Un grand merci à Salem Benammar pour son formidable article « Les musulmans sont les meilleurs »

Publié le 17 novembre 2013 - par - 2 098 vues
Share

Je vous saurai gré de bien vouloir faire savoir à Monsieur Salem Benammar à quel point j’ai apprécié son  article : « Les Musulmans sont les meilleurs … »

http://ripostelaique.com/les-musulmans-sont-les-meilleurs-dans-lethnocentrisme-la-vanite-loisivite-et-le-nombrilisme.html

Je suis Pied Noir depuis 1830 par mes ancêtres et je réside au Maroc. Catholique, je suis marié avec une marocaine. J’ai la chance d’avoir trouvé dans ma famille d’adoption une compréhension exceptionnelle de ma condition de chrétien et de français. Notre cohabitation, quasiment en « tribu », dans le  bled, ne souffre pratiquement jamais de la différence de nos cultures. D’une part parce que je connais bien le Maghreb et ses coutumes et que je suis « intégré » (sans renier mes origines), d’autre part parce que je suis accepté tel que je suis, y compris avec mes critiques de l’Islam, parce que je suis respecté.

Le Maroc, avec « ses Ténèbres et ses Lumières », réserve parfois de belles surprises.

Je dois donc à l’honnêteté de dire que, dans ma situation, je ne souffre pas des préceptes de l’Islam. Ce qui n’est pas toujours vrai quand je suis confronté aux immigrés qui ont bien appris leur leçon chez nous et reviennent au pays en faisant croire qu’ils ont « fait » la France de toutes pièces.

Cependant, j’ai pu évidemment constater comme tout le monde, que l’Europe entière, si ce n’est l’Occident, est en train de subir dangereusement le fameux « Grand Remplacement » dont la population de souche a peur … à juste titre.

A la différence de certains Français, je constate ce phénomène depuis beaucoup plus longtemps qu’eux, parce que j’ai vécu les exodes du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie. Et je sais, sans doute presque aussi bien que vous de quoi il retourne, parce qu’il s’agit de mon histoire. Et la vôtre aussi, je suppose.

Je suis évidemment et plus particulièrement préoccupé du sort futur de la France, dont je suis un fervent défenseur. Les gens qui m’entourent ici m’approuvent d’ailleurs sans réserve. Le patriotisme des Marocains, qui passe peut-être avant leur foi en l’Islam, n’est pas à démontrer. Ce qui leur autorise à comprendre le mien et ce qui fait du Maroc un pays « à part » ! disait déjà Lyautey. Et quand ils entendent mes arguments de patriote français contre l’immigration, ils sont en général très compréhensifs. Ils admettent facilement que les immigrés sont des profiteurs. Vous n’êtes pas sans savoir combien les immigrés sont détestés au Maroc, à cause, précisément, de cette arrogance que vous décrivez.

Ce petit détour… pour vous dire combien j’ai été heureux de votre article qui représente la liste la plus complète des arguments qui peuvent être avancés en guise de critique de l’Islam… tel qu’il est pratiqué par les « envahisseurs » !

Cet article devrait être diffusé largement, bien au delà des sites sur lesquels il paraîtra.

Il est à lui seul une « force de frappe » extraordinaire envers les « collabos » qui n’ont aucune idée de la mentalité des musulmans dés qu’ils se trouvent en situation de conquérir !

C’est pourquoi je les aime chez eux … où ils m’acceptent parce que je ne les envahi pas ! Mais, pas chez moi, où je ne les accepte pas parce qu’ils m’envahissent.

Je n’avais jamais eu l’intelligence de mettre mes arguments bout à bout pour les opposer à mes quelques contradicteurs de hasard et cela me manquait dans mes conversations. Mais, avec cet article, vous venez de le faire avec tous les détails utiles et nécessaires. Il ne manque rien … ! Il représente en outre, à mon sens, un véritable document à conserver et il me servira pour faire connaître les agissements de leurs coreligionnaires à toutes mes connaissances marocaines  qui « ne savent pas ».

D’ailleurs, à 73 ans, je me suis modestement engagé dans la rédaction de « mes mémoires », où il est beaucoup question de ce problème et je vous demande de bien vouloir m’accorder l’autorisation de vous citer à cette occasion, pour le cas où mes écrits auraient une audience quelconque.

D’autre part, je vous saurais gré de bien vouloir me dire dans quelles conditions il vous serait possible de me faire parvenir cet article en langue arabe dialectal ?

Il me serait très agréable de le faire lire autour de moi à des gens assez raisonnables pour le comprendre même et à plus forte raison, s’ils n’étaient pas tout à fait convaincus pour l’approuver.

Avec mes remerciements les plus sincères.

Gérard ROLLAND

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.