Ukraine : Une fin de règne qui sent le sapin

 Tandis que notre paltoquet affame et ruine les imbéciles qui ont voté pour lui, mais aussi les lucides qui le vomissent, ses amis et alliés ukrainiens, même s’ils évitent de parader avec leurs insignes et banderoles nazies, n’ont pas renoncé aux méthodes de la Gestapo ukrainienne dont leur « héros national » Stepan Bandera était le chef.

Primes à la délation et rafles en cours

 Le gouverneur de la région de Mykolaïv, au sud de l’Ukraine, offre une prime de 100 dollars à ceux qui dénonceront leurs compatriotes qui ont pris le parti des Russes.

Cent dollars, me direz-vous, c’est mesquin pour envoyer un voisin, un cousin, un ami voire un frère à l’abattoir. Mais dans ce pays ruiné sous la coupe des mafieux locaux, c’est un encouragement au crime non négligeable pour tous les salauds, les frustrés, les complexés, les envieux et les cocus.

Le gauleiter Vitaliy Oleksandrovich Kym ne cache pas ses intentions criminelles. Il va fermer la ville de Mikolaïv quelques jours et instaurer un couvre-feu 24 h/24 afin de neutraliser les pro-Russes. Et ce grand humaniste précise : « Nous disposons d’une base de données importante. Nous irons frapper à la porte des mauvaises personnes ».

Les boucs émissaires, un stratagème éprouvé

En pleine guerre, le Zygomyr qui n’a jamais porté que des armes factices sur des plateaux de sitcoms,  relève de leurs fonctions le patron des services de sécurité et la procureure générale (équivalent de notre garde des sots) accusés de n’avoir pas su contrer efficacement les infiltrations russes.

En agissant de la sorte, le virtuose du piano à queue se prive de deux de ses principaux (et quasiment derniers…) soutiens parmi les membres de la nomenklatura. Du moins pour ceux qui ne sont pas des oligarques mafieux.

Iryna Venediktova, éminente universitaire, prof de droit et diplômée en informatique, surclasse intellectuellement, et de loin, le médiocre histrion, pantin de l’OTAN.

Elle a chapeauté la campagne présidentielle du guignolo, lui évitant maints faux pas, et lui épargnant de devoir rendre des comptes à la justice avant d’être élu. Mais la reconnaissance n’est pas le trait majeur d’une personnalité sociopathe.

Quant à  Ivan Bakanov, qu’il présentait comme un ami d’enfance, un frère, avec lequel il avait monté une société de production de spectacles débiles, et qui avait supervisé la com’ de sa campagne présidentielle, il semblerait que ses compétences pour diriger les services secrets soient moins évidentes.

Placer sous les ordres d’un zigoto qui n’a jamais géré que des costumières, des maquilleuses et des gagmen,   30 000 personnes en y incluant les polices officielles, civiles et militaires, les parallèles et politiques, n’était-ce pas un peu présomptueux ? Même si le Zygomyr a justifié cette nomination de pur copinage en disant qu’il fallait un œil neuf pour relever les routines et proposer des innovations. Plutôt que de reconnaître son mauvais choix, il accuse à présent son comparse de tous les maux.

En réalité ces deux partisans du Zygomyr ont commis le crime impardonnable dans une dictature belliciste. Conscients que la politique de la marionnette de l’OTAN conduisait leur pays à la ruine, ils ont plaidé pour un cessez-le-feu et l’ouverture de négociations de paix.

Quitte à renoncer à la Novorossiya, à la Crimée et au Donbass, déjà perdus, et pro-russes à plus de 90 %. Mais au moins pour limiter les dégâts en conservant ou partageant un couloir d’accès à la mer Noire du côté d’Odessa.

Tout laisse à croire qu’on les a mis à l’écart en prévision d’un procès futur, chargé d’exonérer le Zygomyr de toute responsabilité dans l’effondrement et la dislocation prévisibles de l’Ukraine.

