Un bateau français pour Gaza, symbole de paix, ou caution pour les fascistes du Hamas ?

Publié le 28 mars 2011 - par - 749 vues
Share

Voici dans l’ordre le nom des associations philanthropiques, amies de l’humanité en général et des juifs en particuliers qui avec la CGT participent à une opération visant à apporter par bateau, après les philanthropes Turcs de l’organisation IHH du matériel « humanitaire » à Gaza.

L’IHH mouvement fasciste interdit en Allemagne pour ses liens avec Al Quaida, s’afficha comme une ONG humanitaire, alors qu’elle est un des rameaux des fascistes turques du mouvement de Erbakan « mili görüs » lui-même issue des tristement célèbres « loups gris ».

Mais ce voisinage ne gêne pas nos amis français de l’humanité réitérant l’opération du mavi Marmara, afin de lutter contre les assassins sionistes et par la même occasion, apporter bonheur et joie aux pauvres Gazaouis pliant sous le joug esclavagiste de l’infâme armée juive, qui campe à leur frontière.
(voir ci-joint les photos des pauvres gazaouites, photos parus dans RL))

Donc revenons dans l’ordre à nos amis de l’humanité :
Association France Palestine Solidarité – AFPS
Américains contre la guerre – AAW
Union syndicale Solidaires
Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui – ACCA
Alliance for Freedom and Dignity – AFD
Association des Travailleurs Maghrébins de France – ATMF
Association des Tunisiens en France – ATF
Association Nationale des Elus Communistes et Républicains – ANECR
Association pour la Taxation des Transactions et pour l’Action Citoyenne – ATTAC
Association pour les Jumelages entre les camps de réfugies Palestiniens et les villes Françaises – AJPF
Association Républicaine des Anciens Combattants – ARAC
Campagne Civile Internationale Pour la Protection du Peuple Palestinien – CCIPPP
Cimade
Collectif des Musulmans de France – CMF
Collectif Interuniversitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes – CICUP
Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix – CJACP
Collectif Paix Palestine Israël – CPPI Saint-Denis
Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire – CCFD – Terre Solidaire
Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens – CBSP
Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient – CVPR PO
Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt – CJPP5
Confédération Générale du Travail – CGT
Comité Pays de Loire Gaza Jérusalem Méditerranée
Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives – FTCR
Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique – FASE
Génération Palestine – GP
Fédération Syndicale Unitaire – FSU
Initiatives Pour un Autre Monde CEDETIM – IPAM
Les Verts / Europe-Écologie
La Courneuve Palestine
Le Mouvement de la Paix
Les Alternatifs
Union Juive Française pour la Paix – UJFP
Les Femmes en noir
Ligue des Droits de l’Homme – LDH
Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté, section française de la Women’s International League for Peace and Liberty – WILPF – LIFPL
Nouveau Parti Anticapitaliste – NPA
Parti Communiste Français – PCF
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples – MRAP
Parti de Gauche – PG
Organisation de Femmes Egalité
Mouvement International de la Réconciliation – MIR
Participation et Spiritualité Musulmanes – PSM
Parti Communiste des Ouvriers de France – PCOF
Terre des Hommes France
Pax Christi France
Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens – UTIT
Union Générale des Etudiants de Palestine – GUPS-France
CAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture)
Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)
Mouvement Jeunes Communistes de France
Confédération Paysanne

Que du « beau linge » garanti gauche pure, paysans du Larzac et évêques de France. A se tordre comme dirait Alphonse Allais en voyant ce défilé d’âmes pures et d’honnêtes gens.

Aux cotés des associations qui portent le projet, le CE de la SNCF en région PACA se distingue par son zèle antisioniste ou antisémite, l’on ne sait plus très bien.
Marcel Almero, son responsable, présente l’opération sur le site internet du Comité central d’entreprise de la SNCF en région PACA, en précisant que le CE de la SNCF s’y engageait pour poursuivre  » la démarche du CE des Cheminots pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens » ajoutant que  » depuis nombre d’années, l’objectif du Comité d’Etablissement a été à la fois d’apporter sa contribution à la Paix, sa solidarité et de sensibiliser les cheminots à ce problème ».
On cherchera en vain, chez l’ensemble de ces «zélés philanthropes » au titre de leurs contributions à la paix qu’ils proclament avec tant de ferveur, une quelconque compassion pour les populations civiles du sud d’Israël soumis aux bombardements du Hamas et des groupes islamistes de la Bande de Gaza.
Une once de honte devant cet attentat au terminal des bus de Jérusalem le 23 mars 2011 ou 25 personnes ont été blessés échappant par miracle à la mort.

