Un crime appelé colonisation : vraiment ?

Publié le 13 janvier 2019 - par - 58 commentaires - 1 478 vues
Share

  

En France comme en Belgique, critiquer la colonisation est à la mode. Nous vivons une période de violent racisme « anti-raciste », de politiquement correct, de consensus obligatoire. Et j’aime me renseigner, savoir le vrai. Pourquoi ai-je voulu aller jusqu’au bout de contacts avec un historien professeur d’université qui critiquait autant que faire se peut la colonisation belge au Congo ? Pourquoi ai-je cherché ses collègues sur internet ? Par curiosité ! J’ai appris des choses étonnantes…

Ainsi, il est reproché aux Belges d’avoir importé des maladies au Congo. Les historiens semblent ignorer ce que Théodore Luyckx a vu à la fin du 19e s en traversant le Congo avec d’autres militaires belges : « Chacun de ces malheureux semblait atteint d’au moins 4 maladies inconnues en Belgique. » Ces maladies étaient le paludisme, la maladie du sommeil, la fièvre jaune, la bilharziose et  diverses parasitoses intestinales…

Les professeurs actuels vont jusqu’à dire que « la colonisation est le viol d’une société par une autre », que  « la colonisation belge a remplacé la violence existante par la violence de la colonisation ». J’ai même lu que les Belges auraient provoqué le tribalisme !! Ils n’ont manifestement pas lu des auteurs comme l’historien Tidiane N’Diaye, le chercheur de vérité Guido De Weerd  ou des missionnaires horrifiés par les massacres arabes comme par les mains et oreilles coupées sur ordre de chefs de tribu voulant effrayer, punir, la tribu adverse. Bien sûr, un « savant » ne peut s’intéresser à des détails folkloriques comme le retour des bonnes vieilles coutumes après 50 ans d’horribles contraintes coloniales. Ainsi, des personnes en désaccord avec le chef sont à nouveau enterrées vivantes, de nombreux « sorciers » mis en prison pour divers « crimes »…

Ces « professeurs d’histoire » n’ont-ils vraiment aucune notion d’histoire ? N’ont-ils pas appris à l’école que nos ancêtres Celtes se faisaient la guerre entre tribus… au point de continuer devant la menace que représentait Jules César?

Il est vrai que Jules césar, la civilisation gréco-romaine, ont été un fameux bienfait pour l’Europe… Il est tout aussi vrai que la Belgique n’a pas eu la possibilité de civiliser le Congo durant 5 siècles, que 50 ans c’est bien peu ! Elle n’est même pas arrivée à inculquer un peu de sens des responsabilités, un peu de dignité, à ceux qui pillent actuellement leur pays sous couvert de le gouverner…

Dans les textes d’ »historiens », j’ai vu non seulement un manque d’esprit critique, un « politiquement correct » omniprésent mais aussi un mépris total de la civilisation et/ou un racisme insupportable !  L’Occident s’est sorti des guerres tribales, des tortures, des massacres, de maladies endémiques abominables… pour maintenant se reprocher son action dans le même sens en Afrique ? Pour aller jusqu’à s’inventer des crimes ?? Cela me dépasse. Je cherche une explication… comprends que ces « historiens » cherchent à assurer leur succès.

Mia Vossen

  1. Les « anti-racistes » n’oseront pas demander pourquoi les peuples d’Afrique sont restés à l’état primitif quand l’Europe se développait. La réponse est donnée par tout bon prof d’histoire dans l’enseignement secondaire : les contacts, surtout commerciaux, entre les peuples, leur permettent de s’enrichir aussi sur le plan culturel. Une géographie comme celle de la Grèce par exemple facilite les contacts. Les climats froids forcent à la prévoyance pour l’hiver là où un climat chaud donne tout sans demander d’effort … multiplie les parasites qui rendent malade. Et n’oublions surtout pas les razzias arabes qui ont duré 14 siècles, razzias qui ont tué infiniment plus que le fameux commerce triangulaire. Pour ce dernier on dispose de chiffres et de descendants. Les Arabes castraient les hommes, tuaient les bébés nés de leurs viols… L’esclavage arabo-musulman continue, sous une autre forme, il n’est pas politiquement correct de l’aborder et je suggère la lecture du livre de Tidiane N’Diaye, Le génocide voilé.
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Yohann le debattant

Parler de « crime contre l’humanite » pour évoquer la période coloniale, le crime originel de Macron.

le Franc

les chouineurs auront beau chouiner toute la sainte journée, la plupart ont au moins deux passeports, Nous, On n’en a qu’1 et On ne lâchera rien.