Pour preuves les propos inquiétants d’Andriy Smirnov, chef adjoint de la présidence : « Il fallait éviter toute influence de ces deux responsables sur les enquêtes criminelles contre des membres des services de sécurité et du parquet suspectés de coopération avec la Russie ».

Parano et folie obsidionale

Deux troubles mentaux observés chez les galonnés des armées en déroute, et chez leurs supérieurs politiques qui les mettent en cause. En résumé : « On est les meilleurs, on ne pouvait pas perdre. Si on se prend des raclées, c’est parce qu’il y a des traîtres parmi nous. Vite des purges ! »

Si les Russes (qu’on dit incapables !) visent si bien les concentrations de troupes néonazies et les dépôts d’armements fournis par l’OTAN, c’est forcément parce qu’il y des mouchards qui les renseignent. Les satellites ? Les drones ? On ne connaît pas !

Ces guerriers de carnaval ne sont pas au bout de leurs surprises. Tandis qu’ils épurent, sanctionnent et éliminent, Vlad vient d’arriver à Téhéran pour acheter des centaines de drones kamikazes. Causant autant de dégâts à l’ennemi que des missiles de croisière mais pour un coût bien moindre. Alors tant pis si les ayatollahs ne sont pas des gens très fréquentables… À la guerre comme à la guerre !

https://www.youtube.com/watch?v=_fHT_NM2Bco

À défaut des mouchards, on dénonce à Kiev des « incompétents » et on leur fait porter le chapeau. Encore un grand classique des régimes déliquescents chez les responsables des défaites qui ne veulent pas admettre la supériorité de l’ennemi et leur propre nullité.

Est-ce parce qu’ils avaient senti le vent tourner que, ces dernières semaines, des conseillers à la présidence, des administrateurs de province, des chefs de cabinets ministériels, des officiers supérieurs, ont dégagé en douceur ? Maladies nécessitant des soins à l’étranger pour les uns, burn out pour d’autres, ou très longues vacances… Autant de hiérarques qui ont préféré prendre le large pour éviter le naufrage.

Le virtuose du piano à queue voit des traîtres partout

Ses deux plus anciens partisans, qui l’ont aidé au début à ramasser un pouvoir déconsidéré, proie idéale pour ce démagogue, sont des traîtres. Comme les 651 hauts fonctionnaires et responsables de la justice, de l’administration territoriale et de l’armée, accusés de pactiser avec les Russes.

Un bon nombre dorment en prison. Et presque autant sont en fuite ou se cachent. Ils sont bien placés pour connaître les méthodes expéditives des nervis néonazis au service du Zygomyr.

Il serait très politiquement incorrect de s’étonner qu’un tel nombre de responsables de haut rang s’insurgent contre les délires suicidaires pour leur pays de cet histrion. On doit maintenir la fiction d’une prétendue unanimité anti-russe. Pourtant selon le chef adjoint du cabinet du président, « des complices des Russes continuent d’être identifiés au sein de l’armée et des agences de maintien de l’ordre chaque semaine ! »

Parmi eux Serhiy Kryvoruchko, à la tête de la branche locale du SBU (successeur du KGB) à Kherson. Celui-ci est accusé d’avoir coordonné l’évacuation de ses agents avant l’entrée des Russes dans la ville, pour éviter un massacre, désobéissant aux ordres du Zygomyr : crevez sur place plutôt que de vous rendre !

Son assistant, le colonel Ihor Sadokhin, est également soupçonné d’avoir informé les Russes sur les emplacements des mines ukrainiennes, et d’avoir proposé une trajectoire de vol sûre pour les avions russes. Il est ensuite parti à l’étranger avec d’autres agents du SBU dont beaucoup ont demandé la nationalité russe.

Un autre cadre des services de sécurité ukrainiens, Andriy Naumov, est accusé d’avoir laissé le champ libre aux Russes lors de l’encerclement de Kherson. Pour les hiérarques de Kiev encore en place, la prise rapide de cette ville le 3 mars, serait liée au refus du SBU de détruire le pont Antonovskiy, permettant ainsi l’avancée des forces russes dans la ville.