Aucune larme dans l’œil de ces grandes consciences de gauche devant l’horreur du meurtre d’une famille de 5 personnes égorgés à itamar ce vendredi 18 mars et tout ce que trouva à dire un membre du cabinet politique du Hamas par la voix de Ezzat Al-Rashak : son mouvement ne pouvait être responsable du meurtre des 5 membres de la famille Fogel à Itamar. ’’Ce n’est pas la politique du Hamas et des factions de la résistance palestiniennes d’attenter à des enfants’’. Selon lui, ’’il ne faut pas exclure que des colons aient eux-mêmes commis l’acte, pour des motifs criminels’’. Y at-il des degrés dans l’horreur et le cynisme, la vie d’un bébé de trois mois égorgé est pour le hamas comme l’ensemble de la classe politique française, une conséquence de la « colonisation ». Ils ont les mêmes arguments.

A se demander si ce ou ces bateaux ne devraient pas subirent le sort des engins militaires qui devant partirent pour l’indochine furent renversés dans le port de Toulon en 1952 par les marins et les dockers communistes sous la direction de Jean Bartolini, député communiste de Toulon.

Le 14 janvier dernier, Marcel Almero , le tartarin de la Joliette, président du CE SNCF de la région PACA, précisait que « à bord, devraient embarquer 80 à 150 personnes pour un voyage d’une durée de quatre à sept jours », ajoutant que « la CGT a la lourde tâche de trouver un bateau, or soit on trouve des cargos soit de gros ferrys, donc on continue à œuvrer auprès des armateurs », a-t-il expliqué.

Très actif, le CE participe en tant que tel, à travers ses responsables, à des soirées de sensibilisation et de collecte de fonds, témoin cette soirée au centre culturel des cheminots CGT, à laquelle appelle Jacques MOLLEMEYER du Mouvement de la Paix, et toujours avec la participation du sémillant Marcel Almero , Secrétaire du CE des Cheminots PACA qui déclare : « Le CE des Cheminots PACA avec le Collectif Vauclusien pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens , l’Union départementale CGT du Vaucluse, s’unissent pour contribuer à affréter Un bateau français pour Gaza, à Marseille ». Le CE cheminot PACA prend l’initiative : il organise un débat soutenue par le collectif 13 « un bateau français pour Gaza » le 17 février 2011. Derrière cette initiative, bien sur le PCF et ses alliés du front de gauche, qui n’osent encore apparaître au grand jour et évidemment nos amis d’Europe Ecologie.

Il est vrai que selon la loi, la SNCF a juridiquement peu de moyens de s’opposer à ce que fait son comité central d’entreprise, ou un des comités régionaux, elle donne cependant une définition relativement claire des missions d’un CE:

Le Comité d’entreprise est un conseil doté de la personnalité civile composé du chef d’entreprise ou d’un de ses représentants, et de membres du personnel élus. Outre les missions légales liées au fonctionnement de l’entreprise, le CE met en œuvre des action, financées sur un budget spécifique attribué par l’entreprise, en faveur des salariés, des anciens salariés et de leur famille (les activités sociales et culturelles sont organisées et développées par le comité d’entreprise Il s’agit de prestations non obligatoires légalement, fournies aux personnes pour leur bien-être ou l’amélioration de leurs conditions de vie).

On est loin d’un Bateau pour Gaza, sauf à penser que l’opération améliorera les conditions de vie des cheminots si difficile surtout en PACA où elles paraissent encore plus dures que celles des dockers de Marseille ; c’est dire !

Le CE de la SNCF reçoit plusieurs dizaines de millions d’euros de l’entreprise au titre de son fonctionnement et des activités sociales et culturelles.

La SNCF, entreprise publique à vocation commerciale, reçoit de l’Etat et des collectivités locales près de 7 Milliards d’euros de subventions directes, et plus de 5 milliards sont versés à RFF (Réseau Ferré de France), soit un total de 12 Milliards d’euros de subventions !

Qu’il s’agisse des collectivités locales ou de l’Etat, ces subventions sont versées à partir de ressources de l’impôt direct ou indirect, sur les particuliers et les entreprises.

Comment s’assurer que ces sommes versées par la collectivité ne se retrouvent pas dans les caisses du comité d’entreprise ?
Dans ce cas, il s’agirait d’un détournement de fonds publics, qui viendraient financer des opérations politiques et partisanes.

