Un hommage national de Macron à Jean Daniel Bensaïd : scandaleux !


Jean Daniel Bensaïd dit Jean Daniel est le fondateur de l’hebdomadaire L’Observateur de gauche en 1964. Le Figaro, AFP : « Macron présidera une cérémonie d’hommage national à Jean Daniel, grande figure du journalisme de gauche décédé le 19 février, ce vendredi à 11 h 30 aux Invalides, a indiqué l’Élysée. »
« Avec lui, la France perd une conscience, de ces hommes qui font l’Histoire à la seule force de leur plume », avait déjà réagi le service de com’ de gauche de l’Élysée. Avant de rendre hommage à Jean Daniel, Macron a assisté aux obsèques de l’ancien ministre socialiste Michel Charasse, décédé à 78 ans. Il était l’un des serviteurs les plus passionnés de la République socialiste, a déclaré Macron, qui avait remis les insignes d’officier de la Légion d’honneur à cet ancien conseiller de François Mitterrand le 27 janvier à l’Élysée.
Jean Daniel Bensaïd, né le 21 juillet 1920 à Blida en Algérie, et propagandiste de gauche, s’était illustré dans un Appel à la fraternité chrétienne pour tous les migrants destiné à surprendre et à désarmer les opposants patriotes. C’est l’évangélisme socialiste de Jean Daniel Bensaïd qui doit collaborer à l’invasion migratoire, organisée par le socialisme mondialiste dominateur, sûr de lui et triomphant contre les peuples.
L’ancien directeur de la rédaction de L’Observateur de gauche, devenu ensuite le Nouvel Obs, Jean Daniel a commis un livre intitulé : « Comment peut-on être français ? » Un clin d’œil socialiste au philosophe Montesquieu (1689-1755) et à ses Lettres persanes : Lettre XXX : « Comment peut-on être persan ».
Comme chacun sait, Montesquieu n’était pas socialiste, ni partisan, mais philosophe, un « honnête homme » du XVIIIe siècle des Lumières, contrairement à la prose de la gauche partisane qui dominait hier la rédaction du Nouvel Obs et qui domine aujourd’hui la rédaction du justement renommé l’Obs.
Il s’agit d’une collection d’articles, publiés par le Nouvel Obs, du vieux militant socialo-mitterrandiste qui porte comme sous-titre « Écrits 1971-2011 sur l’immigration, le racisme et l’identité nationale« .
En réalité, sous l’emballage de l’évangélisme socialiste, ce n’est qu’un pamphlet socialiste de Jean Daniel qui véhicule des rumeurs et qui entretient des polémiques partisanes anti-FN et anti-Le Pen.
C’est le même militant socialo-mitterrandiste qui a dû se rendre à Moscou pour faire son pèlerinage « au pays du bonheur des soviets« , comme tout socialiste pratiquant et soumis, pour montrer son obédience à la règle de la secte stalinienne, dans l’esprit mondialiste de l’Internationale communiste de l’Anti-France.
On comprend pourquoi il s’en est pris à Marie-France (!) Garaud, dans une chronique du 9 décembre 1983, en l’accusant d’avoir une seule idée (c’est déjà beaucoup pour une femme !) à savoir son obsession anti-soviétique. Le commentaire du militant socialo-mitterrandiste non féministe est tiré du même tonneau : « Ça peut être court, une seule idée, et puis ce peut être dangereux si c’est une mauvaise idée. » Ben voyons !
Le propos polémique de ces articles traduit la collusion des militants socialo-mitterrandistes, ceux qui font de la morale au lieu de faire du journalisme ou de la politique. La propagande socialo-populiste suinte à chaque page et confine à un évangélisme vulgaire destiné à manipuler l’opinion et à tromper les peuples. Cet Appel commun à la fraternité s’adresse à des lecteurs qui ne sont pas encore convertis à l’immigrationnisme.
C’est-à-dire qu’ils ne sont pas encore assujettis à la religion socialo-chrétienne sectaire pro-migrants qui veut dominer le monde. En voici le texte qui doit donner à réfléchir à tous ceux qui vont voter en 2022.
« La société française est confrontée à un problème d’accueil (d’invasion) de populations étrangères et de communautés culturelles et religieuses. Des mœurs, des cultures, des croyances de diverses origines souhaitent s’affirmer et coexister dans le concert national sans perdre leur spécificité (sans vouloir s’intégrer, ni être français). Des idéologies extrémistes discriminatoires (devinez qui est visé !) ont une emprise chaque jour plus grande dans notre pays. Les organisations et associations humanitaires (activistes et militantes immigrationnistes franc-maçonnes de l’Anti-France de gauche) : Droits de l’homme et solidarité, Droit humain, Grande Loge de France, Grande Loge traditionnelle et symbolique, Grand Orient de France, Grande Loge féminine de France, Ligue des droits de l’homme (LDH), Ligue internationale (marxiste) contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), Mouvement (marxiste) contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), font face à cette évolution dangereuse et lancent un appel à la fraternité socialo-chrétienne (pro-migrants).
Cette liste, qui réunit les diverses associations grassement subventionnées faussement humanitaires qui sont infiltrées et aux mains des activistes militants internationalistes, ne serait pas efficace et complète sans la très sainte bénédiction des religieux professionnels et leur caution de la fraternité socialo-chrétienne.