Principal reproche : la conquête de Kherson s’est faite relativement pacifiquement. Sans doute aurait-on préféré des dizaines de morts à exhiber aux médias indignes de l’Occident, friands de tueries pour leur propagande. Au lieu de ça, de très nombreux habitants ont accueilli les Russes en libérateurs.

Sûrs de l’impunité, les Ukrainiens se vantent de leurs crimes de guerre

Le dos au mur, cherchant à se venger des russophones qui demandent leur autonomie depuis 2014, et voulant prouver leurs ardeurs guerrières au führer de carnaval, de hauts cadres de la présidence se sont vantés que leur valeureuse et invincible armée aurait explosé des bâtiments civils et exterminé des « traîtres » au Donbass.

Ne craignant plus l’opprobre de la communauté internationale dominée par l’OTAN, du moins en Eurocrature, ces reîtres ont avoué leurs crimes, preuves de leur efficacité, pour appuyer leurs exigences de nouvelles armes de précision : Canons Caesar offerts par l’assassin covidesque et lance-roquettes multiples Himars, cadeaux du pépère gâteux incapable de situer l’Ukraine sur une carte, la confondant avec la Pologne ou la Finlande !

Oleksiy Reznikov, ministre de la Défense de Kiev, résume la dernière illusion à la mode : « Davantage de systèmes d’artillerie de précision pourraient changer la donne sur le champ de bataille, permettre une contre-offensive et nous assurer la victoire. »

Et le Zygomyr croit pouvoir reprendre les provinces de l’Est et du Sud en levant un million d’hommes supplémentaires… Quand ceux qu’il a désertent en masse !

Christian Navis

Climats sous influence (climatorealist.blogspot.com)

 

image_pdfimage_print
36
1

45 Commentaires

  1. il est temps que VLAVIMIR POUTINE siffle la fin de la recre .contrairement aux predictions de nos militaires de plateaux , cette affaire devrait se terminer a l automne .draghi ex mozart de la finance et ex patron de la bce demissionne en ITALIE. LA REALITE C EST QUE LES ITALIENS NE SONT PLUS D ACCORD AVEC LES SANCTIONS EUROPEENNES . et boris the BRITISH aussi .der lahyene veut imposer une reduction de 15% DU GAZ aux 27 . on la dit chef de l excutif europeen alors qu elle n a pas ete elue eet que c est hors competences des traites . mais le poudre parle de sobriete energetique aux FRANCAIS. CHERCHEZ L ERREUR !et le meme poudre voudrait sa guerre nucleaire mondiale pour pouvoir continuer a jouer dans la cour des grands de ce monde …alors que dire ? UN POUTINE SINON RIEN !

    • Complètement d’accord avec vous et conclusion : Un Poutine , sinon rien … l

  2. « banderoles nazies »
     » gestapo ukrainienne »
    La même diabolisation mensongère absurde et dérisoire que celle utilisée par les Laurence Rossignol et Dupond-Moretti pour dénigrer les patriotes européens et ce dans le but d’orienter les lecteurs sur une mauvaise piste.
    Quant à Bandera il a lutté contre les meurtriers de masse communistes. Eu égard aux abominations endurées, les patriotes ukrainiens ont fait preuve de plus de modération que certains autres. En tout état de cause, vous n’avez pas à porter un jugement sur un homme considéré comme un héros national, surtout hors contexte. On ne vous entend jamais sur les meurtriers psychopathes Trotski, Lenine et Staline qui eux en plus ont massacré sans aucune excuse.
    Critiquez Zelensky pour ce qu’il est, un agent au service du mondialisme, et non, comme vous le prétendez, au service du national-socialisme.

