Un contributeur de Rue89 suspecte la généalogie d'engendrer du racisme !

Rue89, site de désinformation idéologique, nous gratifie d’un billet sidérant : l’engouement actuel pour la généalogie serait tout simplement « l’antichambre du racisme » !
L’auteur, Jean Matouk, « professeur honoraire des universités, il a enseigné l’économie durant vingt ans à l’université de Montpellier I. Il a aussi eu l’occasion de diriger diverses entreprises (la Société marseillaise de crédit, la banque Chaix…) » d’après Rue89, distingue les « relations horizontales », bénéfiques à ses yeux, des « relations verticales » telles que la recherche d’ancêtres généalogiques.
Voilà donc un pathos de plus où le citoyen français « de souche » qui veut inscrire son identité dans une filiation familiale, ou le citoyen français « par le cœur » ne seraient que des racistes parce qu’ils se basent sur une Histoire personnelle familiale et identitaire.
Où est le « racisme » dans tout cela ? Rechercher ses ancêtres français, polonais ou tunisiens feraient donc de vous une « bête immonde » raciste ? Mais quelle foutaise que tout cela !
Je n’ai guère de goût pour la généalogie. Pour ma part, je laisse ce soin à mon frère aîné qui a retracé notre arbre sur plusieurs générations, avec plusieurs allers et retours entre la France et l’Italie, mais aussi avec des apports slaves et germaniques. Nul racisme dans tout cela, parce que ça démontre que tout ce « sang mêlé » est devenu finalement franco-français en adoptant les valeurs de notre pays commun.
La non-généalogie, la considération purement « horizontale » des rapports humains prônées par l’auteur est justement la négation de toute identité, et même de l’Histoire humaine, par un relativisme culturel dont on constate aujourd’hui les dégâts.
Alors, n’en déplaise à Jean Matouk, je continuerai à vanter « mes ancêtres les Gaulois » même s’ils furent colonisés par « mes ancêtres les Romains » et « mes ancêtres les Germains ». C’est cela la France, et c’est aussi cela l’Europe, dont l’homogénéité génétique a largement été démontrée par des scientifiques, et dont les cultures comme l’islam y sont foncièrement étrangères voire hostiles.
Roger Heurtebise

image_pdf
0
0