On lit : « Le Conseil permanent de l’épiscopat, le conseil de la Fédération protestante, le Comité inter-épiscopal orthodoxe, le Conseil supérieur rabbinique, la Grande Mosquée de Paris, qui avaient déjà fait en mars 1984 une déclaration commune contre le racisme et pour le pluralisme de la société, ont jugé bon de s’associer à cet appel. Ils estiment que certaines manifestations d’intolérance dans la société française sont suffisamment graves pour que, par-delà leurs différences, ils unissent leurs voix et leurs efforts. » Ben voyons !
« Ensemble ils déclarent (repris par l’évangélisme socialiste opportuniste pro-migrants de Macron) qu’il est urgent d’affirmer le respect de l’autre, de se solidariser avec les personnes et les minorités victimes de discriminations, de leur reconnaître les mêmes droits à la justice, à la liberté et à l’égalité, de vivre ensemble dans la tolérance des différences (c’est-à-dire dans la soumission irréfléchie à la pensée immigrationniste) et l’enrichissement mutuel (c’est-à-dire l’appauvrissement de tous les contribuables) pour une société meilleure (ou bien pire !) de laquelle « les immigrés ne sauraient être exclus« . Ben voyons ! TAKAYCROIRE !
Pour justifier cet appel commun à la fraternité socialo-chrétienne de tous les migrants, le texte veut nous faire croire qu’une « partie du corps social national réagit par des réflexes de peur et d’intolérance ». Ces attitudes sont génératrices d’incompréhension, de haine et trop souvent de violence. La référence voilée à la Droite Nationale patriote est de rigueur pour stigmatiser une population française qui doit être culpabilisée pour le soupçon d’avoir cédé, en fait ou en esprit, à la collaboration avec le régime de Vichy ! Ben voyons !
L’effacement du souvenir des catastrophes suscitées par le nazisme (pourquoi les migrants ?) et les difficultés sociales et économiques (de) notre société (par les méfaits de la politique économique socialiste avec l’élection du mystificateur Mitterrand) ont libéré un discours qui a amplifié et banalisé le racisme.
Ici, la référence implicite aux discours de tribun de Jean-Marie Le Pen doit pouvoir faire recette de manière négative pour contrer les idées du Front National sur l’invasion migratoire. Voilà un bel exemple de la mystification compassionnelle manipulée par les associations socialo-communistes faussement humanitaires et l’humanitarisme bêtifiant des religieux professionnels. C’est un moralisme vulgaire que n’aurait pas renié ce pape jésuite politicien alter-mondialiste Bergoglio qui rêve d’une puissance de caractère supra-étatique et de dimension universelle, puissance qui a été celle des jésuites par le passé. Le contenu du message dans ce discours anti-raciste est de dénoncer le fait que vouloir « promouvoir les Français d’abord » représente un danger xénophobe honteusement sécuritaire. C’est un danger contre l’image d’Épinal de la France, terre d’accueil, d’hospitalité et de liberté pour tous, quand nous avons affaire, avec l’invasion migratoire, à un inéluctable processus de décomposition morale et politique de la France sous domination socialiste.
Avec les LREM-socialistes au pouvoir, au service du mensonge et du déshonneur de la France, on voit bien que l’expérience ne sert à rien. C’est pourquoi, Macron ne pourra tirer de leçon que de son propre échec ! La grande lessive télé-mentale des intellos-bobos de la gauche politico-médiatique au pouvoir jette un regard soupçonneux et veut faire croire que les vrais Français, non pas les binationaux de papier, seraient les victimes de leur peur des autres et de leur mauvaise conscience, et seraient donc des suspects permanents !
Et pourquoi cela ? Parce que, pour Macron comme pour Jean Daniel, « les immigrés sont chez nous, chez eux ! » Toute critique objective de l’invasion des migrants ne peut provenir que d’agitateurs xénophobes et de politiciens irresponsables qui servent d’alibi à un chauvinisme frileux et néo-raciste de droite, c’est-à- dire à tout ce qu’il peut y avoir de mesquin, de haineux, de fermé, dans la quête de l’identité nationale !
Pas besoin de la théorie du complot des activistes de l’internationale communiste pour comprendre que cette propagande socialo-communiste, assumée par les religieux professionnels, avec leurs saints costumes et toutes leurs saintes paroles, n’est pas sans rappeler la propagande du système totalitaire de Staline qui voulait faire croire à la paix et à l’amitié entre les peuples quand il mettait en œuvre la paix du Goulag pour tous les opposants et les collaborateurs dans le seul but de détruire, c’est-à-dire d’anéantir dans sa folie paranoïaque les forces vives de la paysannerie et le peuple indigné de la grande Russie.
On comprend pourquoi la Droite Nationale patriote a pour mission le devoir sacré de refaire du peuple de France une vraie nation, un peuple qui a été harcelé, menacé, humilié, fiscalisé et ruiné, puis réprimé dans sa liberté d’expression par la police politique de Macron, les éborgneurs de la Castapo ! Macron doit savoir qu’il est déjà sur la liste du dégagisme des écolo-gauchistes et autres activistes du fascisme vert.
On attend donc une cérémonie d’hommage national à Macron aux Invalides, après l’Élysée !
Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

