Pour un Général, seule compte la France

Publié le 11 février 2016 - par - 25 commentaires - 2 346 vues
Share

drapeau-franceDevant l’invasion migratoire planifiée que subit l’Europe depuis le « printemps arabe », devenue massive depuis plusieurs mois, des citoyens européens commencent à réagir et à s’opposer aux tenants de l’idéologie multiculturaliste que de nombreux dirigeants veulent imposer aux peuples européens.

Cette réaction traduit la prise de conscience des Européens patriotes de toutes tendances, attachés à leur civilisation, à leur culture façonnée par le christianisme, à leurs traditions et modes de vie, du danger qui menace l’Europe face à cette intrusion incontrôlée et massive sur nos territoires, de populations dont la majorité ne peut pas être considérée comme réfugiée et doit être renvoyée car motivée par des raisons économiques. Par ailleurs, la majorité de ces migrants est composée d’hommes jeunes dont certains infiltrés par l’État islamique, les attentats de Paris du 13 novembre le démontrent clairement. Enfin, à quelques rares exceptions, ces populations sont de culture modelée par l’islam dont on voit bien qu’il est d’essence violent et donc incompatible avec nos démocraties.

Alors, ces patriotes européens ont voulu se manifester le 6 février sur l’ensemble du territoire européen et, pour la France, quatre manifestations étaient programmées à Saint-Brieuc, Calais, Bordeaux et Montpellier. Un meeting au cours duquel je suis intervenu était organisé à Rungis, près de Paris, le 7 février.

A Calais, cette manifestation était interdite par le ministre de l’Intérieur pour des raisons fallacieuses et de simple impuissance devant des événements qui dépassent totalement le gouvernement incapable de faire régner la légalité sur notre territoire. Le général PIQUEMAL le savait. Il a toutefois considéré que l’intérêt supérieur des peuples européens, et particulièrement du peuple français et de cette France charnelle qui nous unit, lui commandait de braver cette interdiction. Je salue son courage et appelle les Français à lui manifester maintenant leur soutien et leur solidarité.

L’arrestation de ce serviteur de l’État et de la Nation, comme le sont tous ceux qui servent ou qui ont servi sous l’uniforme, constitue une manœuvre d’intimidation d’un gouvernement aux abois qui tente de bâillonner la liberté d’expression de patriotes qui ont une vision de la France et de la Nation française dont ceux qui nous gouvernent sont incapables, leur seule préoccupation étant de gagner des élections. De plus, ils n’ont pas conscience que leur réaction irréfléchie favorise la radicalisation des esprits.

Cette manœuvre d’intimidation s’inscrit dans une démarche totalitaire que le Chef d’État-major des Armées a pu lui-même relever lors de sa dernière audition au Sénat lorsqu’un sénateur lui a demandé de faire taire certains militaires en retraite. Il en est de même lorsqu’on reçoit d’un autre élu du peuple un message assassin qui se termine par « avec le regret que la France ait pu vous compter parmi ses généraux ».

Il faut qu’ils sachent qu’un général n’est jamais en retraite, même s’il n’est plus en activité, car il continue de servir la France d’une autre façon, même s’il est évident qu’il prend parfois des risques. Mais, comme l’a dit le poète, « un général ne se rend jamais, même à l’évidence ». Seule compte la France. Nous sommes les sentinelles et les gardiens de la mémoire et de l’histoire de la Nation que nous avons le devoir de défendre et de transmettre. Et si nos camarades d’active sont soumis au devoir de réserve, et c’est bien compréhensible, ceux qui ne le sont plus ont un devoir d’expression, comme tout citoyen, et même plus en raison de leurs expériences diverses au service de la France et de son peuple.

Alors, face à ces provocations grossières d’un gouvernement nerveux et contesté, seulement capable d’intimider les vrais patriotes, mais incapable, par manque de courage politique, de faire appliquer la loi sur l’ensemble du territoire, il nous faut rester calmes. Mais nous devons également être déterminés et résister pour redonner leur fierté aux Français au lieu de les maintenir dans la haine de soi injustifiée afin de leur rendre l’espoir pour redresser cette France que nous aimons tous. Nos gouvernants qui confondent la France avec la République la guident vers le chaos. Ils ont oublié que l’essence du politique c’est d’assurer la sécurité à l’extérieur et la concorde à l’intérieur. Ils devraient savoir qu’ils ne sont que les fondés de pouvoir d’un souverain qui s’appelle le peuple. Et en démocratie, le peuple est souverain. Alors, qu’on lui donne la parole.