De même, on peut légitimement s’interroger sur le financement des réunions, des déplacements (y compris à Gaza); si ce financement vient du budget du CE, celui-ci sortirait des missions qui lui sont dévolues par la Loi.

Le site internet de l’opération « Un bateau pour Gaza » annonce que 16% des 450 000 euros nécessaires à l’affrètement du bateau, soit plus de 70 000 euros, proviendront de « financements institutionnels », sans préciser l’origine de ces fonds.

Pour nos amis qui serais tenter par une démarche juridique, rappelons qu’en avril 2010, des contribuables obtenaient l’annulation d’une subvention de la commune de La Penne-sur-Huveaune (Bouches-du-Rhône) au ” Fonds de solidarité et d’urgence pour les collectivités locales et la population de la bande de Gaza”. Dans cette affaire, le tribunal administratif de Marseille avait retenu le caractère politique et partisan de cette délibération.

Plusieurs CE de grandes entreprises sont actuellement dans le collimateur de la Cour des comptes, il serait bon que celle-ci se penche spécifiquement sur le financement de cette opération.
Et quand on pense qu’il y a quelques années le CCE de EDF-GDF osa jeter dehors Jean-Claude Laporte qui en était le directeur car il avait regardé les comptes de prés et s’était rendu compte des cadeaux fais par le CCE au Parti Communiste Français.

Mais cette « flottille de la paix » aussi scandaleuse soit-elle, n’est pas la vraie question.
Ce qui est pour le moins surprenant c’est l’attitude du gouvernement français et celle d’une majorité de la gauche, qui d’ailleurs soutient cette opération et l’inavouable attitude d’une grande partie de la droite toujours prêtent à défendre les terroristes assassins de ce pauvre Hamas au nom d’un antisémitisme paré du voile de l’antisionisme.

Il est vrai que l’exemple vient de haut ainsi le 15 juillet 2010 le consul de France à Jérusalem prononce un discours à Gaza dans lequel il déclare que les valeurs de liberté, égalité, fraternité sont aussi des valeurs palestiniennes, que Jérusalem doit être la capitale de deux États ou que « l’occupation » doit cesser, sans même prononcer le nom du Français Gilad Shalit, otage de Gazaouis depuis plus de quatre ans et dont le Quai d’Orsay se lave apparemment les mains.  « Liberté, égalité, fraternité, telles étaient les aspirations des révolutionnaires français, telles sont aussi les aspirations du peuple palestinien. » Cela le Consul de France à Jérusalem le dit sans rire en recevant le gratin gazaoui pour célébrer le 14 juillet…. On sait que « comparaison n’est pas raison » mais là, on verse l’ignoble…

Combien de roquettes ou autres obus de mortier ont été tirés depuis Gaza au petit bonheur la chance sur le sud d’Israël ? Des centaines, bien plus de mille. Bombardements justifiés par le Consul de France, au nom de la devise de la République française « liberté, égalité, fraternité ».

Certes Monsieur le consul se prononce pour deux États et prononce le nom d’Israël –mais il ajoute : « En attendant, la France – je l’ai rappelé hier au cœur de la vieille ville de Jérusalem –demande qu’il soit mis un terme à la colonisation, que cessent les démolitions de maisons et les évictions de familles. A Jérusalem en particulier, il est crucial que soient respectés la diversité et les équilibres démographiques, humains, sociaux, religieux. » A noter le poncif éculé et inexact de « colonisation » ainsi depuis son évacuation par israël , afin de favoriser la paix, il ne reste plus un seul Israélien ni un seul Juif d’ailleurs dans la Bande de Gaza – alors, parler de respect de la diversité et des équilibres divers est cocasse.

Il y a foule pour cette fête et le Consul commente : « Votre participation en grand nombre témoigne de l’amitié qui nous lie, elle est le symbole de la profondeur des liens qui unissent la France à Gaza. » De quelle France parle-t-il ? Pas de la grande majorité des Français…

Et d’énumérer les projets menés par la France à Gaza – comprendre financés et donc payés par le contribuable français – : « Dans le domaine de l’eau, avec le projet d’assainissement de Beit Laya, dont les travaux de la station d’épuration commenceront dans quelques jours. Dans le domaine de la santé, avec la réhabilitation du département des urgences de l’hôpital Al Quds dont nous allons fournir l’équipement médical. En appui au secteur privé, avec l’accord que je vais signer demain pour soutenir le secteur des technologies de l’information. » Ce qui prouve que les travaux se font très normalement dans la Bande de Gaza….Quant aux« technologies de l’information, » la question qui se pose est de savoir si la France, nous donc, contribue à la télévision du Hamas, mouvement terroriste et qui diffuse des programmes incitant à la haine d’Israël et des Juifs, utilisant sans vergogne des enfants palestiniens ou a concocté une vidéo misérable mettant en scène le père deGilad Shalit toujours otage dans des années…