45 Commentaires

  1. IL EST TOUT à FAIT NORMAL QUE macron LE CANICHE DE ROTSCHILD FASSE l’éloge de cette pourriture qui ne pensait qu’à détruire la France car ce type n’était qu’un français de papier ….comme malheureusement beaucoup d’autres .Que Satan le récupère !

  2. Un de mes plus anciens souvenirs de Jean Daniel est la vision de ce nain face au géant Soljenistine à Apostrophes, osant lui faire la leçon en lui disant que, quand même, on ne pouvait pas critiquer le socialisme en bloc, qu’il était une bonne chose en soi, malgré l’expérience soviétique, etc.

    • Un moment tragique du fanatisme socialo-communiste petit-bourgeois de gauche contre la vérité face au grand Alexandre Soljenitsyne (1918-2008) bien trop grand pour lui !

  3. vous vous rappelez qu’il a essuyé ses mains pendant au moins une demi heure après avoir serré des mains d’ouvriers en 2017 ?! BIZARRE BIZARRE ! 2 ans et demi plus tard le minus dictateur est constamment engoncé par tous les temps dans un tres épais 3 /4 il ne serait pas étonnant qu’il dissimule un gilet pare balle tellement le peuple l’aime !! l’adore !! lui et sa vieille !! , après la découverte qu’il fait comme sarkozy : filtrer jusqu’ a l’hystérie les populo qui l’approchent jusqu’ a aller a faire jouer leur role par des acteurs !ce ne serait guère étonnant !

    • (Et si..) …sans être défaitiste et si ….. s’ajoute en 2022 encore 5 ans putain!!!! (animal on n’est mal).

  4. Quelle ignominie de critiquer les français qui ont bien raison de se méfier de la gauche traitresse et de conspuer tout ce charabia trompeur qui les incite a composer avec les assassins et les criminels musulmans. Ce gauchiste ne mérite pas ni hommage national ni de perdurer dans la mémoire des français. Honte à Macron qui continue à se moquer du peuple comme bon socialiste qu’il est !