Lucien RATEL

Avant la colonisation, ces pays étaient victimes de guerres tribales, de maladies endémiques et de cannibalisme .Ils n’avaient pas évolué depuis le néolithique et la caricature de Tintin au Congo en est une illustration parfaite
Bellkacem I Bazizen disait, au sujet de la colonisation :  » La scolarisation française en Algérie ( mais aussi dans les autres pays colonisés) a fait faire aux arabes un bond de mille ans » !

Yohann le debattant

Absolument exact.

torghal

Absolument faux, la plupart des grands peuples africains étaient à l’age du fer !

DUFAITREZ

Voilà longtemps que l’Histoire marche à l’envers, l’Amour de l’Autre et la culpabilisation associée, conduisent aux pires errements.
Le Bien apporté devient Poison. La nécessaire Assistance devient Esclavage.
Aussitôt chassés, les Colonisateurs, ils sont revenus à la case départ…
Maintenant, ils nous courent après en nous envahissant… Pas si mal, après tout !

Jill

Ce qui fût un soi-disant crime en Afrique, en Algérie et ailleurs ;pourquoi ne le serait il pas dans les dom-toms. Il serait temps de libérer
ces contrées ;or, on a fait l’inverse, on a colonisé
Mayotte.

Lucien RATEL

N’oublions pas que ces poussières d’îles, vestiges de notre empire colonial, sont en perfusion continuelle de la métropole, incapables de se subvenir à eux mêmes. Là bas, l’argent de la métropole coule à flot et il n’y a rien en retour (mis à part St Pierre et Miquelon), Si la France offrait l’indépendance à ces îles, il se pourrait qu’on assiste à ce qu’il s’est passé à Haïti, « la Perle des Antilles », quand la France s’est retirée de ce territoire , qu’elles retombent à zéro

montecristo

Au train où vont les choses, il se pourrait bien que l’Europe ressemble à l’Afrique !
Avant qu’il ne soit trop tard, il vaudrait mieux envisager de Re-coloniser les anciennes colonies ! Je suis certain qu’ils n’attendent que ça !

-Mia Vossen

Exact! Je l’ai entendu de nombreuses fois…

torghal

Cet article est une caricature de la position des historiens sur les massacres perpétrés lors de la colonisation du Congo.
De plus même si les guerres tribales existaient avant la colonisation, la colonisation les a exacerbées en créant des pays de toutes pièce et des frontières qui n’ont aucun sens pour les sociétés traditionnelles africaines. On se plaint de ce qu’à fait l’état centralisateur en France aux différentes régions mais le même état a fait la même chose en Afrique, il faut être cohérent/

-Mia Vossen

Si vous aviez été en Afrique du temps des colonisations, vous auriez su que les guerres tribales étaient fort calmées. Et une tribu = un pays = un millier de pays en Afrique? La « position des historiens »… lisez Guido De Weerd qui a fait le travail que la plupart des historiens ne font pas.

torghal

Le souci ça été d’imposer la création de pays sans fondement autre qu’une histoire coloniale, nous avons imposé aux africains une organisation dont ils n’avaient nul besoin. La solution de la Nation européenne du 19ième siècle n’était pas du tout adaptée à l’Afrique et n’a fait que complexifier les conflits tribaux. Encore le complexe de supériorité des européens qui pensent que leur modèle est le meilleur pour tout le monde !
En ce qui concerne le fait que les européens aient calmé les guerres tribales sans doute, mais ils ont joué les tribus les unes contre les autres comme cela a été fait aux Amériques. Ce qui a décuplé bien sûr les rancœurs inter-tribales après les colonies.