Ensemble pour notre patrie charnelle. Vive la France éternelle.

Général Antoine MARTINEZ

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BALT

Merci, Général. Ceux qui résistent vous saluent.

yves ESSYLU

moi je préfère la compagnie des sous offs, pas toujours très fins mais souvent vrais guerriers
Et comme on dit dans ce milieu un gégène c’est un colon qui a « couché » pour avoir ses étoiles

JACOU

Vous êtes sévère. Les généraux, officiers supérieurs, officiers, hommes du rang ect… qui ont participé au putsch d’Alger ne se sont jamais reniés, qu’ils eurent tout juste ou tout faux. Un brillant colonel de la DGA et des sous officiers ont même été fusillés. Beaucoup ont été rétrogradés ou bien ont vu leurs promotions stoppées.

Anonyme

Vous dites n’importe quoi, personne n’a été fusillé après le putsch d’Alger, Vous cherchez à vous rendre intéressant, mais c’est raté. Le colonel Bastien Thirry a été fusillé pour sa participation à l’OAS et à l’attentat du Petit Clamart contre le général de Gaulle qui a refusé sa grâce.

JACOU

Ben ! Mon cher Anonyme! Où est ce que j’affirme que les putschistes ont tous été fusillé ? Les généraux putschistes n’étaient ils pas de l’OAS comme le colonel Bastien Thirry fusillé en 63, le Lieutenant Roger Degueldre fusillé le 6 juillet 1962. le sergent Albert Dovocar fusillé le 7 juin 1962, ?

Yves ESSYLU

l’échec du PUTSCH, par carriérisme de la majorité des officiers, a entrainé la création de l’OAS qui a dû se battre contre les barbouzes du traitre de Gaulle; le lieutenant Degueldre et un sergent ont été fusillés, le Capitaine Sergent condamné par contumace, le 1er REP dissous et des sous offs envoyés au bagne de la légion
Rapporté à l’effectif, ceux qui ont résisté pour l’honneur sont une poignée
Mais pour être informé de certains faits il faut connaître les anciens qui l’ont vécu en un temps où la carrière pouvait encore passer après les principes

LoÏc

Le général Piquemal a collaboré sous Mitterrand avec 3 gouvernements successifs. Les Généraux Tauzin, Pinard-Legry, Piquemal ont collaborés pendant 40 ans avec l’oligarchie qui nous a foutu dans la merde. Ils étaient actifs et ont participé activement à l’islamisation des forces armées françaises (35 % de musulmans). Collabo quand ils étaient actifs les voilà résistants une fois à la retraite !?!?!? Que n’ont ils agit pour la France quand ils étaient aux commandes ?
Ils ont passé toute leur carrière à servir les salopards qu’ils font semblant de dénoncer aujourd’hui. Ils sont tous décorés de la légion d’honneur, de l’ordre du mérite… Pour de hauts faits de guerre ? que nenni, mais pour leurs loyaux services au système , à savoir la mise à bas de notre défense, l’aide au contrôle de la population (surtout les patriotes).
Ils ont bénéficié de soldes, privilèges, avantages en tout genres pendant leur vie active et perçoivent des pensions de nabab pendant leur longue retraite.

Yves ESSYLU

pour ceux qui votent contre: faut être profane pour croire qu’au delà de colonel les grades ne sont pas avant tout politiques
y qu’a voir le nombre d’opérationnels qui plafonnent à lieutenant colonel

from Persia wiz love
Lulu

Merci mon général , ça fait du bien de vous lire et vous ne manquez pas de courage car vous êtes isolé face à ces traîtres qui nous gouvernent . La majorité du peuple français est derrière vous malgré la propagande mondialiste . Une honte cette trahison de ceux gravement , payés par nous ..

François P

Excellent mon Général. Votre sagesse, s’entend aussi votre détermination pour l’avenir de notre France nous donne du courage. Mes respects. Un ancien sous/off de l’AA. Et que vive la France telle que nous l’avons connue, cette France chère à nos coeurs.

Respectvaleurs

Respect mon Général!

