Un chef pour la France, vite !

Publié le 5 août 2021 - par - 39 commentaires - 1 086 vues
Traduire la page en :


Je les vois se dandiner sur les plateaux et en coulisse, les jolis prétendants au trône de France. Je vois leurs gestes calculés, leur mine empruntée. J’entends leur voix suave égrener de lénifiantes et mesurées paroles ; des idées générales beaucoup, des lieux communs surtout mais des solutions, aucune. Tout cela relève du théâtre tragi-comique mondain, délicieusement mis en scène par nos médias souvent subventionnés mais jamais subversifs.

Je pose la question. Que peuvent bien penser et retenir de ce grand théâtre politico-médiatique les millions de Français moins avertis des choses publiques mais qui pourtant restent en attente, en demande même de quelque chose d’autre à mon avis ?

Car ils voient bien, ces Français, que dans le climat politique actuel très confus, très conflictuel, plus personne n’y comprend rien. Les repaires s’estompent, les valeurs se délitent et tout semble partir à vau-l’eau. Pour eux, la parole publique devient inaudible, la classe politique les exaspère, les valets médiatiques les désespèrent. Tous ces beaux parleurs sont à mille lieues de leurs préoccupations personnelles et de leurs soucis quotidiens. Et la crise sanitaire ne fait qu’ajouter à la confusion et à l’exaspération générale. Tout cela génère des frustrations, des peurs, des colères qui pour l’instant restent contenues, mais jusqu’à quand ?

Et pourtant, les attentes des Français sont simples. Ils veulent qu’on s’adresse à eux, qu’on leur parle, qu’on les écoute, qu’on les rassure. Ils demandent qu’on leur redonne du travail, du sens, de la fierté et de l’espoir. De l’espoir, pour eux bien sûr, mais plus encore pour leurs enfants et leurs petits-enfants. Ils attendent enfin un discours de vérité, de vérité crue, de vérité vraie, de celle capable de leur redonner confiance en l’avenir.

Alors, oui ! Les Français ont plus que jamais besoin de celui ou celle qui répondra enfin à leurs demandes et à leur désespérance. Ils attendent celui ou celle qui leur tiendra un discours simple, compréhensible. J’ajouterai percutant, voire martial, et qui l’assénera avec force et bienveillance mélangées.

Ils attendent un chef qui leur dira que ce sera dur (ils le savent déjà) et que ce sera long (ils le savent aussi). Ils attendent un chef qui décidera et agira d’abord et avant tout dans l’intérêt de la France et des Français. Un chef qui fera tout pour eux, pour que leur vie, celle de leur famille, celle de leurs proches et celle de tous les Français s’améliorent. Un chef qui les touchera au cœur et aux tripes. Et ils accueilleront comme le messie ce futur Président qui leur dira de façon claire et intelligible où il compte les emmener, comment il compte les y emmener, pour quoi faire et en combien de temps. Aujourd’hui, on ne sait rien.

Il y aura urgence pour lui d’annoncer les mesures qu’il prendra une fois au pouvoir pour répondre aux criants besoins de sécurité des Français, des besoins de sécurité physique, culturelle et sociale. Les Français aspirent à vivre de leur travail et à faire vivre dignement leur famille. Ils veulent aussi se sentir libres de mener leur vie selon leurs goûts, leurs désirs, libres de mener les projets, de progresser et de s’élever socialement s’ils le souhaitent. Et ils entendent pouvoir s’exprimer et donner leur avis sans risque, en toute circonstance et sur tous les sujets… surtout sur ceux qui les concernent. Nous en sommes loin aujourd’hui.

Et s’ils ne savent pas toujours les nommer, les Français connaissent parfaitement les problèmes auxquels ils sont confrontés. Et ce sont ces problèmes qu’ils veulent entendre distinctement formulés, sans souci du politiquement correct, sans langue de bois, sans leçons de morale ni jugements de valeur. Tout le contraire d’aujourd’hui.