Et vous, le discours typique du Blanc honteux. La colonisation est la colonisation mais c’est de l’histoire ancienne. Les pays d’Afrique s’organisent comme ils veulent. Occupez-vous donc de la colonisation que nous subissons et du complexe de supériorité de ceux qui nous colonisent.

lavandin

en fait, selon vous, nous aurions du les laisser tel quels , après tout les guerres tribales, l’esclavagisme, l’anthropophagisme, la traite des noirs , l’absence de toute infrastructure, la tyrannie des roitelets, ne nous concernaient pas. Mais on pourrait aussi nous reprocher notre indifférence…..

thorgal

Tout à fait. Vous savez l’Afrique connait encore la tyrannie. Et ça ne veut pas dire que l’Afrique n’aurait pas évolué par elle-même au contact de l’Europe.
En ce qui concerne les guerres tribales qui sont mises en avant, à la même époque il y avait aussi un grand nombre de guerres tribales en Europe et ces guerres causaient beaucoup plus de morts que celles d’Afrique et étaient aussi sauvages. En ce qui concerne l’argument que l’Europe à apporter la civilisation en Afrique et que c’était sa motivation première, on peut quand même largement en douter. L’Europe a quand même aussi détruit des civilisations qui étaient largement aussi évolués qu’elle sans le moindre remord en Asie et en Amérique.

Arthur'

@thorgal. « ça ne veut pas dire que l’Afrique n’aurait pas évolué par elle-même au contact de l’Europe ». Absolument d’accord. On ne pourra finalement jamais savoir ce que l’Afrique serait devenue sans l’intervention de l’Europe.

Arthur'

torghal d’accord avec vous. On a imposé à d’autres ce qu’ils ne demandaient pas.

torghal

De plus penser que les peuples africains étaient à l’état primitif est une aberration historique et cela ne veut rien dire.

Jill

Ils étaient à la préhistoire… je parle de l’Afrique
dite noire.

thorgal

Cela dépend. Si on nomme pré-histoire, le fait qu’ils n’utilisaient pas l’écriture, c’est faux pour de nombreux peuples d’Afrique noire qui maîtrisaient l’écriture dans des temps assez reculés. A Tombouctou, on écrivait l’Arabe. Au Cameroun, les bamoun avaient aussi une écriture, l’Éthiopie avait aussi son écriture. Et sans doute de nombreux autres peuples dont on a perdu l’écriture. Encore des préjugés qui ne survivent pas à l’analyse historique.

Arthur'

Merci thorgal pour ces informations très intéressantes. Toujours en phase avec votre discours !

HARGOTT

La colonisation, c’est fini! Et depuis longtemps: si les pays qui ont été colonisés réagissent maintenant, c’est parce qu’ils sont étouffés par leur ressentiment, dû à leur faiblesse actuelle, à une époque où le reste du monde se développe. Leur faiblesse, malgré les aides massives des anciens pays colonisateurs; au lieu de faire le bilan de leur impuissance, ils préfèrent s’en prendre à ceux qui réussissent.
Comme le disait déjà René Dumont en 1974: l’Afrique est mal partie.
Qu’attendent les Obono et tutti quanti pour aller donner un coup de mains à leurs « frères Africains? »

HARGOTT

Plus qu’un manque d’esprit critique: le mensonge et la mauvaise foi signent une indécrottable bêtise.
A notre époque, tout fonctionne à l’envers: même la science devient bête. Clap de fin.

patphil

l’hopital de cayenne est envahi de médecins africains, magrébins, malgaches; pourquoi ces gens là délaissent ils leurs compatriotes, qui auraient bien besoin d’eux, pour venir soigner d’affreux colonialistes?

PANDRE

La paye est pas la même. Chez eux, ils sont payés au lance-pierre, quant ils sont payés!

Flupke

Depuis les décolonisations, l’Afrique ne connaît que famines et guerres. Leur surpopulation incontrôlable est la cause de l’invasion actuelle de l’Europe. Même pas foutus d’organiser des élections non bidonnées.

Arthur'

Vous ne comprenez pas qu’un pays n’aime pas être colonisé ?! Ici on considère déjà que l’immigration est une colonisation et on crie au génocide du peuple français. Ca devrait donc vous éclairer. Quant aux djihadistes qui veulent réellement nous imposer la charia, à votre avis, quel est leur raisonnement ? Un peu le vôtre peut être : les occidentaux sont des barbares dévoyés qu’il faut remettre dans le droit chemin. Par ailleurs, si vous êtes souverainiste, vous devriez d’autant plus considérer que la colonisation est un crime : Marine Le Pen affirme ainsi que l’Union européenne opprime les peuples et réclame une Europe des peuples où les nations seraient libres de collaborer. Vous croyez que quand on est colonisé on est libre de collaborer ou pas avec le colonisateur ?