    • Répondre à anonyme: Cher « Renaissance » En Marche : Votre héros est en train d’enrôler de force tout ukrainien civil qui aura l’audace de mettre le nez dehors, femmes et adolescents compris ! C’est que la chair à canon se fait rare au pays de l’Amérique délocalisée ! A propos, qu’est-ce que vous attendez pour vous présenter là-bas comme mercenaire prêt à « libérer l’Ukraine » de la méchante attaque Russe ( vous dites soviétique, mettez vous à jour. Koi, pas connecté à la réalité? ) Normal, vous êtes En Marche vers le fascisme MONDIALISÉ , chouette, vous avez trouvé des gens comme vous !

    • « vous n’avez pas à porter un jugement sur un homme considéré comme un héros national »
      Et vous n’avez pas à me dicter ce que je peux dire ou écrire, d’autant que j’allègue des faits documentés et avérés. Bandera a évité la corde aux procès en dénazification parce qu’il servait les intérêts des Américains lors de la guerre froide.

      • A l’issue d’une guerre il y a les vainqueurs et les vaincus , c’est tout. C’est quoi la « denazification » sinon le procès des nationalistes en vue du projet mondialiste.
        Si vous souhaitez des procès politiques (à l’instar des « démocraties libérales » qui dès le 1 jour de la guerre en Ukraine ont décidé de traîner en justice le gvt russe, pourquoi ne pas organiser le procès du communisme. Je suis évidemment contre le procès du communisme puisque je suis contre tous les procès politiques. Mais pourquoi les « démocraties libérales » n’organisent elles pas un procès du communisme au nom de « nos valeurs » et « droits de l’homme » etc… Parce qu’elles feraient leur propre procès pour au moins complicité.
        Lorsqu’on se prétend comme vous appartenant au monde civilisé, on a évidemment le droit de porter un jugement politique sur son adversaire, mais on n’organise pas de procès judiciaires contre lui et on reconnaît ses mérites lorsqu’il en a.

      • Banderra était un proche collaborateur du 3ème Reich.le nazisme est l’essence même de l’Ukraine. Les USA ont toujours vénéré et promu les nazis dans le monde. Vous êtes un escroc ,un menteur et un militant nazi !!!

    • @ Anonyme
      « vous n’avez pas à porter un jugement sur un homme considéré comme un héros national » C’est pourtant ce que vous faites tout en défendant un assassin qui a pris la suite de son prédécesseur pour continuer à bombarder le Donbass et tuer, avec des armes offertes par macronescu, des enfants. Vous n’avez pas honte ? En outre, vous vous contredisez en accusant l’auteur du billet alors qud vous vous attardez vous-même sur des criminels du passé à tel point que vous faites un anachronisme ! Une des marques de fabrique de votre gourou d’En Marche, Renaissance, Vulcain, j’en passe et des meilleures,l’inversion de la charge accusatoire, il sera fier de vous.

      • @Vent
        C’est VOUS qui remettez sans cesse sur le tapis les « heures sombres » comme si vous n’aviez aucun argument sérieux à opposer à Zelensky.
        Je ne porte un jugement sur Bandera qu’en réponse à vos attaques contre lui. Chaque peuple a le droit d’avoir ses héros, sans avoir l’autorisation de l’ennemi. C’est le minimum de la souveraineté nationale.
        Ma position sur le conflit ukrainien est simple : en 1991, la Russie aurait dû voir le Dombass, la Crimée et la bande côtière reliant cette dernière à la Russie comme territoires russes. Les territoires attribués à l’Ukraine ont été une ABERRATION et portaient en germe la future guerre.
        Zelensky et l’Otan en refusant cette évidence sont responsables de la guerre.
        Les russes en nous emmerdant avec ces histoires de nazis qui leur permettent de faire n’importe quoi sont également responsables.
        Bref ce sont comme d’habitude les pauvres gens des deux côtés qui en font les frais.

