Un forcené en état d’enfermement mental : le chaos, c’est Macron !

Publié le 2 décembre 2018 - par - 25 commentaires - 2 821 vues
Share

Un profil pathologique dangereux.
Le psychiatre et professeur italien Adriano Sagatori nous avait avertis dès son élection, Emmanuel Macron présente un profil pathologique fragile, déséquilibré et, nous le voyons maintenant, extrêmement dangereux.

https://www.youtube.com/watch?v=NNDgsw39m9s

Les événements récents, depuis la révélation de l’affaire Benalla dont on ne refera pas ici la chronique, sont venus le confirmer. La dérive autoritaire, la crispation, l’autoritarisme, l’isolement névrotique, l’enfermement mental, ajoutés à l’immaturité avérée et à l’incroyable syndrome de toute-puissance de l’enfance (syndrome de l’enfant-roi) dressent le tableau typique du dictateur en puissance, capricieux, buté, instable psychologiquement et ivre du pouvoir que lui confèrent des institutions, elles-mêmes déséquilibrées, et dont il n’a ni la maturité ni la stabilité caractérielle pour le maîtriser.

La dangereuse rencontre entre des institutions qui sur-concentrent tous les pouvoirs et un profil psychiatrique dangereux.
Les institutions de la Ve République, et plus encore depuis qu’elles ont été déséquilibrées par les dernières réformes, confèrent au seul président de la République un pouvoir extravagant, sans équivalent dans aucune démocratie du monde occidental, et surtout quasiment sans aucun contre-pouvoir, ni institutionnel ni intermédiaire, dans la société. De surcroît, Macron a réduit toute opposition, tout système de médiation sociale dans le pays.

Il s’est isolé, absolument seul face au peuple, sans plus aucun intermédiaire entre lui et les 65 millions de français en révolte. Il n’écoute plus personne et les derniers conseillers dont il reste entouré n’ont pas le niveau politique et culturel pour le guider utilement. Ainsi, le pitoyable numéro d’Édouard Philippe cette semaine avec le Gilet jaune mystère qu’il a rencontré seul et dont il nous a dit l’avoir écouté avec attention, nous confirme bien la nullité absolue de l’entourage direct de Macron, y compris au plus haut niveau.

Cet homme est seul, il n’écoute plus personne et il a totalement perdu le contact avec la réalité la plus élémentaire. De surcroît, dépourvu de toute stabilité émotionnelle, il est en état de stress maximum et donc imprévisible et dangereux.
Il est également la risée du monde entier. Ainsi, le méchant camouflet qui vient de lui être infligé en Argentine où la présidente l’a fait lanterner à sa descente d’avion et accueillir par des gilets jaunes à la passerelle est un juste retour du camouflet infligé à Donald Trump lors des commémorations du 11 novembre. Rien ne se perd, et Macron s’est fait humilier en Argentine comme l’enfant mal élevé qu’il est. Nul doute que, même s’il continue à crâner, ce rude coup l’aura encore fragilisé dans son orgueil démesuré. Attention, Macron est d’autant plus dangereux qu’il est dans un état de fragilité extrême.

Or, aujourd’hui, un personnage dans un état psychologique complètement déséquilibré et fragilisé comme l’est Macron peut pratiquement tout décider seul, sans aucun contrôle et sans contre-pouvoir réel. Par les décisions qu’il va prendre dans les heures ou les jours qui viennent, il peut, à lui tout seul, plonger le pays dans un chaos comme on n’en a plus connu depuis certains âges lointains de notre Histoire.