Parmi les autres projets financés par le contribuable français le Consul se félicite: « Nous contribuons à la formation des cadres et au développement de la recherche à travers la coopération universitaire que nous avons engagée avec l’université Al Aqsa (université qui sur son site accuse Israël d’avoir assassiné Rafik Hariri), , Al Azhar – site en arabe uniquement – , l’Université islamique – qui lance une chaîne de télévision pour dénoncer « les crimes commis par le régime sioniste, » etc. et promouvoir « les valeurs sublimes de l’Islam » ah bon, pas celles de la République française ? – et le Collège de Sciences appliquées. » Alors, de quelle recherche parle-t-on ?

Mais la coopération de la France ne s’arrête pas là. On trouve un partenariat également avec « l’association Al Mizan pour les droits de l’Homme » Association qui déclarait en juin dernier : « Le Centre « Al-Mizan » pour les droits de l’homme a appelé la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à la torture pratiquée dans les territoires palestiniens occupés, et à activer la convention de l’ONU sur la lutte contre la torture. Dans un communiqué, dont le Centre Palestinien d’Information (CPI) a reçu une copie, « Al-Mizan » a rappelé que les Palestiniens fêtent, ce samedi, la journée de la lutte contre la torture, au moment où toutes sortes de violences sont pratiquées contre leurs détenus incarcérés dans les geôles israéliennes. Le centre a souligné que les captifs palestiniens sont privés de leurs droits les plus élémentaires, et sont soumis à toutes sortes de torture. »

Et le Consul de conclure : «Il est difficile de citer tous nos partenaires. Mais, à tous, je souhaite exprimer notre appréciation pour le travail accompli, pour leur dynamisme qui illustre la force et la vitalité de la société civile à Gaza. Une société civile que nous continuerons de soutenir. »

Et de demander la libre circulation des biens et des personnes. Mantra habituelle du quai d’Orsay qui systématiquement oubli d’ évoquer la liberté de circuler de Gilad Shalit, Franco-Israélien kidnappé il y a plus de 4 ans…

Il n’est pourtant pas si timoré que ça, le Consul, car il ose appeler à « la réconciliation interpalestinienne, » et surtout, en félicitant l’UNRWA( l’organisation de l’ONU qui depuis 1948 verse conscenscieusement plus de dollars par mois pour les palestiniens 25 fois plus d’argent que pour l’aide au Sénégal) pour son travail dans la Bande de Gaza il ose dire : « Nous condamnons avec la plus grande fermeté les violences et les menaces dont ils ont fait l’objet. » Des « inconnus » avaient saccagé des colonies de vacances jugées immorales car permettant aux petites filles de danser ou chanter…
Et le Consul termine en fanfare , en saluant les Français de Gaza « en quelque sorte les dépositaires de cette dimension humaine de la relation d’amitié ancienne qui existe entre les Français et les Palestiniens ». Une dimension que privilégiait Mahmoud Darwich, ce grand poète et humaniste palestinien qui, entre autres, perpétua le mensonge Mohammed Al Durah qu’il qualifie de petit Christ amputé de son pays et tué de sang-froid par un chasseur inhumain….

Mahmoud Darwich dont Paris, par la voix de l’ineffable Delanoè, s’enorgueillit d’avoir baptisé de son nom une de ses places. C’était il y a un mois et un jour, le 14 juin, en présence du président Mahmoud Abbas, du maire de Paris et de nombreuses personnalités françaises et arabes. Au cœur de Paris, cette place marquera la pérennité de nos liens. »

Mais depuis les révolutions dans le monde arabo-musulman , les choses sont en train de changer, ou plutôt elles changent pour que rien ne bouge, mais les sanguinaires de la bande de Gaza sont assez furieux de perdre la vedette de « la victime » idéale.
Non seulement les terroristes envoient des projectiles dans le seul but de tuer des civils israéliens, et lorsque l’armée israélienne pour défendre ses citoyens riposte et cible les infrastructures terroristes ils disent envoyer des roquettes en réponse à l’agression du peuple palestinien par les « sionistes ».