        • Tout ça pour ça : parce que Bandera était un néo-nazi et qu’il avait le droit de l’être pour défendre son pays, vous chipotez alors que vous êtes d’accord sur l’essentiel !
          A croire que vous avez de la sympathie pour les néo-nazis et leurs méthodes spécifiques qui ne s’encombrent pas inutilement du respect du droit de la guerre, pourtant si précieux pour éviter des exactions barbares… comme dans le Donbass malgré les accords de Minsk.
          Et si la Russie accuse l’Ukraine de sympathie pour des régiments néo-nazis, c’est pour dénoncer cette barbarie contre le Donbass et l’accointance des démocraties contre-nature avec des néo-nazis.

          • @Annes
            Vous régurgitez la vérité officielle sur la 2GM concoctée conjointement par l’Urss et l’Occident que pourtant vous dites honnir. Il s’agit de pure instrumentalisation à des fins partisanes. Perso, je ne suis intéressée que par la recherche de la vérité, peu importe le côté sur lequel elle penche. Ce pourquoi malgré un penchant en faveur de la population ukrainienne(que je pense être plus proche des « valeurs » traditionnelles occidentales, comme l’individualisme, l’esprit entreprenarial, le sens de la responsabilité individuelle) plutôt que russe, j’estime qu’une injustice a été commise sur le tracé des frontières en 1991 et que cette injustice est la cause principale de cette guerre . Et je suis ulcérée par tous ces salopards d’ukrainiens de plateaux occidentaux qui poussent manifestement à une guerre mondiale, indifférents à la vie des peuples ukrainien et russe considérés comme de la chair à canon.

            • « j’estime qu’une injustice a été commise sur le tracé des frontières en 1991 et que cette injustice est la cause principale de cette guerre . Et je suis ulcérée par tous ces salopards d’ukrainiens de plateaux occidentaux qui poussent manifestement à une guerre mondiale, indifférentse de la chair à canon. »…
              ALORS LÀ NOUS SOMMES D’ACCORD !!!

        • anonyme…….sur les « nazis » en Ukraine

          https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_Azov

          quand a zelensky….c’est un balai a chiotte aux ordres de biden,zelensky la pleureuse qui fait une tournée mondiale tel une star académy en chialant comme une gonzesse pour avoir des armes et qui sont revendues derrieres notre dos aux russes,enfin zelensky doit etre abattu par les russes pour passer a autres choses et la paix reviendra .Tiens le voila le zelensky ….en tenue de combat

          https://i83.servimg.com/u/f83/19/48/51/99/humour14.jpg

    • Zelensky, un héros national ? Voyons, Anonyme, un peu de sérieux ! Dans les médias occidentaux aux ordres, oui sans doute, mais ailleurs…

      • Pour avoir compris que je considérais Zelensky comme un héros national, il faut avoir renoncé à toute rationalité au profit d’un horrible esprit partisan.

        • zelensky est un faux heros…..c’est une merde,l’europe c’est encore trompé !!

    • Sur la mansuetude des » patriotes ukrainiens « ….par expérience familiale , ils furent nazis bien avant AH!Mon arrière grand père , pour le simple motif qu’il faisait partie de la population polonaise de GALICIE , fut crucifié avec des fourches sur la porte de sa maison ou il agonisa pendant DEUX JOURS !

    • et si par hasard zelenski n’était pas là pour liquider tous les Nazis en les envoyant contre les Russes ? je trouve ça incroyable cette collusion judeo-nazzie (interdite, honnie partout sauf en plein conflit armé en Ukraine-mme) avec laquelle on tricote lourdement en faisant semblant que toutes les pièces du puzzle sont arrangées conformément à la doctrine officielle mondiale.

  3. Avec 1000 soldats hors d’état de combattre par jour, soit depuis le mois d’avril, environ 90 000 soldats morts ou tués et les ukro-nazis espèrent reformer une armée digne de ce nom par par magie ? la mythomanie ukrainienne est d’un niveau stratosphérique, tellement la mentalité nazie infecte les esprits comme en 1945.