Si on quitte une minute les inquiétudes sanitaires du moment, on trouve mille autres problèmes ; les méfaits de l’immigration sur nos modes de vie, sur notre culture et sur nos traditions. Les méfaits de l’immigration par les risques qu’elle fait peser sur les générations futures comme sur nous-mêmes. On trouve la perte de confiance envers la classe et la parole politiques. On trouve aussi la dégradation de l’autorité de l’État et de la sécurité dans les banlieues, dans les transports, dans les écoles, dans les cités avec son lot d’incivilités et de violences insupportables. Doit être dénoncée aussi cette justice si lente, si mal servie par des juges trop souvent guidés par des considérations idéologiques ou politiques. Figurent en bonne place également le problème du suicide des agriculteurs. Ainsi que le problème de l’écologie punitive et du paternalisme étatique qui nous infantilisent et nous expliquent comment vivre, que dire ou ne pas dire et bientôt que penser. On trouve encore cet État qui nous assomme avec toujours plus de charges, de taxes et d’impôts pour de moins en moins de services publics. À dénoncer aussi en vrac le problème des Ehpad où nos aînés sont moins bien traités que les prisonniers. À dénoncer les associations richement subventionnées qui pourtant travaillent contre la France et contre les Français. À dénoncer les écoles coraniques qui s’implantent, les prisons où ce sont les matons qui travaillent la boule au ventre, les lois qui favorisent le squatteur plutôt que le propriétaire, le système de redistribution sociale qui est à l’os alors que les fraudes sociales explosent. À pleurer aussi notre cher pays où les immigrés qui forcent nos frontières sont logés à l’hôtel, reçoivent une carte de crédit et bénéficient de soins gratuits alors que l’on compte parmi nos concitoyens plus de 9 millions de pauvres, 5 millions de chômeurs et une immense précarité de tous ordres… et puis, et puis… et puis tant d’autres choses encore.

Alors oui, les Français ont parfaitement identifié ces problèmes et bien d’autres. Et une fois qu’ils auront trouvé le candidat qui aura su les identifier et les exprimer ouvertement, il faudra encore que ce dernier annonce clairement les solutions que beaucoup connaissent mais que personne n’ose évoquer. À savoir et entre autres :

Le retour des frontières nationales ; la restauration de l’autorité de l’État ; le retour de l’ordre et de la sécurité partout en France y compris bien sûr avec l’utilisation de la force légitime lorsqu’elle sera nécessaire  ; la lutte contre les bandes, les gangs, les mafias ; l’application de la tolérance zéro et l’aggravation des sanctions pour les délits et incivilités ; le remaillage serré du terrain par les forces de l’ordre ; l’instauration de peines plancher et la majoration automatique des peines en récidive ; la sanctuarisation des écoles et aussi l’apprentissage de la discipline et du respect ; le droit du sang, la préférence nationale et l‘arrêt total de l’immigration et du regroupement familial ; l’interdiction des manifestations et des signes visibles du prosélytisme islamique ainsi que l’arrêt de construction des mosquées ; la limitation des aides et allocations aux seuls Français ; la mise en place de la déchéance de nationalité ; la promotion du travail, de l’effort, du mérite ; l’éloge du savoir-vivre et de l’excellence ; la diminution du coût de la vie, des taxes, des charges, des impôts ; la réduction des normes en vigueur et la simplification des réglementations ; la protection des plus faibles ; le sauvetage de notre système de santé et le remboursement des soins à 100 % pour tous les Français… et tant d’autres choses encore.