Romanin

Le texte est bien rédigé, mais après la reculade Pirmalienne, j’attendrai les »vrais preuves » de votre engagement. Dimanche dernier, j’ai franchement hésité et j’ai préféré acheter le livre de Cyrano. Car même en retraite, un général 2e catégorie reste dans l’obligation de l’ article 57(n’hésitez surtout pas à me contredire, au cas où). Un patriote d’extrême droite qui ne se renie pas, même en pré-retraite!

echec&mat

Le rapport de forces est en passe d’être inversé, s’il ne l’est déjà ! En pareille situation, l’action militaire préconisée, sur le terrain, est « le coup d’arrêt » : s’en suit la contre attaque. En politique, face à l’incapacité la division et l’indécision à juguler une menace portant atteinte à l’intégrité de la Nation, cela s’appelle un coup d’état.
De par sa formation, le militaire va à l’essentiel. C’est la réponse au « de quoi s’agit-il? »
Pour ce faire, il utilise une méthodologie qui est une aide à la décision prenant en compte la situation générale et particulière, la MISSION (ici sauver la France), qui est confrontée aux moyens et à l’NMI. In fine, le décideur dispose d’une idée de manoeuvre. A l’heure actuelle on peut s’interroger si le chef de nos armées a déjà fait ce travail avec son état-major ? Au train où vont les évènements, on (c-à-d le peuple) pourrait en douter !

Titi26

Bravo mon General grand respect à vous pour vos prises de position nous commençons à nous sentir moins seul

Casto

Un texte phare pour beaucoup.
Pourvu que nos anciens militaires (et gradés) s’en inspirent.
Merci mon général !
(J’espère que le Gal PIQUEMAL le lira ; ou mieux encore, que nous aurons la lumière sur sa déplorable reculade.)

Filochard

Ben mon général, votre article a dû être pondu avant les déclarations de votre petit camarade Piquemal , qui s’est déballonné comme une baudruche….Tout para et légionnaire qu’il ait été, ce n’est jamais qu’un dégonflé, et je suis heureux de ne pas avoir servi sous ses ordres.

bataille de Tourtour

On peut supposer que Piquemal a subi des pressions et des menaces concernant ses proches.Une chose est d’avoir du courage, et du courage physique, sur le terrain. Autre choses est ,à tout âge et surtout à 75 ans, de résister quand on s’en prend à votre famille. Ce n’est évidemment qu’une hypothèse pour expliquer cette inexplicable palinodie.

ANGELINI

Excusez pour la répétition !

ANGELINI

Le mieux est que les « vieilles troupes » comme disait le Gal PIQUEMAL avant ses 48h de garde à vue (alors que 2h suffisaient largement), fassent savoir aux politiques leur réprobation aux politiques. Je me charge personnellement de Clotilde VALTER. Capitaine honoraire ANGELINI.

Martin

À quand, mon Général, le putsch miliaire que nous attendons ardemment, car seul désormais capable de sauver la Nation en chassant les usurpateurs du pouvoir et le conquérant islamique du territoire ? Parce que avec ce troupeau de veaux mal veau-tants, fonçant têtes baissées vers l’ abattoir hallal, c’ est foutu d’ avance.

from Persia wiz love

La France a besoin d’un général, un vrai.

loic

Il n’y a plus aucun gradé actif dans l’armée française qui ait connu le combat, le sang, la peur… il n’y a plus que des « brouteurs de courges pour obtenir du galon ». Vous avez une vision anachronique, datée de l’armée.. finit les Bigeard et les autres..
La crise économique qui se prépare pour 2016 est notre salut et fera émerger des vrais chefs de guerre (qui s’ignorent encore), des hommes et femmes de la société civile. Vous confondez autorité de fait et autorité de droit… vous croyez que les chefs de la résistance avaient fait Saint-Cyr ? C’étaient des chemineaux, des instits, des menuisiers, des ingénieurs…
70 années de paix, de confort nous ont ramollis le cerveau et les couilles… 75 % des habitants des pays arabes ont moins de 30 ans, ils sont gavés de testostérone et le montrent !
Mes respects au général Marinez pour son courage alors que Piquemal s’est pissé dessus.
..

Romanin

Bravo Loïc, en parfait accord avec vos écris et votre rappel historique, les miens(père, frère) étaient wattman(mines de charbon), militaire du rang et cordonnier. Je garde précieusement son certificat de FTPF/FFI et sa reconnaissance comme »saboteur ». C’était des »ritals bouffeurs du pain des français », à peine « naturalisés », attendons de voir la valeur de nos futurs »patriotes », pour comparer!

yves ESSYLU

Si il y a encore des gradés d’active qui ont plus de 10 OPEX dans les pattes à défaut de « maintien de l’ordre » ou de « corps expéditionnaire », les termes changent mais la sueur et le sang restent