    Lorsque l’Ukraine force le recrutement obligatoire de ses civils pour combattre dans le Donbass, alors on peut dire que c’est la fin, en effet, une guerre se prépare en amont, on recrute et l’on forme des mois, voir des années avant toute opération militaire.

    Que l’on m’explique comment l’Ukraine va-t-elle renverser la situation et expulser l’armée russe sans soldats un tant soit peu formés

    Ce qu’un enfant pourrait comprendre, voir un abruti avec un QI d’une éponge, apparemment les ukro-nazis et leurs alliés ne captent pas.

    • Pourquoi cette question ? Vous connaissez des ayatollahs (ou même de simples mollahs) capables de raisonner intelligemment en dehors de leur traité d’élevage des chèvres dicté il y a 1400 ans, et par ailleurs doux et tendres avec les femmes, et respectueux de leurs droits ? 🙂

        • Même s’ils sont des ayatollahs, Poutine les regarde comme étant les dirigeants actuels de l’Iran, héritier des splendeurs des empires perses…
          Et donc les seuls interlocuteurs possibles !

        • En effet, mais pourquoi Israel « discuterait » avec l’Azrbaidjan qui a envahi et accaparé une partie du territoire arménien grâce aux drones fournis par Israël ?

  4. Le.nazi ukrainien Bandera s’est vu honnore par un magnifiwue drapeau nazi dans les, escaliers d’un supermarche de Kiev.
    Les mierdias ont plaide que ce genre
    de drapeau et signe etaient commins en Asie = faux -le signe vient d’Asie mais jamais il n’a ete peint, grave ou ecrit en noir sur fond rouge-
    Les mierdias et bizzarement les juifs nous disent que cela ne les choquent pas !! Donc si le Printemps apres travaux decore ainsi ses escaliers : ils ne protesteront pas ???
    gros mensonge !

    • En effet, l’alibi des néo nazis et de leurs comparses gênés aux entournures est de dire que la svastika sous diverses variantes est un symbole antique commun à plusieurs anciennes civilisations, peut-être à cause de sa géométrie qui suggère le mouvement perpétuel.
      Mais la version d’Adolf, adoptée par les Ukronazis, est très particulière et se différencie des autres au premier regard.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Svastika

      • @Navis
        Un alibi ? Et pourquoi faudrait il avoir un alibi ! Chacun fait ce qu’il veut chez lui, c’est le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, contrairement aux prétentions de l’idéologie NEOCON que vous ne dénoncez que lorsque cela vous arrange.
        L’idéologie actuelle de l’Otan c’est « L’ANTIFASCISME », euphémisme pour le communisme. C’est vous qui êtes gêné aux entournures au point de nous faire de l’inversion orwelienne.

        • Pas du tout ! Vous répétez le mantra/postulat débile de tout « nationaliste » bas du front ! Chacun ne fait pas ce qu’il veut chez lui !
          C’est comme si vous disiez , chez moi j’ai le droit de battre ma femme et mes enfants , de les torturer ……Il y a un truc qui s’appelle la culture , la civilisation , l’éthique , la pensée ….qui n’est pas enfermée par des frontières nationales ……C’est un truc que les natios bas du front n’intègre jamais . On le voit bien au RN ….C’est toute la différence abyssale avec un ZEMMOUR qui , lui , est cultivé

    • Répondre à patphil: … jusqu’au dernier pigeon… (sélection naturelle 😏 😄 😂 )

  5. L’Iran veut détruire Israël et sa capitale mondiale Jérusalem de quoi donner des pustules à Attali ! Que peut-on faire ? RIEN ! ils se détestent depuis des décennies on peut en faire une métaphore philosophique ? Tant qu’il existera dans nos vocabulaire le mot « pouvoir » les choses iront toujours mal entre les hommes ! Inutile de parler des femmes c’est souvent pire !😇

  6. Macron ne finira pas son mandat de 5 ans, il baignera dans son sang après avoir pris des décisions terribles comme un psychopathe qu’il est.