Le chaos, c’est lui

Par son entêtement pathologique à vouloir se confronter seul, à dominer, à mater un peuple de 65 millions d’individus soudés contre lui dans un unanimisme encore jamais vu, Macron a créé les conditions d’un chaos que le pays a rarement connu dans son Histoire. La stratégie du pourrissement, le refus de toute concession, combinés aux initiatives ostentatoires de répression policière brutale et de mépris absolu des Gilets jaunes ont créé un climat littéralement insurrectionnel dans le pays. Hier, samedi 1er décembre, la ville de Paris a vu se dérouler des scènes inouïes. Fait sans précédent, la préfecture du Puy-en-Velay a été incendiée. C’est bien Macron, et lui seul, qui a pris l’initiative de créer les conditions de ce chaos. Le chaos, c’est lui. Il en est le seul responsable.

Nécessité d’une mise à l’écart immédiate

Dans l’état d’enfermement mental, de fragilité et de radicalisation où il s’est lui-même placé, Macron est devenu dangereux pour le pays qu’il peut, soit enfermer dans la dictature, les institutions lui en donnent tous les moyens, soit précipiter dans l’affrontement civil.
Par conséquent, sa mise à l’écart immédiate est urgentissime. Elle est de salut public.

Un forcené en état d’enfermement mental

Si c’était un forcené ordinaire, on lui enverrait un négociateur du GIGN ou du Raid et on obtiendrait sa reddition sans conditions.

S’agissant d’un président de la République, cette solution n’est malheureusement pas prévue. Dans ces conditions et dans l’état d’enfermement mental où il s’est placé, il y a très peu de chances que Macron prenne les bonnes décisions.
Idéalement, de son point de vue, pour sauver les institutions, il faudrait au moins qu’il prenne la décision de retourner devant les électeurs en dissolvant l’Assemblée et que lui-même remette sa démission dans l’urgence. Il pourrait aussi proposer un référendum et, en cas de désaveu, se démettre dans la dignité comme l’avait fait de Gaulle en son temps. Plusieurs portes de sortie honorables restent encore à sa disposition.
Pourtant, il y a fort à parier qu’il n’en fera rien et qu’il restera crispé, incapable de se détendre. Sans doute tentera-t-il d’atermoyer ou d’embrouiller les Français. Peine perdue, plus personne ne le croit ni ne l’écoute. Ce serait encore pire.

Alors quoi ? L’état d’urgence ? L’armée ? L’état de siège ? La dictature ?

La solution institutionnelle

Dans ces conditions, pour sauver le pays, il appartiendrait aux députés et sénateurs macronistes et alliés de remettre collectivement leur démission et de retourner devant le peuple pour permettre une cohabitation qui briderait Macron. Ou, mieux encore, d’enclencher en toute urgence la procédure de destitution prévue par l’article 68 de la Constitution. Cela sauverait peut être les institutions et même le pays du chaos qui s’annonce. Face aux heures tragiques qui viennent, leur responsabilité est engagée, les Français vont les observer, ils ne s’y tromperont pas. Soit les élus macronistes maintiennent leur soutien à Macron, et alors le peuple de France les tiendra pour coresponsables de ce qui adviendra, soit ils prennent la bonne décision, et alors ils sauveront peut-être le pays. En tout cas, ils auront dégagé leur responsabilité. Les élus macronistes ont collectivement une des clés de la porte de sortie, les Français les observent et attendent.

LA RÉVOLUTION ET LE RENVERSEMENT DU RÉGIME ?

À défaut, si les contre-pouvoirs institutionnels ne jouent pas leur rôle pour sauver le pays, si les élus macronistes ne mesurent pas leur responsabilité, si Macron persiste dans son enfermement, s’il tente d’embrouiller le peuple ou d’atermoyer, ou encore s’il précipite une solution de type totalitaire, alors ce sera vraiment le chaos.
Tout le monde ira au bain, le peuple de France n’aura plus d’autre choix que de renverser le régime et de purger définitivement le pays de ceux qui l’auront conduit à cette extrémité. Il semble bien qu’il y soit déterminé.

Les dés roulent, les prochaines heures vont être cruciales.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share

25 réponses à “Un forcené en état d’enfermement mental : le chaos, c’est Macron !”