Denis Parpaillon

@Arthur.
Votre raisonnement se tient et est logique, en tant que patriote, il se comprend. Au XIXe siècle, les plus acharnés partisans de la colonisation, se trouvaient parmi les républicains, au nom de l’universalisme des droits de l’homme, les plus opposés étaient les monarchiste, Qui voulaient reconquérir l’Alsace et la Lorraine.

Arthur 68

Jules Ferry considérait, par exemple, que c’était un devoir d’intervenir chez des peuples inférieurs.

Jill

Et Clemenceau était contre le fait de vouloir
civiliser ces peuplades  » rudimentaires ».

HARGOTT

Arthur répond à Arthur, c’est la preuve qu’Arthur tourne en rond!

Arthur 68

IL y a environ 3 semaines un troll a usurpé mon pseudo. J »ai donc modifié le mien ——

Denys (ex Arthur')

Voilà je change mon pseudo. Je serai donc d’abord Denys (ex Arthur’) transitoirement puis Denys. Satisfait ?

montecristo

OUI Denis ! Les colonialistes étaient de la Gauche chère à Arthur ! Moins d’un siècle plus tard, ils étaient bizarrement anti colonialistes au nom des mêmes valeurs pour lesquelles ils avaient prôné le colonialisme ….
Ô Tempora ! Ô Mores !

Jill

Oui, et le Saint patron de la gauche, c’est
Jaures, colonialiste et antisémite.

torghal

Récit historique approximatif, la colonisation a commencé bien avant l’établissement de la 3ième république. On pourrait dire plutôt que les motivations de la colonisation étaient diverses. Par contre sa légitimation nécessitait de voir les pays colonisés et leurs habitants comme des primitifs. Alors qu’en fait la seule réelle différence était la supériorité technologique des colonisateurs qui d’ailleurs l’a permise. Les guerres européennes valent largement la férocité des guerres tribales qui n’étaient finalement que des conflits limités. Voir les peuples africains comme non-civilisés est une absurdité historique, c’étaient des civilisations qui n’avaient pas suivi la même voie que la civilisation européenne.

Arthur'

On dit aussi que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Certains peuples qui nous paraissent « arriérés » vivent très bien sans nous en effet.

Arthur 68

Arthur, je vous donne une différence fondamentale (il y a en a d’autres) entre le colonialisme occidental en Afrique et l’immigration africaine que nous subissons.
Numériquement les méchants Blancs n’ont jamais étaient très nombreux en Afrique et n’ont jamais menacé de remplacer les peuples autochtones. L’apport de leur médecine a au contraire permis un développement étonnant (il est devenu suicidaire d’ailleurs) du nombre d’autochtones.
Au contraire, l’immigration folle qui nous concerne est en train de nous rendre minoritaire dans notre propre pays — sans aucun apport technique.

Paskal

« les méchants Blancs n’ont jamais été très nombreux et n’ont jamais menacé de remplacer les peuples autochtones. »
Aux Amériques, si.

Arthur 68

Nous parlons de l’Afrique.

HARGOTT

Arthur: un psy te dira à quel point tu es pétri de contradictions.

Arthur 68

Avez-vous remarquez que mon pseudo est Arthur 68 et que je n’ai aucun rapport avec un troll qui signe Arthur ?

HARGOTT

HARGOTT a enfin…mis un pont positif à Arthur!
Il y a du mieux.

Arthur'

Sauf que les autochtones ne demandent rien à ceux qui les colonisent. Raisonner a posteriori sur les apports de la colonisation est forcément biaisé. Après la colonisation, les colonisés partagent avec le colonisateur des références qu’ils n’avaient pas avant, comme le « progrès ». Mais pensez vous que les arborigènes d’Australie, les indiens d’Amérique ou les peuplades d’Amazonie avaient besoin de notre « progrès » qui a finalement détruit leur culture et leurs modes de vie ? La colonisation est bien un crime et peu importe que le colonisateur s’en défende au prétexte qu’il ferait oeuvre de « civilisation ».

-Mia Vossen

Je ne risque pas de dire que la colonisation est une bonne chose! Elle est humaine, tout simplement, et les derniers colonisateurs ont été humains dans le beau sens de ce mot: ils ont directement fait bénéficier les colonisés des progrès occidentaux. Et je connais assez de Congolais de maintenant pour savoir qu’ils sont TRES malheureux de vivre « indépendants » avec les « responsables » qu’ils ont. Je suggère la lecture du livre de Dambisa Moyo, L’aide fatale. Il s’agit de l' »aide » depuis les indépendances….

