Un fonds d’investissement de Dubaï va-t-il financer un parc cathare ?

Un fonds d’investissement basé à Dubaï va-t-il financer un parc cathare dans l’Aude ?On ne sait trop qui doit/va financer le futur parc voué à mettre en scène l’histoire des cathares et des templiers.

cathare
Les journalistes, a priori, ne sont pas d’accord… Les uns parlent d’un financement par l’Arabie saoudite, d’autres par un fonds d’investissement français basé à Dubaï (jusqu’à preuve du contraire, Dubaï se trouve dans les Emirats Arabes Unis), d’autres parlent d’un fonds d’investissement saoudien…  Bref, tout cela n’est pas sérieux mais ce qui est sûr c’est que l’argent viendra des pétro-dollars, de ce monde musulman qui, prétendument exsangue,  envoie par milliers ses ressortissants envahir l’Europe.
Plus de 2 000 emplois, 520 millions d’euros d’investissement : voilà pour  les premières informations sur la création d’un parc à thème entre Capendu et Douzens, soutenu par la communauté de communes Piémont d’Alaric et financé par l’Arabie Saoudite.
Pour l’heure, Walnut finance project, le fonds d’investissement français basé à Dubaï, à l’origine du futur complexe touristique, doit encore trouver les 516 millions d’euros nécessaires auprès des banques et des investisseurs privés. Des étrangers très intéressés, nous dit-on. Les professionnels du tourisme audois se pincent pour y croire.
Vous avez dit hérésie ? Philippe Rappeneau affirme que le financement serait presque bouclé. Cette semaine, nos confrères de la Dépêche du Midi faisaient état d’un investissement de 520 millions d’euros de la part d’un fonds d’investissement saoudien.
http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/02/2136107-2-000-emplois-crees-au-pied-de-l-alaric.html
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/aude/bientot-un-cathares-park-dans-l-aude-764122.html
http://france3-regions.francetvinfo.fr/languedoc-roussillon/aude/un-fonds-d-investissement-promet-un-mega-complexe-touristique-dans-l-aude-pour-2019-766436.html
Ainsi ces pays ou fonds d’investissement qui ne savent comment gagner toujours plus au lieu d’aider de pauvres migrants à rester chez eux ont décidé d’achever le travail. La conquête par les migrants, par le ventre des femmes, par la collaboration active des élites, ça ne suffit pas.
Il faut, en sus, que les monarchies arabes achètent à tour de bras les fleurons de notre architecture ou de nos industries.
Il faut, en sus, que les monarchies arabes  financent nos banlieues et donc le terrorisme islamique jusque chez nous.
Il faut, en sus, que les monarchies arabes financent les mosquées et donc le terrorisme islamique sur notre sol.
Il faudrait, en sus, que les monarchies arabes financent nos parcs d’attraction, histoire non seulement de gagner encore plus d’argent sur le dos de nos concitoyens mais histoire surtout d’avoir la main sur notre héritage et notre histoire.
Peut-on imaginer un instant, un instant seulement qu’un fonds d’investissement tenu par des musulmans accepterait de financer des combats reconstituant ceux des croisés contre les musulmans ?  Et cela à l’heure où un Saoudien est prêt à consacrer sa fortune au prosélytisme islamique en Occident ?
 
Peut-on imaginer un instant, un instant seulement, qu’un fonds d’investissement tenu par des musulmans accepterait de financer un musée de la vigne et du vin ?
Encore faudra-t-il convaincre les propriétaires privés de céder leurs terrains. Car ce parc à thème médiéval devrait s’étendre sur 200 hectares, incluant attractions et spectacles, mais aussi 2 hôtels trois et cinq étoiles, ainsi qu’un golf de 9 trous, voire une université de la vigne et du vin. A des années lumières, donc, de la sobriété cathare. L’heure est désormais à la ferveur économique : on parle de 1000 emplois permanents et de 1000 autres postes de saisonniers dès l’ouverture, soit d’ici 5 ans. Philippe Rappeneau table sur 3 ans de démarches administratives et 2 ans de travaux. Il avance déjà le chiffre de 3 millions de visiteurs par an, ce qui placerait le projet au 9ème rang européen.
Bref, le maire qui voit valser les millions ne voit pas plus loin que le bout de son nez et va participer à l’islamisation de la France, en sus de la grande cavalerie touristique destinée non pas à faire revivre notre passé mais à gagner de l’argent facile, très facile…
On ne le remerciera pas…
Philippe Rappeneau, maire de  Douzens et président de la communauté de communes du Piémont d’Alaric

