et massacres des Juifs tout au long des siècles. Et actuellement Poutine menace de fermer les bureaux de l’Agence juive de Moscou pour interdire aux russes juifs de faire leur alya vers Israël.

  6. Et pourtant un bon copain de Zelensky se nomme Kolomoïsky, multi milliardaire ukrainien (mais aussi israélien ou chypriote) tout puissant archi-corrompu. Et aussi pourtant, certains juifs veulent faire de la région d’Odessa un « royaume » juif (il paraît que certains « fondateurs » ont déjà débarqué sur place récemment…)

    • Un deuxième Israël à Odessa….mais alors il risque d y avoir une grande migration de palestiniens vers l Ukraine. Oh la vache. Bordel bis repetita….

  7. C’est tout à fait vrai. Mais vu le degré d’antisémitisme qui règne toujours en France : il suffit de lire les commentateurs sur RL dès qu’on parle de juifs pour être édifié !
    Arès avoir beaucoup lu RL et à chaque article , presque tous les commentaires, il m’apparaît que les Français qui se croient pourtant majoritairement dans le bon camps (celui de RL)sont en fait bien plus anti juif qu’anti-islam. Depuis DE GAULLE la propagande pro arabe a très bien fonctionné. Les juifs bien qu’extrêmement minoritaires en France sont avec facilité considérés comme responsables de tous les maux économiques, et sociaux du pays (Capitalisme, immigration, racisme, anti christianisme). Qui va pointer du doigt , la capitalisme arabo musulman et l’achat de notre patrimoine historique , mais aussi industriel et sportif ! personne ou peu de monde !

    • Ils ne représentent qu’ une faible minorité au Frankistan mais le nombre de nuisibles
      dans leur communauté est anormalement élevé .
      Même en Suède , ils ne peuvent s’ empêcher de foutre la merde (cfr Barbara Spectre qui veut y instaurer un multiculturalisme pur et dur)
      Rassurez-vous, nous plaçons en égal détestation / haine les afromuzz

    • Pas d accord avec vous vendéenne. Rien contre les juifs en tant que tels. Ne vous vautrez pas dans l amalgame oiseux car le vrai sujet est le Sionisme. Pour moi, c’est le cancer du Judaïsme et ses métastases prolifèrent sur les centres nerveux des états soumis au mondialisme et à la pensée politiquement et philosophiquement correcte.

      • Vous devriez lire l’Ancien Testament, et vous verriez pourquoi les juifs ont été détestés partout : prédation, spoliation, génocide, racisme, anti-féminisme, esclavagisme et pratique de l’usure sont des recommandations du dieu Yahvé. Voir par ex Lévitique 25, 44 ; 27 ; Deutéronome 7 et 23, 20. Et si ça vous dit, voyez Isaïe…
        Même les « 10 Commandements » dans l’AT, sont à usage interne, pas externe. C’est l’Évangile, qui les a étendus à tous les hommes.

        • Merci Marguerite. Enfin une grande bouffée d air frais. Quand ça reste dans la famille ça peut-être considéré comme vertueux. En externe ça génère des tensions, voire des guerres.

        • Oui, Marguerite ! Les Juifs sont retournés à l’ancienne loi de Moïse (reflexe identitaire comprehensible), qui est pourtant mort juste avant d’arriver en Terre promise…

          C’est Josué (Jésus) qui fit entrer le peuple hébreu en Terre promise ! L’ancienne alliance n’a plus de raison d’être, son temple a été détruit ! Le Nouveau Testament est la nouvelle alliance, que les Juifs rejettent et refusent…

          Mgr Lustiger l’avait compris !

  8. Les juifs ? quels juifs ??? Pas Kolomoïsky, ni Zelensky, ni Korban ni Rabinovich. « Volodymyr Zelensky a révoqué la citoyenneté ukrainienne de deux des oligarques les plus connus du pays, Igor Kolomoisky et Hennadiy Korban, ainsi que celle de Vadim Rabinovich, un ancien magnat devenu député de l’opposition. Les trois hommes font partie des Juifs les plus riches d’Ukraine » https://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/1658985097-ukraine-trois-oligarques-juifs-dechus-de-leur-nationalite Arrêtez vos couinements.

    • Comme quoi avoir des pourris du même clan dans chaque camp c’est très pratique. Dans une main le poison, dans l autre l antidote. C’est une bonne stratégie ça….!!! Une belle saloperie surtout. Belize, Chypre, Iles vierges. C’est là que zigomar Zelensky a planqué son fric. Écoutez une vidéo de François Asselineau sur le site UPR à ce sujet. Passionnant !!!

  9. Il suffit à tout un chacun de lire l’ancien testament pour comprendre cette haine du juif ! Les férus d’Histoire savent aussi le rôle de certains juifs dans le malheur des autres peuples !

    S’il fallait que l’on étudie les causes de chaque conflit, chaque massacre, chaque génocide, et que l’on mettait une étiquette religieuse à chaque protagoniste, on verrait très vite que votre propos est tout à fait ridicule à commencer par le génocide de Vendée. Au hasard.

    • ⛔️⛔️⛔️⛔️⛔️⛔️⛔️⛔️🤢🤢🤢🤢🤢🤢🤢🤢

    • Mais la plupart des génocides partent du religieux, ou de l ethnico religieux. C’est kif kif bourricot.

  10. Les ukrainiens fuyant en Europe, se réfugiant, pour certains dans leurs familles, qui elles mêmes ont fuit l ukraine avant début 2022

Les commentaires sont fermés.