Tout ça parce que les Français ne savent que trop ce qui aura manqué pendant des années : un Président vraiment populaire qui ait enfin le courage et l’obstination de désigner et d’affronter les problèmes à bras-le-corps. Attention ! Pas un beau parleur, bien coiffé, bien costumé avec sourire carnassier. Pas non plus une héritière pourtant bonne danseuse malgré le poids d’un nom lourd à porter. Et encore moins un bonimenteur rondouillard et prétentieux tout plein d’assurance.
Mais oui, un Président debout et pour une fois à la hauteur de la fonction. Un Président fort, capable de taper du poing sur la table, de ruer dans les brancards pour redonner aux Français l’envie et la fierté d’être Français. Un Président et un homme libre qui pendant 5 ans travaillera pour eux et présidera la France sans se soucier d’une guigne des oppositions et des médias. Et il pourra d’autant mieux le faire que son programme aura été précisément détaillé et inlassablement martelé. Attention ! Plus que 10 mois pour détailler et marteler. Un chef pour la France, vite !

Pierre Marionnet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Stentor

Et c’est reparti !

Encore et toujours la même antienne : il faut un chef pour la France.

Si l’on trouve un chef, tous les patriotes vont le suivre d’un seul homme, on va enfin faire cette union des droites, et bien-sûr on va conquérir le pouvoir, et naturellement on va s’y maintenir !

AU PASSAGE, VOUS OUBLIEZ JUSTE UNE PETITE CHOSE :

Plusieurs se sont déjà présentés qui auraient pu être ce chef de la France que vous attendez comme le Messie, mais à chaque fois vous avez eu quelque chose à lui reprocher et vous n’avez pas voulu lui emboîter le pas.

ET SURTOUT VOUS AVEZ OUBLIE L’ESSENTIEL :

C’est qu’on a pas besoin d’un chef pour faire quelque chose quand on en est capable. Une résistance serait née spontanément s’il y avait encore dans ce pays des Français assez forts pour se battre.

Pierre Marionnet

Oui, et du coup on fait quoi ? On attend les parachutage ?
C’est mon côté Bonapartiste, il faut un chef fort qui fédère les cœurs, les corps et les esprits.

raskasse

” Car ils voient bien, ces Français, que dans le climat politique actuel très confus, très conflictuel, plus personne n’y comprend rien.”
Vous plaisantez ???
Si si !!! On a tout compris…hélas.

Stratediplo

En termes de personne, vous décrivez Louis le Nécessaire. Mais en termes politiques, un mandat à durée déterminée de cinq (ou sept) ans avec garantie d’irresponsabilité à l’issue est aussi insuffisant pour un tel programme que dangereux pour le pays, comme le démontre le bilan de dizaines de tels mandats. Et en termes institutionnels, un programme aussi ambitieux n’est pas réalisable par une seule personne même (voire peut-être surtout) à la tête d’un monstre hyperétatique qui a déjà avalé plus de la moitié du pays, aussi le premier chantier de ce chef serait de restaurer les corps intermédiaires de la France, à commencer par les institutions provinciales. Par devoir non choisi mais assumé Louis est prêt, mais il faudra procéder au nettoyage avant de l’appeler pour reconstruire.

Patapon

Le descendant de Saint Louis se tient prêt à faire son devoir de premièr des Francais.Faudra t il que nous le méritions ! Notre sort est entre nos mains.Puisse le Peuple de France retrouver avant long temps son cœur et sa tête.

Hilger

Bonjour. Toutes ces mesures énumérées plus haut ne seront possibles que si la France quitte l’Union européenne.

Vincent Sureau

Pierre Marionnet a raison.

Il faut un homme fort à poigne mais qui ait peur des piqures, sinon les antivax ne le suivront pas.

Colargol

Et toi, il te faudrait une greffe de cerveau.

gélase

Qu’il soit suicidaire serait également un bonus pour ce poste…ça éviterait un procès plus tard….

ROBINSON

Pas d’héritière ? Bon alors, il nous faut trouver un ou une orpheline, attaché(e) à aucun parti politique, qui ne soit pas censuré(e), qui soit pauvre, beau (belle), connu(e) et reconnu(e), populaire, honorable et surtout qui n’ait pas de titre honoraire… Bon courage mon capitaine !