  5. mais, cher monsieur, le peuple de France avait toute licence pour voter à la présidentielle comme aux législatives en 2017 ; s’il a préféré la belote, c’est son choix.

  6. Pourquoi pas au « Panthéon des idées mortes ? »
    OBS, comme OBScène ou OBScurantisme ?
    Macron représente la synthèse des deux.

  7. c;etait surtout un supporter du FLN,qui egorgeait les civils.en algerie….son pays!

  8. Petite précision qu’on semble ignorer : Montesquieu était humaniste et aussi franc-maçon !
    Ses « Lettres persanes » lui ont ouvert les loges et ont préparé le terreau de la révolution.

  9. Quel bonheur de perdre cette conscience là ! Ah s’il pouvait y en avoir beaucoup plus !

  10. A quels titres Jean Daniel a t’il fait l’objet d’un hommage national ? En tant qu’homme de gauche, ou juif;voire les deux.

    • Connard antisemite quand je vous lis j’ai presque envie de voter macron bande de tarés, vous de droite non des abrutis de l’ultra droite et bientôt de l’ultra gauche vivement que MLP
      Vous ferme vos gueules de traîtres et de salauds.

      • Pourquoi, Bensaid n’était pas juif ? C’est une tare qu’on ne puisse pas l’évoquer. Comme le défunt n’avait aucun mérite justifiant un hommage national, il ‘n’ est pas interdit de se demander à 15 jours des élections, si Macron n’a pas voulu flatter la communauté juive.

        • Tout comme il a voulu flatter la communauté muzz en posant avec l’ensachée de Colmar. Macron ne fait strictement RIEN si ce n’est pour des motifs mondialistes ou électoraux.

  11. Macron a toujours été un homme de gauche. Malgré son passé au service du PS certains pensaient qu’il était de la fausse droite. Avec cette nouvelle preuve ont-ils enfin compris ?

    • jean daniel et macron,sont freres,unis pour detruire la france,MACRON,pourquoi tu n’as pas rendu homage a roger holleindre,un vrai francais,un des plus decorer de l’armee francaise,a 15 ans contre les nazis,il leur a voler une mitrailleuse pour le donner au maquis,il a participer a la guerre d’indochine,d’algerie,toujours au service de la france,plusieurs fois blesser,jamais retourner sa veste,toujours au service de la france,mais bouder des mediats,car il disait les verites que les journalistes ne voulaient pas entendre,roger tu aurait meriter de la nation mais malheureusement,les traites traîtres sont au pouvoir

      • ven85 Il n’aime pas la France et encore moins les français c’est une triste constatation. Mais alors pourquoi vouloir être Président de notre beau pays ? Roger Holleindre, lui a mérité de la France comme on dit dans le peuple et cela ne peut pas plaire à un vendu qui fait tout pour la détruire. Triste, très triste de voire que notre pays a engendré des monstres qui sont aux commandes de notre Nation.

    • la gauche et la droite sont des illusions , des fantasmes, créés par les ideologues appointés de la franmac , de la manipulation au service de la caste maléfique qui dirige tout

  12. Un journaliste de gauche est forcément un menteur, un affabulateur et un traître…

  13. De la famille des… bien connus (sauf Zemmour), etc..etc.. Sans commentaire!
    Quoique le vôtre comme d’hab soit interminablement long….

    • Les gens dorment et vont se réveiller mort!!!
      Ils sont tellement C—s que nous les patriotes français allons nous retrouver tous seuls pour défendre le dernier carré !!!!

  14. j ignorais totalement qu il s appellait bensaid ; mais en fait , cela ne m etonne pas ….

  15. Toujours l’insulte à la bouche, je détestais Jean Daniel mais ce pseudo pedo-psychiatre nous casse les couilles par ses platitudes arrêtez d’écrire votre graphorrhée nous emmerde taisez-vous ou allez au zoo vous y avez votre place

    • Berevert, j’espère que ce n’est qu’un pseudo et que tu ne l’as jamais porté.
      Quand tu veux, le poignard à la main pour voir un peu ce que tu as dans le froc, petite lopette !

Les commentaires sont fermés.