  1. Adresse : 4 Rue des Écoles, 11700 Blomac
    Téléphone :04 68 79 01 55
    Piémont d’Alaric Communauté de Communes
    2 rue des Figuères
    11700 CAPENDU
    T: 04 68 79 29 10

 
Christine Tasin

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. Quid d’un gvt ou d’un fonds d’investissement kouffar qui déciderait d’aller monter l’équivalent, traitant d’éléments du « glorieux » (gulp) patrimoine national saoudien, en arabie saoudite..? Ce serait pour sûr casus belli !!

  2. OUI Christine à entièrement raison, car en fait ce parc ne devrait avoir aucun attrait.Je m’explique. Coté cathares des gens pauvres s’élevant contre les richesses de l’église , prêchant qu’on est sur terre pour vivre l’enfer, et donc interdiction de procréer.Ou est le spectacle là ????je me le demande…….
    Pour les Templiers ( c’est à la mode) ils ne faut pas oublier que cet ordre commença par 9 hommes dirigés par Hugues de Payns sous le règne de Louis VI le gros qui n’était en terre sainte lors des premières croisades que pour aider les gens et les croisés arrivant exténués par le voyage.Plus tard au concile de Troyes le pape leur octroya le titre d’ordre des chevaliers du Temple ( car ils avaient pris leurs quartiers sous le temple de Salomon) d’où Templiers. Ou est le spectacle ????Qu’y a t il pour faire venir 3 millions de personnes par an? je ne vois pas. Alors la question que je me pose est ce que tout ça ne va pas être une vaste foutaise qui ne sera qu’une machine à fric ….J’en ai bien peur.

  3. excellent article de Christine et il y a peu a ajouter au commentaire de Papin.
    Cependant le choix des cathares et des templiers interrogent particulièrement.
    en effet, cela permettra peut-être en renforçant les interprétations historiques (la gauche et l’Islam sont très forts là-dessus…voir le site de Poitiers consacré à Charles Martel) de mutiler toujours plus l’approche historique des jeunes cerveaux français qui viendront dans ce parc.
    en effet, ce sera une occasion rêvée pour appuyer sur les méchants chrétiens du nord (blancs) qui firent une croisade contre les gentils hérétiques du sud (déjà plus bronzés).
    Certes, la croisade contre les Cathares restera une tâche ignoble et indélébile sur l’histoire du catholicisme, mais ce n’est pas en confiant son récit aux mains des musulmans que l’on fera avancer l’Histoire et le pardon.
    Gageons qu’il y aura de l’huile sur le feu…
    diviser pour mieux régner.
    de toute façon ce parc ne servira pas les intérêts culturels et moraux des français.
    Croyants ou athées. Car les saoudiens prosélytes ne feront pas de détails entre cathos, cathares et templiers,
    et on peut se demander si ce n’est pas surtout le bûcher de Montségur qui retiendra surtout leur attention.
    Après tout, brûler les infidèles par paquets, cela doit réjouir les papilles du Jihad.
    Quand à mêler les Templiers aux Cathares…étrange idée,
    quand on sait qu’ils eurent peu d’accointances, si ce n’est que les Templiers ne leur firent pas de mal, ce qui était, une fois de plus tout à leur honneur.
    Vouloir mêler cathares et templiers montre surtout que l’on veut utiliser des thématiques « porteuses »; mais utiliser un nom, ne signifiera jamais enseigner l’histoire.
    Confier un parc à thème historique français à des saoudiens?
    autant demander à DSK de s’engager pour défendre la chasteté et les ligues de vertu:-)

  4. Inutile d’avoir un parc, on a déjà tout sur place: Montségur entre autre.

Les commentaires sont fermés.