Fabiola FERRANTE

QUE DIEU VOUS ENTENDE !
La clique à Macron a inventé un impôt passe-partout : “la contribution solidaire”…

Pour ponctionner HONTEUSEMENT et OUTRANCIEREMENT les retraites : il y a 6 nouvelles taxes sur le brut appelées “contrib. sociale”, et pareil sur les loyers : maintenant il faut payer les loyers des immigrés qui ne peuvent pas les payer : à nouveau “contrib. sociale”…
Donc entre ce qu’on nous pique et ce qu’on nous augmente, mon loyer qui représentait un quart de ma retraite, représente aujourd’hui la moitié !!!

QUE MACRON SOIT MAUDIT, lui et ses ascendants jusqu’à Cro-Magnon !
Maledetti tutti quanti !

Ce gouvernement de MER.. n’en a rien à foutre que vous vous soyez engagés dans un leasing, que vous ayez autre chose à foutre de votre fric qu’à entretenir tous ses macaques !

jeannot

France /Suède handball féminin en direct. Pour le monde, devant sa télé, la France est définitivement un peuple negroide. Il suffit de regarder nos “champions” 9 fois sur 10, des naigres, des naigresses. Ouaiiii ! La marseillaise ! Journaleux, acteurs, publicités, politiques, chanteurs, des noirs, des noirs…
des muzz… Putain mais où sont passés les français ? Ils sont en train de marner à 6 h du mat. pour se rendre à l’usine à 50 à l’heure pour financer nos remplaçants ? Et tous ces trisos cocus contents voteront jusqu’à la mort pour leur remplacement. Ce peuple me débecte.

la méthode de Duterte est la meilleure

Le Frexit , la sortie de l’ OTAN et de l’ ONU , la recréation de liens économiques et autres avec la Russie , l’ abrogation des lois scélérates dont les lois antiracistes , la restauration de la peine capitale , le droit du sang , …

D. Lajoie

Ou une cheftaine ? Non ?

Patapon

J’avais une cheftaine ,quand j’étais louveteau.Cette gentille conne nous faisait jouer à pipi au lit,alors que nos héros étaient Tarzan,Ivanhoe,Robin des Bois…Nous rêvions d’aventures héroïques,et ladite cheftaine nous traitait comme des moutards…😒Depuis,je hais les cheftaines!

la méthode de Duterte est la meilleure

Fin du régime parlementaire : plus de politichiens rampants, veules à la tête d’ un pays ===> seuls les militaires doivent diriger le pays avec l’ aide de techniciens patriotes .
Avant l’ avènement de ce régime , pourquoi ne pas leur préparer le terrain en formant des groupes natios en charge de l’ élimination de tous les nuisibles (politichiens , intellectuels de prisunic , associatifs , défenseurs du migron et de l’ afrognoule, racailles , roms , ‘artistes’ bobogauchos (pléonasme), … ?
Portons la terreur dans leur camp car eux ne se gênent pas pour instaurer la covidotyrannie !
Une fois ce régime militaire en place , on p^rocède aux indispensables mesures préconisées par M. Marionnet incluant les indispensables renégociations des traités d’ immigration , la remigration des bandits

Argon

Salut Pierre ça surfe ? Si j’ai bien tout compris ton sms il faut à la France un formatage !
Officier capitaine tu sais que tu as des officiers au-dessus de toi puisque tu fais partie de la muette ? La France que l’on essaye de décapiter a au-dessus la muette de l’UE ! Toute une bande de s…….qui ont une idée de ce que doit être le monde ? Ce sera les premiers a renversé et étrangement il le font eux-mêmes ! 😇

Jill

Tous insignifiants ;Macron n’a pas de soucis à se faire. Si Zemmour se pointe, tout est prêt pour le démolir.