  1. Philibert Bretonvilliers dit :

    VIVE LA RÉVOLUTION
    À BAS LA RIPOUBLIQUE MACRONIENNE
    VIVE LA FRANCE

  2. Hoplite dit :

    Même en cas de départ on n’a personne à mettre à sa place. Il faudrait penser de plus en plus à un triumvirat et redécouper l’assemblée nationale également en trois collèges – les anciens – les salariés – les agriculteurs . Élus une seule fois pour trois ans avec des indemnités calculées sur le salaire median

  3. DUFAITREZ dit :

    J’ai le nez qui titille ! Je sens le Bayrou à plein nez !
    On éteint ses « affaires » comme on a allumé celles de Fillon ??
    Cadeau de Noël ?

  4. Peg dit :

    macron a été placé là pour détruire la France et il fait ça très bien. Bien sûr qu’il va continuer.

  5. Fifi dit :

    En France, nous sommes dans le seul pays occidental où les politiciens haut placés ont autant sur le dos du peuple : ils vivent luxueusement et ont des salaires importants avec en plus des privilèges énormes dans tous les domaines, pour qu’ils en paient le moins, pour que tout leur soit gratuit, pour qu’ils se goinfrent un maximum, ce qui est honteux car des économies seraient à faire dans ce domaine comme pour les autres pays occidentaux.

    Et pour couronner le tout, ils ne servent pas le peuple, ils l’appauvrissent.

  6. Fifi dit :

    Macron passe son temps hors de France forcément. L’autiste passe son temps à partir à l’étranger dans un moment comme le nôtre… Ce type est une catastrophe et laisse la France dans le chaos tout en allant tout le temps à l’étranger, alors que le chaos ne peut se résoudre que d’une manière politique, non pas avec mépris, sans écoute, et avec rigidité comme il le fait depuis le début de cette révolte. Mais peut-être que c’est ce qu’il veut et que ça ne le gêne pas du tout ?
    Emmanuel Macron arrive mercredi en Serbie pour rebâtir l’amitié entre Paris et Belgrade https://www.20minutes.fr/politique/2386211-20181203-emmanuel-macron-arrive-mercredi-serbie-rebatir-amitie-entre-paris-belgrade

  7. Mousquetaire dit :

    Macron est certes responsable de ce chaos, mais qui l’a fait roi ? Des Gilets Jaunes ont certainement eux-mêmes voté par Macron. Une France inconsciente, dans un état de délabrement mental et moral sans précédent, à voté pour le successeur, en plus brutal, des politiques menées depuis 40 ans. On est confrontés à une crise de la légitimité et de la représentation nationale qui ne trouvera de réponse que dans un changement de cap idéologique. Mais comment imaginer un seul instant que cela puisse advenir, à moins d’instaurer une dictature au sens romain du terme, pour la sauvegarde de la nation et des vertus du peuple ?

  8. didile dit :

    Comme on suppose que les services de renseignements français sont extrêmement compétents ,il n’est pas interdit de penser que Gérard Collomb était déjà au courant de ce qui allait se passer et savait qu’il ne pourrait rien faire .Il a inventé une crise aiguë de mal de Lyon pour laisser le bébé à qui voudrait bien s’en occuper.
    Et c’est le pauvre Castaner qui s’est retrouvé dans les « bouchons ».

  9. France-org dit :

    Les Gilets Jaunes détiennent la clef du succès de leurs revendications, les Français sont derrière eux , ensuite,……………. il faudra aller plus loin !!!