    • Ne seriez-vous pas un peu optimiste ?
      Je crains qu’avant qu’il ne baigne dans son sang, il ne baigne dans celui de beaucoup de « riens » et que cela s’arrête là, avec les félicitations des medias et des zélites. Cela d’ailleurs a commencé et le peuple y a trouvé rien d’anormal.

  7. effectivement il faut que Poutine et son armée élimine physiquement le zelensky et tourner la page et passer a autres choses avec des personnes qui respectent les accords,traités etc…..

  8. @Navis et Cie
    J’ai visé juste pour être accusée d’être macroniste et pro Zelensky !
    Ceux qui ont lu mes commentaires sur la guerre en Ukraine et d’autres sujets peuvent mesurer votre niveau de malhonnêteté intellectuelle semblable à celle des intervenants des émissions de Lci.
    Je réitère : cessez de faire diversion sur les « ukrosnazis » et de condamner Bandera qui n’a jamais eu d’autre objectif que de lutter contre la Terreur soviétique.
    Ne pas dénoncer les véritables raisons de l’existence de Zelensky, c’est s’en rendre complice.
    Dénoncer « l’Occident » sans définir son contenu réel actuel, en agitant l’habituel épouvantail utilisé par les antifas dont vous prétendez pourtant être les adversaires, c’est se rendre complice. Ne jamais remonter aux causes, c’est sa rendre complice des effets.

    • C’est bien l’essentiel pour vous : vous avez raison et les autres ont tort.
      Chacun de son côté est satisfait.
      Quant à accuser de malhonnêteté, c’est tellement plus facile que d’essayer de comprendre l’opinion des autres.
      Bandera est un néo-nazi parce qu’il utilise les mêmes méthodes que les nazis historiques en méprisant le droit de la guerre à l’encontre des populations du Donbass, notamment depuis les accords de Minsk que l’Etat ukrainien a bafoué délibérément avec l’aide des régiments néo-nazis.
      Si vous approuvez ces méthodes, ne parlez plus d’honnêteté, dites que la force est la seule règle au nom du bon droit de tel régime.
      Votre hantise est le régime soviétique qui n’existe plus et c’est votre prétexte peut-être pour justifier toutes les exactions commises au Donbass.
      Vous dites que l’Ukraine a le droit d’utiliser des néo-nazis contre le Donbass alors qu’elle a signé les accords de Minsk !

  9. C’est un peu fatiguant tous ces commentaires dictés par l’ego !
    La guerre tue, la famine tue encore plus, voilà plus important que les querelles de personnes pour savoir qui a la plus longue !

  10. Ce Zelensky et sa bande sont de vrais dégénérés ? On comprend l’amour que Macron a pour eux !

  11. Zygomyr peut redouter la colére des Légions . A force d’envoyer au massacre des milliers de jeunes ruraux et de retraités raflés par les sbires du Sbu , il doit craindre le retour des survivants . C’est pour cela qu’il a expédié aux States sa partenaire pour obtenir du sénile Bidon un asile doré , bienvenu lorsque sa situation deviendra intenable …

  12. Quand les Russes auront fini de libérer l’Ukraine, Zelensky pourra toujours demander l’asile politique à LCI.

  13. Il est heureux de constater que des hauts fonctionnaires Ukrainiens et des chefs militaires ont plus de bon sens que leur Président. Poutine doit en finir au plus vite avec ce farfelu qui compromet l’espoir de paix souhaité par la majorité du peuple Ukrainien.

  14. Pourformater les esprits par la peur l’a escroc criminel Macron et ses affidés ont utilisé successivement
    1- virus chinois
    2- Ukraine
    Maintenant que les yeux s’ ouvrent sur ces escroqueries( un peu)
    Il sort à nouveau
    3- variations climatiques dues à l’ humanité
    4- immigrés musulmans chance pour la France
    Ce type et ses affidés ont vocation à finir comme ceux de Nurenberg ou plus simplement dans un fossé avec coup de pioche derriere les oreilles selon methode Pol Pot

Les commentaires sont fermés.