Henri

Oui, cherchons nous un chef. Au temps de Monsieur La Fontaine, les grenouilles se cherchaient un roi, la fable finit très mal pour les grenouilles, elle finira aussi très mal pour nous, et micron sera brillamment réélu !

zéphyrin

un chef ok…et son équipe ? si c’est pour se faire tirer dans le dos dès les premières manifs et les cris d’orfraie des employés des médias , ce n’est pas la peine.
Si c’est pour se montrer “open” et racheter des ex adversaires de gauche et de droite, c’est bon, on a déjà donné…
oui le temps presse…

Hoplite

« Un chef pour la France, vite !« 

Oui mais voilà, il n’y en a pas, et de toutes façons les français ne votent plus. Alors, on fait quoi ?

gélase

“”Alors, on fait quoi ?””….ben, on disparait, ça me parait limpide….

Panini

On parle d’Éric zemmour là ?

patphil

un patriote souverainiste populiste pour la france !

Franta

Waouh c est tout un livre vos doleances je m attarderai sur 2 petits points les francais ont besoin qu on les rassure et donc de securiteaussi
Ils ont besoin de travail
Maus Madame
Il faudrait tout changer et sortit la France de. Thxelles et de l otan

ravachol

Premier point sortir de cette infernale saloperie qu’est l’ “europe” et deuxième point sortir de l’ “organisation terroriste de l’atlantique nord” !j’ai bien-sur nommé l’O T A N !

Jean-Paul Bourdin

D’accord Pierre, mais un chef avec des contre-pouvoirs réels. On voit ce que ça donne aujourd’hui, la république des copains et des coquins.

magnesJ51

Et surtout des tarlouzes, droguées pour l’essentiel…

Hectorperrier

Il faut un équivalent de Trump ou de Poutine. Pour l heure malheureusement en France aucun politique n à le charisme et courage de ces hommes qui aiment leurs peuples et patries. Demander l assistance de la Russie pour assainir et remettre de l ordre dans le pays, permettrait à un homme comme fillon de revenir aux affaires.

ravachol

Hélas les “francais” sont “découillés et puis le prochain comme l’actuel est déjà choisi !

finance

On aurait pas le temps de cloner Napoléon ?

gélase

« …Napoléon se met à porter le costume oriental, notamment pour la grande fête du Nil, en août 1798, ce qui amuse beaucoup son état-major, notamment ses généraux Murat et Lannes qui éclatent de rire… Le peuple l’appelle rapidement “le sultan El-Kébir”, “”en juillet 1799, le général français proclame quasiment son adhésion à la foi musulmane avec ce qui ressemble à une shahada, une véritable profession de foi : « Il n’y a pas d’autres dieux que Dieu et Mahomet est son prophète ! “”….(Source Historien Casali)

Papilou

Pourquoi 5 ans? On commence mal!

nicolachaos

Comme Emmanuel Macron est une sorte de Joker il nous faut un Batman comme président et un bon Robin comme premier ministre mais qui veut jouer ces rôles ?????

kabout

oui un chef avec des couilles si possible,et y a urgence depuis que sarko a baisé et pas respecté les francais avec ce fameux rérérendum du 29 mai 2005,cela fait 16 années déja qu’il y a urgence.

Patapon

Oui,la France cherche un chef enfin digne de sa fonction,intègre , volontaire,qui soit capable de fédérer le Peuple et de le conduire sans faiblir,un chef qui redonnerait du sens à la Politique,à la diplomatie,un chef respectueux de notre civilisation et de nos valeurs millénaires,un vrai chef d’État qui rendrait a la France son honneur et son prestige,et au Peuple son indépendance et sa dignité.Ce chef,je le connais.Je crois en lui,je le soutiendrai bec et ongles.Il se bat comme un lion depuis un an et demi contre la covidiofolie et la dictature sanitaire.En lui,les Patriotes fondent toutes leurs espérances.RESISTANCE! LIBERTE! POUR LA FRANCE!

racanelle

il faut Philippot président

bitenfair

Tu rêves debout!

ravachol

???

Lire Aussi