Arthur'

Bonsoir Mia, vous raisonnez malheureusement avec vos références sans les questionner. Ce que vous considérez comme un bien c’est sans doute autre chose pour les peuples colonisés. Leur bien peut être le plus important c’est leur identité, leur culture, leurs modes de vie. Ca vous étonne ? Des gens ici se considèrent bien en guerre contre un envahisseur qui leur ravirait cela. Pourquoi voulez-vous que l’on ait « raison » contre d’autres peuples ? Pourquoi faudrait-il par ailleurs que l’on se charge de prendre en main leur destin ? Vous vous entretenez dans la même illusion que certains colons, celle d’une sorte d’altruisme qui en réalité n’a absolument rien de désintéressé.

HARGOTT

« Vous ne comprenez pas qu’un pays n’aime pas être colonisé: »
Sauf qu’au moment de la colonisation, il n’y avait pas de pays, au sens où il n’y avait pas de conscience nationale, puisque cette ci a été importée par les colonisateurs. Par ailleurs, c’est plus de 50 ans après la décolonisation que le ressentiment « national » s’éveille. Vous ne comprenez pas à quel point cela est contre tout courant de progrès, d’ailleurs, les pays africains, qui progressent peu (comparez à la Chine), ne le font que grâce à l’aide et à la science des anciens colonisateurs.

Arthur'

Il y avait des sociétés, des cultures, des modes de vie, des peuples que l’on a transformés, des histoires que l’on a remplacé par la nôtre. Le « progrès » n’était peut être une valeur cardinale que pour les colonisateurs. Aujourd’hui des occidentaux critiquent le « progrès », certains y renoncer ou veulent y renoncer parce que le bonheur serait peut être ailleurs. Le « progrès » a été l’une des raisons invoquées pour justifier la colonisation. Et aujourd’hui, nous, nous en sommes où avec le « progrès » dites moi ? Est-ce que tout est si positif, si rose dans nos sociétés « avancées » ?

montecristo

Personnellement je n’accepterait jamais un peu plus de sécurité au détriment de ma liberté. Mais les Gaulois, intelligents, sont devenus Gallo-Romains parce qu’ils y ont vu leur intérêt et ne l’ont pas regretté, alors que les Africains n’ont vu que leur soumission dans les bienfaits de la colonisation …. et ils le regrettent amèrement !.

Arthur'

C’est ce que vous voulez croire. Les gaulois ont donc pris la décision de devenir gallo-romains après avoir pesé le pour et le contre ? Les africains regretteraient le temps de la colonisation ? J’ai de sérieux doutes sur votre version de l’histoire …

Lucie

Arthur,
VOUS ne semblez pas comprendre que les Français n’aiment pas être colonisés: nous arrivent des populations qui refusent toute assimilation et imposent leur présence et leurs moeurs, sans que les Français n’aient été consultés.
Et VOUS ne semblez pas comprendre que l’article de Mia Vossen appelle simplement les historiens à un peu plus de rigueur dans leur façon de relater la colonisation car il n’y a pas eu que du négatif … tandis que dans notre cas, je ne trouve RIEN de positif.

Arthur'

Lucie, personne n’aime être colonisé. Sauf qu’on n’a pas demandé l’avis des peuples que l’on colonisés. C’est bien là une grosse différence avec une immigration, que l’on peut stopper, freiner ou accélérer. Nous avons le choix. Les colonisés ne l’avaient pas.

Loupgaulois

@arthur’ pauvre con de service inutile et totalement débile. Sache que vivant dans ces contrées soi disant colonisées ta gerbe verbiale te condamne au pire. Un seul mot « va te faire foutre »

Arthur'

Au fait Loupgaulois ça fait 4 mots. Comptez sur vos doigts vous me donnerez raison au moins sur ce point j’en suis sûr ;-)

CLV

Bravo madame J’ai lu le livre de Tidiane Ndiaye, il est très intéressant et instructif.. D’ailleurs M. Tidiane N’ Diaye disant également qu’il était effaré qu’aussi peu de ses coreligionnaires connaissent aussi peu leur propre histoire. Quand aux arabo-musulmans, ils sont bien les pires esclavagistes et barbares sanguinaires que la terre ai porté et porte encore.

Paskal

Sans oublier les Turco-musulmans.

HARGOTT

Il n’a qu’à abjurer l’islam…Cependant son point de vue est tr7s sain, A lire!