Le djihad islamique (Branche armée du fatah – parti d’Abbas) fait de la surenchère sur ses petits copains. Les brigades d’Al-Qods veulent frapper plus loin à l’intérieur du territoire israélien- Leur porte parole Abou Ahmad a déclaré que les cibles telles que Sdérot et Aschkélon sont dépassées. Il n’ya plus de ligne rouge tant que l’ennemi ne respectera pas les résolutions et les chartes de l’ONU.

Alors que leur charte a eux préconise la destruction de l’Etat d’Israël, civils inclus.
Ces terroristes lanceront des roquettes Israêl ripostera et les occidentaux recommenceront leur jérémiades avec leur rapport abjecte et les larmes de Sarkozy.
Les terroristes considèrent chaque civil israélien comme une cible à détruire, et préparent de jolis tableaux pour les dupes occidentales.

Le ‘Hamas et autres factions terroristes ciblent intentionnellement des civils, des quartiers d’habitation dans les villes, des jardins d’enfants, des kibboutzim.
Aucune action de l’Armée israélienne n’est menée si ce n’est en représailles des tirs aveugles et abjectes des terroristes. Les tirs de l’armée israélienne sont étudiés et ciblées au millimètre pour éviter toutes pertes civiles.

Lors de certaines représailles l’armée israélienne envoie des messages à la population en arabe pour les prévenir de se tenir éloignée des cibles définies. L’armée israélienne ne tire pas sur des civils mais sur des objectifs et infrastructures terroristes.
Il arrive qu’il y ait des victimes collatérales qui sont souvent utilisées comme boucliers humains par les terroristes.

Souvenez-vous de l’infâme rapport Goldstone qui avait pris en compte des témoignages des activistes du ‘Hamas, qui d’ailleurs furent démentis par le ministre de l’intérieur du ‘Hamas lui-même : Fathi Hamad.
C’est des Etats-Unis que nous vient une parole juste et sincère Pourquoi vous excusez-vous tout le temps , dit Sarah Palin aux Israëliens
Avec cette seule phrase faite à ses hôtes israéliens, Sarah Palin fait preuve d’un sens de la répartie qui réchauffe le cœur de plus d’un Israélien la future candidate aux présidentielles américaines réaffirme un ton qu’elle n’a jamais cessé de donner : celui de l’amitié sincère et franche avec l’État Juif !

C’est avec une étoile de David autour du cou que Palin est arrivée en Israël. Non pas parce qu’elle se serait convertie au judaïsme mais pour une autre raison : « Porter cette étoile autour du coup, c’est se rappeler des luttes de David contre Goliath. Dans le monde actuel où l’inversion de la réalité est fait courant, c’est rappeler que le petit David israélien fait face au Goliath du terrorisme arabe. Pas uniquement palestinien, mais musulman dans son ensemble djihadiste ».

Puis elle continue « Depuis 3000 ans, les juifs prient en se tournant vers Jérusalem. Depuis 3000 ans, les juifs prient pour y vivre. Aucun autre peuple au monde ne mérite autant Jérusalem ».
« Israël n’a jamais été accepté par les populations arabes. Elles disent vouloir la paix. Elles se disent prêtes à signer la paix si Israël recule jusqu’aux lignes de 1967. Mais dans les faits, que ce soit en Égypte ou en Libye, on le voit: place Tharir, les civils chantaient « A Jérusalem nous allons. Nous allons pour devenir des millions de martyrs ». Lorsque la journaliste américaine Lara Logan a été brutalement attaquée, la foule scandait « Juive ! Juive ! » et « c’est une agent du Mossad ! »

Le courage de Sarah Palin met en lumière la lâcheté des politiques français.
Et surtout jette une lumière crue sur ce qui est en jeu avec cette « 2 ème flottille de la paix », un nième coup de boutoir contre le seul état-nation du moyen-orient, contre le seul pays démocratique de la région. Le colonel Kadhafi, bachar el assad et les autres peuvent tranquillement tirer sur les manifestants, aucune manifestations dans les rues de Paris, aucun défilé à Marseille, pauvre Olivier Besancenot, priver d’images et de déclarations chocs. Salauds de journalistes.

En réalité, il faudrait qu’en tête de proue de ces navires les organisateurs mettent messieurs Mélenchon, Ramadan, Thibault et Pierre Laurent, eux qui partagent le même amour pour Israël et ses habitants , que le Hamas.

Lazare Zylbergleitt

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.