  10. Éric Draven dit :

    Les dés roulent, bientôt les têtes… 😜 😜 😜

  11. jan le Connaissant dit :

    d’ou l’urgence aussi de supprimer cette institution de la Présidence, qui est le seul réel pouvoir en France. l’Assemblé n’étant qu’un faire valoir
    Seul gouverne, en fait, qu’un président qui n’est autre qu’un despote – et comme vous le montrez dans votre article, cela peut s’avérer très dangereux !
    bref :
    Suppression de la Présidence ( et du Sénat )
    députés élus sur un seul tour électorale et à la proportionnel intégrale
    ces représentant du peuple éliront le 1er ministre, qui sera le chef de la France
    Ex : une majorité patriote se dégage à l’Assemblé, qui élit ainsi un 1er ministre patriote !
    Pas mal non ?

  12. marie louise chatel dit :

    Celui qui n’a plus que des noms insultants mais qui hélas nous représente aux yeux du monde, est en fait un enfant gâté, un enfant roi comme il va en exister de plus en plus vu le manque d’éducation qu’ils reçoivent actuellement. Je m’en suis rendu compte lorsque, en voyant le Porte Avion « Charles De Gaulle », il s’est écrié sic: « je veux le voir » ! Je veux,
    voici une expression enfantine à laquelle mes parents nous disaient: » le roi dit nous voulons »
    Pour terminer, attendons et……..que Dieu nous garde !

    • Libreville dit :

      On m’avait dit ,en Afrique au sujet de l’activité sexuelle précoce des africains, quand ça va là cela ne va pas au cerveau. C’est trivial. C’est peut être un aspect de l’analyse du psy italien

    • francis dit :

      Rejoindre la discussion…vous avez raison,mais tout les politicars disent « Je veut » ils pensent qu’ils sont tous sortie de la cuisse de Jupiter,mais en realite,ils sont tous des gens Narcissiques.

  13. sitting bull dit :

    sa finira en 1789 Macron sera peut être pendu …

    • LA VEUVE dit :

      la guillotine est un choix plus raisonnable pour l époque et…. authentique.

    • Lin dit :

      Non , il ne faut pas le pendre mais le destituer de son trone sans aucunes indemnites ….la punition supreme serait de l ‘obliger a vivre avec 1000 euros par mois . On peut toujours rever ….

  14. Viktor dit :

    « Il n’y aura pas de changement de cap ! » Dans l’édifice d’une Union européenne qui se fissure dangereusement, la France en est une pierre maîtresse. Viendrait-elle à céder que ce serait un effet domino. Si Macron affiche une telle morgue, un tel entêtement c’est qu’il sait qu’il peut compter sur l’Eurogendfor, l’armée secrète de l’UE contre le peuple, d’où le: « qu’ils viennent me chercher ! » Se sentant quasiment indéboulonnable, le psychopathe narcissique en ressent visiblement de la jouissance que trahit son rictus sardonique. Il y a du Néron dans le personnage. Avec le Pacte onusien de Marrakech des 10 & 11 déc.2018, c’est la Nation et son identité qui vont disparaître . Il y a donc urgence à arrêter ce malade. Les GJ vont peut-être s’en charger avant qu’il soit trop tard !

  15. GAVIVA dit :

    Vous avez vu les débiles qui constituent la cour a macrouille. Rien a espérer….

    • Dupond dit :

      GAVIVA
      Sa cour est composée de figurants ,se sont des éxécutants pas des donneurs d’ordres qui eux sont a Bruxelles et dans les banques . Les députés LREM votent suivant l’ordre donné .Il n’y a plus qu’une révolte europeenne pour nous sortir de la panade ….doucement le GJ se propage dans l’UE

      • GAVIVA dit :

        ça je l’avais bien compris, et les quelques récalcitrants qui pensaient être là pour autre chose sont partis ou on été virés. On est plus dans le j’avance d’un pas je recule de 3, mais je fais tois pas et je ne recule PAS. Il y a trop d’exaspération. Si vous aimez lire je vous conseille « marie antoinette la mal aimée » d’Hortense Dufour, les similitudes entre ce qui s’est passé à cette époque et maintenant sont stupéfiantes. A un détail près, l’autrichienne faisait agrandir st cloud, là on part sur de la moquette ;)